La bible des suppositoires du Pharmachien

De toutes les formes pharmaceutiques, le suppositoire est définitivement celle qui fait le plus jaser. Si vous avez déjà utilisé un suppositoire, les questions suivantes vous sont probablement passées par l’esprit :

  •  « Pourquoi prendre un suppositoire plutôt que des comprimés? »
  • « Comment insère-t-on un suppositoire rectal? »
  • « Combien de temps faut-il garder le suppositoire à l’intérieur? »

 Et si vous êtes curieux comme moi, vous avez probablement voulu savoir également :

  • « Que contient un suppositoire? »
  • « Qu’advient-il du suppositoire après son insertion? »
  • « Que faire si j’expulse le suppositoire trop tôt? »

 Vous trouverez toutes les réponses à ces questions dans mon spécial intitulé :

« La bible des suppositoires du Pharmachien – 1ère édition »

 Je vous propose également une petite bande dessinée sur un sujet connexe :

« L’insertion d’un suppositoire : 5 étapes vers l’acceptation »

 * Si vous avez de la difficulté à lire le texte, consultez la version PDF plus bas *

 

Image titre

Scénarios où les suppositoires sont préférés aux comprimés

Un coprs gras ou un solide synthétique ou à base d'eau et un ingrédient actif (médicament)

Deux méthodes d'insertion proposées

Le suppositoire fond et libère le médicament qui est absorbé par les nombreux vaisseaux sanguins du rectum

Idéalement 15 à 20 minutes, mais en réalité, aussi longtemps que vous le pouvez! Aussi, quelques trucs pour insérer un suppositoire

S'il est intact, insérez-le de nouveau, sinon attendez à la prochaine dose (sauf exception)

Consultez votre pharmacien et votre médecin avant de prendre des suppositoires

 

Image titreL'homme invente des excuses en achetant des suppositoires à la pharmacieL'homme est fâchéL'homme répare son toit plutôt que de mettre le suppositoireL'homme pleure car il ne veut pas mettre le suppositoire... gros bébéL'homme est soulagé, mais une surprise l'attendCette bande dessinée a été inspirée des 5 étapes du deuil de Kübler-Ross

Note: Cette bande dessinée a été inspirée des 5 étapes du deuil de Kübler-Ross.

 

« La bible des suppositoires du Pharmachien » sera mise à jour dans le futur! Je vous invite donc à me faire parvenir vos suggestions, vos commentaires et les autres questions que vous aimeriez y voir apparaître dans la prochaine édition.

 

Si vous avez aimé mon hommage aux suppositoires, partagez-le avec vos amis, votre famille, vos collègues et surtout à ceux qui s’apprêtent à tenter l’insertion!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Si tu as aimé cet article, le Pharmachien te suggère également :

34 Responses to La bible des suppositoires du Pharmachien

  1. “vous aimeriez y voir apparaître dans la prochaine édition.” n’importe quoi avec des lasers!

  2. Dominique Chatel

    Vous avez oublié d’indiquer où (!!!) insérer le fameux suppositoire ! Un patient m’a déjà retourné une boîte en gueulant : c’est écrit insérez dans le rectum et il n’y a même pas le rectum dans la boîte !!! Histoire vraie !!! Je le jure sur la tête de mes 3 woufs ! ( labrador teckel et pug )

    • Tellement vrai!!! J’avoue qu’il n’y a jamais assez de rectums dans les boîtes.
      Pour ma part, j’ai entendu quelques cas rares de gens qui avaient avalé leur suppositoire.
      Je retiens définitivement ta suggestion pour la 2e édition de ma bible, à venir plus tard cette année.
      Merci beaucoup pour ta visite et pour ta contribution à l’avancement de la science des suppositoires!
      Olivier

  3. à l’hôpital (jsuis nurse), on fait toujours la farce aux nouvelles infirmières qui commencent d’aller chercher le “gun” à suppositoires sur un autre étage, pcq le nôtre est cassé… héhé!

    • Haha, excellente idée!
      Pour ma part, j’ai déjà demandé en blague à une technicienne de laboratoire si elle pouvait aider un patient avec l’insertion de son suppositoire. L’expression de son visage… priceless!
      Merci d’avoir partagé cette histoire!!!

  4. Vraiment !? Nous devrions les garder 15 à 20 minutes !? Mes parents nous les donnaient au coucher quand nous étions plus jeune ma soeur, mon frère et moi. C’était dans le cas de rhume le plus souvent.

    • Ce n’est pas grave si le suppositoire reste plus de 15 à 20 minutes… c’est même encore mieux! La plupart des gens trouvent difficile de le garder ne serait-ce que 5 minutes, alors il faut les “motiver”!

      Merci pour ce souvenir de jeunesse Alexandra!!!

  5. Pingback: « Et les suppositoires, ça fonctionne? » Le Pharmachien vous répond. | Nouvelles de Montréal

  6. On m’a dit de ne pas mettre de la gellée de petrole sur un suppositoire car ça prenais plus de temps au medicament pour fonctionner, à la place on le mouille avec de l’eau tiède jusqu’à ce qu’il devienne glissant (environ 5 sec. ) et ensuite on l’insère. Ça fonctionne super bien!

  7. Il ne faut surtout pas oublier de déballer le suppositoire avant de l’insérer… Une patiente m’est réellement revenue en disant que c’était douloureux…

    • Ça ne m’est jamais arrivé, mais j’ai entendu la même histoire d’autres pharmaciens!
      Comme quoi il faut toujours être TRÈS clairs dans nos explications.
      Merci pour ton commentaire Marie-France!

