4 arguments louches sur le cannabis et la santé

cannabis-header

Le 17 octobre 2018 est une journée qui passera à l’histoire : c’est le bug de l’an 2000 le jour où le cannabis a été légalisé au Canada (i.e. aujourd’hui).

Depuis un an, je me fais poser une tonne de questions sur le sujet. Surtout, les gens veulent savoir si je suis « pour ou contre » la légalisation…

Mais je ne suis pas la bonne personne pour répondre à cette question. Les raisons légales, sociales et économiques ne sont pas dans mon champ d’expertise. Mon domaine, c’est la science et la santé.

Disons simplement que la criminalisation du cannabis, ça a été un échec. Donc il était temps qu’on essaie autre chose.

Aussi, à un moment donné, ça ne sert à rien d’être dans le déni : au moins 15% des gens consomment du cannabis. Et chez les jeunes, c’est 30 à 40%.

Mais je dois dire que les deux discours les plus présents en ce moment m’énervent tout autant, c’est-à-dire :

 

cannabis-intro

 

Je pense que c’est important de parler ouvertement du cannabis. Mais malheureusement, on entend souvent des arguments très louches autant dans le camp « pour » que « contre ».

Cette BD reprend les grandes lignes de l’épisode sur le cannabis des Aventures du Pharmachien, diffusé en décembre 2017. L’épisode peut être visionné sur l’Extra de tou.tv. Et si tu es prof ou étudiant(e), la plate-forme Curio.ca permet d’écouter l’épisode gratuitement en classe ou à la maison.

 

Note #1 : Question d’être transparent, je dois avouer que je n’ai jamais consommé de cannabis dans ma vie, même pas pris une « pof ». La raison est que je n’ai jamais aimé l’effet des psychotropes en général (i.e. les substances qui modifient l’état de conscience), incluant l’alcool. J’espère que ça ne me disqualifie pas d’aborder le sujet, au même titre que je n’ai jamais consommé 99.999% des médicaments avec lesquels je travaille sur une base quotidienne…

Note #2 : Il y a plusieurs éléments que je n’ai pas abordés dans la BD, entre autres la conduite sous influence, l’absence d’un taux maximal de THC dans les produits, les intoxications chez les enfants et les animaux qui ont consommé par erreur des aliments contenant du cannabis, la mode du « microdosing »… la BD est déjà très longue, donc s’il y a lieu, j’y reviendrai une autre fois !

 

cannabis-00

 

cannabis-01a

cannabis-01b

 

 

 

cannabis-02a

cannabis-02b cannabis-02c

 

 

 

cannabis-03a

cannabis-03b-1
cannabis-03c-1

 

 

 

cannabis-04a

cannabis-04b

 

cannabis-04c

 

cannabis-04d

 

cannabis-04e-1

 

 

cannabis-conclu-01

 

cannabis-conclu-02

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Le Pharmachien se prononce sur la loi 41

2013.08.29 SB

La loi 41 et les nouveaux services des pharmacien(ne)s au Québec devaient débuter le 3 sept. 2013… mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Au moment d’écrire ceci, l’entrée en vigueur de ces activités est reportée à une date indéterminée.

Pour discuter de la question et exposer de manière simple les impacts que la loi 41 auront sur le grand public, la chaîne TVA m’a demandé de faire deux brèves apparitions télé, soit à l’émission Salut Bonjour! et à celle de Mario Dumont à LCN.

CLIQUEZ ICI POUR ÉCOUTER MON INTERVENTION À SALUT BONJOUR

Pour ce qui est de mon intervention à LCN, elle n’est pas disponible en ligne.

Merci beaucoup à TVA pour avoir sollicité mon aide!

P.S. Oui, je sais, mon collet de chemise était sorti de mon veston… maudit.

Un conte de fées (qui n’a rien à voir avec la loi 41)

conte_header

La loi 41 et les nouveaux services par les pharmacien(ne)s du Québec, ça vous intéresse?

Tant mieux pour vous.

