Tag Archives: norovirus

8 façons de t’intoxiquer à un barbecue ( intoxication alimentaire )

intoxication_alimentaire_header

Une bouchée de Listeria, une bonne tranche de E. Coli sur le grill, puis de la Salmonelle pour dessert, tout ça suivi d’une solide intoxication alimentaire … ça te tente ?

Comme le dit si bien mon amie nutritionniste Geneviève Nadeau dans son livre : « Manger doit être un synonyme de plaisir, pas une source de stress ». Je suis tellement d’accord et je peux même résumer tout ça en un seul mot : BARBECUE.

Bon, là j’en vois déjà me dire que le barbecue cause le cancer et blablabla, mais ce n’est pas de ça dont j’ai envie de parler. Après tout, j’adore les barbecues. Non, je veux parler des bactéries, des virus et des parasites qui se retrouvent dans la nourriture, soit par hasard, soit par manque de prudence de notre part.

Car c’est ça une intoxication alimentaire (ou empoisonnement alimentaire) : ce sont des germes pathogènes qui entrent dans ton tube digestif et causent des ravages. Crampes, maux de cœur, diarrhée… et parfois bien pire. Rien à voir avec une vulgaire indigestion.

Soyons clair : il y a des millions de micro-organismes dans tout ce qu’on mange. Seulement, certains sont pires que d’autres et chaque personne réagit différemment. Certaines bactéries dans la nourriture peuvent même te tuer… c’est du sérieux.

Je te présente ici 8 façons de t’intoxiquer à coup sûr dans un barbecue, au cas où c’est le genre de chose qui te branche… bon OK, j’ajoute aussi quelques conseils pour t’éviter de tomber malade, parce que je tiens à mon lectorat.

P.S. Cette BD parle essentiellement de prévention. Si tu es déjà intoxiqué(e) alimentairement, lis ma BD sur la gastroentérite afin de savoir comment te réhydrater comme il faut.intoxication_alimentaire_00Laisse la viande décongeler sur le comptoirSe laver les mains c'est pour les losersRincer le pouletFaire confiance aux fruits et légumesLaisser vieillir la bouffeManger un burger roséMélanger le cru et le cuitBlâmer les restaurantsConclusion

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

La gastro : drame en 3 actes

La gastro : drame en 3 actes

Parmi toutes les petites maladies que l’on attrape à l’occasion, la gastroentérite virale (« gastro ») est certainement l’une des plus plates à avoir.

Souvent, elle commence en plein milieu de la nuit. Tout d’abord, c’est la diarrhée qui apparaît, puis ce sont les maux de cœur et éventuellement on vomit… ou on se fait vomir tellement on a hâte d’aller mieux! La journée suivante n’est pas beaucoup plus rose : le manque de sommeil et la déshydratation drainent notre énergie. Il faut manquer le travail. Se reposer. Manger des craquelins. Boire des liquides de réhydratation au goût suspect. Et quand on pense que c’est terminé, il faut s’occuper de nos proches qu’on a infectés…

À bien y penser, c’est presque une pièce de théâtre tout ça! C’est d’ailleurs ce que je vous propose aujourd’hui : un survol de la gastro, sous forme de drame en 3 actes.

À noter que je ne parlerai ici que de la gastroentérite virale (celle qui se promène à chaque année) et non pas de la diarrhée du voyageur (« turista ») ou des intoxications alimentaires, qui sont des cas particuliers.

Déclaration de conflits d’intérêts potentiels :

Dans la semaine qui a précédé l’écriture de cette BD, j’ai eu la gastro… maintenant vous comprenez d’où vient mon inspiration pour écrire tout ça !

 

La formidable odyssée du norovirus (1)La formidable odyssée du norovirus (2)

 

La journée merdique de Jean-Roger (1)La journée merdique de Jean-Roger (2)

 

Le Pharmachien s'en mêle (1)

gastro03b-02

Liens vers les recettes pour les solutions de réhydratation maison :

Quand consulter pour la gastro :

http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/gastro-enterite/

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article