Plus de détails sur Les Aventures du Pharmachien !

untitled

Je peux enfin donner plus de détails sur la série Les Aventures du Pharmachien !

Ça débute le 2 décembre 2016 sur ICI EXPLORA.

Il y aura aussi moyen de visionner en ligne sur l’Extra de tou.tv pour ceux qui n’ont pas le câble.

Chaque épisode débute et se termine par un sketch écrit et réalisé par Les Satiriques, qui met le thème de l’épisode en contexte. Et les sketchs punchent en maudit ! Il y a aussi des flashs de dessins animés qui servent à expliquer certaines idées et/ou à faire des jokes gratuites.

Les 15 épisodes sont :

– Détox
– Alimentation bio
– Effet placebo
– Cures de jus
– Antioxydants et superaliments
– Hypnose
– Gluten
– Crème solaire
– Ondes électromagnétiques
– Homéopathie
– Produits naturels
– Acidité et diète alcaline
– Régimes
– Booster son système immunitaire
– Vaccins

Le tournage se passe super bien et certains tests donnent des résultats vraiment fuckés auxquels je ne me serais jamais attendu ! Merci aux intervenants hyper cools qui se prêtent au jeu et aux nombreux cobayes qui, comme moi-même, prêtent leur corps à la science pour le show…  

27 Responses to Plus de détails sur Les Aventures du Pharmachien !

  1. Frederick Langlois

    J’ai vraiment hâte de voir cette série et de la partager avec certaines personnes qui vont grandement en bénéficier aussi…

  2. Cher Pharmachien, bonjour !
    Je suis super enthousiaste pour ton site et le trailer donne très envie de voir les Aventures du Pharmachien 😀
    Si y’avait plus de programme dans ce genre, on en viendrait à recommander aux gens de regarder plus la télé !

    Y a quand même un truc qui me gratte vachement dans le trailer : je fais partie d’une association (genrespluriels.be) de visibilisation et de défense des droits des personnes transgenres et intersexuées.
    Une partie de nos actions consiste à informer la population sur les réalités de ces personnes. Et vous savez ce qui est le plus dur ? Faire sortir de la tête des gens que les transidentités sont des maladies mentales. Tout simplement parce que la psychiatrie (via le DSM et le CIM) qualifie encore les transidentités de maladies mentales, en font le prétendu “diagnostic” (comme c’était le cas pour l’homosexualité il n’y a pas si longtemps). Dans la dernière version du DSM ça s’appelle “non congruence de genre” ou un truc comme ça, après s’être appelé “dysphorie de genre” et “transsexualisme”, entre autres. La “transsexualité” et “transsexuel”, ce genre de termes inventés par les psychiatres, ça fait confondre une identité de genre, certes minoritaire mais pas plus problématique qu’une autre, avec une maladie mentale. Et autant je suis contre la stigmatisation des personnes qui ont une maladie mentale, autant je vois comme cet amalgame des transidentités avec une maladie mentale est la source de la grande majorité des discriminations et violences transphobes. C’est ça qui fait que dans de nombreux pays, dont le mien, on ne peut pas faire adapter ses papiers d’identité sans être psychiatrisé·e et stérilisé·e (oui oui, comme les chiens errants).

    Vous luttez contre l’intox, les légendes urbaines en santé, et vous le faites vraiment bien. Vous avez en plus une audience et de la légitimité pour parler de votre domaine. S’il-vous-plait, ne laissez pas une tomate insinuer dans tant de positivité un arrière-goût de pourriture. Informez-vous, et opposez-vous à ce qu’un lexique pathologisant, source de violences, soit utilisé dans l’émission à laquelle vous participez.

    Je vous remercie pour votre attention,
    Maël

    • Merci beaucoup pour ton commentaire Maël !

      Lorsque j’ai lu ce gag dans le scénario (car il ne vient pas de moi, mais des scénaristes), je me suis justement demandé comment il serait reçu. J’en ai parlé autour de moi et aux producteurs. Bref, ça a demandé une réflexion pour savoir si c’était blessant ou non.