  8. J’ai eu patient qui n’a pas enlevé l’emballage d’aluminium du suppositoire. Il ne comprenait pas pourquoi c’était si douloureux. C’est malheureusement une histoire vraie…

  9. Que contiennent les suppositoires pour bébés? Comment explique-t-on qu’un suppositoire peut faire du bien à la gorge? merci

    • Ces suppositoires peuvent contenir plusieurs substances médicamenteuses:

      - Camphre / eucalyptus ou autres: sensation de fraîcheur dans le tube digestif jusqu’à la gorge;
      - Anti-allergiques: peuvent soulager l’écoulement nasal;
      - Bismuth: peut soulager les maux de gorge chez certaines personnes par un mécanisme pas très clair!

      À ma connaissance, les suppositoires pour enfants ne contiennent que la 1re catégorie d’ingrédients, c’est-à-dire ceux qui ne donnent une sensation de fraîcheur. C’est un peu comme le bon vieux Vicks Vaporub!

      Merci pour la question!

  10. Haaa!! Je viens de tomber sur ceci en ce dimanche soir pluvieux! J’ai bien ri et surtout je me suis rappelé les guerres entre frère et sœur à savoir qui allait se “pencher” en premier pour l’insertion dudit objet lorsque le rhume frappait. L’horreur! Lol!

  11. J’ai une fascination pour les suppositoires et tout ce qui entourre ce médicament.

    Céline, faisais tu la guerre pour te “pencher” la première?

  12. bonjour
    Lors de nos soirée entre amis, tout le monde apporte toujours des chips, bonbon, et autres “cochonnerie” a manger.
    pour changer je pensais apporter un florilège de suppositoire, on met ça dans un bol et on se sert a volonté. mais a ma grande déception, je n’ai pas trouvé de suppositoire “non médicamenteux” , une idée peut être pour certains groupe pharmaceutique pour faire fortune, le suppositoire parfumé pour le plaisir.

    bref a bas le sirop, vive le supo

  13. Est-ce que vous connaîtriez l’histoire du suppositoire : qui l’a inventé et quand, pourquoi on lui a donné cette forme?

  14. “Si vous connaissez une infirmière, posez-lui des questions ce sont des spécialiste de l’inserttion” Je ne suis pas certaine d’être contente d’avoir ce titre de “spécialiste de l’insertion”! Haha! Faut dire que les infirmières sont généralement pas fâchée de se faire dire par un patient: “Oh laissez faire, je vais le mettre moi-même!” ;)

    • Je reformule: “ce sont des spécialistes de l’administration des médicaments!”

      Ça me semblait juste plus drôle de dire “spécialiste de l’insertion…”

      Merci pour ton commentaire Amélie!

      Olivier

  15. J’ai entendu, il y a plusieurs années, une vieille émission radiophonique française d’un humoriste des années 60 ou 70, dont je ne me rappelle plus le nom. Après avoir acheté des suppositoires dans une pharmacie, il a demandé à la pharmacienne son aide pour lui en introduire un. Tout cela en micro caché. La pharmacienne, par gentillesse ou par pitié, a accepté. Les bruits sont éloquents et j’en ri encore. Je ne peux fournir aucune source fiable, hélas, autre que ma mémoire. Alain

  16. Wow, je ne m’étais jamais vue comme une spécialiste de l’insertion! Merci Mr Pharmachien, maintenant je sais quoi répondre quand on me demande de décrire ma profession ;)

  17. Super tes BD de vulgarisation, vraiment cool! Ça rend l’info facile à partager!
    J’aurais bien aimé que tu expliques le mécanisme qui fait qu’un suppositoire est efficace pour une extinction de voix, plutôt que des médicaments oraux… Je suis sûre que je suis pas la seule à me poser cette question! ;-) Merci !

    • J’aimerais bien le connaître également s’il en existe un car ma curiosité n’a pu être satisfaite. En fait, je n’ai rien réussi à trouver en ce sens : aucune étude, aucun mécanisme d’action potentiel proposé. Pubmed et toutes les sources scientifiques que je connaisse sont restés muets.

      J’ai bien peur que nous ayons autant de preuves tangibles que ces suppositoires fonctionnent que nous en ayons à propos de l’existence des licornes.

  18. Suggestion pour la prochaine édition : clarifier la question de l’insertion vaginale des suppositoires!

    Merci

  19. Bonjour j’ai eu mal de gorge et maux de tête vendredi entre samedi j’ai eu un extinction de voix. Ma soeur qui est infirmière m’a suggéré de prendre le suppositoire. Ça va bientôt faire 12 heures d’administration, je lai mis comme dans la posologie et aucun résultat. Je n’ai pas forcé ma voix non plus. Je remarque que je ne peux même pas chuchoter, ….Je vais attendre encore les prochaines 24 heures, avec le dernier suppositoire qui me reste et si rien ne fonctionne, j’irai à la clinique d’urgence.

  20. Valérie,

    Qu’as tu pris comme suppositoires, Pholcones Bismuth ou Biquinol?
    Tu peux en prendre 3 par jour.
    Est ce que ça va mieux maintenant?

    yoyo381@live.fr

  21. Merci pour les infos, j’ai bien rigolé! :):):)

  22. Natalie,

    Comment ça tu as bien rigolé? Il y a des “fusées Biquinol ou Pholcones Bismuth” qui sont parties sur “ta Lune”

  23. Méthode 2 : Par derrière … Dans le derrière , haahahahhah j’ai vraiment ri quand j’ai lu cette phrase :D . Il met déjà arrivé une histoire pas très cool avec un suppositoire… Après l’avoir inséré , genre 4-5 minutes plus tard , un gros mal de ventre me pogne , pas le choix je lâche un petit pet. Erreur… Grave erreur! Faut le vire pour comprendre l’effet que sa fait , c’est comme si les 37.2 degré celsius devenaient soudainement 76.4 C …SA BRÛLE ! Continue ton bon travaille Olivier.

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord)