5 faits sur les médecins … selon les séries télé

5 faits sur les médecins ... selon les séries télé

Je suis bien content que l’on s’intéresse davantage à la santé dans les médias… mais les séries dramatiques médicales à la télé, c’est vraiment n’importe quoi!!!

Je fais référence aux séries telles que House, Trauma, Grey’s Anatomy, E.R., Urgence, Private Practice, Destinées et compagnie.

Pour être franc avec vous, je n’ai jamais suivi régulièrement ces dernières, mais je les ai écoutées à l’occasion par curiosité. Je dois dire que j’ai été plutôt découragé par le portrait souvent exagéré et irréaliste qu’elles présentent de la pratique médicale. Les vrais médecins font un travail exceptionnel, mais qui n’a pas grand chose à voir avec ce que suggèrent ces séries.

Évidemment, toutes les séries ne sont pas coupables des mêmes fautes. J’ai donc préparé une bande dessinée illustrant les 5 aspects les plus ridiculement irréalistes des séries médicales à la télé.

 

Ce sont des âmes torturées, ce sont des enquêteurs hors-pair, ce sont des bêtes de sexeCe sont des demi-dieux qui connaissent tout et savent tout faireIl y a toujours un rebelle qui suit ses propres règles

À quand une série télé humoristique sur le monde pharmaceutique écrite par Le Pharmachien? Un jour, peut-être… J’imagine déjà le scénario :

« Un pharmacien désillusionné et aux méthodes non conventionnelles, en dispute avec son ex-femme propriétaire d’une pharmacie concurrente, tentant de renouer avec sa fille étudiant en médecine et tourmenté par sa sœur naturopathe, tombe amoureux d’une représentante pharmaceutique aux motivations incertaines et se retrouve malgré lui entraîné dans une série de mésaventures aussi mystérieuses qu’hilarantes … »

Radio-Canada, TVA, V Télé, Télé Québec… premier arrivé, premier servi!

P.S. Vous ne verrez jamais un(e) pharmacien(ne) compter des pilules dans cette série.

 

Partage (FR)

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous pour la partager avec vos amis, vos collègues, votre famille et avec ceux qui passent trop de temps à écouter les séries médicales à la télé!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

37 Responses to 5 faits sur les médecins … selon les séries télé

  1. Bah quoi ? C’est que du vrai !
    Nous sommes des demi-dieux, qui savent tout, qui sont des détectives hors pair, suivent leur propres règles, parfois émotionnellement torturés, et de vraies bêtes de sexe !
    Je ne comprends pas qu’il y ait encore des gens pour en douter.

  2. J’ai bien rigolé :) Mais pour ton compléter ta BD, figure toi que les médecins peuvent aussi être des femmes et les infirmiers des hommes (oui je sais, ça parait dingue !!)

  3. pour tous ceux qui aiment les series tv, je conseille aux bacheliers le bouquin :la philo à travers les series tv, dr house y incarne la notion de vérité, desesperate housewives celle du bonheur… tres bonne iniative d’un prof de philo et une facon ludique de mémoriser qques fondamentaux!

  4. Claude-Andrée

    SVP nous ne sommes plus des gardes!!!! infirmières SVP!! sinon c’est bien drole….j’aime bien la prémisse de la série. Tu devrais développer un pilote!!

    • Haha, j’ai intentionnellement utilisé le mot “garde” car je trouve justement qu’il est complètement désuet! C’est un cliché/stéréotype qui va de pair avec les séries télévisées médicales.

      Merci d’appuyer mon idée de pilote, on verra s’il y a une suite!

  5. Eh bien ! Ne regarde pas Black Books, sinon tu risques d’avoir une sacrée idée sur les libraires ! 😉

  6. Pingback: « Et les suppositoires, ça fonctionne? » Le Pharmachien vous répond. | Nouvelles de Montréal

  7. Nice, j’aime bien. Comme par hasard on avait un sujet semblable (la médecine à la TV) à notre podcast il y a 3 semaines. Continuez, c’est bon.

