Tag Archives: pour

4 arguments louches sur le cannabis et la santé

cannabis-header

Le 17 octobre 2018 est une journée qui passera à l’histoire : c’est le bug de l’an 2000 le jour où le cannabis a été légalisé au Canada (i.e. aujourd’hui).

Depuis un an, je me fais poser une tonne de questions sur le sujet. Surtout, les gens veulent savoir si je suis « pour ou contre » la légalisation…

Mais je ne suis pas la bonne personne pour répondre à cette question. Les raisons légales, sociales et économiques ne sont pas dans mon champ d’expertise. Mon domaine, c’est la science et la santé.

Disons simplement que la criminalisation du cannabis, ça a été un échec. Donc il était temps qu’on essaie autre chose.

Aussi, à un moment donné, ça ne sert à rien d’être dans le déni : au moins 15% des gens consomment du cannabis. Et chez les jeunes, c’est 30 à 40%.

Mais je dois dire que les deux discours les plus présents en ce moment m’énervent tout autant, c’est-à-dire :

 

cannabis-intro

 

Je pense que c’est important de parler ouvertement du cannabis. Mais malheureusement, on entend souvent des arguments très louches autant dans le camp « pour » que « contre ».

Cette BD reprend les grandes lignes de l’épisode sur le cannabis des Aventures du Pharmachien, diffusé en décembre 2017. L’épisode peut être visionné sur l’Extra de tou.tv. Et si tu es prof ou étudiant(e), la plate-forme Curio.ca permet d’écouter l’épisode gratuitement en classe ou à la maison.

 

Note #1 : Question d’être transparent, je dois avouer que je n’ai jamais consommé de cannabis dans ma vie, même pas pris une « pof ». La raison est que je n’ai jamais aimé l’effet des psychotropes en général (i.e. les substances qui modifient l’état de conscience), incluant l’alcool. J’espère que ça ne me disqualifie pas d’aborder le sujet, au même titre que je n’ai jamais consommé 99.999% des médicaments avec lesquels je travaille sur une base quotidienne…

Note #2 : Il y a plusieurs éléments que je n’ai pas abordés dans la BD, entre autres la conduite sous influence, l’absence d’un taux maximal de THC dans les produits, les intoxications chez les enfants et les animaux qui ont consommé par erreur des aliments contenant du cannabis, la mode du « microdosing »… la BD est déjà très longue, donc s’il y a lieu, j’y reviendrai une autre fois !

 

cannabis-00

 

cannabis-01a

cannabis-01b

 

 

 

cannabis-02a

cannabis-02b cannabis-02c

 

 

 

cannabis-03a

cannabis-03b-1
cannabis-03c-1

 

 

 

cannabis-04a

cannabis-04b

 

cannabis-04c

 

cannabis-04d

 

cannabis-04e-1

 

 

cannabis-conclu-01

 

cannabis-conclu-02

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

POUR ou contre la vaccination – Message aux médias (version illustrée)

medias-vaccination_header

Je suis pas mal sollicité pour parler des vaccins dans les médias, probablement à cause de ma fameuse BD sur le sujet.

Or, lundi dernier (3 nov. 2014), j’ai publié un mini-commentaire dans mon « Courrier du lecteur » à propos des débats POUR ou CONTRE la vaccination dans les médias. Je l’ai écrit sur un coup de tête, après avoir reçu un appel téléphonique particulièrement décourageant et frustrant !

À ma grande surprise, ce commentaire a fait l’objet de beaucoup de réactions, autant de la part des lecteurs que des médias eux-mêmes. Bref, je suis bien content d’avoir pu faire bouger un peu les choses !

Question d’en rajouter une couche de plus, j’ai décidé d’illustrer le fameux commentaire… Ainsi, j’espère que tous les médias auront la chance de le lire, qu’ils n’organiseront plus de débats du genre et que le public n’acceptera plus cela de leur part.

