Author Archives: Olivier Bernard

Élevé sans hormones : pas vraiment

hormones

Je suis inquiet pour cet enfant. S’il a été « élevé sans hormones », est-ce que ça veut dire qu’il…

… a été castré à la naissance ?

… s’est fait enlever chirurgicalement la thyroïde, le pancréas, les glandes surrénales, l’hypophyse et l’hypothalamus ?

… ne peut jamais manger de légumineuses, de riz, de soya, de noix, de céréales et virtuellement tous les végétaux puisqu’ils contiennent naturellement des phytoestrogènes ?

… ne peut pas non plus manger de viande, même bio, puisque les animaux produisent naturellement des hormones qui se retrouvent dans leur viande et leur lait ?

 

Ehhhhhh non finalement.

Quand on vérifie ce que Rachelle-Béry sous-entend par cette nouvelle pub qui inonde le paysage urbain, c’est qu’ils encouragent « le choix de viandes issues du mode de production biologique [qui] ne permet pas l’utilisation d’hormones de synthèse ».

 

Or dans les faits, au Canada, il n’y a que le bœuf qui peut recevoir des stimulateurs de croissance hormonaux.

 

Perso, je crois que c’est important d’analyser de façon critique l’utilisation des hormones (et des antibiotiques) chez les animaux d’élevage et j’encourage les débats constructifs en ce sens (les débats de spécialistes je veux dire; pas les opinions ou impressions personnelles, ou celles des lobbys idéologiques).

 

Mais au lieu de dire des choses pas claires qui créent de la confusion chez le public, pourquoi ne pas tout simplement faire une pub qui dit :

« NOTRE BŒUF BIOLOGIQUE A ÉTÉ ÉLEVÉ SANS STIMULATEURS DE CROISSANCE HORMONAUX »

 

Tiens, je peux même créer une nouvelle pub drette-là :

hormones-02

(je sais, je serais nul comme dude de marketing)

 

P.S. C’est la 2e fois que je critique une pub de Rachelle-Béry; la première fois c’était « On naît tous bio » (http://lepharmachien.com/arguments-2017/). J’espère qu’ils opteront pour un concept plus clair dans leur prochaine campagne.

P.P.S. Je ne suis pas contre le bio. Je trouve simplement que l’industrie de l’alimentation biologique aime jouer avec les mots et ça n’aide pas les consommateurs à faire de meilleurs choix. D’ailleurs, la plupart de leurs arguments reposent sur le sophisme de l’appel à la nature.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Créer un ordre professionnel des naturopathes : une mauvaise bonne idée

(Note : Le texte suivant est un commentaire que j’ai écrit à la suite d’un article de Valérie Borde dans l’Actualité. Je le recopie ici vu que c’est un enjeu sur lequel je me questionne sur une base quotidienne et parce que j’espère recevoir des commentaires qui illumineront une partie de la solution. D’ailleurs, j’aimerais faire des suivis/ajouts au texte selon les idées qui seront soumises ou qui me viendront en cours de route; c’est donc un “work in progress”.)

borde-naturo

 

Ça me rassure beaucoup de te lire Valérie, car je réalise que finalement, mes propos ne sont pas si intenses que ça comparés aux tiens !!! 😀

Sérieusement, bravo pour cet article qui est voué à être impopulaire, comme on peut le constater à la lecture des nombreux commentaires ci-dessus, visiblement écrits par les naturopathes eux-mêmes.

D’ailleurs, c’est quand même triste de constater que ces derniers n’arrivent pas à défendre leur propre travail autrement qu’en utilisant des sophismes et autres arguments fallacieux :

– “Vous généralisez un cas unique à toute la profession !” (homme de paille)
– “Il y a de mauvais médecins aussi !” (ad hominem tu quoque)
– “Le tiers des gens se soignent avec la naturopathie !” (argument de popularité)
– “La naturopathie est enseignée dans de grandes universités et endossée par l’OMS !” (argument d’autorité)
– “Nos traitement sont naturels contrairement aux médicaments chimiques !” (appel à la nature)
– “L’acétaminophène cause des décès, vous devriez critiquer l’industrie pharmaceutique !” (faux dilemme)
– “La naturopathie a fait des miracles pour moi !” (anecdote)
– “Vous faites preuve d’ignorance, faites vos recherches !” (insulte)

 

Je partage complètement ton avis, à une exception près (peut-être) : le besoin d’encadrer la profession de naturopathe.

