Tag Archives: preuves

Comment gagner tout débat sur les réseaux sociaux et ailleurs

reseaux-sociaux-header

Si mon expérience des dernières semaines m’a appris quelque chose, c’est que les débats sur les réseaux sociaux et le web ne se gagnent pas à coup d’arguments. Ils se gagnent par des assauts répétés sur une personne dans l’espoir qu’elle craque.

Remarque bien que les débats dans la vraie vie, ce n’est pas toujours mieux.

Je me souviens avoir entendu le sociologue Gérald Bronner expliquer que si les scientifiques et les professionnels de la santé ne s’investissent pas davantage sur le web, c’est qu’ils sont déjà si occupés et si passionnés par leur travail que l’idée de gérer une tonne de réactions souvent négatives et violentes ne les attire pas trop.

Quelques mois après la création du Pharmachien, je disais déjà qu’il fallait être fou pour vouloir combattre les mythes en santé sur le web. Aujourd’hui, j’ajouterais qu’il faut aussi être un peu masochiste.

Conséquence : certains qui parlaient sur les réseaux sociaux ne parlent plus (sauf les coriaces comme Alain Vadeboncoeur).

Bref, tout ça m’a inspiré une BD de fin d’année pas mal différente de celle de 2014 ou de 2015.

Voici comment gagner tout débat à propos de santé et de science sur les réseaux sociaux (et ailleurs).

 

reseaux-sociaux-00

reseaux-sociaux-01 reseaux-sociaux-02

 

 

reseaux-sociaux-03-01reseaux-sociaux-04

 

 

reseaux-sociaux-05 reseaux-sociaux-06

 

 

reseaux-sociaux-07

 

 

reseaux-sociaux-08

 

 

reseaux-sociaux-09 reseaux-sociaux-10

 

 

reseaux-sociaux-11

À tous les lecteurs et lectrices du Pharmachien, je tiens à vous dire un énorme et sincère MERCI.

Merci pour vos bons mots. Merci pour vos commentaires constructifs et vos critiques enrichissantes. Merci de répondre aux commentaires lorsqu’il y en a tellement que je n’y arrive pas à moi seul. Vous êtes les meilleurs !

reseaux-sociaux-14

Pour la période des Fêtes, je vous souhaite d’excellentes discussions avec les gens que vous aimez, ainsi que des échanges et des débats d’idées cordiaux et respectueux. Aussi, une excellente et heureuse année 2017.

Pour ma part, je prends un break des réseaux sociaux jusqu’en janvier. J’en ai besoin.

reseaux-sociaux-11

D’ici là, la série télé Les Aventures du Pharmachien continue avec les épisodes suivants :

  • 23 décembre : Peut-on vraiment contrôler l’acidité de son corps pour être en meilleure santé?
  • 30 déc. : Est-ce que faire un régime est une bonne façon de perdre du poids?
  • 6 jan. : Faut-il plus se méfier de la crème solaire que du soleil lui-même?
  • 13 jan. : Les jus ont-ils réellement les propriétés bénéfiques qu’ils prétendent?

reseaux-sociaux-12

Mon éditeur a aussi fait un “combo” de mes deux livres à prix spécial.

reseaux-sociaux-13

Et dans un autre ordre d’idées, je te suggère vivement d’écouter l’épisode “Hated in the nation” de la série anglaise Black Mirror.

On se revoit en 2017 !

… avec une BD sur le TDAH, parce que oui, ça me tente encore de faire ça :)

 

reseaux-sociaux-15

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

 

Compteurs intelligents, ondes dangereuses et électrophobie

ondes_header_600

Ton compteur intelligent te fait saigner du nez ?

Tu n’oses plus t’approcher de ton micro-ondes ?

T’as posé un bidule anti-cancer du cerveau sur ton téléphone cellulaire ?

Bienvenue dans le monde délirant des ondes électromagnétiques supposément dangereuses.

Ça fait au moins une dizaine d’années que les gens s’inquiètent à propos des ondes et de la multiplication des appareils électroniques. Mais même si les données scientifiques sont plutôt rassurantes à propos des effets des ondes sur la santé, beaucoup de gens ont encore peur.

