La cure de jus honnête du Pharmachien

La cure de jus honnête du Pharmachien

Ça te tente tu de JUICER ? Ça tombe bien : je pars ma propre cure de jus !!!

Ces cures sont ultra-populaires et giga-chères, alors je me suis dit qu’il y a du gros argent à faire avec ça.

Par contre, j’ai voulu créer quelque chose qui n’existe pas : une cure de jus honnête quant aux affirmations qu’elle fait à propos de la santé. Les cures de jus populaires parlent toutes de leur pouvoir détoxifiant, alcalinisant, anti-cancer… mais les gens qui les vendent ne comprennent visiblement rien à (ou exagèrent volontairement) ce que dit vraiment la science.

J’ai donc pris les descriptions de différentes cures de jus trouvées sur le web (barrées en rouge), puis je les ai modifiées à ma façon pour les rendre plus réalistes sur ce que disent vraiment les études scientifiques.

En bonus, dans ma cure, il n’est pas question de boire juste du jus pendant plusieurs jours : tu peux simplement en boire un de temps en temps, quand ça te tente, à travers une alimentation normale. Pas mal plus pratique, non ?

Prépare-toi pour un party de curcuma, de gingembre, de chlorophylle et de charbon activé !

cure de jus 00cacao gingembre cayenne coriandrebetterave curcuma chlorophyllecarotte pomme citron ananas bromélinethé matcha charbon activéAvant et pendant la cure de jusActivité physique et après la cure de jus

  

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Si tu as aimé cet article, le Pharmachien te suggère également :

106 Responses to La cure de jus honnête du Pharmachien

  1. Très bon hihi!!

  2. J’aimerai bien avoir ton avis sur le Kombucha! C’est un peu dans la même veine que les jus détox!

  3. Dans le jus feu, tu dis qu’il y a du Cayenne. Tu parles du piment de Cayenne ou du poivre préparé à base de ce piment? Ma fiancée est ivoirienne et elle fait du jus de gingembre. Je lui proposerai de rajouter du Cayenne. Avec deux cancers dans ma famille, faut savoir se protéger.
    Je pense faire un mélange de tous ces jus.
    En garde, Métastase!

  4. Soyons juste “ce jus pourrait modifier l’odeur de vos pets pour qu’ils soient moins nauséabonds”, ça fait tout de même moins chic que : “cet élixir est une véritable bouffée d’oxygène” et c’est sûrement moins vendeur (quoique, un truc qui permet de flatuler discrètement, à mon avis ça devrait bien marcher).

    Je note que la maladie d’Alzheimer, signe des temps, fait son entrée en force dans les remèdes de pseudo-médecine. Fallait bien ça pour compenser la disparition de deux ou trois maladies comme la tuberculose.

  5. J’ai vu que tu parlais d’alimentation vivante.
    C’est une vidéo sur ce thème qui m’a fait découvrir le monde *sarcasme* merveilleux et fantastique */sarcasme* de la medecine alternative.
    J’espère que tu as dans tes cartons l’idée de faire un article sur ce sujet.
    J’imagine cependant qu’il sera bien court :

    Aliment vivant => Bouche => Estomac => Acide => Oh noes ! Aliment mort :'( lol !

  6. Ah, ces Québécois!
    Et la cure de jus de raisin fermentée avec de très gentilles et naturelles bactéries et levures alors?! Le tout arrosé de souffre (élément naturel 100% garanti).

    Voilà ma cure:
    Deux litres de vin rouge pas bio (organique?) à chaque repas.
    Elimine les parasites, rend invulnérable aux moustiques (grâce aux pesticides contenu dans le vin).
    Enlève tous les soucis de l’existence.
    Te permet de supporter tous tes concitoyens, de ton chef chiant à ton épouse acariâtre.
    Ta vie sera probablement raccourcie, mais vu comme tu seras bourré, tu ne te rendra même pas compte que tu es mort! :D.

    • S’cuse dude, mais c’est pas le fait d’être Québécois le problèmes. Vous êtes pas moins victime du marketing de masse en France (ou peu importe d’où tu viens).
      Signez : quelqu’un qui généralise pas tout croche

      • Vu son approbation ultime du vin rouge, je dirais qu’il est français.
        Signé : une française ni ivre, ni acariâtre. 😀
        PS : Sinon, ça veut dire quoi “pas tout croche” ?

        • Bien vu Céline, je suis francaoui.
          Et au crédit de Le Pain, on se fait bien avoir y compris par le pinard (le vin), qui lorsqu’il est pas bio contient assez de pesticides résiduels pour te purger de tous tes parasites, puces, ténia et poux compris… L’une des cultures les plus riches en pesticide, la vigne.
          “pas tout croche”, google le traduit en “someone who not generalize all wrong”. Donc je pense: “quelqu’un qui ne fait pas de généralisations (négatives)”

      • Je taquine, Le Pain, je taquine. Mes excuses.
        Si c’est plus la mode des jus détox par chez nous, (ou alors chez les snobs), on a autant d’andouilles ici qui veulent du pain sans pain, qui mangent des pilules au calcium alors que l’eau du robinet en contient assez, qui mangent des vitamines en tube quand manger deux trois fruits suffirait et leur coûterait moins cher.. Quand je vois ce que les publicitaires baragouinent dans leurs pubs, j’ai envie de leur mettre des coups de pied quelque part. Ce qui m’ennuie le plus, c’est que y a des braves gens pas bien méchant qui vont les croire et payer beaucoup.
        Souvent les pubards jouent sur le demi-vrai. Récemment, une boite a fait tout un foin, comme quoi ils avaient sortie une crème à la base d’un végétal exceptionnel qui résistait au froid (sous entendu: donc que ça devait aider la peau à résister au froid). Le végétal en question, c’était une variété de salade. Le tube de crème valait 30€, mais la salade tu l’achètes au marchand 1€ pièce :D.

    • “Organic” est le terme anglophone pour biologique. Ce n’est pas la même chose que organique, qui réfère aux organes.

      Signé, une québécoise.

  7. Bonjour!

    J’ai effectivement entendu parlé de recherches sur le curcuma, mais j’étais curieux de départager ce qui a été prouvé versus ce qui fait parti de la supercherie, spécialement sur ses propriété anti-inflammatoires. Quel genre d’études ont été publiés sur le sujet et quel effet a été rapporté jusqu’à maintenant?

    Continue ton merveilleux blog, j’adore! (et ce post en particulier, j’ai bien ri!!!)

    • Si on oublie les études fondamentales in vitro et chez les rats de laboratoire, le mieux qu’on a, c’est des études du genre :

      http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25957549

      On donne un mélange de suppléments végétaux (dont du curcuma) à des patients après une opération à un tendon. Ce qu’on observe : aucune différence dans la douleur à court terme, mais un léger effet à long terme, à propos duquel on ne peut pas conclure grand chose à cause d’un devis d’étude étrange.

      Bref, on n’a pas beaucoup de données vraiment convaincantes ou utiles.

      Merci pour la question Nicolas !

      Olivier

      • C’est quand même curieux qu’une substance si “populaire” et qui semble avoir certains effets prometteurs n’ait pas été d’avantage étudiée avec des devis plus solide et en “in vivo”. Serait-ce parce qu’il y a peu d’argent à faire avec la commercialisation du produit (Bon, me voilà parti dans des théories conspirationnistes…)? Cette recherche sur les chirurgie de tendon est particulièrement douteuse vu que l’utilisation des anti-inflammatoires suite à des chirurgies ou des blessures à des structure musculo-tendineuse est très controversée (voir le sujet sur la glace/chaleur). J’ai cru entendre un lien entre le curcuma et la prévention des cancers (qui se nourrissent de l’inflammation chronique) mais je crois comprendre qu’il ne doit pas exister grand recherche qui supporte cette affirmation.

        • Peut-être une conséquence de l’effet tiroir ? Les études ont lieu mais si elles ne mettent pas en avant de résultat positif elles ne sont tout simplement jamais publiées…

      • D’ailleurs, je serais curieux de connaitre ton opinion sur les AINS (Anti-Inflammatoires non-stéroidiens), leur utilisation (ou surutilisation?), les effets secondaires (on dit qu’il y a plus d’américains qui meurent de l’utilisation des AINS que du cancer ou autre cause de mortalités communes) et ses effets sur le système musculo-squelettique. Et pourquoi pas aborder la bonne vieille “shot” de cortisone ou des AINS topiques que beaucoup de monde se badigeonnent comme de la crème solaire.

        Bref, quelques propositions si l’inspiration ne vient pas!

        • Excellentes suggestions Nicolas ! La surutilisation et la surprescription d’anti-inflammatoires et d’antidouleurs est un sujet qui me préoccupe particulièrement.
          Olivier

  8. Ton monsieur détecteur de toxicité me fait penser à Ghost Busters!! 😀

    Excellente publication, encore une fois!!

  9. S’il y avait vraiment un jus avec la face de Ron Jeremy dessus je l’achèterais pareil.

    Qu’est-ce que tu penses alors des gens comme Dr Richard Béliveau qui parlent constamment de curcuma et de thé vert contre le cancer??

    • Je me posais exactement la même question à propos du Dr Béliveau! C’est plutôt mêlant pour la population, tous ces scientifiques qui se contredisent! 😛

      • Se contredisent ?
        C’est surtout que les recherches sont en cours, que c’est long et difficile.
        Effectivement bons nombres de nos cancers ont pour origine notre alimentation. Le Pharmachien a tout à fait raison à modérer les extrapolations qu’on fait sur certains produits.

        Le Dr Béliveau a notamment publié en 2007 dans le London Free Press, que du moment où le curcumine arrive à l’estomac ou l’intestin la plus part des effets bienfaiteurs de certains de ses composés sont détruis ou modifiés, le rendant inutile.

  10. Bonjour Pharmachien, est-ce que tu recommandes la spiruline comme supplément alimentaire? Elle est populaire auprès des sportifs parce qu’elle regorge d’enzimes, de protéines et de vitamines qui sont très bien absorbé par l’organisme. Par contre, peu d’études prouvent son efficacité chez l’humain.

    • La spiruline est surtout réputée pour le fer qu’elle contient. Elle est conseillée aux végétariens et végétaliens mais je ne vois pas pourquoi (à moins d’être en carence de fer ou de diminuer la viande rouge) un non végé aurait besoin d’en prendre. (Bon, le Pharmachien saura mieux te répondre que moi, mais je ne vois pas la spiruline comme l’ingrédient miracle qui va tout arranger, mais juste comme l’un des aliments permettant de ne pas avoir de carence de fer).

  11. Parce que les compagnies pharmaceutiques ne veulent pas faire de profits sur notre dos? Si l’effet placebo fonctionne pourquoi s’en priver?

  12. Moi, j’ai bien aimé la caricature de Ron Jeremy sur la bouteille de jus porno. Si lui en prend, c’est sur que ce jus marche. Tu connais tes classiques mon Pharmachien !

  13. Le jus d’ananas est utile pour les lapins, ajouter quelques gouttes dans l’eau peut aider à faire passer une boule de poil dans l’estomac. C’est peut-être utile si on a un chat dans la gorge ?!?! HAHAHA

  14. Au nom de votre rigueur scientifique, il y aurait peut-être lieu de revoir votre “thé maca/ matcha whatever” :
    – matcha : feuilles, thé vert, Camellia sinensis, Asie
    – maca : racine, rien à voir avec les thés, Lepidium meyenii, Pérou (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3184420/ )

  15. Commentaire de mon mari, après ma lecture à voix haute (on a tellement rigolé! merci encore une fois!): oui mais, les antioxydants, eux? C’est pas supposé être bon pour nous ça, notamment ceux contenu dans le thé matcha?

    Sujet à exploré ou est-ce déjà fait et je ne trouve pas?