Créer un ordre professionnel est une lame à double tranchant. D’un côté, on met en place une structure pour “protéger le public” (guillements très importants ici) et pour sévir en cas d’infraction. Mais en faisant cela, on donne les outils à la nouvelle profession pour se protéger elle-même des menaces extérieures. D’ailleurs, accorder un ordre professionnel donne une impression de légitimité (incluant une légitimité scientifique), alors que ça n’a rien à voir. 

Bref, personnellement, je suis fortement opposé à une telle mesure.

Un exemple récent de ce que je viens de décrire : le cas d’une naturopathe en Colombie-Britannique (où la profession est réglementée/encadrée) qui a traité un enfant avec de la salive de chien enragé homéopathique sous prétexte qu’il semblait se prendre pour un chien.
http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/health-canada-says-it-takes-safety-very-seriously-in-face-of-concerns-about-homeopathic-remedy-1.4623775

Les cas du genre abondent. Aux États-Unis, où la “profession” est en train de s’organiser, c’est encore pire, car ils se présentent comme de vrais médecins :

https://sciencebasedmedicine.org/legislative-alchemy-2017-naturopathy/

On voit la même tendance s’installer au Canada :

http://nationalpost.com/health/naturopaths-not-real-doctors-despite-video-claims-they-are-medically-trained-critics

Ces nouveaux ordres ne semblent pas non plus sévir ou même s’auto-réguler :

https://www.theglobeandmail.com/life/health-and-fitness/health/canadian-naturopaths-need-to-follow-the-rules-if-they-want-regulation/article29785140/

Malheureusement, les ordres (scientifiques) actuels ne peuvent pas faire grand chose. On l’a vu avec le cas du lavement (cité dans l’article) : le Collège des Médecins n’a pas beaucoup de recours, à part offrir “une formation pour comprendre les actes médicaux réservés“.

Bref, créer un ordre pour encadrer une profession n’est aucunement un gage que les traitements appliqués seront valides ou même sécuritaires. La création de l’Ordre des Homéopathes en Ontario en 2015 en est la parfaite démonstration…

J’ignore quelle est la meilleure solution à ce stade; c’est un problème sur lequel l’ensemble de la communauté scientifique et médicale se penche un peu partout dans le monde en ce moment. C’est donc à suivre.

Merci et bravo encore Valérie !

Olivier

Soigner naturellement votre interstitium

interstitium-header

À moins de vivre dans le sous-sol d’un secte de banlieue, de n’avoir absolument aucun intérêt pour la santé et la science, ou d’être un disciple de Big Pharma / Monsanto, tu as forcément entendu la bonne nouvelle cette semaine : des chercheurs ont découvert un nouvel organe dans le corps humain ! (c’est pas une joke)

 

interstitium-01

(bon, pour être précis, ils ont juste donné un nom à ce “nouvel organe”, qui n’en est pas vraiment un… et qui était à vrai dire déjà connu… mais anyway)

 

En gros, l’interstitium est un réseau de cavités remplies de liquide, qui servirait d’amortisseur entre les organes (i.e. amortir les chocs). En plus, ces cavités seraient présentes partout et interconnectées à travers le corps humain. C’est donc l’organe le plus massif de l’organisme.

Mais bon, tout ça on s’en fout un peu, vrai ?

Ce qui importe vraiment, c’est :

interstitium-02

 

J’ai passé une grande partie de ma vie (i.e. les dernières 30 min) à tout lire ce qui s’est écrit sur le sujet, donc en tant que pionnier de l’interstitum, j’aimerais vous proposer ma gamme de produits et services pour chouchouter et soigner cet organe important.

 

PREMIER LIVRE !!!

Tout d’abord, je publierai ce printemps le tout premier livre consacré à l’interstitium :

interstitium-03

 

Dans ce livre, j’explique entre autres que l’interstitum est en fait le 3e cerveau et le 2e pancréas du corps humain.

(la valeur et l’exactitude de ces analogies ne regarde que moi)

J’y explique également que vu que les cavités de l’interstitium sont toutes interconnectées dans le corps humain, c’est tout à fait raisonnable de penser qu’en le ciblant, on peut prévenir et guérir toutes les maladies qui existent ou existeront dans le futur. J’veux dire, c’est juste logique.