Faut vraiment remettre de l’ordre là-dedans. Je suis donc obligé de me lancer dans un autre débat controversé (mais toujours amusant).

Ça a pris presque 1 an pour créer cette BD. Il faut dire que le sujet est super compliqué et heureusement j’ai eu la chance de travailler avec deux supers collaborateurs dès le départ :

photo_JP_alt

Jérôme Poulin (Ph.D) est chercheur dans le domaine de la physique optique. Sa thèse de doctorat portait sur la fibre atomique et les lasers de très haute précision (note d’Olivier : probablement dans le but de construire la future Étoile de la Mort). Il a aussi été superviseur de la Brigade Électro-Urbaine qui a mesuré l’exposition des Québécois aux ondes électromagnétiques.

photo_MTM

Michel Trottier-McDonald (Ph.D) est chercheur post-doctoral au Laboratoire National Lawrence Berkeley en Californie. Il a travaillé entre autres sur le Large Hadron Collider (LHC) au CERN afin de trouver le Boson de Higgs (note d’Olivier : probablement dans le but de faire imploser l’Univers).

 

Aucun de nous n’est un expert sur les effets des ondes électromagnétiques sur la santé et nous ne prétendons pas le contraire. Mais heureusement, les connaissances scientifiques sont assez avancées dans ce domaine pour que nous soyons capables de t’en présenter un bon résumé.

Les 5 arguments de la BD se résument comme suit :

  • Certaines ondes peuvent briser les molécules du corps humain, d’autres non;
  • Jusqu’à preuve du contraire, les ondes cellulaires/radio/Wi-Fi ne posent pas de risques pour la santé;
  • Nous sommes exposés chaque jour à des niveaux d’ondes qui sont des centaines ou des milliers de fois en-dessous des normes internationales considérées sécuritaires;
  • Les symptômes des personnes qui se disent « électrosensibles » ne semblent pas causés par les ondes;
  • Il faut être hyper vigilants face aux supposés experts et compagnies qui font de grandes révélations sur les dangers des ondes.

 

Mais heille, faut la lire au complet avant de nous contredire…

Faque couvre ta tête avec du papier d’aluminium, fais des trous pour les yeux, met ton routeur Internet et/ou des données mobile à OFF et lis-moi ça sur-le-champ !

P.S. Toutes les références scientifiques utilisées sont dans le premier commentaire sous la BD.

 

ondes_00

 

ondes_01a

ondes_01b

 

 

 

ondes_02a ondes_02b

 

 

 

ondes_03a ondes_03b ondes_03c

 

 

 

ondes_04a_01
ondes_04b ondes_04c

 

 

 

ondes_05a

ondes_05b_01
ondes_05c

 

 

 

ondes_06a ondes_06b

 

* NOTE (25 fév. 2016) – Ce que je craignais s’est produit : la section commentaires ci-dessous est devenue un babillard pour les pseudo-experts, la spéculation et le n’importe quoi. Et vu que j’approuve tous les commentaires, je suis comme pris avec ça. Donc avertissement aux lecteurs/trices : si tu continues à lire à partir d’ici, c’est vraiment à tes risques et périls.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

POUR ou contre la vaccination – Message aux médias (version illustrée)

medias-vaccination_header

Je suis pas mal sollicité pour parler des vaccins dans les médias, probablement à cause de ma fameuse BD sur le sujet.

Or, lundi dernier (3 nov. 2014), j’ai publié un mini-commentaire dans mon « Courrier du lecteur » à propos des débats POUR ou CONTRE la vaccination dans les médias. Je l’ai écrit sur un coup de tête, après avoir reçu un appel téléphonique particulièrement décourageant et frustrant !

À ma grande surprise, ce commentaire a fait l’objet de beaucoup de réactions, autant de la part des lecteurs que des médias eux-mêmes. Bref, je suis bien content d’avoir pu faire bouger un peu les choses !

Question d’en rajouter une couche de plus, j’ai décidé d’illustrer le fameux commentaire… Ainsi, j’espère que tous les médias auront la chance de le lire, qu’ils n’organiseront plus de débats du genre et que le public n’acceptera plus cela de leur part.

Si tu préfères lire la version « texte seulement », elle est ici.

