Tag Archives: vomissement

Mal de tête ou migraine ?

migraine_header

En fait, le titre est trompeur, car la migraine est un type de mal de tête.

Quand la plupart des gens disent qu’ils ont mal à la tête, ils ont en fait une phalée de tension (c’est un nom à coucher dehors, je sais…). Or, un gros mal de tête n’est pas du tout la même chose qu’une migraine.

Les personnes qui souffrent de migraine, cependant, savent exactement de quoi on parle : coups de marteau dans la tête, maux de cœur, intolérance à la lumière, au bruit et aux odeurs… sans compter les symptômes vraiment bizarres et « trippy » qui peuvent précéder un épisode, ce qu’on appelle une aura.

Aujourd’hui, on va faire ça simple :

  1. Je te propose un arbre décisionnel semi-éducatif pour savoir si ton mal de tête est une céphalée de tension ou une migraine;
  2. Je t’explique plus en détails ce qui distingue ces deux problèmes;
  3. Je cite un cas clinique de migraines : le mien (pas un gros cas, j’en conviens).

En bonus, j’ai même créé un GIF animé… wow, grosse technologie !!!

Je ne parlerai pas des médicaments qu’on donne pour les migraines cette fois-ci, non seulement parce que c’est franchement inintéressant, mais surtout parce que ça ne concerne pas la majorité des gens. Par contre, je peux répondre aux questions générales (i.e. pas aux cas individuels) dans les commentaires sous la BD et sur Facebook.

Enfin, j’aimerais vraiment que les gens qui souffrent de migraines participent à la discussion ! Après tout, c’est la seule façon de faire comprendre votre problème aux autres.

P.S. L’organigramme ci-dessous n’est pas un outil de diagnostic et ne remplace aucunement l’avis d’un médecin… duh.

 migraine_Pharmachien_thumb

 

Mal de tête : Céphalée de tension

 

MigraineMigraine et causes

 

La migraine d'Olivier au secondaireScotomeMigraine et scotome

poster migraine annonce

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

S’entraîner en malade (et à en être malade)

Un client que j’ai rencontré à la pharmacie l’autre jour a partagé avec moi sa routine de CrossFit. Je ne me souviens plus de ses mots exacts, mais en gros ça ressemblait à ceci :

“Je me défonce sur les poids, au point où je dois parfois aller aux toilettes vomir pour faire sortir le méchant. Mon entraîneur dit que c’est mon corps qui s’adapte à l’exercice.”

Évidemment, je lui ai prodigué les conseils d’usage et proposé l’idée qu’aller au-delà de ses capacités physiques pouvait mettre sa santé en danger, mais cela ne semblait pas l’inquiéter. Au contraire, il m’a même dit qu’il avait l’intention de pousser encore plus fort la prochaine fois!

À défaut de pouvoir le convaincre, j’ai fait ce petit dessin qui illustre comment j’imagine la situation :

 

KrossVite_small

 

En passant, je n’ai absolument rien contre le CrossFit ; c’est un méchant beau sport. Dans ce cas-ci, l’individu et probablement l’instructeur sont à blâmer, pas le sport en tant que tel.

Aussi, quand je dis “aller au-delà de sa capacité physique”, cela n’a rien à voir avec “se dépasser”. Se dépasser en faisant du sport, c’est super ! Aller au-delà de sa capacité, c’est ignorer ses limites et jouer avec sa santé.

La morale est la suivante : pas besoin de se rendre malade pour être en forme !

Mon infographique sur l’entrainement est à lire à ce sujet :

entrainement_header