 

interstitium-04

 

Enfin, j’y stipule que si l’interstitium est un “amortisseur” naturel, alors c’est assez évident qu’en prendre soin permettra de prévenir toutes sortes de chocs, par exemple :

  • Choc émotionnel
  • Choc post-traumatique
  • Choc septique
  • Choc cardiogénique
  • Choc des générations
  • Choc culturel
  • Chocolat (rages de)
  • Chucky
  • Etc.

 

PREMIER DEUXIÈME LIVRE !!!

Cet automne, je serai aussi le premier à publier un deuxième livre (déjà, wow !), sur l’interstitium.

interstitium-05-01

 

En résumé, l’important est de choisir les aliments qui vibrent à la même fréquence que l’interstitium. En effet, la vibration des choses est extrêmement importante en santé, comme l’affirment des experts.

Par PUR HASARD, les choses qui vibrent à la fréquence de l’interstitium sont toutes les affaires qu’on sait déjà qui sont bonnes pour la santé :

interstitium-06

 

Et ce qui NUIT à l’interstitium, ben là, c’est assez évident :

interstitium-07

 

Et le plus hot, c’est que tout ça est basé sur de la

interstitium-08

(par opposition à ce que je ne considère pas personnellement comme de la “vraie science”, i.e. tout ce qui remet en doute ou contredit mes propos)

 

PREMIÈRE CLINIQUE !!!

Pour coïncider avec la sortie de mon 2e livre, j’inaugurerai la toute première clinique de santé de l’interstitium DANS LE MONDE !

interstitium-09

(avouez que mon logo torche en termes de crédibilité !!!)

 

On s’entend que c’est ben le fun de découvrir un nouvel organe, mais ce qui importe, c’est comment le guérir. Car oui, ton interstitium, dont tu ignorais l’existence il y a 3 min, est déjà malade.

interstitium-12

 

Ceux qui sont familiers avec mon expertise en diagnostic du V.E.O. seront en terrain connu ici quant à mon approche clinique pro-interstitium.

Voici par exemple un patient fictif que j’ai traité avec succès :

interstitium-10

 

Vous pourrez être les premiers à faire l’essai de mon produit naturel éprouvé en clinique :

interstitium-11

(à noter que ce produit n’est pas encore approuvé par Santé Canada et que je n’ai pas l’intention de le faire, vu que je suis pas obligé)

N’hésitez pas à (me) consulter dès maintenant!

Pour plus de détails, contactez mon agence de relations publiques ou mon avocat.

 

P.S. Bon, tu auras compris que cette BD est ironique… La nouvelle sur le “nouvel organe” est véridique, mais je trouvais ça drôle d’imaginer comment des gens louches pourraient utiliser cette découverte pour attirer l’attention et/ou se faire de l’argent, comme c’est le cas en ce moment avec le microbiote. Sérieux, tu n’as pas besoin de te préoccuper de ton interstitium. Jusqu’à preuve du contraire…

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Les arguments santé qui n’avaient pas d’allure en 2017

arguments2017-header-v2

Dans mon nouveau livre publié le mois dernier, intitulé “La bible des arguments qui n’ont pas d’allure“, je propose une méthode pour t’immuniser contre les faux débats et les arguments bidons, sans aucune connaissance scientifique requise.arg-livreCette méthode implique de reconnaître certains types d’arguments douteux qui reviennent souvent en matière de santé et qui sonnent l’alerte de la niaiserie.

Donc pour ma rétrospective de l’année (comme j’ai fait en 2014 et 2015), j’ai pensé faire le tour de quelques événements sur la santé qui ont attiré mon attention, et de noter les arguments louches qu’ils ont fait ressortir.

 

 

La science frauduleuse

En 2017, on a parlé plus que jamais de la fraude scientifique. Autrement dit, des chercheurs qui publient de faux résultats, ou encore qui publient dans de faux journaux et congrès scientifiques. C’est un problème majeur en ce moment et ça nécessite des actions urgentes pour prévenir et faire cesser de telles pratiques.

