Tag Archives: pharmacien

8 clients qui m’exaspèrent à la pharmacie

Saviez-vous que mars 2013 est le mois de la sensibilisation au travail du pharmacien? Au cours des prochaines semaines, nous (les pharmaciens) tenteront de vous démontrer tous les efforts et services que nous déployons pour vous. C’est une initiative tout à fait louable.

Pour ma part, fidèle à mon habitude, j’ai choisi de vous présenter un point de vue quelque peu différent…

J’apprécie la majorité des clients qui viennent me voir à la pharmacie… mais il y a en a quelques-uns qui, volontairement ou non, m’exaspèrent sérieusement! Pour moi, ça aussi c’est le côté humain de la pharmacie!!!

Parmi ces types de clients, en voici 8 qui sont particulièrement difficiles à gérer. Ils sont tous inspirés de cas réels rencontrés dans ma pratique. Vous reconnaissez-vous?

Le ti-joe connaissant, la chialeuse, le fatiguéL'incompréhensible, le gêné qui cherche quelque chose de gênant, la personne âgée cool mais un peu trop intenseLe gars qui cherche de quoi pour potentialiser sa dope, le dur à cuire

En conclusion :

Soyez gentils avec vos pharmaciennes et pharmaciens, car ils travaillent très forts pour vous! Et ne soyez pas gentils seulement durant le mois de sensibilisation… c’est valable à l’année longue!

D’ailleurs, si vous voulez faire votre part, pourquoi ne pas dire à votre pharmacien, lors de votre prochaine visite, à quel point vous appréciez son travail? Vous ferez instantanément sa journée!!!

 

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous pour la partager avec vos amis, vos collègues, votre famille et avec les durs à cuire de votre entourage!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Le marketing DOUTEUX des médicaments en vente libre

Médicament en vente libre (MVL) : Médicament vendu sur les tablettes en pharmacie et ne nécessitant pas d’ordonnance (prescription).

Histoire typique : vous allez à la pharmacie chercher des médicaments en vente libre pour votre rhume… mais quand vous arrivez devant les tablettes, il y a tellement de produits différents que vous n’y comprenez rien!!!

À vrai dire, vous n’êtes pas les seuls… même les pharmacien(ne)s doivent bien lire les emballages avant de vous conseiller, car de nouveaux produits font constamment leur apparition. Mais tous ces nouveaux produits offrent-ils quelque chose de nouveau ou d’unique?

La réponse est bien souvent NON

En effet, la grande majorité des produits sur les tablettes sont tout à fait semblables. Et je ne vous parle pas ici de marques différentes : je parle d’une seule et même marque qui vend des produits 100% identiques, mais avec un look complètement différent!

Dans les infographiques qui suivent, je vous révélerai les secrets du marketing plutôt douteux des médicaments en vente libre.

 NOTE : Les produits mentionnés sont des exemples fictifs et ne correspondent pas à des marques réelles. L’inspiration pour ces derniers provient du marché nord-américain des médicaments en vente libre de façon générale. Toute ressemblance avec des produits existants est fortuite. Les noms utilisés (Doulerol, Toussex et Congestin) sont également fictifs… cependant, si jamais vous décidez de mettre des produits sur le marché portant ces noms, j’aurai droit à 25% des profits.

IntroductionLes analgésiques (acétaminophène, ibuprofène) pour maux de tête, migraines, douleurs musculaires et arthritiquesLes sirops : décongestionnants (pseudoéphédrine/phényléphrine), antitussif (dextrométhorphane, DM), expectorant (guafénésine)Les produits pour le rhume, la grippe, les sinus, le rhume de cerveauUn mot en leur défense, ma suggestion aux fabricants et le mot de la fin

P.S. Vous avez peut-être remarqué que j’ai une fascination pour les « buzzwords », ces expressions souvent utilisées en affaires mais qui ne veulent rien dire… D’ailleurs, je vous annonce officiellement que la firme de marketing Doux & Theult sera de retour dans de futures chroniques!

 

 

Si vous avez aimé ces infographiques, utilisez les boutons ci-dessous pour les partager avec vos amis, votre famille, vos collègues… et avec les gens qui s’occupent du marketing des médicaments en vente libre, même s’ils ne seront pas contents!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

La gastro : drame en 3 actes

La gastro : drame en 3 actes

Parmi toutes les petites maladies que l’on attrape à l’occasion, la gastroentérite virale (« gastro ») est certainement l’une des plus plates à avoir.

Souvent, elle commence en plein milieu de la nuit. Tout d’abord, c’est la diarrhée qui apparaît, puis ce sont les maux de cœur et éventuellement on vomit… ou on se fait vomir tellement on a hâte d’aller mieux! La journée suivante n’est pas beaucoup plus rose : le manque de sommeil et la déshydratation drainent notre énergie. Il faut manquer le travail. Se reposer. Manger des craquelins. Boire des liquides de réhydratation au goût suspect. Et quand on pense que c’est terminé, il faut s’occuper de nos proches qu’on a infectés…

À bien y penser, c’est presque une pièce de théâtre tout ça! C’est d’ailleurs ce que je vous propose aujourd’hui : un survol de la gastro, sous forme de drame en 3 actes.

À noter que je ne parlerai ici que de la gastroentérite virale (celle qui se promène à chaque année) et non pas de la diarrhée du voyageur (« turista ») ou des intoxications alimentaires, qui sont des cas particuliers.

Déclaration de conflits d’intérêts potentiels :

Dans la semaine qui a précédé l’écriture de cette BD, j’ai eu la gastro… maintenant vous comprenez d’où vient mon inspiration pour écrire tout ça !