Pour en savoir davantage sur le sujet, je vous recommande :

Pour ma part, la politique, ce n’est pas mon fort…

Tout le monde veut que je parle de la loi 41, mais ça m’ennuie et je n’en ai pas vraiment envie.

De plus, le Ministre de la Santé vient d’annoncer qu’il reportait la date prévue (3 septembre) puisqu’une entente n’a pas pu être établie au niveau du remboursement des nouvelles activités… Wow.

J’ai donc composé un charmant petit conte de fées qui n’a absolument rien à voir avec cette loi ou avec les nouveaux services en question. Toute analogie avec les enjeux politiques actuels n’est que le pur fruit du hasard.

 conte_header

Le chevalier RodolpheLe nécromancien et ses créatures maléfiquesLe roi demande de l'aide au chevalierLe roi change d'idée à la dernière minute car son royaume n'a pas le budget nécessaireLa table de négotiation du roi et la réaction du peupleLa réaction des seigneurs et une dernière surprise à propos de sauver du tempsLa conclusion du conte de fées

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Souvenirs d’enfance

Souvenirs d'enfance

Il faut croire que je traverse une période nostalgique, car récemment une tonne de souvenirs d’enfance me sont revenus en mémoire : de vieilles émissions, des jouets disparus, des chansons quétaines enregistrées sur des cassettes, des amis avec qui je jouais au ballon prisonnier à l’école primaire…

Parmi tous ces souvenirs, j’ai voulu tenter l’exercice de faire ressortir tout ce qui a rapport à la santé. Après tout, qui ne se rappelle pas d’avoir eu la gastro le soir de l’Halloween (NOOOOONNN!!!), de s’être démoli le genou après avoir pris une « débarque de son bicycle » et des remèdes bizarres suggérés par ses grands-parents?

Afin de m’aider dans cet exercice, j’ai demandé l’aide de mon frère Benoît qui, je dois dire, s’est avéré avoir une mémoire encore meilleure que la mienne. Merci Ben!

En bonus, j’ai intégré une tonne de trucs cachés (« easter eggs ») qui ont rapport aux années 80 et 90. Si vous faites partie de la génération X ou Y, si vous avez des enfants de cet âge ou si vous gardez de bons souvenirs de cette époque, vous devriez en reconnaître plusieurs!

Souvenirs d'enfance (0)Antibiotique à la banane , casse-grippe , gastro et alcool à frictionVitaminesVitamines et berlingots de lait à l'écoleSouvenirs de la télé : il était une fois la vie , astor le robot , soupe opéraHabitudes étranges des adultesConclusion

 

* Pour ceux et celles qui n’auraient pas reconnu les émissions de télé présentées, voici des liens Youtube pertinents:

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Le Pharmachien est désormais hébergé sur un tout nouveau serveur !

Emploi en Pharmacie

Depuis le 21 mars 2013, le blog Le Pharmachien est hébergé sur un tout nouveau serveur turbo-chargé!!!

Le trafic a beaucoup augmenté sur le site depuis le début de l’année. Plusieurs d’entre vous m’avaient fait part de problèmes de performance/vitesse et de difficultés d’accès au site… c’est maintenant chose du passé!

L’hébergement m’a été offert tout à fait gratuitement par Dorian, un jeune entrepreneur de la pharmacie qui pilote le site web emploienpharmacie.com. Ce site a pour but d’aider les pharmaciens, les assistant(e)s techniques en pharmacie et les étudiants à trouver des postes à travers le Québec.

Je tiens à remercier sincèrement Dorian pour cette offre généreuse! J’aimerais également remercier les lectrices et lecteurs du Pharmachien pour leur patience et leur intérêt soutenu au cours des derniers mois, et ce, malgré les petits défis techniques.

Yahoo!!!

Couper en recherche, c’est chercher le trouble

Cette semaine, je laisse l’humour de côté et j’aborde un sujet d’actualité un peu plus sérieux que d’habitude : les coupures dans le domaine de la recherche.