      Voici comment je vois ça :

      La scène exprime que la société est pleine d’ouverture sur des choses qui, auparavant, étaient tabous (comme l’homosexualité et la transsexualité). Ce que la scène avec les tomates illustre, c’est que les parents s’attendent à se faire annoncer l’homosexualité et la transexualité et qu’ils y seraient bien ouverts, mais que lorsqu’on parle d’OGM, c’est le nouveau tabou.

      J’ai posé des questions dans mon entourage, à savoir si ça pouvait être mal interprété et offensant. Mais au contraire, tout le monde disait comprendre la blague. Justement dans mon entourage, il y a une ouverture sans borne pour la communauté LGTBQ, mais beaucoup moins sur les OGM… alors ils ont eu de l’autodérision envers eux-mêmes en voyant la blague.

      J’ai beau y penser et je ne crois vraiment pas que la blague perpétue ou sous-entend l’idée que la transsexualité est une maladie mentale.

      Cela dit, je suis sincèrement désolé si la blague finalement, est moins compréhensible que prévu et qu’elle peut offenser qui que ce soit, car ce n’était vraiment pas le but.

      Je vais tout de même poursuivre la réflexion et faire quelques recherches supplémentaires et s’il s’avère que le gag cause tout de même problème, je pourrai en parler aux producteurs pour que l’équipe puisse prendre une décision appropriée.

      Merci encore pour le feedback super apprécié et à bientôt !

      Olivier

      • Hello à nouveau,

        tout d’abord, merci d’avoir pris le temps de me répondre.

        J’avais tout à fait compris la blague, y a pas de lézard avec ça. Ce n’est pas le contexte mais le terme qui pose problème.

        C’est le terme même de “transsexualité” ou “transsexuel·le” qui fait du tort. Quand on utilise ce mot, on utilise un terme inventé par la psychiatrie pour faire croire que les transidentités sont une maladie mentale. Donc, la même blague, avec la tomate qui dit “tu es transgenre ??” ça ne me pose aucun souci, je me marre avec tout le monde. La tomate qui rebalance une fois de plus un bon vieux “transsexuel”, là ça me hérisse le poil (tout comme mon joli pelage, je l’avoue, a été hérissé pas mal en te lisant vu que c’est apparemment le terme que tu choisis, “transsexualité”, pour parler des transidentités).

        N’hésite pas à faire un tour ici : https://www.genrespluriels.be/Transgenres-Identites-pluriel-le-s-Accueil-droits-sante-jeunesse-emploi-Tous Y a une brochure et des jolis dessins et tout et tout, et surtout un chapitre “terminologies” 😉

        Bonne journée,
        Maël

        • Ah ! Je comprends. Désolé pour l’utilisation du mauvais terme alors. C’est un peu mêlant…
          A+!
          Olivier

        • Re-salut Maël !

          Désolé pour la réponse hâtive plus tôt, j’avais des tonnes de commentaires à approuver et j’ai omis de mettre ton commentaire de côté pour y répondre plus en détails.

          Je voulais ajouter que je m’intéresse énormément à la cause des transgenres et je ne connaissais pas cette nuance entre les termes. Bref, je suis profondément désolé si ça a pu sembler insensible et je vais aviser les auteurs de la blague en question.

          Merci d’avoir pris le temps de m’expliquer. L’éducation est la meilleure façon de faire évoluer les choses; dans le fond, c’est ce que je fais moi aussi. Maintenant vous avez un allié qui tentera d’éduquer à son tour et qui saura désormais faire la différence entre ces termes 😉

          A+!

          Olivier

          • Oui, c’est ce que je pense aussi, à force de discuter, on en apprend toujours plus, et on avance toustes sur les sujets qu’on connait moins :) merci pour ta réaction pleine de bon sens !

            À+ 😉
            Maël

  3. Hello,

    J’ai hâte de voir tout ça !
    Et pssst, y’aura des sous-titrages en français pour que je puisse suivre et aussi, accessoirement, toutes les personnes sourdes et malentendantes ?
    Après tout, les idées reçues entrent très bien dans l’oreille d’un sourd…

    Sirtin,
    le chieur de service.
    :)

  4. Bonjour,
    j’aimerais bien voir un épisode sur les maudites huiles essentielles et leurs bienfaits si fantastiques.Merci.

