Tag Archives: prescription

Intoxiqué aux métaux lourds… ah vraiment ?

metaux-lourds-header

Une chélation des métaux lourds pour « guérir » l’autisme de son enfant ? Ou pour soigner l’arthrite, le cancer, le mal de dos ? Pour n’importe quoi ?

Sur le Web, tout le monde semble avoir peur des métaux lourds, comme le plomb, le cadmium, l’arsenic et le mercure. Jusqu’à un certain point, je les comprends.

Faut dire que ces substances sont partout (dans l’air, dans la terre, dans l’eau) et qu’elles sont hautement toxiques.

Et à lire certains sites, nous sommes tous intoxiqués par des métaux lourds, ce qui cause à peu près n’importe quel problème de santé que tu peux imaginer : cancer, Alzheimer, Parkinson sclérose en plaques, TDAH, autisme, etc.

Mais l’autre jour, c’était la première fois qu’une cliente m’en parlait à la pharmacie. C’est seulement là que j’ai réalisé l’ampleur du phénomène et à quel point les gens se font avoir et embarquer dans des traitements inutiles, coûteux et même dangereux pour éliminer les métaux lourds.

Ça fait que je te suggère fortement de lire cette BD avant d’entreprendre toute forme de chélation (c’est ça le traitement proposé).

Sauf si tu es aux soins intensifs pour une vraie intoxication, bien entendu.

gluten_warning

Exceptionnellement, pour le kick, j’ai dessiné mon bonhomme pour qu’il ressemble un peu plus à mon allure actuelle dans la vraie vie. T’inquiète, je vais pas en faire une habitude.

metaux-lourds-introface

Sur ce, BD time.

 

TItre

 

Cliente à la pharmacie qui a vu un thérapeute

 

Tout ce qu'il y a dans la nature est toxique

Une vraie intoxication ça se traite à l'hôpital

Déversements toxiques travailleurs industriels produits contaminés

Sources de métaux lourds dans l'alimentation et l'environnement

Problèmes de santé supposément causés par les métaux lourds

 

Tests holistiques de métaux lourds dans les cheveux et l'urine

 

La chélation des métaux lourds à l'hôpital et ailleurs

Coriandre chlorelle et autres plantes en chélation holistique

Exercice illégal de la médecine

Assureurs et conclusion

 

Ca vaut la peine de contredire les gens

 

 

Porter plainte au Collège des Médecins

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Attention aux superpouvoirs des antibiotiques

Attention aux superpouvoirs des antibiotiques

Une des questions qu’on me pose le plus souvent est : trouves-tu qu’il se prescrit trop de médicaments ?

Et ma réponse est toujours la même : je trouve qu’il se prescrit trop de médicaments pour les mauvaises raisons et pas assez de médicaments pour les bonnes raisons.

Un des médicaments qu’on utilise beaucoup trop pour de mauvaises raisons, ce sont les antibiotiques. En fait, les antibiotiques sont tellement mal utilisés que c’est à se demander si quiconque a la moindre idée de ce à quoi ils devraient servir.

C’est pas juste moi qui le dis : toutes les autorités mondiales de la santé sont sur alerte rouge et décrivent la surutilisation des antibiotiques comme l’une des plus grandes menaces pour le futur de l’humanité. Si ça continue comme ça, plus aucun antibiotique ne sera efficace et la planète sera envahie par des bactéries résistantes, pratiquement invincibles aux traitements habituels.

… ouin, ça sonne vraiment négatif mon affaire. En fait, je me déprime moi-même.

Oublie tout ça. Je vais plutôt te raconter une histoire de superhéros vu que tout le monde trippe là-dessus en ce moment.

 

antibiotiques00

 

antibiotiques01

antibiotiques02

antibiotiques03

antibiotiques04

antibiotiques05_01

antibiotiques06

antibiotiques07 antibiotiques08

 

antibiotiques09

 

antibiotiques10_01

 

Pour ceux et celles qui n’aiment pas les métaphores, voici quelques explications plates :

