Tag Archives: temps

Les 9 phases de l’activité physique

entrainement_header

Vers l’âge de 20 ans, je pesais plus de 190 livres du haut de mes 5 pieds et 8.5 pouces. À l’époque, je mangeais tout ce qui me tombait sous la main. J’avais même inventé une collation hyper-calorique à base de nouilles Ramen, de fromage et d’arachides. Souvenir de jeunesse:

entrainement_oli

Mais mon poids n’a pas vraiment d’importance… Ce qui importe, c’est que je savais très bien que ça ne pouvait pas continuer comme ça et je me sentais mal dans ma peau. De plus, j’étais dans une condition physique absolument horrible et je m’enlignais vers des problèmes de santé multiples dans le futur.

Heureusement, peu après, j’ai dramatiquement changé mes habitudes et mon alimentation, puis l’activité physique est devenue une partie intégrante de ma vie. Aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer.

Donc OUI je fais du sport, OUI je m’entraîne et OUI je suis raisonnablement en forme. Je pourrais vous dire que c’est facile ou naturel pour moi et que ça fait partie de ma routine… mais c’est faux.

C’est un combat au quotidien.

Au cours des dernières années, j’ai vécu quelques périodes au cours desquelles je n’ai pas fait d’activité physique régulière pendant un mois ou plus. Les raisons pour cela étaient multiples :

  • Blessures
  • Manque de motivation
  • D’autres blessures
  • Manque de temps (i.e. manque de motivation)
  • Blessures qui n’en étaient pas vraiment mais qui me donnaient une bonne excuse pour ne pas faire de sport

J’ai vécu l’une de ces périodes récemment. Après avoir repris l’activité physique régulière, je me suis posé la question suivante : existe-t-il une tendance, un « pattern » dans chaque période creuse?

Bien sûr que oui.

De plus, je suis persuadé que ces tendances s’appliquent également aux personnes qui ne font pas d’activité physique régulière ou à celles qui ont échoué dans leurs tentatives de l’intégrer à leur quotidien.

Mon objectif avec l’infographique qui suit n’est pas d’être moralisateur ou de m’improviser spécialiste de l’entraînement, mais plutôt de partager avec vous certaines difficultés que je vis moi-même en rapport avec l’activité physique, dans l’espoir que cela aidera ou inspirera certain(e)s d’entre vous dans vos démarches d’activité physique!

Note : En lisant, remplacez dans votre tête « activité physique » et « entraînement » par tout sport qui vous plaît : marche, tennis, yoga, Pilates, Zumba, gym, vélo, jogging, etc.

entrainement_graph_thumb

L'illusion du débutant

 

La dure réalité

 

La lune de miel

 

L'Apocalypse

 

Espoir

 

Faux espoir

 

La phase fuckée

 

Le choix

 

Nirvana

 

Conclusion ou réflexions finales

 

magnet entrainement annonce

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Du froid ou du chaud quand ça fait bobo?

glace_header

L’une des questions que l’on me pose le plus souvent à chaque jour est :

« J’ai mal à quelque part… qu’est-ce que je fais? »

Or, même si les traitements les plus efficaces sont aussi les plus simples, il semblerait que la majorité des gens soient plutôt confus à ce sujet. Encore pire, l’approche la plus populaire semble être de faire EXACTEMENT LE CONTRAIRE de la bonne solution. Par exemple, si vous vous foulez la cheville et que vous appliquez de la chaleur pour vous soulager… j’aimerais mieux ne pas être là pour voir le résultat.

Vu le succès relatif de mon arbre décisionnel sur les différences entre le rhume et la grippe, j’ai décidé de créer un outil semblable sur l’utilisation de la chaleur et de la glace pour soulager la douleur. Je l’ai même fait dans un format facile à imprimer… wow, ma maman avait raison, je suis vraiment trop gentil!

Je vous donne aussi par la suite mon avis sur quelques médicaments en vente libre et autres produits fréquemment utilisés pour les douleurs et courbatures.

