Tag Archives: syndrome

La diète FODMAPs

*** Note : Cette information était à l’origine dans ma BD sur le gluten, mais vu que le diète FODMAPs n’a pas (encore) donné de résultats concluants chez les personnes intolérantes ou sensibles au gluten, j’ai enlevé ce contenu et je le transfère ici, car il reste pertinent pour les personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable. ***

 

fodmaps

La cause de toutes les maladies : le V.E.O.

veo_header_600

À la pharmacie, beaucoup de gens viennent me voir après s’être auto-diagnostiqués sur Internet, ou après avoir vu un thérapeute quelconque qui les a convaincus qu’ils souffraient d’un mal étrange.

Quand je tente de suggérer une autre explication possible, ils n’aiment pas ça.

Selon eux, leur mal de dos, leur fatigue, leur gain de poids ou leur malaise généralisé a nécessairement une cause bien précise, qui devrait être facile à identifier et à soigner.

Motivé par un désir profond de leur venir en aide, j’ai développé une nouvelle stratégie.

Par la présente, j’annonce officiellement qu’après des années de recherches, j’ai finalement identifié la cause de toutes les maladies : le V.E.O.

La BD qui suit explique ce que c’est et comment tu peux en guérir. Avec mon support (et du cash).

 

veo_00_01

veo_01_02

veo_02_01

 

veo_03_01

 

veo_04_01

veo_05_01

 

veo_06

 

veo_07_01

veo_08

 

veo_09a_01

 

veo_09b_01

 

veo_10

veo_11

 

Note : Tu penses que le VEO n’existe pas ? En effet. Pas plus d’ailleurs que des tonnes de pseudo-diagnostics obscurs auxquels des gens sur le web ou ailleurs voudraient te faire croire. Dans cette BD, j’ai inclus une tonne de fausses maladies, d’arguments douteux et de stratégies marketing qui frôlent l’infopub, parce que c’est ce à quoi tu es exposé quotidiennement sur le web, dans les médias et ailleurs. Et malheureusement, certaines de ces fausses maladies sont endossées même par des scientifiques et des professionnels de la santé… Donc la prochaine fois qu’on te propose une explication pour tes symptômes et/ou un traitement fantastique et que ça semble trop beau pour être vrai… dis-toi que ça l’est probablement !

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Probiotiques : un milliard de bactéries … et d’allégations douteuses

probiotiques_header

Les probiotiques, c’est pas des patentes-à-gosse holistiques : c’est de la médecine. 

En effet, on a accumulé tellement de données scientifiques à leur sujet qu’on peut maintenant les utiliser intelligemment, avec une bonne efficacité, pour des problèmes de santé bien précis. Évidemment, on ne sait pas tout sur eux, mais les connaissances évoluent vite. 

Par contre, pour avoir une quelconque pertinence, ils doivent être utilisés pour les bonnes raisons. Mais ce que je rencontre le plus souvent à la pharmacie, c’est ce type de situation : 

probiotiques_intro

Ce qu’on entend à propos des probiotiques est assez décourageant.

D’une part, le marketing des fabricants est basé principalement sur des affirmations floues, super générales et qui causent énormément de confusion pour le public. 

D’autre part, selon ce qu’on peut lire sur Internet, les probiotiques peuvent pratiquement guérir toutes les maladies, améliorer ta vie de couple et te transformer en superhéros musclé et/ou sexy. 

Dans cette BD, j’explique comment fonctionnent les probiotiques, je me réjouis devant leurs bienfaits mais je tente aussi d’offrir un point de vue plus réaliste à leur sujet.

Note : Comme d’habitude, je ne parlerai de suppléments probiotiques en particulier ou de souches bactériennes spécifiques.

 

probiotiques00

probiotiques01 probiotiques02 probiotiques03 probiotiques04

probiotiques05

 

probiotiques06

 

 

probiotiques07a probiotiques07b

 

probiotiques08

 

probiotiques09

 

 

probiotiques10

 

 

probiotiques11

 

probiotiques12

 

probiotiques13

Références : principalement ça, ça, ça, ça, ça et ça.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Mise à jour sur la mode SANS GLUTEN

gluten_header-new

*** NOTE *** : Cette BD est une nouvelle version de celle publiée originalement en 2014, mise à jour en février 2017.

Après les toxines, les vaccins et le lait, je suis maintenant prêt à affronter un autre adversaire de taille : le gluten.