  5. Francine St-Laurent

    Bonjour M.Bernard! J’ai demandé vos livres pour Noël et j’ai bien hâte de voir ce que vous avez
    à dire sur le gluten. J’ai la maladie de Crohn et en avril dernier, on m’a diagnostiqué la maladie Cœliaque. Ça me gêne un peu de le mentionner car beaucoup de sarcasme à ce sujet. Assez
    pour me demander si oui ou non je fais bien de continuer cette diète même si je dois avouer que
    je me sens beaucoup mieux…. Est-ce donc psychologique? Merci beaucoup! Francine,

  6. Félicitation pour l’informations pertinentes que vous offrez! J’aimerais savoir comment vivez-vous la présence des étalages de produits homéopathiques et comprimés naturels dans les pharmacies?

  7. Allo Olivier,

    J’étudies en chimie et je viens de regarder ton premier épisode des aventures du pharmacien. Vers la fin, tu te posais la question sur comment est-ce que l’eau peut-être plus douce. En fait, la dureté de l’eau est évaluée selon sa concentration en ions calcium et magnésium. Plus ceux-ci sont concentrés, plus l’eau est qualifiée de “dure”. Ce sont ces ions qui sont responsables de la formation du calcaire dans les bouilloires ou les chauffe-eaux, car l’augmentation de la température de l’eau favorise une réaction entre les ions calcium et les ions carbonates présents naturellement dans l’eau. Le produit de cette réaction forme du carbonate de calcium qui est insoluble dans l’eau.

    • Salut Marie-Pier !

      Merci pour les précisions ! En fait, ce ne sont pas ces principes de chimie qui me laissaient perplexe, mais plutôt quand les gens disent “je veux rendre l’eau de mon bain plus douce”. Je ne comprends pas ce qu’est censé êre ce feeling !

      A+!

      Olivier

  8. Bonjour Olivier,

    Mes félicitations pour ton émission ! Je viens juste de voir le premier épisode.

    Trois questions rapides…

    1- Alors, la douleur aiguë de la “crise de foie” provient d’où exactement si c’est pas le foie ?

    2- La naturopathe au début dit qu’après son traitement de nettoyage les gens ont des morceaux de cholestérols dans les selles. C’est quoi finalement ces morceaux là ? Ils proviennent d’où ? Ça nettoyé quelque chose ?

    3- L’hématologue dit qu’on accumule rien d’autre que du gras dans le foie mais qu’on peut faire des pierres dans la vésicule biliaire. En pensant à tort que c’est le foie, ça serait pas la vésicule biliaire alors qu’on essaie de nettoyer ou d’aider avec l’artichaut, le jus de citron etc…. ?

    Merci pour tes réponses !

    Charles

    • Salut Charles !

      1. Ce sont probablement des crampes digestives. Car le seul moyen d’avoir vraiment “mal au foie”, c’est lorsqu’il y a présence de pierre des la vésicule biliaire. Je paraphrase l’hépatologue ici.

      2. Dans ce type de détox, on fait avaler ou boire un produit à la personne avant. Le produit se “coagule” dans le tube digestif et donne des dépôts à la sortie. Mais ce n’est pas quelque chose de fiable ou de révélateur de quoi que ce soit. Oh en passant, la naturopathe est une ex-narutopathe; elle a délaissé tout ce qui concerne la détox quand elle s’est rendue compte que c’était du gros n’importe quoi !

      3. Certaines plantes peuvent augmenter très légèrement la sécrétion de bile, comme l’artichaut. Mais comme le dit l’hépatologue, cela n’a aucune conséquence concrète sur le foie, nettoyage ou autre.

      Merci pour tes questions et d’avoir été à l’écoute ! (et désolé du délai, j’avais du giga-retard dans l’approbation des commentaires)

      Olivier

  9. Passé de la joie en découvrant le trailer de l’épisode 1 à la tristitude en voyant que le contenu n’était pas disponible en France. Une bouée de sauvetage en approche?