Voici la réaction qu’une personne rationnelle devrait avoir face à la situation :

sci-grave

Mais voici la réaction que plusieurs ont eue à la place :

sci-capote

C’est plate, car comme scientifique, ça devient de plus en plus difficile de se prononcer sur quoi que ce soit sans se faire reprocher notre background. Du style :

sci-organig-v2

C’est ce qu’on appelle une…

arg-hominempaille

Comme pharmacien, je vis ça quotidiennement, pis c’est gossant en maudit.

sci-pilule

 

 

 

« On naît tous bio »

Cette année, j’ai vu cette pub sur la rue au moins 273 fois :

img-tousbio

Il y a un côté de moi qui admire cette pub, parce que considérant tout le jugement injustifié (lire : bitchage) infligé aux femmes qui allaitent en public, on a besoin d’en voir le plus possible.

Mais de l’autre côté, c’est aussi de l’…

arg-ambiguite

Je ne comprends pas ce que le slogan veut dire. Parce que si je remplace “bio” par sa définition, ça donne ça :

bio-def

Des bébés certifiés ? J’en doute.

Mais bon, comme preuve de ma bonne foi, je vais appliquer le principe de la charité et reformuler leur message de la meilleure façon que je puisse imaginer : je présume que ce qu’ils veulent dire ici, c’est qu’à sa naissance, un bébé n’a pas encore été exposé à des pesticides de synthèse potentiellement toxiques.

Le bug, c’est que si des pesticides toxiques sont aussi omniprésents qu’on nous dit, même dans l’eau potable, alors un bébé est bel et bien exposé avant et après sa naissance, et n’est donc pas plus “bio” que sa mère. Et ce, même si la mère mange bio.

Cette pub vise à faire réagir (et ça marche), mais au final, c’est à mon avis une mauvaise analogie.

arg-analogie-v2

À la limite, en me basant sur l’idée que la fécondation humaine implique une recombinaison du matériel génétique des deux parents, je pourrais partir ma propre pub (pas plus claire) qui dirait :

bio-ogm

 

 

 

Le glyphosate « inoffensif »

gly-web

Il y a beaucoup de discussions en ce moment (avec raison) à propos de la sûreté du glyphosate (RoundUp), un pesticide utilisé très abondamment en agriculture et classé comme probablement cancérigène” par l’OMS.

En fin d’année, la chicane a pogné lorsque le média international Reuters a relevé des indices indiquant que l’OMS n’aurait volontairement pas tenu compte d’importantes données scientifiques qui suggèrent, au contraire, que le glyphosate ne serait pas cancérigène, comme le suggèrent de nombreuses autres méta-analyses et revues systématiques de la littérature sur le sujet.

(Mais peu importe, mon point n’est pas ici de défendre le glyphosate ou même de discuter de sa sûreté; je laisse ça aux chercheurs spécialisés dans ce domaine. Perso, je juge qu’on a un besoin pressant de lois pour une gestion intégrée des pesticides.)

Malheureusement, cette nouvelle ne semble pas avoir fait l’affaire de certains groupes environnementaux. Lorsque des gens ont commencé à partager ces articles sur les réseaux sociaux, l’un de ces groupes a jugé bon d’émettre l’avertissement suivant :

img-glyphosate

Mmm… je sais pas pour vous, mais pour moi, c’est un bel exemple de :

arg-dilemme

Qui a prétendu que le glyphosate était « inoffensif » ? Réponse : personne.

Le glyphosate pourrait très bien être non-cancérigène ET causer d’autres types de dommages, autant sur la santé humaine que sur l’environnement. Après tout, pourquoi le glyphosate devrait-il être 100% bon ou 100% mauvais ?

Bref, bloquer des utilisateurs parce qu’ils amènent des points intéressants (et rassurants) sur la sûreté du glyphosate relève plus de la censure idéologique que d’une mesure pour réduire la « désinformation ».

 

 

 

Les noyaux du peuple Hunza

As-tu déjà mangé des noyaux d’abricot amer ? Ça ressemble à des amandes et il paraît que c’est ben bon… En tous cas, c’est une collation qui était apparemment populaire en 2017.

Mais selon des fabricants, c’est aussi un remède ancestral miracle, car ces noyaux contiennent un ingrédient fantastique appelé « amygdaline » ! Regarde ça :

abr-sac

Médecine antique ? Utilisés pendant des siècles ? Peuple légendaire ? On est en présence d’un…

arg-tradition

Ce qui se faisait autrefois n’était pas forcément bon. Dans le temps, les connaissances scientifiques étaient quasi-inexistantes, donc pas mal tous les remèdes (même ceux proposés en médecine) étaient du gros n’importe quoi.

abr-shaman-v2

D’ailleurs, personne ne semble avoir averti le peuple Hunza que l’amygdaline se transforme en cyanure, un poison extrêmement puissant, dans le corps humain. D’ailleurs, des cas d’intoxication au cyanure ont été rapportées chez des mangeux de noyaux d’abricot amer. Bref, même si le risque est probablement faible, c’est vraiment pas une collation à recommander.