Je tiens à remercier sincèrement Simon Décary, finissant au programme de physiothérapie et étudiant au doctorat en science de la réadaptation à l’Université Laval, qui m’a fourni des tonnes d’informations et m’a aidé à organiser mes idées.

* AVERTISSEMENT : Cet arbre décisionnel ne remplace pas l’avis d’un médecin… duh.

 douleur_small

 

Et tel que promis…

avis

01-acetaminophene

  • Efficacité allant de nulle à « pas pire du tout »
  • Inoffensif chez la grande majorité des gens, incluant les enfants et les femmes enceintes
  • Votre meilleure option si vous prenez déjà une tonne de médicaments

02-ibuprofene

  • Plus efficace que vous le croyez
  • Légèrement anti-inflammatoire… juste assez
  • Nécessite souvent des doses répétées et élevées pour arriver à de bons résultats

03-ains

  • À en juger par les résultats obtenus, efficacité très moyenne
  • Ils sont prescrits BEAUCOUP trop souvent pour tout et pour rien
  • Peuvent maganer solidement votre estomac

04-relaxants

  • Peuvent faire du bien quand vous avez des muscles très tendus (ex. dos) ou que vous êtes « coincé » à quelque part (ex. torticolis)
  • Facultatifs dans tous les autres cas
  • Très sédatifs : vous donnent l’impression d’avoir pris une brosse la veille

05-cremes

  • Permettent de vous frictionner gaiement et de masser joyeusement votre partenaire
  • Vous donnent l’impression de faire quelque chose d’utile de votre journée
  • Je connaissais un gars qui s’en mettait à tous les jours dans la classe à l’université…?
  • Efficacité : meh

06-gelbleu

  • 100% équivalent à vous enduire tout le corps de pâte à dents
  • Aussi efficace pour la douleur que de vous badigeonner avec de la sauce à steak

07-diclofenac

  • Incroyablement populaire, à tort ou à raison
  • Option intéressante si utilisée intelligemment pour des blessures tannantes et difficiles à traiter
  • Est-ce une bonne idée de s’en mettre pour tout et pour rien? NON
  • Ne battra jamais le pouvoir fantastique de la glace!

 conclusion

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Pourquoi vous attendez aussi longtemps à la pharmacie

Pourquoi vous attendez aussi longtemps à la pharmacie

J’ai reçu la semaine dernière une question fort intéressante de la part d’un lecteur :

« Est-ce qu’un de vos billets pourrait m’expliquer pourquoi ça prend toujours au moins 30 minutes pour préparer ma prescription d’un paquet de pilules pour les allergies et d’un pulvérisateur nasal alors qu’il y a au moins 5 personnes derrière le comptoir et personne d’autre que moi qui attend? Ça me rendrait vraiment heureux… »

– P.F., Montréal, QC, Canada

Cette question revient souvent! Comment justifier une attente en pharmacie de 30, 60, 90 minutes ou plus, uniquement pour compter quelques malheureuses pilules?

Je pourrais y répondre en soulevant plusieurs facteurs, par exemple l’ordre de priorité dans le service des clients, la complexité des tâches techniques, l’omniprésence du téléphone qui sonne, le réchauffement planétaire, le déclin de l’empire américain, etc.

Mais fidèle à mes habitudes, je préfère pondre un infographique pour illustrer le tout, cette fois avec un petit bonus que j’appelle “l’expérience multisensorielle”.

* Note: Je ne peux malheureusement garantir que le bouton pour démarrer l’expérience multisensorielle fonctionnera sur toutes les plate-formes.

 Pourquoi vous attendez aussi longtemps à la pharmacie (0)Ce que vous voyez à la pharmacieExpérience multisensorielle

**********
**********

 Ce que vous ne savez et ne voyez pas à la pharmacieCe que vous ne savez et ne voyez pas à la pharmacieCe que vous ne savez et ne voyez pas à la pharmacie

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article