L’intelligence artificielle est-elle meilleure que moi pour vulgariser la science ?

Depuis quelques semaines, tout le monde (ou presque) capote sur ChatGPT, un programme d’intelligence artificielle spécialisé dans le dialogue (ce qu’on appelle en anglais un « chatbot »).

 

En résumé, tu peux poser des questions au programme et il est capable d’y « réfléchir » et d’arriver à des réponses assez complexes. Des gens du public s’amusent à en tester les capacités et les limites, et ont réussi à lui faire faire des choses impressionnantes. Je suis moi-même obsédé par ce programme, et l’autre jour, j’ai passé toute une soirée à lui faire écrire une structure détaillée de roman d’horreur mettant en vedette des burritos qui parlent et qui seraient possédés par une entité maléfique… le résultat était captivant !

 

Mais le pire, c’est que ChatGPT est seulement un prototype à ce stade-ci, et va sans cesse s’améliorer. Déjà, on devine des tonnes d’applications futures, mais aussi plein de problèmes éthiques (par exemple, le programme peut facilement écrire de courtes dissertations, ou résoudre des problèmes de mathématiques… ce qui est pas mal inquiétant pour les profs dans les écoles !!!).

 

Bref, je m’amusais avec le système, et l’idée m’est venue de lui de demander de vulgariser des sujets auxquels je me suis moi-même déjà attaqués par le passé. Et je dois dire que j’ai été TRÈS impressionné. OK, c’est loin d’être parfait, mais pour être honnête, j’ai senti l’esprit de compétition monter en moi par moments, tellement c’était bon et original !

 

J’ai donc pensé vous partager trois (3) exemples de sujets vulgarisés par ChatGPT, auxquels je vais attribuer une note sur 10.

 

Et en bonus, je vais les accompagner d’une image produite par Stable Diffusion, un AUTRE programme d’intelligence artificielle (!) qui peut générer des photos ou dessins (encore là, plein d’enjeux éthiques avec cette technologie). Je demanderai au programme de créer une image à partir du texte vulgarisé de ChatGPT. Et je commenterai aussi le dessin, évidemment.

 

Dans tous les cas, j’ai demandé au système d’expliquer le sujet de manière super simple, mais aussi, en utilisant soit une analogie ou métaphore inhabituelle, des références à la culture pop, ou encore une histoire fictive « cute » à laquelle tout le monde peut s’identifier… parce que c’est comme ça que je vulgarise personnellement !

 

Note #1: j’ai soumis les instructions en anglais dans ChatGPT, puis je lui ai ensuite demandé de traduire le tout en français… il traduit super bien d’ailleurs.

Note #2: c’est moi qui ai ajouté les caractères gras (en jaune) pour attirer l’attention sur certains passages.

 

 

EXEMPLE #1

Les différents types de vaccins

 

Juste pour tâter le terrain, j’ai commencé par demander à ChatGPT de trouver une analogie pour expliquer ce qu’est un vaccin. L’angle qu’il a choisi : une recette 😐

 

 

Et en image, ça a donné ceci :

 

 

 

Bon OK, l’analogie de la recette, c’est pas extra. Car je ne pense pas qu’on va convaincre beaucoup de gens que les vaccins sont bons en leur disant que le résultat sera « délicieux »…

 

Et surtout pas si on l’accompagne d’une photo d’un chef qui a l’air d’un orc. Je prévois un effondrement des campagnes de vaccination si on s’en va là, sans compter les nombreux cauchemars que je vais avoir désormais à cause de cette image.

 

NOTE SUR 10 : 3

(pis je suis généreux)

 

Mais je voulais laisser à ChatGPT une 2e chance sur ce sujet. Donc j’ai changé d’angle et je lui ai plutôt demandé d’expliquer les différents types de vaccins, ce que j’ai déjà fait dans une BD de 2013.

 

 

L’analogie de la boîte à outils m’a vraiment impressionné ! Certains exemples fonctionnent mieux que d’autres; par exemple, comment on fait pour « inactiver » un marteau ?

 

Mais les autres marchent super bien, comme la scie émoussée, qui est une super belle image pour vulgariser. Et pour les vaccins à ARNm, je dois avouer que je suis épaté 🤯

 

NOTE SUR 10 : 8

 

Malheureusement, l’image associée vient ruiner le tout :

 

 

 

 

 

 

EXEMPLE #2

Pourquoi il ne faut pas boire d’eau de Javel

 

Ce test m’a été inspiré par la suggestion de Donald Trump, durant la pandémie, d’administrer du désinfectant, genre eau de Javel, pour lutter contre la COVID. J’en avais parlé sur Instagram.

 

 

Cette histoire m’a fait éclater de rire, surtout la partie où le système nous suggère de « trouver d’autres moyens de rester propre ».

 

Mes critères ont été parfaitement respectés, et je dois avouer que je suis déjà attaché à Benny.

 

Mais l’histoire reste quand même assez « basic »… le système a un peu manqué d’audace, à mon humble avis.