    • Si je ne me trompe pas le pharmachien a déjà fait une BD sur le sujet. À moins que je ne me sois créé un faux souvenir… Enfin bref, oui le matcha contient des antioxydants comme tous les thés ou comme le jus de raisin. Mieux vaut choisir un thé parce qu’on l’aime vraiment que pour son pourcentage en antioxydant puisque qu’au final la différence est minime. Et je crois bien que le jus de raisin gagne côté antioxydant. Je vous encourage quand même plus à boire du thé, c’est moins plein de sucre ( à moins d’être hyper aromatisé) et c’est savoureux :)

  16. Autre commentaire (de moi cette foi!):

    Dans la section ‘Comment Faire la Cure’, il est mentionné ”[…] que les toxines n’existent pas […]”. J’ai relu la phrase plusieurs fois, j’ai même relu la BD des toxines pour vérifier, mais rien n’arrive à me réconcilier avec l’idée que les toxines n’existent pas! Une définition du mot ”toxine” serait très appréciée!!!

  17. Hahahaha, excellent, une fois de plus! Je me demandais si tu savais à quoi était due la sensation de légèreté dont tu parles; aimant beaucoup trop la nourriture solide, je n’ai jamais été tentée par les cures / jeûnes… Est-ce que c’est juste à cause de l’hypoglycémie? Est-ce généralement accompagné d’hallucinations? Est-ce à l’origine de ce “bien-être” mystérieux?

    P.s.: remarque comment je n’ai pas soulevé de coquilles insignifiantes cette fois-ci… 😉

    • Je vais tenter d’expliquer en demeurant le plus simple possible. Le cerveau, contrairement aux autres organes du corps, ne peut pas utiliser les acides gras comme source d’énergie lorsque le taux de sucre (glucose) dans le sang est bas. Notre métabolisme fonctionne de sorte que lorsque nous jeûnons, la diminution des réserves de sucre de notre corps (au niveau du foie et des muscles) active un processus que l’on appelle la cétogenèse. Notre corps produit donc des corps cétoniques (acétone, acéto-acétate et l’acide bêta-hydroxybutirique) à partir des acides gras stockés dans nos cellules graisseuses. Contrairement aux acides gras, ces corps cétoniques peuvent être utilisés par le cerveau. Par contre, les corps cétoniques ont un effet euphorisant. Je n’ai pas fait une revue extensive de la littérature à ce sujet, mais je ne crois pas vraiment que ça puisse être au point de causer des hallucinations. En fait, si une personne dans un état de jeûne prolongé se présente avec des hallucinations, il est beaucoup plus probable que ces dernières soient causées par un trouble électrolytique concomitant (taux de sodium surtout dans le sang inadéquat). J’espère que mes explications étaient claires et répondaient bien à la question!

      (Je suis étudiant au doctorat en médecine et je termine ma 4e année, juste pour établir un peu de crédibilité)

  18. “In a test group of 62 geriatric nursing home patients, the administration of chlorophyllin tablets was found to be helpful in controlling body and fecal odors. ”

    Oh yes, j’m’en va en acheter tu-suite. Fini les périmètres de sécurité.

  19. Concernant le jus de betterave il parait qu’il améliore les performances sportives. En fait, ça serait dû à la haute concentration en nitrate. Ils sont utilisés par le corps pour produire du monoxyde d’azote, qui lui rendrait les muscles plus performants (consomment moins d’oxygène). J’ai vu ça à Découverte et dans une autre émission dont le nom m’échappe.

    Sinon, le nitrate est aussi un excellent engrais pour les plantes d’aquarium, mais avec modération, parce que les bactéries dans l’eau les transforment en nitrite qui sont toxique pour les poissons et favorise l’apparition d’algues. Comme quoi qu’il n’y a rien de magique dans la vie 😉

  20. Bonjour Pharmachien! Je suis (et adore) ton blog depuis un certain temps et une phrase de cet article vient de me décider à commenter :
    Tu dis “apèrs 2-3 jours, tu vas te sentir… étrangement bien ! Léger, energisé, plus alerte”
    Est-ce ironique ? Ou est-ce une phase de léger “délire” entraînée par le manque de nouriture ?

    Je suis perplexe !

    • J’ai déjà lu ailleurs, comme il le dit lui-même, que le corps sait se guérir tout seul, pour peu qu’on lui en laisse le temps.
      Le fait de ne pas ingérer tout et n’importe quoi le lui permet.
      C’est aussi pour ça qu’il précise que tu te rends alors compte que ton alimentation habituelle est pourrie et que tu dois changer ta façon de t’alimenter plutôt que de faire des cures sans queues ni têtes.

  21. lui, ce cher pharmacien si intelligent, il a clairement la vérité infuse. C’est vrai qu’on ne devrait pas écouter les compagnies qui veulent faire des profits sur notre dos avec des pillules louches!!! Les compagnies pharmaceutiques sont bien plus néfastes dans notre société que les compagnies qui offrent des produits naturels. Les femmes et les hommes ont cohabité avec les plantes depuis toujours alors que l’ère des pillules faites avec des molécules chimiques isolées donnant de nombreux effets secondaires existe depuis seulement quelques années. Je crois que la médecine occidentale a ses forces et que la médecine traditionnelle aussi. Alors gardons un esprit critique, surtout qu’il n’a AUCUNE SOURCE QUI CONFIRME SES DIRES.

    *Pourquoi faut-il que tu approuves les commentaires??? Tu ne veux pas de critiques? C’est louche!

    • C’est sûr qu’un produit naturel est bon, ça vient DES PLANTES. Et tout le monde sait que c’est bon DES PLANTES. Il y a 20 milles ans, on vivait tout nu avec les plantes et les lions et tout allait si bien!