Faut croire que la longévité de ce peuple légendaire doit avoir d’autres explications… Oups, en fait cette histoire de santé incroyable semble être de la pure fiction.

 

 

 

 

Les diététistes et leurs amis les astrologues

En septembre 2017, la publication de l’étude PURE a fait pas mal jaser. En gros, cette étude a exploré les liens entre la consommation de sucre, de gras et la santé. Pour plus de détails, lire ce texte qui résume dans un langage simple les grandes lignes et limites de l’étude.

Malheureusement, l’étude a été interprétée tout croche dans certains médias. On a pu entendre, par exemple, qu’une diète à base de gras de bacon serait bonne pour la santé. Et que le sucre est le grand coupable pour tous nos problèmes. Ce qu’on comprenait en gros :

 

lchf-aliments

 

As-tu l’impression que ces catégories sont, genre, pas mal simplistes ? Et que de mettre sur un pied d’égalité les fruits et les desserts, ou le bacon et l’huile d’olive, est étrange ? Et que tout mettre sur le dos du sucre semble abusif ?

Normal : c’est ce qu’on appelle le…

arg-unique

 

Voyant ça, un groupe de diététistes a écrit une lettre ouverte pour rétablir certains faits. Leur lettre est nuancée, prudente, pleine de bon sens. Elle rappelle qu’aucun aliment (ou groupe d’aliments) à lui seul ne peut être blâmé en lien avec la santé. Et elle invite simplement le public à se méfier des promesses irréalistes de certains régimes.

C’est ici que l’histoire prend une tournure vraiment weird.

L’affaire a dégénéré vers des propos où la compétence des diététistes en matière d’alimentation a été remise en doute. Dans un moment incroyablement bizarre, un animateur de radio a même comparé les diététistes aux astrologues

arg-insulte-v2

 

Puis un groupe de professionnels de la santé, principalement des médecins, ont écrit eux aussi une lettre ouverte pour « dénoncer » les propos des diététistes. Voici quelques-uns de leurs arguments :

lchf-arguments

Or, les diététistes n’ont jamais dit le contraire de tout ça. En fait, ils disent exactement la même chose, mais leurs propos ont été pris hors contexte et sursimplifiés pour donner l’impression qu’ils sont dans le champ. C’est ce qu’on appelle faire un…

arg-paille

En fait, c’est à se demander si les médecins en question ont pris la peine de lire la lettre des diététistes avant de leur répondre.

C’est dommage, car tout ça n’aide personne. Ça a des allures de guéguerre d’égo et ça donne l’impression au grand public que les spécialistes de la santé ne s’entendent même pas entre eux, et donc qu’aucun n’est vraiment fiable.

 

lchf-geguerre-v2

P.S. Si les médecins de la 2e lettre ne voulaient pas donner cette impression, je les invite à s’exprimer différemment la prochaine fois et à réviser leurs arguments.

P.P.S. Pour plus d’infos sur toute la question du gras vs sucre, voici d’excellents textes de vulgarisation sur le sujet :

 

 

 

Un médecin défend Gwyneth

Cette année, la compagnie GOOP de Gwyneth Paltrow a mis sur sa boutique en ligne un oeuf de jade à insérer dans le vagin.

goop-oeuf2

Pourquoi faire une chose pareille ? Parce que selon eux, ça…

  • stimule l’énergie sexuelle;
  • libère les voies du chi dans le corps;
  • intensifie la féminité;
  • revigore la force vitale;
  • se connecte au chakra du coeur pour optimiser l’amour propre et le bien-être.

Ce type d’oeuf a même donné naissance à un nouveau sport : l’haltérophilie vaginale (vaginal weightlifting).

Une obstétricienne, Dre Jen Gunter, a jugé bon d’aviser GOOP et Gwyneth qu’utiliser cet oeuf hautement féminin est vraiment une mauvaise idée. Non seulement il y a risque d’infection (car l’oeuf est percé dans le centre), mais c’est aussi une utilisation abusive des exercices de Kegel qui risque plus de nuire que d’aider.