Ou plutôt « l’absence » de gluten, car beaucoup de gens semblent croire que c’est une bonne idée de l’éliminer de leur alimentation. Et à vrai dire, pour certaines personnes, éviter le gluten est une nécessité, surtout celles qui souffrent de la maladie coeliaque.

Puisque la maladie coeliaque est fortement sous-diagnostiquée, ça serait cool d’en entendre parler davantage… mais ce qu’on entend plutôt de nos jours, c’est ce genre de trucs :

  • Le gluten est une toxine inutile
  • Manger sans gluten est meilleur pour la santé
  • Manger sans gluten fait perdre du poids
  • Le gluten cause des troubles digestifs chez tout le monde
  • Le blé contient plus de gluten depuis qu’il a été génétiquement modifié par Monsanto
  • Manger sans gluten est facile

Or, toutes ces affirmations sont FAUSSES.

As-tu envie d’en entendre plus à ce sujet ? Ça tombe bien, j’ai fait une bande dessinée qui contredit chacune des phrases ci-dessus ! Quelle coïncidence.

Un énorme merci à la diététiste Sarah Le, qui m’a aidé à créer et réviser la version originale de cette BD. Merci également aux chercheurs Pierre Gélinas et Valérie Marcil, avec qui j’ai eu la chance de m’entretenir dans le cadre de l’épisode sur le gluten de ma série télé, ce qui m’a amené à mettre à jour le contenu de cette BD en février 2017.

gluten_warning

Si tu as coupé le gluten pour une raison ou une autre et tu juges que ta santé s’en porte mieux, c’est super ! Je n’ai pas l’intention de te faire changer d’idée; après tout, c’est toi qui connaît ton corps.

La BD s’adresse donc à la grande majorité de personnes qui se demandent : « WTF, c’est quoi cette histoire de gluten qui fait capoter tout le monde ?! ».

 

gluten00-new

 

gluten01-new

 

 

gluten02a-new gluten02b-new

 

 

gluten03-new-01

 

 

gluten04a-new-01
gluten04b-new-01
gluten04c-new

 

 

gluten05_03-new

 

 

gluten06a-new gluten06b-new

 

 

gluten07-new-01

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

8 façons de t’intoxiquer à un barbecue ( intoxication alimentaire )

intoxication_alimentaire_header

Une bouchée de Listeria, une bonne tranche de E. Coli sur le grill, puis de la Salmonelle pour dessert, tout ça suivi d’une solide intoxication alimentaire … ça te tente ?

Comme le dit si bien mon amie nutritionniste Geneviève Nadeau dans son livre : « Manger doit être un synonyme de plaisir, pas une source de stress ». Je suis tellement d’accord et je peux même résumer tout ça en un seul mot : BARBECUE.

Bon, là j’en vois déjà me dire que le barbecue cause le cancer et blablabla, mais ce n’est pas de ça dont j’ai envie de parler. Après tout, j’adore les barbecues. Non, je veux parler des bactéries, des virus et des parasites qui se retrouvent dans la nourriture, soit par hasard, soit par manque de prudence de notre part.

Car c’est ça une intoxication alimentaire (ou empoisonnement alimentaire) : ce sont des germes pathogènes qui entrent dans ton tube digestif et causent des ravages. Crampes, maux de cœur, diarrhée… et parfois bien pire. Rien à voir avec une vulgaire indigestion.

Soyons clair : il y a des millions de micro-organismes dans tout ce qu’on mange. Seulement, certains sont pires que d’autres et chaque personne réagit différemment. Certaines bactéries dans la nourriture peuvent même te tuer… c’est du sérieux.

Je te présente ici 8 façons de t’intoxiquer à coup sûr dans un barbecue, au cas où c’est le genre de chose qui te branche… bon OK, j’ajoute aussi quelques conseils pour t’éviter de tomber malade, parce que je tiens à mon lectorat.

P.S. Cette BD parle essentiellement de prévention. Si tu es déjà intoxiqué(e) alimentairement, lis ma BD sur la gastroentérite afin de savoir comment te réhydrater comme il faut.intoxication_alimentaire_00Laisse la viande décongeler sur le comptoirSe laver les mains c'est pour les losersRincer le pouletFaire confiance aux fruits et légumesLaisser vieillir la bouffeManger un burger roséMélanger le cru et le cuitBlâmer les restaurantsConclusion

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article