 

NOTE SUR 10 : 6.5

 

En ce qui concerne l’image par contre, je penche vers une note parfaite :

 

 

 

 

 

 

 

EXEMPLE #3

Pourquoi il faut se mettre de la crème solaire même à l’ombre

 

C’est un des points que j’abordais dans ma BD sur la crème solaire, publiée en 2019. J’avais inclus parmi les explications une référence à Star Wars, donc j’ai mis ChatGPT au défi de faire pareil.

 

 

Pour être honnête, je n’ai jamais entendu cette expression à propos des requins ! C’est une bonne idée, même si c’est un peu « 1er niveau ».

 

Mais surtout, d’avoir pensé aux Dents de la Mer, et d’associer cette référence pop à un dicton, c’est complètement inusité et je trouve ça vraiment impressionnant.

 

Cela dit, l’image me laisse un peu perplexe :

 

 

NOTE SUR 10 : 7.5

 

 

Donc, en conclusion, est-ce que l’intelligence articielle est meilleure qu’un humain pour vulgariser la science… pas encore, mais sur la base de ces résultats, j’ai l’impression que ça pourrait devenir le cas éventuellement. Ou du moins, elle pourrait devenir un outil de choix pour générer et tester des idées. Déjà, ChatGPT propose des concepts vraiment inattendus et surprenants, et les explications proposées sont super claires. 

 

Pour le moment par contre, le système présente certains risques au niveau de l’exactitude de l’information. Ses créateurs admettent eux-mêmes qu’il peut être manipulé, exploité ou induire en erreur, selon la manière dont une question est poséeMais bon, ce n’est que le début ! 

 

En ce moment, je me sens comme aux débuts d’Internet : quelque de très gros est en train de se produire, et c’est difficile d’en saisir l’ampleur. L’intelligence artificielle va bouleverser nos vies dans les prochaines années, pour le meilleur et pour le pire. Mais en attendant qu’elle atteigne la singularité et que Skynet nous anéantisse, je me dis : trouvons des moyens constructifs de l’utiliser. Et vous pouvez compter sur moi pour poursuivre l’expérimentation en ce sens 🥴

 

 

 

 

 

En bonus, je me suis demandé si ChatGPT aurait pu trouver de meilleurs noms que « Le Pharmachien » pour mon site web. Faut dire que j’ai occasionnellement regretté ce nom quand des gens me demandent des conseils pour leurs animaux… oui ça m’arrive pour vrai.

 

 

Je vous JURE que je n’invente rien : ChatGPT a spontanément proposé le nom « Pharmachien » en guise de jeu de mots qui fitte avec mon concept !!! C’est donc officiel : l’intelligence artificielle est de mon bord sur ce coup-là.

 

Sinon, je dois avouer que je n’ai aucune espèce d’idée ce qu’est supposé être un « ballon de baudruche »…

 

Je pourrais continuer à l’infini tellement j’ai du fun à faire ça (et je vais continuer en privé d’ailleurs). Je vous encourage à faire vos propres expériences : une garantie de temps massivement perdu durant les Fêtes !

 

D’ailleurs, Joyeuses Fêtes à tous et à toutes ! On se reparle en 2023 🎄

 

 

Joindre la conversation

  1. L’intelligence artificielle ne vous a pas encore dépassé et loin s’en faut! Et quelle horreur ces images 🙂 Le logiciel des images n’a vraisemblablement pas « compris » à quoi sert la vulgarisation de la santé car le résultat est plutôt angoissant… Le plus drôle est vos commentaires sur les images. Bref nous avons besoin de vous pour plusieurs années encore.

    • Hahaha oui les images sont vraiment angoissantes !

      Pas mal tout ce que Stable Diffusion produit à ce stade-ci a un petit quelque chose de « louche », qui je crois s’apparente au concept de la « Uncanny Valley », c’est-à-dire que quand une technologie émergente tente de reproduire trop fidèlement des humains, le résultat est mauvais, mais juste assez convaincant pour nous rendre mal à l’aise.

      https://en.m.wikipedia.org/wiki/Uncanny_valley

      Merci Chloé !

      Olivier

  2. Bonjour,

    Je viens de voir que Dorian est un de vos collaborateurs. En plus d’être pharmacien et sysadmin, il est aussi un très bon violoniste. Je ne sais pas s’il joue encore, mais c’était un des meilleurs élèves de notre prof.

    Et merci pour votre excellent travail toujours collé à l’actualité.

    Guy

  3. Votre vigilance et votre sagacité nous apporte une certaine sécurité dans un monde fait d’inconnu. Avec l’humour en prime.
    Merci au « Pharmachien de garde ».
    J.B.

  4. Bonjour et merci pour cet article très intéressant.
    D’après moi, le fait que ChatGPT arrive avec « Pharmachien » dans ses propositions vient tout probablement de la présence de ce mot dans le corpus de textes ayant servi à l’entraîner. Soit parce que vos livres (ou blogues / sites Web) font partie directement du corpus, soit parce que le corpus inclut des discussions qui mentionnent ces sources. Qu’en pensez-vous ?

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ton commentaire n'apparaîtra pas immédiatement, je dois les approuver manuellement!

Back to top