En réponse, GOOP a utilisé comme porte-parole un autre médecin, Dr Steven Gundry. Voici ses arguments principaux :

 

goop-gundry

… et ainsi de suite dans un texte interminable de 1300 mots où il émetgoop-zero

arguments. Jamais il ne répond aux mises en garde de Dre Gunter à propos de l’oeuf. En fait, il ne parle à aucun moment de l’oeuf !!!

Tout ce qu’il fait, c’est citer son C.V. sur un ton condescendant. Comme si aucun argument n’était nécessaire, car ses qualifications parlent d’elles-mêmes.

Faire ça, ça s’appelle un…

arg-autorite

Qu’est-ce qu’on s’en fout de ses positions académiques, de ses articles et de ses congrès si ce qu’il dit n’a aucun maudit bon sens ?! Malheureusement, même les professionnels de la santé et les scientifiques peuvent tomber dans la bullshit. Et ils sont nombreux à le faire.

C’est pour cette raison qu’il ne faut jamais se fier sur ce qu’un (1) expert dit, mais plutôt se demander :

goop-ensemble

(Ça inclut moi, en passant. Quand j’entends “Le Pharmachien l’a dit faque ça doit être vrai”, ça me donne envie de me tapper la tête sur les murs).

 

Sur ce, je te souhaite de très Joyeuses Fêtes et de survivre aux arguments qui n’ont pas d’allure pendant le réveillon.

On se revoit en 2018 avec plein de nouveau stock !

(dont un projet assez inattendu)

P.S. La chaîne ICI Explora est débrouillée pour tous jusqu’au 12 janvier 2018, ce qui te permet d’écouter Les Aventures du Pharmachien pendant ce temps !

 

arg-autres-v2

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Le Reiki, ça fonctionne vraiment

Le Reiki ça fonctionne vraiment (titre)

Si tu as un doute quelconque au sujet de l’efficacité du Reiki, efface ça immédiatement de ton esprit. Car le Reiki ça fonctionne pour de vrai.

Bon, c’est sûr que si tu fais des recherches pour comprendre par quel mécanisme il fonctionne, là tu vas avoir de sérieuses difficultés. Tu vas devoir patauger dans une tonne de théories étranges et d’études cliniques mal construites.

Le Reiki provient de la médecine traditionnelle japonaise et est utilisé depuis des générations. Il s’agit d’une forme de thérapie énergétique : le but est de rétablir une « énergie vitale » qui unit tous les êtres vivants et qui circule dans la version invisible de notre corps. Généralement, le Maître Reiki transfère son énergie de l’intérieur vers l’extérieur en plaçant ses mains à des endroits précis du corps du patient, afin de rétablir l’équilibre énergétique.

Tu auras bien sûr compris que rien de tout ça n’est scientifique et/ou n’a été démontré. Le Reiki est une approche spirituelle et ésotérique à la guérison, pas un traitement médical. En fait, c’est tout simplement une version orientale de la guérison par la foi religieuse.

Mais ça ne change rien au fait que le Reiki est efficace. Cette bande dessinée explique pourquoi.

 

Problèmes de santé

Consultation en Reiki vs médecinLe traitement de Reiki et son efficacitéAlimentation et exerciceLe Reiki a fonctionnéConclusion sur la médecine

P.S. Pour ceux et celles qui ne l’ont pas réalisé, cette BD n’est pas vraiment à propos du Reiki; elle porte sur l’effet placebo.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Saison 2 des Aventures du Pharmachien

La saison 2 des Aventures du Pharmachien débute ce vendredi 1er décembre à 19h30 sur ICI EXPLORA !

Tu peux t’attendre à encore plus de dessins animés, plein de tests, des experts hyper solides (et cools) et des sujets plus sensibles que jamais. D’ailleurs, cette année, j’ai intentionnellement choisi des thèmes sur lesquels je ne connaissais presque rien, donc j’ai eu énormément de surprises et les épisodes finissent rarement comme je l’aurais pensé. Les Satiriques se sont dépassés et proposent une nouvelle formule complètement malade pour l’introduction des épisodes.