      Non mais sérieux, sais-tu qu’est-ce qui m’empêche, à moi ou à n’importe qui, de sortir un jus ou une pilule avec des propriétés magiques complètement bidon? De sortir dehors, ramasser un dizaine de pissenlit, les écraser, faire un jus avec et dire que ca va guérir ton Alzheimer? La chose qui indique à monsieur et madame tout le monde que je dis n’importe quoi est “la science”. Les études. C’est seulement en s’appuyant sur des études non biaisées et statistiquement significatives qu’on s’approche le plus possible d’une garantie d’efficacité, et qu’on se protège des charlatants. C’est sûr que les pharmaceutiques ont leur lot de torts, mais faut pas s’imaginer que les compagnies de produits naturels sont forcément bien intentionné, même s’ils mettent un photo de plantes sur le paquet.

      L’approbation des commentaires est fort probablement plus pour éviter la publicité et les commentaires trop haineux, que pour repousser la critique. À preuve, ton commentaire apparaît dans toute sa splendeur!

      • Merci beaucoup pour ta super réponse Mathieu :)
        L’approbation des commentaires est effectivement pour éviter le spam, les propos injurieux/diffamatoires, les liens de sites de propagande et la mention de noms de produits commerciaux spécifiques.
        Olivier

    • Le mot “chimique” m’a toujours fait sursauter.
      Le vivant, c’est de la chimie… Biochimie, certes, mais chimie tout de même. Le mot “biochimie” n’a été inventé que pour préciser le domaine d’application, mais les réactions en jeu sont les mêmes que dans d’autres domaines.
      Et les plantes n’ont pas d’effet bénéfique pour nous faire plaisir. Il se trouve que certaines ont des effets bénéfiques à certains dosages. Et que parfois l’industrie fait mieux, comme par exemple quand elle a transformé l’acide salicylique en acide acétylsalicylique.

      • Ouaip l’un des produits les plus naturels qui soit est un produit chimique : le pétrole brut beaucoup plus naturel que de l’huile d’olive ou des huiles essentielles obtenues après un traitement de plantes cultivées et sélectionnées depuis des millénaires (ce qui fait tout de même un poil pas complètement naturel de chez naturel quand même).
        En fait dans certains cerveaux qui n’ont qu’une faible connaissance du vocabulaire français et du sens des mots (je ne parle pas des étrangerophones de naissance qui sont excusés d’office évidemment) l’adjectif chimique est devenu par je ne sais quel mystère l’antonyme de “naturel”, adjectif qui, lui-même, a pas mal perdu de son sens vu que par exemple (et à tout hasard) il n’y a pas d’arbre à jus de cacao où il suffirait, comme pour l’hévéa de faire une incision pour recueillir le liquide prêt à embouteiller. Mais une bouteille de jus de cacao est un produit naturel.

    • *Pour que les gens demeurent respectueux entre eux. Ainsi, si je veux exprimer mon mécontentement face à ton commentaire qui me semble haineux, je suis obligé de garder un certain niveau de politesse et d’éviter les grossièretés, etc. Ça me semble un bon plan le bitchage d’inconnus sur internet est assez contre productif. Comme les CURES de jus aléatoires. Ici les propriétés des plantes n’ont pas particulièrement été réfutée, seulement le concept de cure miracle. Il faut considéré les cas de réussite de ces cures pour ce qu’ils sont : des gens qui ont décidés de faire un effort, de couper la mal bouffe, de prendre soin d’eux etc. Ça, ça donne assurément des résultats. Et je n’ai lu nul part dans l’article un endroit ou il est suggéré de prendre des médicaments au lieu des jus. Les pharmaciens honnetes prones souvent les bonnes habitudes de vie avant les médicaments. C’est même fatiguant des fois quand tu voudrais une pillule miracle au lieu de faire des efforts hehe 😉

  22. Y’a une étude qui vient de prouver que prendre du jus n’est pas équivalent de manger des fruits ou des légumes. C’est plus comme prendre un concentré de fructose, autant de sucre qu’une boisson gazeuse finalement.

  23. Tout simplement magnifique…

  24. Jacques Lessard

    À mon avis, tu manques toi aussi de rigueur scientifique. Tu jettes le bébé avec l’eau du bain, comme on dit. Il y a tout de même des bases solides et documentées pour certains des produits dont tu ris sans vergogne. Le curcuma ,par exemple, a été étudié en profondeur par plusieurs personnes, dont le docteur Béliveau. Qui n’est quand même pas tout à fait naïf à ce qu’il me semble.Enfin, selon moi, tu exagères…aussi!

  25. Fat, Sick and Nearly dead.
    Toi, toi, toi pis toi rirez peut-être moins de cet article après avoir vu ça!

    Et si tu en as pas assez, il y a Fat, Sick and Nearly Dead 2.

    Bon visionnement!

  26. Excellent, comme toujours! De plus, j’ai adoré tes caricatures de Ron Jeremy et de Egon de Ghostbusters en bonus 😉

  27. Geneviève Masson

    D’abord, je tiens à te féliciter pour le travail que tu fais afin de vulgariser la science. Ça fait rire, tout en étant éducatif. En tant que nutritionniste qui travaillent auprès d’athlètes, je suis toutefois déçue de voir ce que tu as affirmé concernant le jus de betterave. En effet, ce n’est pas sa couleur rouge qui influence la circulation sanguine, mais bien les nitrates (qui ne sont pas des protéines BTW). Sans que ça soit 100% béton que le jus de betteraves améliore les performances de tous les athlètes, il y a suffisamment de données, selon moi, pour dire que ça peut améliorer les performances de certaines personnes dans certaines conditions. Voici un article qui pourrait t’intéresser à ce sujet:
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4008816/#!po=23.0435

    Et comme l’a dit un autre lecteur, l’émission Découverte avait fait un court segment à ce sujet (en 2014, il me semble) qui était très bien illustré.

    Encore une fois, bravo pour le travail que tu fais afin de démystifier les allégations “scientifiques”, mais stp, la prochaine fois que tu abordes un sujet d’ordre nutritionnel, consulte une nutritionniste. Entre professionnels de la santé, on peut s’entraider pour mieux répondre au public 😉 !