  8. Haha j’adore! Je viens tout juste de découvrir votre blogue et j’adore votre travail!!
    J’aime bien cette BD car elle exprime bien ce que les séries télé font comme portrait de notre profession.
    Comme vous l’avez illustré, nous sommes à la fois urgentologues, intensivistes, chirurgiens ( et ce en neurochirurgie, en vasculaire, en thoracique etc…) en plus d’être experts en imageries médicales de toutes sortes, généticiens et plus encore!
    De plus, les personnages ne sont pas seulemtn des bêtes de sexes mais ils font du gym 25h par jours (en regardant le physique on le devine…) et sortent dans les bars après un shift de 45h sans dormir…
    La notion du temps est incompréhensible!! :)

    Le problème c’est que les patients se font une idée particulière de performance des médecins par la suite… Je vois parfois le questionnement sur leurs visages lorsque je leur dis que nous devons attendre l’interprétation d’un radiologiste pour un examen ou bien qu’ils devront voir un second spécialiste pour leur problème. On a l’impression de perdre de la crédibilité malgré nos 9 à 12 ans (et souvent plus) d’études…

    Bref cette BD est excellente!
    Je vous invite à observer ces “demi-dieux” mettre leurs stéthoscopes à l’envers dans “Grey’s anatomy” haha!

    • Haha, merci Mel pour ces autres exemples du ridicule des séries médicales!!!

      Sous son caractère humoristique, cette BD voulait aussi faire ressortir un vrai problème: les séries télé donnent une perception tout à fait irréaliste de la pratique médicale et créent des attentes impossibles à rejoindre. Quand je me suis retrouvé à l’urgence récemment (http://www.lepharmachien.com/urgence/), les deux bras m’ont tombé par terre en entendant les gens engueuler les médecins et les infirmières, sous prétexte que ça n’allait pas assez vite à leur goût et qu’il y avait des rotations de personnel. Comme si vous étiez des machines qui devaient s’allumer sur demande!

      Autre point étrange: les quelques fois où j’ai écouté des passages de Grey’s Anatomy, les médecins sortaient d’un 5 à 7 où tout le monde était présent… mais qui faisait rouler l’hôpital pendant ce temps?

      Merci pour ton commentaire!

      Olivier

  9. Dans la série Trauma, ils portent leur stéthoscope à l’envers. Pas fort.

    • Tu n’es pas la première à me dire ça!!! Comme je ne connais rien aux stéthoscopes, je n’y voyais que du feu.

      Trauma est beaucoup plus un drame psychologique que médical… on dirait que tout le monde a un passé louche qu’il aimerait oublier!

  10. julie desruisseaux

    aaaahh! C’est bon, ça fait ventiler!!! Ce que je trouve le plus drôle (lire: le plus décourageant), c’est qu’il se trouve des gens pour confondre télé et réalité et ce, pour toutes les thématiques, du drame de guerre au quotidien de nos urgentologues. J’ai eu une prof de RCR qui disait que si ta phrase commence par «j’ai vu à la télé que…», ferme ta gueule. C’est devenu un de mes leitmotivs :)
    Oh, et je réponds à «garde» lorsqu’on m’interpelle de cette façon: c’est le seul moment où un patient me donne un titre, ça flatte mon égo hihi!

    • Garde… merci pour ton commentaire!

      Même chose pour les produits en pharmacie et ailleurs: quand un client me dit qu’il cherche “tsé le produit qu’ils annoncent à la télé là…”, je sais d’emblée que ça va être douteux!!!

  11. Sébastien Nadeau

    Je travaille en radiologie. On trouve toujours ca drôle quand les médecins porte un tablier plombé en résonance magnétique, mais pas en scan. C’est normalement le contraire.

    • Très bon!!! J’imagine les scripteurs:

      – “Hey, c’est quoi la différence entre un TACO et une résonance magnétique?”
      – “Regarde sur Wikipédia.”
      – “Pas le temps… bah, tant pis, met-lui un tablier en plomb pis ça va avoir l’air crédible de toutes façons.”

  12. film sur la vie trépidante d’un pharmacien qui ressemble un peu à votre synopsis de scénario:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Adieu_Berthe_(film)

  13. Haha,génial!
    C’est clair que c’est un peu dramatique ces séries… Cette BD est tellement vraie! Merci pour cette bonne rigolade ^^

  14. La télé fait la même chose avec les profs!! Ils ne font jamais de préparation de cours, ils ne passent jamais leur fin de semaine à corriger, ils ont des classes de 15 élèves qui participent tous… Les auteurs de télé ne connaissant pas vraiment leurs sujets!

  15. Et voir des médecins faire des prises de sang, faire manger les patients, les apporter eux même aux examens… pouahahahahaha!!!! Je travaille à l’hôpital et je vois pas ça?! Mais voyooons! Ou tout le monde qui couche avec tout le monde… c’est un vrai bordel hahaha!

  16. C’est vrai d’à peu près toutes les séries sur n’importe quelle profession en fait. Comme biologiste moléculaire, je ris dans ma barbe (fictive, car ça me prendrait pas mal plus de testostérone pour me faire pousser une barbe) quand je vois des séries comme CSI. Le souci étant plutôt la crédulité ou la naïveté de beaucoup, qui prennent effectivement cela comme représentatif de la réalité.