Les sujets de la saison 2 sont :

1 déc : Cannabis médical
8 déc : OGM
15 déc : TDAH
22 déc : Suppléments pour sportifs
29 déc : Pilule contraceptive
5 jan : Thérapies énergétiques
12 jan : Lait
19 jan : Cancer
26 jan : Jeûne
2 fév : Intestin et microbiote
9 fév : Allaitement
16 fév : Alcool
23 fév : Produits cosmétiques

En plus, la chaîne ICI Explora sera débrouillée pour tous jusqu’au 12 janvier 2018. Tu peux aussi l’écouter en vidéo sur demande et sur le web via l’Extra de tou.tv.
FAQ ici pour plus de détails : http://lepharmachien.com/faq-ecouter-serie-tele/

Sur une note plus personnelle, je dois un gargantuesque MERCI à tous ceux et celles qui sont à l’écoute ! La réponse à la saison 1 a de loin dépassé toutes mes attentes et m’a vraiment pris par surprise. Je suis super fier de vous présenter cette 2e saison et j’ai hâte d’entendre ce que vous ne pensez !

Préface pour Désordonnances d’Alain Vadeboncoeur

preface-desordo-web-header

Mon ami Alain Vadeboncoeur m’a fait le grand plaisir et honneur de me demander d’écrire (i.e. dessiner) la préface de son nouveau livre “Désordonnances : conseils plus ou moins pratiques pour vivre en santé“.

Pour ceux qui connaissent moins Alain, lui et moi avons la même approche vis-à-vis de la santé :

  • prescrire moins des traitements et de tests non nécessaires (ex. antibiotiques, examens médicaux annuels sans justification);
  • éviter les thérapies farfelues (genre cures détox, homéopathie et bracelets de noisetier);
  • privilégier les traitements qui fonctionnent super bien (comme les vaccins);
  • être critique du marketing en santé, autant par l’industrie que par les vendeurs de remèdes louches et de superaliments;
  • mettre la priorité sur les habitudes de vie.

Vu que la préface est imprimée en noir et blanc dans le livre, j’ai pensé vous la présenter ici en pleine couleur pour vous donner encore plus le goût de lire le livre (car à mon avis c’est un must).

La voici :

preface-desordonnances-web-01

preface-desordo-web-02

preface-desordo-web-03

preface-desordo-web-04

 

 

Pour la suite, il faut lire l’excellent livre d’Alain :

desordonnances

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

À DOSE HOMÉOPATHIQUE : une expression mal utilisée

À dose homéopathique une expression mal utilisée (titre)

 

Si tu me lis régulièrement, tu sais que l’homéopathie est un de mes sujets préférés. En fait, c’est même ce sujet qui m’a motivé à créer Le Pharmachien et j’en ai fait mon tout premier contenu publié sur ce site.

Même si l’homéopathie est l’une des thérapies les plus farfelues par son mode d’action, et que les données scientifiques à son sujet indiquent hors de tout doute que son efficacité n’est pas différente de celle d’un placebo (lire : l’homéopathie, ça ne marche pas), elle continue à exister et à générer plus de 2 milliards de dollars de profits chaque année. Et en bonus, les ventes d’homéopathie sont en croissance.

Bref, j’ai beau me battre pour que les pharmacies cessent de vendre ces produits et que Santé Canada cesse d’autoriser leur mise en marché, mais je n’ai pas l’impression que ça va arriver de sitôt. 

Par contre, il y a peut-être quelque chose qu’on peut régler tout de suite. Et c’est autant une question de science que de langue française. C’est ce qui suit.

 

Titre

 

Expression banale de la vie courante

 

Dans les médias

 

Les ingrédients en homéopathie

 

Faux noms latins et dilutions en CH

 

Niveaux de dilution en homéopathie

 

Il ne reste plus de molécules

 

Toute eau est homéopathique

 

 

Une dose inexistante une dose de zéro

 

Utiliser l'expression dans son vrai sens

 

P.S. J’ai déjà commencé à utiliser la nouvelle définition de cette expression : écoute ce bref extrait de mon récent passage à l’émission Médium Large de Radio-Canada.

(appuie sur le bouton ci-dessous)

 

L'homéopathie ça marche sur les animaux et les plantes

… et/ou écoute l’épisode de la série télé Les Aventures du Pharmachien sur l’homéopathie :

dose-homeopathique-episode

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

FAQ – Comment écouter la série télé Les Aventures du Pharmachien

LADP-s2

Les Aventures du Pharmachien est une série télé documentaire sur la santé qui se situe totalement dans l’univers du Pharmachien que tu connais bien : c’est léger, drôle, il y a des dessins animés et le contenu scientifique est béton. D’ailleurs, c’est moi qui écrit la série : je suis producteur au contenu, scénariste et bien sûr c’est moi qui l’anime. Si tu aimes ce que je fais sur le web et dans mes livres, il y a de bonnes chances que tu trippes sur la série !