    • Salut Geneviève !
      Tu n’es pas la seule à m’avoir fait ce commentaire et, après avoir consulté à nouveau la littérature, je suis convaincu que c’est pertinent. J’ai donc ajouté cette propriété potentielle à mon jus rouge.
      Merci beaucoup pour la précision, la cure s’améliore !
      Olivier

      • quand j’étais gamin, j’ai découvert un effet sympa du jus de betterave rouge: ça fait pisser rouge! 😀 (à haute dose)

  28. Thumbs-up pour Ron Jeremy! (Et tout le reste…)

    M. le Pharmachien, j’ai hâte que vous parliez de prana.

  29. merci j’adore
    ça change d’escrocs comme […] qui est juste barré du conseil de l’ordre

  30. Intéressant et drôle, comme toujours. Une question/demande spéciale Pharmacien: pourrais-tu un jour faire un billet sur les vertus, réelles ou imaginaires, du thé? J’en bois beaucoup, mais je trouve qu’on lui donne parfois des qualités disons un peu fortes en… thé.

  31. Ce serait bien de citer les sources à la fin de tes bd. Merci! Moi aussi j’aimerais une bd sur le kombucha, le kefir de fruits et autres boissons ésotéro-délicieuses!

  32. Bien d’accord en principe. Je ne suis pas fan des cures du genre, surtout quand on est déjà en bonne santé. Par contre, je consomme moi-même des jus de légumes (environ 80 % de légumes, 20 % de fruits), car je trouve que c’est un bon moyen de booster mon apport en légumes. Ça s’ajoute à mon alimentation, plutôt que de remplacer quoique ce soit. Et je ne crois pas que ce soit malsain du tout.

    Il y a un comm plus haut sur Fat, sick and nearly dead. C’est effectivement un bon documentaire sur le sujet. Le gars a fait un grosse cure de jus et cela a changé sa vie. Mais dans ce doc et dans la suite (vraiment à conseiller, car il s’agit d’un regard honnête et réaliste sur l’après-cure). Il prône simplement d’ajouter plus de légumes et autres plantes à notre alimentation et d’éviter les aliments transformés (et d’essayer d’avoir l’appui de notre enoutrage dans nos efforts d’être mieux en santé, car c’est pas toujours facile, la tentation est partout). La cure (ou reboot comme il l’appelle) est un bon point de départ et s’adresse surtout aux gens plutôt mal en point.

    Bref, un long message pour dire j’aime bien cette bédé (comme d’hab), mais qu’il y a, selon moi, certaines nuances. Les jus de légumes peuvent être un bon truc à ajouter dans son alimentation, mais il ne s’agit que d’un moyen parmi d’autres qu’on peut utiliser pour améliorer sa santé.

    • Salut Fred !
      En fait, je suis d’accord avec tout ça, et je crois que c’est pas mal ce que je dis dans la conclusion, à l’exception que le jus ne peut pas être considéré équivalent à manger les fruits/légumes entiers.
      Merci pour ton commentaire !
      Olivier

  33. Bernard Gélinas

    Pour un bon jus frais pressé de fruit ou de légume, il faut utiliser la meilleure machine à jus qui soit: DES DENTS!

  34. Je suggère une boisson qui fait à peu près tous ces miracles et qui coûte moins: le vin rouge!

  35. Vincent Brodeur

    C’est drôle comment ta chronique me rappelle vaguement une vendeuse d’une certaine boutique de produits naturels à Québec qui m’a accroché dans le mail en 2004 pour m’offrir de goûter à leur jus de chlorophylle… En spécifiant qu’en prenant le dit jus, je ferais de la photosynthèse et que, de ce fait, je serais super énergisé… C’est bien simple, mon détecteur de bullshit à explosé à l’époque et je cherche encore les morceaux tellement ça sentait la grosse arnaque pas subtile!

    En passant, merci pour tes chroniques de vulgarisation scientifique empreintes d’humour! Elles sont toujours appréciées.

  36. Un élément important pour tous ceux qui citent une étude en appui à leurs propos : généralement, dans le domaine biomédical, une seule étude prouve… absolument rien. Les résultats d’une étude bien menée apportent des informations utiles qui, combinées à d’autres, peuvent éventuellement permettre de porter un jugement éclairé sur une problématique. Mais, de grâce, ne tombez pas dans le piège du “une étude le montre, donc c’est vrai”!

    Même en physique, où l’on peut exercer un grand contrôle sur d’éventuelles variables perturbatrices, il faut deux études indépendantes ayant des résultats identiques pour “prouver” quelque chose.

    • J’aimerais faire encadrer ce commentaire et le mettre bien en vue dans un endroit bondé de monde… genre, ché pas, Wal-Mart.

      La grande majorité des études scientifiques n’ont aucune pertinence pour le grand public, mais seulement pour les chercheurs dans des domaines bien précis. Elles servent à faire avancer les travaux de science, pas à en tirer des recommandations.

      Christophe, merci x 1000.

      Olivier

  37. Catherine Guindon

    Bonjour Pharmachien,

    J’aimerais bien, un jour, que vous nous éclairiez sur le kombucha, cette fameuse boisson à la mode à base de thé fermenté. Est-elle vraiment bénéfique pour la santé? Les jus de kombucha sont-ils surestimés?

    Catherine

  38. Je partage tout de même ce vidéo, car il est très explicatif sur les bienfaits que le jus vert a sur la santé. Malheureusement trop de gens vont lire cette article et prendre ça pour du ¨cash¨… Le problème avec l’industrie pharmaceutique (pharmaciens et médecins inclus) c’est qu’ils veulent toujours faire plus d’argent et comment pourraient-ils s’enrichir avec une population en santé? Si on enseignait aux gens comment l’alimentation est importante pour la santé et non je ne parle pas du guide alimentaire Canadien…. le système de santé serait beaucoup moins couteux.
    Mais c’est vrai que faire une épicerie santé et des jus ça coûte beaucoup trop cher, mais se payer des médicaments à prix exorbitant chaque mois ça c’est o.k…

    youtube.com/watch?v=Wgcy8QAWJkI

    • Le problème MAJEUR est que les gens ne sont pas éduqués à prendre soin de leur santé. Ils mangent mal, bougent très peu (si ce n’est que le pouce pour changer de chaîne sur le téléviseur), cuisinent peu, mangent au restaurant trop souvent, fument, etc. Et après, lorsqu’ils ne vont pas bien, ils vont sur Youtube ou le “Facebook Journal of Medicine” chercher la dernière recette miracle de jus de brocoli pour guérir leurs problèmes de santé. Ils n’ont bien souvent aucune notion en biologie, chimie, alimentation, épidémiologie ou sciences en général. C’est pour ça qu’ils croient vraiment qu’il existe une “Recette de jus vert pour guérir chaque maladie”. Ils ne comprennent pas non plus la différence entre prévention et curatif. Manger certains fruits et légumes pour prévenir certains types de cancer ou problèmes de santé est certainement un objectif louable. Penser que l’on peut guérir un cancer déjà présent en buvant du jus est carrément stupide.

