Tag Archives: pression

Mal de tête ou migraine ?

migraine_header

En fait, le titre est trompeur, car la migraine est un type de mal de tête.

Quand la plupart des gens disent qu’ils ont mal à la tête, ils ont en fait une phalée de tension (c’est un nom à coucher dehors, je sais…). Or, un gros mal de tête n’est pas du tout la même chose qu’une migraine.

Les personnes qui souffrent de migraine, cependant, savent exactement de quoi on parle : coups de marteau dans la tête, maux de cœur, intolérance à la lumière, au bruit et aux odeurs… sans compter les symptômes vraiment bizarres et « trippy » qui peuvent précéder un épisode, ce qu’on appelle une aura.

Aujourd’hui, on va faire ça simple :

  1. Je te propose un arbre décisionnel semi-éducatif pour savoir si ton mal de tête est une céphalée de tension ou une migraine;
  2. Je t’explique plus en détails ce qui distingue ces deux problèmes;
  3. Je cite un cas clinique de migraines : le mien (pas un gros cas, j’en conviens).

En bonus, j’ai même créé un GIF animé… wow, grosse technologie !!!

Je ne parlerai pas des médicaments qu’on donne pour les migraines cette fois-ci, non seulement parce que c’est franchement inintéressant, mais surtout parce que ça ne concerne pas la majorité des gens. Par contre, je peux répondre aux questions générales (i.e. pas aux cas individuels) dans les commentaires sous la BD et sur Facebook.

Enfin, j’aimerais vraiment que les gens qui souffrent de migraines participent à la discussion ! Après tout, c’est la seule façon de faire comprendre votre problème aux autres.

P.S. L’organigramme ci-dessous n’est pas un outil de diagnostic et ne remplace aucunement l’avis d’un médecin… duh.

 migraine_Pharmachien_thumb

 

Mal de tête : Céphalée de tension

 

MigraineMigraine et causes

 

La migraine d'Olivier au secondaireScotomeMigraine et scotome

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Une histoire d’octane

 

Vous pensiez peut-être que je ne parlerais que de sciences de la santé sur ce blog? AH AH, SURPRISE!!! Il m’arrivera à l’occasion (quoi que rarement) de faire un petit détour dans les sciences non-médicales.

Vous vous demandez sûrement pourquoi un pharmacien voudrait vous parler de carburant automobile. En fait, la pharmacie repose en grande partie sur les principes de la chimie… et de la chimie, on en retrouve partout : dans notre corps, dans ce qu’on mange et dans la plupart des choses que l’on achète. Or, un sujet qui m’a toujours fasciné est la chimie et la mécanique que l’on retrouve dans les automobiles.

Nous savons tous déjà que l’industrie pétrolière se moque de nous en augmentant subitement le prix de l’essence sans raison… mais ce n’est pas tout. Elle contribue également à l’existence de plusieurs mythes au sujet du carburant automobile qui sont si bien ancrés que la majorité d’entre nous les prenons pour acquis. L’un de ces mythes concerne le rôle des différents types d’essence.

L’histoire qui suit est vraie. J’ai choisi de vous la raconter exactement comme elle s’est produite, mais en ajoutant quelques informations supplémentaires afin de démystifier certaines fausses croyances au niveau du carburant automobile. Bref, mon objectif est de vous encourager à avoir un esprit critique dans tous les aspects de votre quotidien!

 

 

Arrivée à la station-service et lecture de la note étrange à propos de l'essence régulière et suprêmeDiscussion avec le commis de la station-service qui affirme que l'essence suprême est de meilleure qualité et nettoie le moteurIsooctane, heptane et le fonctionnement du moteur à quatre tempsLe commis n'est pas content et me remet à ma place

F.A.Q.

1. VRAI OU FAUX : L’essence « suprême » est de meilleure qualité et plus performante que l’essence régulière.

FAUX : Elles sont de même qualité et de même performance. La qualité peut cependant varier en fonction du fournisseur d’essence (i.e. de la station-service).

2. VRAI OU FAUX : C’est une bonne idée de faire le plein d’essence « suprême » à l’occasion, car cela nettoie le moteur de votre voiture.

FAUX : Le carburant lui-même ne nettoie pas le moteur, peu importe l’indice d’octane. Cependant, les entreprises pétrolières ajoutent certains additifs « nettoyants » à l’essence afin de prévenir les dépôts à l’intérieur du moteur.

3. VRAI OU FAUX : Plus l’indice d’octane est élevé, plus l’essence donnera de puissance à la voiture.

FAUX : C’est le moteur qui donne la puissance à la voiture, pas le type de carburant. Les voitures possédant un moteur plus puissant ont besoin d’une essence avec un indice d’octane plus élevé, car cette dernière résiste à des pressions plus élevées sans faire « cogner » le moteur (« engine knock »).

4. VRAI OU FAUX : On peut mettre tous les types d’essence sans plomb dans sa voiture, peu importe l’indice d’octane.

FAUX : Il faut suivre les directives du manufacturier pour savoir quel type d’essence convient à chaque voiture. Une « Smart », par exemple, utilise de l’essence à indice d’octane élevé même si son moteur n’est pas très puissant. Bref, à chaque moteur son carburant!

 

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous afin de la partager avec vos amis, votre famille, vos collègues et avec ceux qui mettent de l’essence « suprême » dans leur voiture pour nettoyer le moteur!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article