  • Les superpouvoirs, c’est les antibiotiques.
  • Les superhéros, c’est les médecins ou tout autre professionnel de la santé humaine ou animale qui utilise des antibiotiques.
  • Les mutants, c’est les bactéries.
  • Le mutant résistant, c’est une bactérie résistante aux antibiotiques. Par exemple, le SARM, certaines souches de gonorrhée et les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes.
  • Les situations banales, comme le char qui part pas, c’est les virus qui causent des infections mineures (ex. sinusite, bronchite, otite).
  • La convention supernotariée, c’est les lignes directrices médicales et la littérature scientifique sur l’utilisation des antibiotiques.
  • Le Clan Bahamuth, c’est l’industrie pharmaceutique.
  • Quand Ifrit brûle le troupeau de vache pour tuer un mutant, c’est l’équivalent de l’utilisation de masse des antibiotiques à des fins de prévention de infections chez les animaux d’élevage. C’est l’une des plus grandes sources de résistance bactérienne et il faut que ça cesse au plus vite.
  • Toujours dans l’exemple d’Ifrit, c’est aussi l’équivalent d’utiliser un antibiotique à large spectre, qui tue plein de sortes de bactéries, alors qu’on pourrait en choisir un plus spécifique quand on sait de quelle bactérie il s’agit.
  • Quand Ramuh démolit la maison au cas où elle contiendrait un mutant, c’est l’équivalent d’un médecin qui prescrit un antibiotique pour une infection probablement causée par un virus, en se disant que c’est au cas où il y aurait une bactérie.
  • Certaines garderies/CPE refusent les enfants malades qui ne reçoivent pas de traitement antibiotique, même pour une conjonctivite. C’est n’importe quoi. Si tu as eu la confirmation que l’infection est virale, tiens tête à la garderie. Remarque par contre que certaines infections exigent de garder l’enfant à la maison (voir les références ci-dessous).
  • Tout comme dans le cas des superpouvoirs, les bactéries ne deviennent pas résistantes aux antibiotiques. Par le fruit du hasard, des bactéries résistantes apparaissent et l’utilisation abusive des antibiotiques leur laisse le champ libre pour proliférer.
  • Certaines bactéries résistantes ont la capacité de transférer leur matériel génétique à d’autres bactéries, ce qui les rend
    résistantes elles aussi.
  • Contrairement à la croyance populaire, les humains ne deviennent pas résistants aux antibiotiques à force d’y être exposés.
    Par contre, la prise d’antibiotiques peut favoriser le développement d’infections plus graves comme celle à C. Difficile.
  • Quand les antibiotiques ne sont pas donnés à des doses assez fortes, ça favorise le phénomène de résistance, car les bactéries les plus fortes arrivent à survivre.
  • La madame qui veut garder un mutant pour qu’il joue avec ses chats, c’est le patient qui prend l’antibiotique seulement à moitié, puis qui l’arrête parce qu’il se sent mieux. Ou encore, c’est le patient qui prend l’antibiotique de sa femme parce qu’il pense qu’il a la même infection qu’elle. Ce sont des habitudes à éviter à tout prix car elles favorisent le phénomène de résistance.
  • À noter que rien de tout ça ne s’applique à Wolverine vu qu’il a un système immunitaire invincible.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Spécial rhume : Top 10 des remèdes inutiles (et leurs alternatives)

rhume_header_FB_600

Peux-tu croire que je n’ai jamais fait de BD sur le rhume ? Moi non plus.

Ben à vrai dire, j’en ai fait une sur la différence entre le rhume et la grippe (attention : dessins laites), puis une autre sur le marketing douteux des médicaments en vente libre.

Mais jamais “seulement” sur le rhume et la panoplie de remèdes ésotériques proposés pour le prévenir et le guérir. Alors voilà.

Cette BD est vraiment longue, mais j’ai deux bonnes raisons: 1) il y a des tonnes de choses à dire; et 2) je n’ai pas été capable de publier beaucoup sur le site récemment, alors je compense par culpabilité.

Ah et toutes les références sont citées dans le premier commentaire sous la BD, au cas où tu voudrais m’obstiner.

Voici les 10 remèdes que j’ai analysés pour toi :

  • Le Vicks sous les pieds
  • Le bol d’eau chaude qui sent fort
  • Le concours de brûlage de yeule
  • Suer le virus
  • La mouche de moutarde sur le chest
  • Les casse-grippes
  • Te mettre quelque chose dans le derrière
  • La soupe poulet et nouilles
  • Le sirop contre la toux
  • Les antibiotiques

N’hésite pas à rire de chacun d’eux. Ils le méritent.

 

 rhume00

 

rhume01a rhume01b

 

 

 

rhume02a rhume02b

 

 

 

rhume03a rhume03b rhume03c

 

 

 

rhume04

 

 

 

rhume05a rhume05b

 

 

 

rhume06a

rhume06b

 

 

 

rhume07a

rhume07b

 

 

 

rhume08a rhume08b

 

 

 

rhume09a rhume09b

 

 

 

rhume10a rhume10b

 

 

 

rhume11 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Des champignons sous les ongles ? Bonne chance !

onychomycose_header

Si tu as une infection à champignons sous les ongles, je n’ai qu’une seule chose à te dire : bonne chance. C’est vraiment, vraiment, vraiment difficile à faire partir. Et la plupart des traitements disponibles ne valent pas grand-chose.