Si tu préfères lire la version « texte seulement », elle est ici.

 

 

medias-vaccination-01Débats POUR CONTRE vaccination médiasTout le monde est un expertBiais et anecdotesPropagande Internet et le CONTRE non justifiéLa vaccination au Sénégal et en AfriqueConclusion

 

P.S. Ceux et celles qui ont lu mon livre se souviendront probablement du chapitre 2.3, intitulé “Trop de science, c’est comme pas assez”, où je critique justement les médias pour leurs choix de sujets scientifiques parfois discutables…

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Message aux médias – POUR ou CONTRE la vaccination

La version illustrée de ce texte est maintenant disponible !

*** Clique sur l’image pour lire la BD ***

medias-vaccination_header

Mais si tu préfères voir seulement le texte, continue à lire…

 

 

peur_vaccins

Encore une fois ce matin, j’ai refusé de participer à une émission où on me proposait de présenter le côté POUR la vaccination, alors que les auditeurs allaient partager leurs opinions personnelles et le côté CONTRE la vaccination via une ligne ouverte.

J’ai déjà refusé de participer à des trucs semblables par le passé et je vais continuer, alors SVP ne plus me contacter à ce sujet.

L’idée ici n’est pas d’empêcher les gens de s’exprimer; ils peuvent le faire, mais alors ne me demandez pas d’intervenir et de ramasser  les dégâts… et de donner encore plus de matériel aux gens qui veulent faire peur à la population.

Juste pour être encore un peu plus clair, je trouve que faire des “POUR ou CONTRE la vaccination” dans les médias est complètement irresponsable. Pourquoi ? Parce que :

  • La grande majorité de la population n’a aucune idée de comment fonctionnent les vaccins, de leur efficacité, de leurs risques réels, de la façon dont ils sont étudiés, etc. Solliciter leur avis sous forme de “pour ou contre” est l’équivalent de demander à ton voisin ce qu’il pense des techniques d’atterrissage lunaire des astronautes.
  • La majorité des commentaires et anecdotes vont être de nature négative et alarmiste. Qui a envie d’appeler dans une ligne ouverte et de dire : “Mon enfant est vacciné et jusqu’ici tout est beau” ? Non… on sait très bien que ce sont les plus critiques qui interviennent dans de telles situations. Le biais engendré est énorme.
  • Les expériences négatives des gens avec les vaccins, aussi tristes soient-elles, constituent des anecdotes isolées. Ça finit par devenir un concours de l’histoire la plus épeurante…
  • Dans ce type de débat, on entend souvent des gens dire que “des études ont prouvé les dangers des vaccins”… Or, il s’agit rarement (jamais?) de véritables études, mais plutôt de faits déformés lus sur des sites Internet de propagande.
  • Le simple fait d’organiser un “pour ou contre” suggère qu’une personne est justifiée d’être contre la vaccination. Or, on peut avoir des doutes ou être critique face aux vaccins (ce qui est bien correct), mais être “contre” démontre qu’on ne sait tout simplement pas de quoi on parle.

Dois-je vraiment rappeler, encore une fois, que la pertinence, l’efficacité et la sûreté des vaccins fait l’objet d’un consensus médical et scientifique mondial ?

Cet été, j’ai rencontré une femme qui oeuvre dans les campagnes de sensibilisation à la vaccination au Sénégal. Là-bas, les questions qu’ils se posent par rapport aux vaccins sont complètement différentes… En effet, leur défi principal est qu’ils n’ont pas de réfrigérateurs pour les entreposer… et pas de ROUTES pour les acheminer vers les gens qui en ont besoin !!! Et pendant ce temps, dans les pays industrialisés, on se trouve cools de critiquer la vaccination avec des objections sans aucun fondement… c’est franchement décourageant et un peu pathétique.