      Ceci dit, je suis absolument d’accord que les gens prennent beaucoup trop de médicaments (et aussi demandent trop de tests, de prises de sang, etc.). Ça revient au problème de base, l’éducation.

      P.S. : quant à votre insinuation concernant les professionnels de la santé qui n’en ont que pour l’argent et se réjouissent supposément de la maladie chez les gens, je trouve ça franchement dégueulasse et ça témoigne de votre ignorance sur ces professions. Existe-t-il des gens cupides en médecine et en pharmacie? Certainement (comme dans toute autre profession, il y a des pommes pourries)! Toutefois, laisser sous-entendre que c’est généralisé est plus qu’inexact. Demandez à un cabinet médical ou à une pharmacie si vous pouvez passer ne serait-ce qu’une journée en leur compagnie et observer le travail effectué. Vous pourriez être surprise…

    • Ça alors ! Mais ce que vous dites est vraiment sensé ! Tout est affaire d’argent ! Tout le monde est corrompu ! Tout est lié !!!

      PANIQUE ! PANIQUE ! PANIQUE !

      Ou pas…

      Ah ! Le bon vieux raisonnement “A qui profite le crime ?” !
      On se sent l’âme d’un détective ? Malheureusement pour vous le fait que quelqu’un profite d’un événement ou d’une situation n’est pas suffisant pour prouver la culpabilité de cette personne.

      Si on suit cette logique, on devrait mettre en prison toutes les personnes qui héritent de leur parent décédé, chaque employé dont le patron tyrannique meurt dans un accident de voiture et toutes les personnes qui achètent un logement en ce moment (bah oui, le taux des crédits immobiliers est vachement bas à cause de la crise, ils sont forcement responsables vu qu’ils profitent d’une situation dramatique).

      N’est pas Sherlock Holmes qui veut.

      Sinon j’aurais une question : pourquoi j’irais commander une cure de jus de fruits à plusieurs dizaines d’euros (ou dollars) par jour alors que le supermarché du coin vend le même jus 10 fois moins cher ?

    • Le problème est la limite que chacun se donne entre mythe acceptable (qu’ils affirmeront comme avéré) et mythe inacceptable.
      Cette limite est tout à fait personnelle.

      La votre accepte que de parfaits inconnus vous affirment des choses dans une vidéo… et c’est apparemment suffisant.

      Celle du pharmachien, est qu’il se repose sur les découvertes à ce jour (le à ce jour est important hein). Et dans l’état actuel (l’état actuel est important hein), nous n’avons pas toujours la certitude qu’une CURE est bienfaisante.

      Il ne suffit pas d’un hasard, de l’autosuggestion, ou de corrélation foireuse pour affirmer et prouver scientifiquement qu’une chose est vrai.

      Dans cet article, les choses sont remises à plat et on fait le point, non pas sur les croyances du pharmachien, mais bien sur l’état actuel de la recherche.
      Il est très loin de dire qu’il faut aller prendre des pilules chez son pharmacien hein. Ca c’est uniquement dans votre délire qu’il a “666” gravé sous ses poils pubiens.
      Je n’ai jamais lu ici que de ne pas pratiquer de l’exercice et d’avoir une alimentation catastrophique est cool, bien au contraire.

      • Flute, j’ai oublié de préciser, qu’il est marrant de parler pognon, alors que le gars dans la vidéo gagne sa vie avec ses vidéos et ses boutiques sur amazon.

        Il est vrai qu’il est confortable de croire qu’un homme seul face à une grosse entité est en train de mené un combat noble.

  39. Section «pendant la cure», il manque un r à effondrer. Sinon, merci pour ta bd qui donne soif.

  40. Après les cures de jus, je me demande, le pharmachien pense quoi de l’eau ionisé? j’ai vue passer sur facebook des machines pour ioniser l’eau, pi en regardant le genre de site j’ai l’impression d’y voir une belle attrape pour faire du cash.

    • Pour faire une histoire courte, l’eau ionisée est effectivement une attrape pour faire de l’argent. C’est une arnaque qui fait sans doute d’énormes profits à en juger par le prix des machines vendues.

      Suffit de demander à un chimiste ce qu’il en pense. Il ne faut pas s’étonner de le voir se tordre de rire en guise de réponse.

      Plus d’infos à ce sujet, écrit par un chimiste d’ailleurs (en anglais) :
      http://www.chem1.com/CQ/ionbunk.html

      J’aimerais bien faire une BD sur le sujet un jour !

      Olivier

  41. Excellent, tu me fais toujours autant rire 😀
    J’ai découvert ces cures via des blogs de “filles sportives”, ici en France. Sur le coup, je me suis dit que c’était malin de faire des petites portions comme ça, histoire de pouvoir boire de temps en temps un petit jus vite fait, au moment de la collation (est-ce que vous dites aussi “le goûter” au Québec?) Alors je suis allée voir comment se procurer ça, et GOSH j’ai tout simplement halluciné quand j’ai vu les prix! C’est du délire total!
    J’espère que cette mode passera vite, parce que se faire de l’argent sur la crédulité des gens, c’est moyen moyen…

  42. Hilarant !!!! Je viens de découvrir ton blog, il y a de la lecture en vue! ;))

    J’avoue humblement que je suis la première a rechercher les solutions naturelles, si c’est possible…mais faut user de son jugement comme tu le dis si bien!
    Lu sur un site américain concernant le curcuma, je traduis: Après UNE TASSE de thé au curcuma
    20 ans de douleurs ont disparues….et 3-4 commentaires plus loin; j’en prends depuis 3 jours, pourquoi je n’ai pas de soulagement? c’est d’une tristesse…

    Merci pour ses articles, c’est vraiment intéressant de te lire.