Heureusement, dans la plupart des cas, c’est banal et tu peux mener une vie heureuse malgré tout. Au pire, l’ongle est légèrement épaissi et décoloré… rien d’inquiétant.

Par contre, dans certains cas, le problème devient assez important et un traitement est alors essentiel. On appelle ce type d’infection une onychomycose (onycho = ongle ; mycose = champignon).

Quand j’étais étudiant, j’ai travaillé quelques années comme préposé aux bénéficiaires dans un hôpital. Et laisse-moi te dire que des onychomycoses, j’en ai vu des vertes et des pas mûres (littéralement). J’ai vu des ongles… abominables. Des ongles qui ne ressemblaient plus à des ongles, mais plutôt à des entités extraterrestres. Juste y penser me donne des frissons.

Bref, tu ne veux pas te rendre là. Alors lis ma BD sur les champignons. Ça parle aussi de hippies. Ben oui.

onychomycose01DermatophytesEntrejambeInfection de l'ongleProduits en vente libreCiclopiroxTerbinafine et guérisonConclusion

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Cauchemar en pharmacie : Épisodes 3 et 4

Le mystère des prescriptions illisibles enfin résolu? Une cliente qui croit que ses médicaments lui coûtent trop cher?

C’est ce que vous découvrirez dans les épisodes 3 et 4 de Cauchemar en pharmacie!

À noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir écouté les épisodes 1 et 2… mais je vous les recommande chaudement.

Des versions sous-titrées en français sont également disponibles sur la chaîne Youtube du Pharmachien (la qualité des vidéos est cependant inférieure).

 

Cauchemar en pharmacie : Épisode 3 – Le mystère des prescriptions illisibles enfin résolu

Cauchemar en pharmacie – Épisode 3: Le mystère des prescriptions illisibles enfin résolu from Olivier Bernard on Vimeo.

 

Cauchemar en pharmacie : Épisode 4 – Mes pilules coûtent trop cher

Cauchemar en pharmacie – Épisode 4: Mes pilules coûtent trop cher from Olivier Bernard on Vimeo.

 

Remerciements: Je tiens à remercier profondément Sirtin, blogueur français qui m’a donné un coup de main pour préparer les sous-titres de ces vidéos!

 

Si vous avez aimé ces vidéos, utilisez les boutons ci-dessous afin de les partager avec vos amis, vos collègues, votre famille et avec les médecins qui ont une écriture illisible!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Cauchemar en pharmacie – Épisodes 1 et 2

Clients difficiles en pharmacie au Québec

 … voilà quelques exemples de situations plus « divertissantes » les unes que les autres que vivent les pharmacien(ne)s communautaires. Je trouve toujours surprenant de constater à quel point les pharmacies semblent attirer les comportements les plus inattendus, de la colère quasi-hystérique au manque de respect le plus total.

Évidemment, c’est parfois le ou la pharmacien(ne) qui commet une erreur ou fait preuve de maladresse. Dans de tels cas, pas besoin d’attendre longtemps avant de se le faire dire!

Je vous propose ici les deux (2) premiers épisodes d’une série de vidéos qui étudieront les mésaventures quotidiennes du pharmacien communautaire. Ces deux épisodes portent sur l’utilisation du téléphone, invention maléfique qui a pour seul but de rendre toute communication plus laborieuse.

Vous trouverez également plus bas quelques trucs pour faciliter la communication lors d’un appel téléphonique à la pharmacie.

 

Cauchemar en pharmacie – Épisode 1 : Des chiffres… mais pas de lettres

Cauchemar en pharmacie – Épisode 1: Des chiffres… mais pas de lettres from Olivier Bernard on Vimeo.

 Cauchemar en pharmacie – Épisode 2 : L’homme qui murmurait à l’oreille du téléphone

Cauchemar en pharmacie – Épisode 2: L’homme qui murmurait à l’oreille du téléphone from Olivier Bernard on Vimeo.

 

Version PDF (FR)

Voici la version imprimable en format PDF de mes “trucs pour faciliter la communication” en pharmacie: cliquez ici!

 

Comme toujours, si vous avez aimé cet article, faite-le circuler, faites-moi vos commentaires ci-dessous ou sur Facebook et invitez vos amis à visiter le blog Le Pharmachien!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article