    Bêtement, la réflexion que je me fais souvent quand j’écoute Trauma, c’est «genre qu’ils discutent de leurs problèmes de vie privée en pleine salle d’opération. C’est sûr que leur travail ne requiert pas l’ensemble de leur concentration, dans ce genre de moments là…». C’est le détail qui m’accroche le plus.
    Et bon, les joies de la télé font toujours que c’est toujours le pire qui arrive. Le truc qui avait 0,00001% de chances de se produire. Ce sont les catastrophes en série, avec le héros tout puissant qui finit par triompher, non sans plusieurs résultats improbables.

  17. C’est vrai, c’est tellement n’importe quoi! Dans ces séries, les md font TOUT. Pas besoins d’infirmières, de préposés au bénéficiaires ou autres professionnels (comme les travailleurs sociaux….). Et le (ou la) DG est toujours sur le terrain. lol Et il y a une sur-utilisation du STAT (surtout dans trauma). Lol. C’est un peu comme dans les séries judiciaires ou l’on ne voit que des avocats plaidant au criminel. Et ils sont TOUJOURS en Cour, jamais de préparation lol

  18. Je confirme pour le stéthoscope , Ça arrive souvent dans les séries télévisées américaines .
    ( Google : stethoscope backward )

  19. Hahaha! J’écoutais Urgences durant mes examens. Une façon comique de réviser car les patients de cette émission arrivent toujours en énumérant la liste quasi complète des symptômes de leur affection… Ha! si seulement c’était comme ça dans la vraie vie, notre travail serait plus facile! (Et nous serions probablement remplacés par des machines…)

  20. À relire cette BD on se demande si tu es pas devin!

  21. Il n’y a pas de série mais il y a des films : The Pharmacist (Canada) et Le pharmacien de garde (France, super navet).

  22. Dr House!!! Sauf que lui ne fouille pas les appartements et ne fait pas les tests, il fait faire tout ça par ses larbins, qui remplacent d’ailleurs à peu près tout le personnel de l’hôpital, techniciens compris.
    Heureusement que le bonhomme et ses sbires sont drôles, parce que côté vraisemblance… Mais bon, la plupart des séries télé seraient plattes si elles s’inspiraient de la réalité pure et dure, peu importe le métier.

  23. Que dire des mathématiciens, physiciens, chimistes, micro-biologistes et astronomes dans les séries ou films d’action !
    – mathématicien = autiste, naze, DISTRAIT
    – physicien = à la Einstein, joue avec des laser au Quantum, découvre par hasard
    – chimiste = alchimiste qui transvide des éprouvettes fumantes
    – micro-biologiste = ancienne modèle de Playboy
    – astronome = cherche des alignements, des trous noirs et “ver” spatiaux-temporels

  24. J’ai travaillé 3 ans en pharmacie en tant que technicienne et la « représentante pharmaceutique aux motivations incertaines » m’a fait Mourir de rire!!!! J’adore ton blogue il met vraiment en lumière le quotidien des pharmaciens!! Longue vie à ton succès :)

  25. J’aimerais savoir ce que vous pensez de ce fameux Dr oz…… Il y a une certaine ressemblance avec l’émission de Jacinthe René ,elle emploie plusieurs de ces recettes.

  26. Très drôle comme BD. Surtout que personnellement je considère les médecin généraliste comme des personnes qui pose des diagnostiques. Si on les compare au milieu de l’automobile ce serais les aviseurs technique, les infirmière et les chirurgien étant les mécanicien, les pharmacien le préposé au pièces, les ingénieur avec les chercheurs en médecine qui conçoivent les outil de diagnostique des ingénieur qui conçoit des automobile et les outils spécialisé. On peux faire la même analogie avec le domaine informatique où les médecin généraliste serait le au support le niveau 2 et 3 les spécialiste le niveau 4 et les infirmière le niveau 1, les pharmacien serait l’acheteur pour les équipement et logiciel, les chercheurs serais les Analyste et ingénieur. Pour ceux qui sont pas familier le niveau un est le technicien qui ce promène et réglé les problèmes simple des gens genre la souris marche pas word ouvre pas etc. Les niveau 2 et 3 vont régler les problèmes sur les serveur du genre les courriels ne ce rend pas à destination ou le sit Web marche pas. Les niveau 4 eux vont faire la résolution de problèmes complexe qui peux impliquer plusieurs système ou très spécialisé. Les analystes et ingénieur eux vont concevoir les système et les implantés. Tout ça pour dire qu’il sont trop surévalués par rapport au autre professionnel de la santé.

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord pour éviter le spam et les liens URL douteux)