    Que penses-tu des huiles essentielles?

  43. J’aimerais bien avoir l’opinion d’Olivier sur Christopher Vasey concernant l’équilibre acido-basique!

    • Salut Jean-Marie !
      Je ne connaissais pas ce naturopathe adepte de la détox avant aujourd’hui, mais à première vue, les arguments de cette BD répondent parfaitement à un tel discours.
      Olivier

  44. J’adore le dessin de Rin Jeremy sur la bouteille “porno”!!! Hihihi!!!

  45. Martin Bouthiette

    Comme d’habitude, un vrai plaisir à lire vos chroniques. Petite question. Je suis moi-même un adepte des jus, car en plus d’avoir L’IMPRESSION de pouvoir consommer plus de légumes verts, ça me permet de remplacer certains repas par quelque chose de plus léger. Bref, je perds plus facilement du poids.

    Aussi, pour concocter mes bouettes vertes, je suis passé de l’extractrice à jus au Vitamix. En procédant ainsi, j’ai L’IMPRESSION d’avoir un jus de meilleure qualité (plus de fibres et autres cossins avec des appellations dépassant mes compétences en nutrition). Alors, est-ce que mon approche «blender» est plus saine que celle privilégiant la «juiceuse» ou c’est à peu près la même chose?

    Merci d’avance et encore bonne continuité!

  46. J’en rajoute une pour le plaisir:
    heureusement que vous avez choisi le mot “juicer” et pas le mot “ju(s)ter” sans quoi les maudits français se seraient offert une bonne rigolade…

  47. Je sais bien qu’un verre de jus d’orange contient autant de sucre qu’un verre de coke(TLMEP) mais il n’est pas exact de dire qu’il ne contient pas d’éléments nutritifs:i.e vitamine C, acide folique, potassium etc,,,,c’est moins bon qu’un fruit mais meilleur qu’une boisson gazeuse !!
    Nico

  48. Et ce bon jus de carottes pomme et céleri fraîchement extrait… c’est le contraire d’un coke. :) Sans parler du plaisir de savourer du bonheur. :)

    • En effet, vu qu’il y a très peu de sucre dans les légumes, leur jus contient de l’eau… et quelques vitamines.
      En gros, c’est assez équivalent à un verre d’eau. Avec de la saveur de légumes.
      A+!
      Olivier

  49. Bonjour Olivier,
    Je voulais juste réagir sur 2 choses.

    Les deux choses qui me font tiquer concerne le curcuma,
    La première c’est dans un des commentaire lorsque tu réponds à Nicolas -> “tu disais qu’hormis les recherches fondamentale on n’avais que peu de résultat (In Vivo ?) comme dans l’étude que tu cites”,
    Le 2e point “le curcuma n’a jamais été démontré aussi ou plus efficace qu’un médicament et qu’on ne peut pas non plus dire qu’il prévient ou traite une quelconque maladie”.

    Je suis d’accord avec toi lorsque tu l’appelles extrapole, car il n’y a pas lieu de prêté des effets non avérés à quoi que ce soit, et je rejoins Nicolas qui t’as questionné au sujet des AINS, ou autres anti-douleurs, surtout que leurs prescriptions est contesté notamment au vus de leur usage en phase aiguë post OP ou après diverses blessures musculo-squelettique, les contestations portant principalement sur le rôle de l’inflammation dans les processus de guérison endogène humain.

    A mon sens, in VIVO nous disposons déjà d’un savoir de bonne qualité sur le curcuma,

    il y a une étude très intéressante sur l’effet du curcuma contre ou en prévention des DOMS (courbatures) et donc contre la douleurs;
    Paul Ingraham en parle sur son blog sur les neurosciences et la douleurs
    -> https://www.painscience.com/…/curcumin-likely-reduces…
    l’étude originale est celle ci:
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25795285

    L’étude me semble relativement carré, et pour c’est un effet In Vivo très intéressant, car il y est démontré comme allant de modéré à fort, bon certes, on conclura après reproduction de l’étude, mais c’est à minima une piste intéressante.

    Ensuite lorsqu’on check ce qu’on sait sur le Curcuma (https://examine.com/supplements/Curcumin/) sur Examine.com qui est un site qui a pour volonté (comme toi) de fournir du savoir sourcé (!!) mais plus accès sur la nutrition et la complémentation alimentaire, permet de se rendre compte qu’on a quand même un niveau de preuve de grade 3 sur certains de ses effets (donc études RCT inside) , ce qui n’est pas négligeable du tout.
    Les effets en question concernent entre autre :
    – sa capacité anti-oxydante (diminution du stress oxydatifs chez les personnes HB e, sur les pancréatites tropicales, réduction des effets de l’exposition à l’arsenic, ou divers effets positifs chez des personnes d’âge moyen)
    – sa capacité anti-inflammatoire avec 5 études dont des RCT également sur le sujet
    – sa capacité de réduction de la douleurs avec 4 études également sur le sujet dont des RCT en plus de celle que j’ai cité plus haut.

    Je ne parlerais pas des autres effets car ils ne sont pas aussi fort, et dispose d’études qualitativement moins bonne pour les défendre, mais sont des pistes également.

    Donc je ne suis pas d’accord avec ce que tu avances concernant le curcuma,
    sur la partie in Vivo, et j’aimerais avoir ton avis là dessus ça pourrait m’éclairer.
    Et ensuite je me demande pourquoi tu catégorises aussi fermement sur le sujet, et sans faire d’ouverture sur les travaux que tu évoques pourtant (et dont je suppose que tu connais leurs existence, au moins pour une partie d’entre eux) , alors qu’il me semble que dans le cadre d’une démarche critique l’ensemble des arguments devrait être exposé, sinon on pratique une forme de Cherry Picking, ou que effectue le un sophisme par omission.