 

Q. C’est à quel poste ?

R. Sur ICI Explora. Si tu n’as pas déjà cette chaîne, tu peux l’ajouter sur ton forfait télé.

 

Q. J’ai pas le câble et/ou j’ai pas de télé. Je fais quoi ?

R. Le tout premier épisode de la saison 1, intitulé “La détox du foie“, peut être écouté ici :

 

Pour le moment, les autres épisodes sont disponibles via l’Extra de tou.tvqui est la version payante du service tou.tv de Radio-Canada. Au moment d’écrire ceci, le premier mois d’abonnement à l’Extra de tou.tv est gratuit, sans engagement à long-terme.

 

Q. Quand les autres épisodes seront-ils ajoutés sur tou.tv ?

R. Pour toute question ou commentaire à cet effet, SVP écrire à Radio-Canada à l’aide ce formulaire ou à auditoire@radio-canada.ca.

 

Q. Je suis abonné à ICI Explora, mais je n’ai pas d’enregistreur (PVR) et j’ai manqué des épisodes.

R. Pour les abonnés, les épisodes peuvent être ré-écoutés avec la vidéo sur demande (disponible avec pas mal tous les fournisseurs télé, genre Videotron, Bell, etc.).

 

Q. Je travaille et/ou j’étudie dans un établissement d’enseignement. Est-ce que j’ai un accès spécial à la série télé ?

Oui ! La série télé est disponible en entier sur la plate-forme Curio. Les écoles, cégeps et universités peuvent y demander accès gratuitement.

 

Q. J’habite dans un autre pays (Europe, États-Unis, etc.). Comment je fais pour écouter la série ?

R. La réponse “officielle” est que c’est impossible pour le moment.

Par contre, tu peux suggérer à un chaîne de chez vous de se procurer les droits de diffusion auprès de Radio-Canada. Ça serait cool que la série soit diffusée à l’international ! Et vu que tout le contenu est basé sur des faits et sur la littérature scientifique, il est valide partout sur la planète.

Cela dit, des gens à l’international m’ont dit qu’ils étaient capables de l’écouter quand même en accédant aux plate-formes ci-dessus via un proxy.

 

Q. Une saison est-t-elle rediffusée une fois qu’elle est terminée ?

R. Oui, sur ICI Explora. Aussi, les saisons sont diffusées à Radio-Canada plus tard dans l’année.

 

Si tu as d’autres questions, SVP me les soumettre et je vais les ajouter et y répondre. Merci !

ladp-s2-mod

 

La science VS les faits alternatifs (et Trump)

faits-alternatifs-header

Je voulais commencer l’année par une BD sur le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Mon but était de remettre de l’ordre dans les faits sur ce trouble et ses traitements.

Sauf que ces temps-ci, les faits ont la vie dure.

Ce qui semble pogner davantage, ce sont les opinions. Et récemment, les « faits alternatifs ».

C’est le fun les opinions. Tout le monde peut en avoir une, peu importe sa connaissance du débat en cours. Sauf que dans certains domaines, particulièrement en sciences, les opinions, c’est pas ça qui importe.

Bref, j’ai ressenti le besoin d’écrire sur ce qui se passe présentement aux États-Unis. Car contrairement à ce que certains peuvent penser au Canada et en Europe, nous ne sommes pas à l’abri de ce qui se passe du côté des américains.

J’en profite aussi pour parler un peu de changements climatiques et de vaccination, deux des sujets les plus d’actualité en sciences.

P.S. L’exemple de Trump est extraordinairement d’actualité, mais on pourrait nommer une tonne d’autres politiciens qui font dans les faits alternatifs.

P.P.S. Comme d’habitude, les références sont en dessous de la BD, dans le premier commentaire.

 

faits-alternatifs-00

 

faits-alternatifs-01 faits-alternatifs-02 faits-alternatifs-03-b

faits-alternatifs-04 faits-alternatifs-05

 

faits-alternatifs-06

faits-alternatifs-07-b

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article