Bref, pour en revenir aux médias…

Si vous voulez que je participe à une émission sur la vaccination, oubliez le “pour ou contre”. Oubliez aussi l’idée que je puisse dire aux gens quoi faire; ce n’est pas à moi de décider pour eux. Voici ce que je peux (et veux) faire :

  • Expliquer comment les vaccins sont inventés, développés et étudiés.
  • Présenter les différents types de vaccins.
  • Expliquer comment les vaccins fonctionnent.
  • Parler de l’efficacité, de la sûreté et des effets secondaires des vaccins.
  • Mettre en perspective les doutes et inquiétudes du public quant à la vaccination.
  • Rendre le tout léger, simple à comprendre et possiblement amusant si désiré.

Avec ces informations en main, les gens pourront prendre leur propre décision. Mais au moins, cette décision ne reposera pas sur des anecdotes, des rumeurs, des affirmations erronées et des théories du complot.

Merci de faire un effort !

Olivier a.k.a. Le Pharmachien

P.S. Ceux et celles qui ont lu mon livre se souviendront probablement du chapitre 2.3, intitulé “Trop de science, c’est comme pas assez”, où je critique passablement les médias pour ce genre d’initiative discutable…

Mon débat intérieur sur la cigarette électronique

e-cigarette_header

Mettons quelque chose au clair dès le départ : je suis POUR la cigarette électronique.

… je viens probablement de m’épargner une centaine d’insultes et de menaces juste en disant ça !!!

Mais être « pour » ne veut pas dire que les arguments négatifs ou plus conservateurs sont mauvais pour autant. Être « pour » suppose aussi que l’on met en place un cadre pour réglementer sa fabrication et sa vente, ce qui n’est pas le cas pour le moment.

D’une part, le gouvernement et les associations médicales préfèrent être prudents dans leurs recommandations avant que le marché de la e-cigarette soit réglementé… avec raison. D’autre part, les consommateurs perdent patience car rien ne se passe… et je les comprends.

Voici un résumé de mes idées et de mes questionnements par rapport à la e-cigarette. Ce n’est pas la meilleure façon de penser ou la seule possible… c’est uniquement celle qui persiste dans ma tête. Si tu songes à vapoter (oui, c’est comme ça que ça s’appelle), j’espère que ma réflexion t’aidera à amorcer la tienne.

Déclaration de conflits d’intérêt potentiels :

Je l’avoue, je n’ai jamais fumé de ma vie. Pas même pris une seule « puff ». Bref, peut-être que je me mêle de choses que je ne connais pas … Par contre, je ne souffre pas non plus des diverses maladies que j’aide à soigner chez les gens. Les adeptes de la vape ne seront peut-être pas d’accord avec ma position et ça me va. D’ailleurs, n’hésitez pas à me « challenger » dans les commentaires ci-dessous.

 

Introduction

Vraie cigarette vs électroniqueGestuelle , sensation , nicotineE-liquide , jeunesDébat intérieur

 

Conclusion

Voici 5 conseils si tu songes à te mettre à la vape :

  • Si tu ne fumes pas la cigarette, tiens-toi loin des e-liquides qui contiennent de la nicotine. Pourquoi risquer de devenir dépendant quand tu ne l’es pas en ce moment?
  • Attention à la provenance et à la qualité des e-liquides. N’achète jamais sur Internet, dans un dépanneur ou d’un gars qui en fabrique dans son sous-sol.
  • Si tu veux arrêter de fumer, pourquoi ne pas commencer par la base? Diminue ta consommation de cigarettes lentement, visite le site J’arrête, parles-en à ton médecin/pharmacien, essaie peut-être les timbres ou la gomme… ensuite tu pourras décider si tu as besoin d’autre chose.
  • Abstiens-toi de fumer la cigarette électronique pour suivre la mode. Après tout, c’est de cette façon que ça a commencé pour le tabac!
  • Évite d’assassiner le côté de ton cerveau qui reste prudent face à la cigarette électronique! Un peu de scepticisme n’a jamais tué personne (sauf Sir Bernardus).

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article