    Je te remercie d’avance pour ta réponse et l’échange qui en découlera s’il a lieux.

    Gruss.

    • Salut !

      Mes sources sur le curcuma ici : http://lepharmachien.com/tlmep/

      Ce que je dis au sujet du curcuma, c’est que les recherches sont prometteuses, mais préliminaires. Ce à quoi je m’oppose, c’est lorsqu’on dit que les recherches sur le curcuma chez l’humain démontrent clairement son efficacité, ou encore qu’il peut “remplacer des médicaments”. Ce n’est pas le cas.

      L’étude que tu mentionnes n’est pas sans intérêt. Mais considérant qu’il s’agit vraisemblablement d’une étude pilote (17 sujets), c’est difficile de l’intégrer à la pratique sur cette seule information.

      Personnellement, je me fie aux groupes d’études et idéalement aux méta-analyses. Celle-ci, sur le curcuma dans la colite ulcéreuse, est intéressante et suggère de possibles bénéfices : http://www.cochrane.org/CD008424/IBD_curcumin-for-maintenance-of-remission-in-ulcerative-colitis

      Merci pour ton commentaire et A+!

      Olivier

  50. Le «juicing» a le dos large dans ton article. Tout ce que tu présentes n’est définitivement pas ce qu’on entend par «juicing». Les jus que tu présentes, c’est pas mal n’importe quoi et c’est comme évident (remarque qu’un ingrédient comme le gingembre peut être intéressant pour diminuer les maux de coeur et l’inflammation, ce qui n’est pas dénué d’intérêt pour certaines personnes). Il y a une manière de se faire des jus de manière intelligente, pour un effet positif sur la santé, car, ça te fait consommer davantage de fruits et de légumes, et c’est le but à la base. Tu l’as dit toi-même sur ton blogue que les fruits et légumes sont bons pour la santé. C’est de ça qu’on parle dans l’expression «juicer». À la base, il faut que le jus soit frais fait (pas attendre 2 jours avant de le boire). Il faut aussi éviter de mettre trop de fruits et de légumes sucrés, parce que tu vas avoir un «peak» de sucre, ce qui n’est pas souhaitable à très long terme. Il faut mettre suffisamment de fruits et légumes pour que ça vaille la peine aussi (si tu mets juste une pomme par exemple, aussi bien la manger tant qu’à ça, c’est plus santé avec les fibres).
    Essaye ça de bonne foi durant quelques mois, et tu viendras en reparler comme d’une expérience de «juicing». Tu auras probablement changé d’avis à ce moment là.
    N.B. : Quand tu affirmes, par exemple, que la broméline n’a aucun effet sur la santé, le minimum serait peut-être de citer ta source (et une méta-analyse serait plus que préférable pour affirmer cela hors de tout doute)
    C’est facile de chialer quand on n’a même pas essayé le «juicing» tous le monde là! C’est ce qu’on appelle chialer pour chialer et vous le savez.

  51. Émilie Pelletier

    Les smoothies dans lesquels les fruits et légumes sont broyés entiers sont-ils une bonne solution de remplacement de repas? Une collègue en consomme parfois comme dîner. Elle y ajoute du yaourt grec ou du lait de soya pour les protéines.

  52. Si je comprends bien, lorsque j’extrais à froid le jus de mon mélange maison (brocoli-épinard) je bois de l’eau pratiquement aromatisée ? Ne reste-t’-il pas suffisamment de minéraux et ou de vitamines dans cette extraction pour au moins en justifier sa consommation et ses effets bénéfiques sur la santé ?

    • Salut Claude !
      Tu perds effectivement la grande partie des nutriments intéressants. Il est reste assurément dans le jus, en quantité variable. Est-ce suffisant pour avoir des effets bénéfiques sur la santé ? Difficile à dire.
      A+!
      Olivier

  53. Émilie Veilleux

    Excellent article! Pourrais-je savoir où vous avez pris vos sources?

  54. Bonjour M. Bernard,

    Félicitation pour tout ce que vous faites, vos émissions, votre blogue, vos chroniques, etc. J’apprécie tout ce que vous faites. Je voulais savoir si vous avez écrit un article ou autre sur le “fameux” champignon Chaga. J’essaie de convaincre mon entourage du fait qu’il est probablement inutile de payer aussi cher pour manger quelque chose de pas très bon au goût, mais avec la tonne d’information bidon que l’on trouve sur le net, il est difficile de convaincre les gens.

    Sur ce, bonne semaine et continuer votre bon travail.

    Merci,

    p.s. Désolé d’écrire ici, mais je ne savais pas comment vous contacter en privé.

    Francis

    • Salut Francis !

      Merci pour les bons mots !

      Je n’ai pas écrit spécifiquement sur le chaga, mais on pourrait dire que que ça s’inscrit dans la lignée des superaliments : http://pharmachien.exploratv.ca/episode-11-les-superaliments/ (on discute d’ailleurs du chaga dans la 1re entrevue)

      Il y a pas mal de recherche pré-clinique (i.e. sur des cellules ou animaux), mais rien de convaincant qui nous pousserait à en recommander chez l’humain.

      Et comme pour tous les “superaliments”, le problème est que même si une molécule dans un aliment peut avoir des effets thérapeutiques intéressants, il faudra probablement la concentrer et l’administrer à par des voies spéciales, comme par injection. À la lumière de ce qu’on sait à ce jour, il serait extrêmement surprenant que le simple fait de manger un aliment spécifique puisse traiter quoi que ce soit, surtout quand on considère la complexité de la nutrition.

      A+!

      Olivier

  55. C’est moi ou tes BD finissent toujours par dire “il faut aller consulter un ______iste”? xD

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord pour éviter le spam et les liens URL douteux)