    • Salut Marc !

      Je sais… Pour le moment, pas de solution simple. Mais la chaîne Radio-Canada générale a l’intention de diffuser la série en intégralité sur ses ondes plus tard (cette année ou l’an prochain), ce qui la rendra disponible à tous. Possiblement avec un proxy via l’Europe par contre.

      Merci pour ton intérêt !

      Olivier

  10. Est-il prévu qu’un jour l’emission soit visible hors Quebec ?

    • Merci pour ton intérêt !
      Pour le moment, aucun plan dont je suis au courant.
      Mais n’hésite pas à la suggérer à une chaîne dans ton pays ! Peut-être qu’ils la diffuseront.
      Olivier

  11. Bonjours, j’habite en France et je n’ai pas accès aux “Aventures du pharmachien” sur exploratv, es-ce normal? Et si oui, pour quelles raisons ? Où puis-je visionner votre série qui m’interesse beaucoup?
    Merci
    CR

    • Merci pour ton intérêt !

      Pour le moment, pas de solution simple pour écouter la série en Europe… Par contre, la société Radio-Canada prévoit diffuser l’intégralité de la série sur sa chaîne générale, ce qui permettra à tous de l’écouter en ligne (quoique probablement via un proxy depuis l’Europe). Dates précises à venir.

      A+!

      Olivier

  12. Johanne Levasseur

    Bonjour! J’adore votre émission! J’ai vu que vous allez avoir comme prochain sujet l’hypnose. Croyez-vous que l’hypnose est une solution pour les migraines chroniques d’une adolescente de 15 ans? Merci de nous informer!

    • Merci beaucoup Johanne ! Je suis toujours super content d’avoir des commentaires sur l’émission !

      Côté hypnose et migraines, je ne sais pas si ça a été étudié. Si vous voyez un hypnothérapeute, comme on l’apprend dans l’épisode, n’oubliez pas de vérifier qu’il est membre d’un ordre professionnel en santé !

      Olivier

  13. Jean-Guy Parent

    Bonjour,

    D’abord, félicitations pour l’émission, je la trouve très réussie. J’écoutais la fin de l’épisode sur l’alimentation bio et j’ai été agréablement surpris par l’honnêteté des producteurs (et de toi) de diffuser les résultats du test de goût de carottes. Il y en avait des bio, des conventionnelles et des conventionnelles d’un producteur local. Tu avais probablement l’intention de montrer que toutes avaient le même goût, bio ou non. À ce qui semble avoir été ta grande surprise, les bio ont été largement préférées. Il y a peut-être eu une explication dans ce sens en début d’émission, mais je me suis demandé si vous aviez contrôlé les cultivars (variétés) des carottes. Pour la plupart des gens, des carottes sont des carottes, mais il existe des variétés comme pour les pommes. Si vous aimez les pommes McIntosh plus que les Délicieuses rouges par exemple, dans un test de goût, vous allez les préférer aux Délicieuses peu importe la façon de les produire. Pour les carottes, les variétés sont moins connues; les nantaises au goût plus sucré sont toutefois dans nos épiceries depuis quelques années et mon épouse les préfère de beaucoup. Elle les reconnaîtrait dans une comparaison. C’est peut-être une explication au résultat du test de goût de votre émission.

    J’ai travaillé en recherche en agroalimentaire pendant plus de 30 ans et c’est le genre de détail qui est parfois sous-estimé.

    • Merci beaucoup pour les bons mots Jean-Guy !

      En effet, il n’y avait pas de contrôle pour les cultivars, donc l’expérience peut difficilement être généralisée (comme je l’avoue dans l’épisode).

      Le plus surpris était le nutritionniste Bernard Lavallée, qui était persuadé que les carottes locales seraient meilleures au goût. Mais lui aussi s’est dit que la variété de carottes locales peut varier énormément.

      Olivier

      P.S. Savais-tu que la saison 2 sera en ondes dès décembre 2017 ?

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord pour éviter le spam et les liens URL douteux)