 

 

medias-vaccination-01Débats POUR CONTRE vaccination médiasTout le monde est un expertBiais et anecdotesPropagande Internet et le CONTRE non justifiéLa vaccination au Sénégal et en AfriqueConclusion

 

P.S. Ceux et celles qui ont lu mon livre se souviendront probablement du chapitre 2.3, intitulé “Trop de science, c’est comme pas assez”, où je critique justement les médias pour leurs choix de sujets scientifiques parfois discutables…

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Comment rendre ton lait moins POISON

J’ai enfin trouvé le moyen de rendre le lait moins poison. Je t’explique :

Articles sur les dangers du lait sur InternetLes arguments contre le laitDétoxifier le lait avec du jus de citronLes bénéfices du lait vivant

Une note de l’auteur (moi) :

Si tu crois que les arguments soulevés dans cette bande dessinée sont un peu trop catégoriques / trop simples / ridicules et que tu doutes de leur validité … bravo! Tu devrais faire de même avec la majorité de ce que tu lis sur Internet.

Non, le lait n’est pas poison. Non, le citron ne peut pas guérir grand chose. Et non, “caillé” n’est pas un 5e état de la matière.

La seule raison pour laquelle j’ai créé cette BD est dans le but de fournir quelque chose de plus divertissant que tous les articles de propagande retrouvés sur le web à propos du lait. Honnêtement, il vaut mieux lire les conneries écrites ci-dessus que celles qu’on retrouve ailleurs, car au moins les miennes ne se prennent pas au sérieux

À considérer à propos du lait :

  • Le lait n’est pas mauvais pour la santé. Mais tu n’as pas «besoin» de boire du lait pour être en bonne santé. Les produits laitiers sont une excellente source de protéines, de calcium et de vitamine D, mais si tu arrives à trouver ces nutriments ailleurs, vas-y fort.
  • Le lait ne possède pas de propriétés positives, négatives ou ésotériquement magiques. C’est un aliment … et tu ne devrais pas choisir les aliments selon leurs prétendus bienfaits ou propriétés spéciales (car ils n’en ont pas).
  • Le lait ne rend pas les os plus faibles. Les études disent en fait que la consommation de lait ne suffit pas à prévenir les fractures, ce qui n’est pas du tout surprenant.
  • Non, il n’y a pas de pus, de sang ou de bactéries dans le lait … s’il est pasteurisé. En ce qui concerne les antibiotiques, l’industrie est (heureusement) sous une énorme pression publique pour cesser de les utiliser régulièrement chez le bétail.
  • 9-23% des Caucasiens sont intolérants au lactose, par rapport à 60 à 100% des Afro-Américains et des Asiatiques. On est donc très loins «l’épidémie» d’intolérance dont certaines personnes parlent; c’est surtout une question de génétique. Aussi, les personnes intolérantes au lactose peuvent quand même consommer des produits laitiers modérément.
  • Des études bien construites suggèrent que les personnes qui boivent beaucoup de lait ont un taux de mortalité plus élevé et un risque plus élevé de développer certains types de cancer. Mais ces études ne peuvent pas conclure que le lait est la cause; les gens qui boivent verre de plus peuvent avoir d’autres facteurs de risque, comme une consommation plus élevée de sucre ou de matières grasses. Les personnes qui consomment une quantité modérée de produits laitiers ne semblent pas affectées.

Tu peux aussi lire la réponse que j’ai adressée à une naturopathe à propos des “défaits du lait”

Au final, mon impression est que la panique anti-lait qui explose sur le web en ce moment vient des groupes d’activistes qui tentent de faire cesser l’exploitation des animaux d’élevage (avec raison).
 
Je suis 100% d’accord pour qu’on s’attarde davantage au traitement des vaches laitières, mais si pour cela il faut propager de fausses informations, démoniser le lait et me faire sentir coupable d’en boire… non merci.
 
P.S. J’ai enlevé le mot “végétalien” du texte, puisqu’un grand nombre de ces derniers se sont sentis visés quand j’ai parlé des “activistes”. Ce n’était pas le but.
 
P.P.S. Pour ce qui est du citron, des aliments supposément “acidifiants” et de l’équilibre acido-basique, c’est dans cette BD que ça se passe.
 
 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article