 

La formidable odyssée du norovirus (1)La formidable odyssée du norovirus (2)

 

La journée merdique de Jean-Roger (1)La journée merdique de Jean-Roger (2)

 

Le Pharmachien s'en mêle (1)

gastro03b-02

Liens vers les recettes pour les solutions de réhydratation maison :

Quand consulter pour la gastro :

http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/gastro-enterite/

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Cauchemar en pharmacie – Épisodes 1 et 2

Clients difficiles en pharmacie au Québec

 … voilà quelques exemples de situations plus « divertissantes » les unes que les autres que vivent les pharmacien(ne)s communautaires. Je trouve toujours surprenant de constater à quel point les pharmacies semblent attirer les comportements les plus inattendus, de la colère quasi-hystérique au manque de respect le plus total.

Évidemment, c’est parfois le ou la pharmacien(ne) qui commet une erreur ou fait preuve de maladresse. Dans de tels cas, pas besoin d’attendre longtemps avant de se le faire dire!

Je vous propose ici les deux (2) premiers épisodes d’une série de vidéos qui étudieront les mésaventures quotidiennes du pharmacien communautaire. Ces deux épisodes portent sur l’utilisation du téléphone, invention maléfique qui a pour seul but de rendre toute communication plus laborieuse.

Vous trouverez également plus bas quelques trucs pour faciliter la communication lors d’un appel téléphonique à la pharmacie.

 

Cauchemar en pharmacie – Épisode 1 : Des chiffres… mais pas de lettres

Cauchemar en pharmacie – Épisode 1: Des chiffres… mais pas de lettres from Olivier Bernard on Vimeo.

 Cauchemar en pharmacie – Épisode 2 : L’homme qui murmurait à l’oreille du téléphone

Cauchemar en pharmacie – Épisode 2: L’homme qui murmurait à l’oreille du téléphone from Olivier Bernard on Vimeo.

 

Version PDF (FR)

Voici la version imprimable en format PDF de mes “trucs pour faciliter la communication” en pharmacie: cliquez ici!

 

Comme toujours, si vous avez aimé cet article, faite-le circuler, faites-moi vos commentaires ci-dessous ou sur Facebook et invitez vos amis à visiter le blog Le Pharmachien!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Le Pharmachien est dans le Journal de Montréal!

Le Pharmachien est dans le Journal de Montréal

Le 18 octobre 2012, mon blog est apparu dans le cahier “Votre vie”, chronique “Techno pour tous” du Journal de Montréal!

Les membres VIP du Journal de Montréal peuvent consulter l’article en ligne.

Sinon, vous pouvez également lire l’article ci-dessous, tel qu’il est apparu dans la version papier du journal (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Journal de Montréal 18 octobre 2012 - Le Pharmachien

Je remercie sincèrement Pascal Forget, journaliste et auteur de cette chronique, qui a choisi de parler du Pharmachien. Je vous invite également à visiter son excellent blog Technostérone et à écouter l’émission “Les Nerdz” à ZTélé, pour laquelle il est l’un des animateurs.

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien

Si vous arrivez à la pharmacie avec une nouvelle ordonnance, il y a de bonnes chances que l’on vous pose la question suivante :

« Voulez-vous avoir un générique plutôt que l’original? »

Ou peut-être vous a-t-on donné immédiatement le générique sans même vous poser la question, ce qui est alors assez inquiétant.

La question de choisir le médicament original ou générique peut sembler simple, surtout lorsque le seul argument qui vous est fourni est que « le générique est beaucoup moins cher ».  Pourtant, peu de gens connaissent vraiment les différences qui existent entre les médicaments originaux et génériques.

Dans cette petite bande dessinée, je vous propose une perspective quelque peu différente de ce que vous entendez probablement à l’habitude. Mon objectif n’est pas d’être moralisateur, mais plutôt d’inviter les gens à s’informer et à faire un choix éclairé. Regardons donc ensemble la VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux.

 

Déclaration de conflits d’intérêts potentiels (cool, j’ai toujours rêvé de dire ça!)

Au moment de la rédaction de cette bande dessinée, je travaillais à la fois comme pharmacien communautaire et dans l’industrie pharmaceutique. Certains diront que je suis « biaisé » pour cette raison.

À cela, je répondrai que mon double rôle est JUSTEMENT ce qui me permet de ne pas être biaisé. J’ai la rare chance de connaître vraiment les deux côtés de la médaille et c’est précisément pour cette raison que je souhaite aborder le sujet.

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien

 

slide2

 

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : ingrédients inactifs peuvent varier

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : prix et assurancesLa VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien: transition

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : danger si la marque change à tous les mois

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : attitude des pharmaciens et assistantes techniques en pharmacie

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : coupures dans le pharmaceutique, fermeture de centres de recherche, investissements en recherche, Canadiens paient plus cher qu'aux États-Unis

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : pas de remboursement par les assurances et le gouvernement, pas de nouveaux médicaments innovateurs

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : ce que vous pouvez y faire, professionnels de la santé et gouvernement

La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : ce que vous pouvez y faire, ensemble de la populationLa VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : la fin

* Source : Rapport du UBC Centre for Health Services and Policy Research, Sept. 2012 (http://www.chspr.ubc.ca/sites/default/files/publication_files/chspr_wp_law_generic_pricing.pdf)

 The REAL difference between brand name and generic drugs - Le Pharmachien : Click here to read the English version of this post

 

 La VRAIE différence entre les médicaments génériques et originaux - Le Pharmachien : partage

Comme toujours, si vous avez aimé cette B.D., faites-la circuler, faites-moi vos commentaires ci-dessous ou sur Facebook et invitez vos amis à visiter le blog Le Pharmachien!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article