Tellement d’actualité à vrai dire que j’ai dû ajuster la bande dessinée hier soir, après l’annonce d’un revirement majeur dans le dossier!

Si vous n’êtes pas au courant de la situation au Québec, vous apprendrez l’essentiel en lisant la bande dessinée. Et pour les lecteurs internationaux, je suis persuadé que vous vivez vous aussi des situations semblables dans vos pays respectifs. Malheureusement, il semble que la recherche n’est pas le domaine le plus « glamour » où investir.

Mon objectif ici est de faire ma part pour sensibiliser le public face aux difficultés que vivent les chercheurs, étudiants et professionnels de recherche, ainsi qu’aux conséquences de couper en recherche sur la santé.

Si vous désirez en apprendre plus sur la question après avoir lu la bande dessinée, je vous encourage fortement à visiter le site web de la campagne « Je suis Michèle »  au www.jesuismichele.com.

 Johanie manipule l'ADN, fait de la culture cellulaire et s'amuse avec des molécules radioactivesJohanie et sa bourse de doctoratLuc le chercheur explique l'impact des coupures sur ses travaux de recherche et sur son équipeDe bonnes nouvelles : le gouvernement du Québec réduit les coupuresComment vous pouvez contribuer à la cause

 

Note aux lecteurs du blog: Pour les 2-3 semaines à venir, vous pourrez mettre votre cerveau à “off” car j’ai quelques trucs humoristiques déjà prêts pour vous, incluant les épisodes 3 et 4 de “Cauchemar en pharmacie”!

 

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous pour la partager avec vos amis, votre famille, vos collègues… et avec tous ceux qui pensent qu’investir en recherche n’est pas important!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Souvenirs de mon séjour à l’urgence

Le 15 novembre dernier, je me suis retrouvé à l’urgence de l’Hôpital de Verdun dans un état plutôt lamentable, à cause d’une intoxication alimentaire (probablement). J’ai rapidement été pris en charge, mis sous soluté et gardé en observation pour la nuit.

Même s’il ne s’agissait pas de ma première « visite » à l’urgence, c’était sans contredit la plus longue et celle qui m’a le mieux permis d’observer son fonctionnement.

Se retrouver à l’urgence n’est jamais une expérience agréable, mais pour moi elle a surtout été très instructive. J’ai donc eu l’idée de partager avec vous quelques souvenirs, observations et découvertes de mon séjour.

 L'arrivée, l'attente pour le triage et une fille qui a bousculé ma copine pour passer devant moiLe triage, la VRAIE urgence et les différents types d'infirmiers et infirmièresLa peur des aiguilles et les prises de sangL'attente pour voir un médecin, l'observation et les codes à l'urgenceLe soluté de chlorure de potassium (KCl) et le départ

Note : Les noms des intervenants ont été modifiés afin de maintenir l’anonymat.

 

Remerciements

Merci à Vincent Dorval, infirmier clinicien et conseiller en soins infirmiers au CSSS de Portneuf, qui m’a aidé à me démêler sur les différents types d’infirmiers(ères). Le texte utilisé dans l’encart à ce sujet est en majeure partie le sien.

 

Si vous avez aimé cette B.D., partagez-la avec vos amis, votre famille, vos collègues et surtout amenez-la avec vous à l’urgence !

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Le Pharmachien est dans le Journal de Montréal!

Le Pharmachien est dans le Journal de Montréal

Le 18 octobre 2012, mon blog est apparu dans le cahier “Votre vie”, chronique “Techno pour tous” du Journal de Montréal!

Les membres VIP du Journal de Montréal peuvent consulter l’article en ligne.

Sinon, vous pouvez également lire l’article ci-dessous, tel qu’il est apparu dans la version papier du journal (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Journal de Montréal 18 octobre 2012 - Le Pharmachien

Je remercie sincèrement Pascal Forget, journaliste et auteur de cette chronique, qui a choisi de parler du Pharmachien. Je vous invite également à visiter son excellent blog Technostérone et à écouter l’émission “Les Nerdz” à ZTélé, pour laquelle il est l’un des animateurs.