Tag Archives: mythes

Cancer , chimio , radio … et pissenlits

cancer_header

(This comic is also available in English)

Ça fait vraiment longtemps que j’ai envie de créer une BD sur le cancer !

Mon idée initiale était la suivante : « 5 croyances toxiques à propos de la chimiothérapie ». L’objectif était de prendre 5 mythes à propos de la chimio et de les décortiquer, un peu comme je l’ai fait dans ma BD sur les toxines ou celle sur le gluten. En faisant ça, je voulais lutter contre la masse de faussetés qui est partagée sur le web à propos de la chimiothérapie.

Mais en cours de route, quelque chose est devenu évident : ça ne sert absolument à rien d’attaquer les fausses croyances sur la chimio… quand la grande majorité des gens ne savent pas ce qu’est le cancer en tant que tel.

Puis, par pur hasard, deux médecins oncologues apparaissent de nulle part et proposent de m’aider à faire une BD sur le cancer ! Maudit que le hasard fait bien les choses.

Après avoir lu cette bande dessinée, tu auras une meilleure compréhension du cancer, de la chirurgie, de la radiothérapie et de la chimiothérapie. Et tu ne verras plus jamais les pissenlits de la même façon.

Je tiens à remercier sincèrement mes deux super collaborateurs pour cette BD ! C’est eux qui m’ont proposé l’analogie du pissenlit, tout en précisant qu’ils ne l’ont pas inventée (bref, on ne sait pas trop d’où elle vient…).  Un ÉNORME MERCI à vous deux pour votre aide massive dans la création, la préparation et l’amélioration de cette BD!

Marc Émile Plourde, MD, FRCPC (radio-oncologie)

Marc-Émile est médecin radio-oncologue, donc sa spécialité est la radiothérapie. Il est aussi l’auteur du blogue radiotherapie.ca et il développe des applications mobiles médicales.

Vincent Éthier, MD, FRCPC (hémato-oncologie)

Vincent est médecin hémato-oncologue, donc sa spécialité est la chimiothérapie.

* Note : Cette BD explique ce qu’est le cancer et comment on le soigne lorsqu’il est diagnostiqué. Je n’y parle pas de prévention, pas parce que ce n’est pas important (au contraire), mais tout simplement parce que c’est un sujet super vaste, que j’aborde indirectement à l’année en incitant les gens à adopter de saines habitudes de vie.

 

PissenlitsDétruire les pissenlits acec une tondeuse , des lampes fortes ou de l'herbicideCellules normes , anormales et cancéreusesLes cellules cancéreuses se multiplient vite ... et la chirurgie pour le cancerRadiothérapie et chimiothérapieComment fonctionne la chimiothérapieTraitement du cancer , métastases et atteinte des organesRemèdes miracles et industrie pharmaceutiqueAttentes des patients et conclusionFin de la conclusion

 

cancer11

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Caféine : toxique et délicieuse

cafeine header

Le secret a assez duré!!!

J’ai créé cet infographique sur la caféine en janvier 2013 par temps perdu et j’avais l’intention de le publier éventuellement… mais je ne l’ai jamais fait. Pourquoi? Aucune idée! Je l’ai gardé de côté pendant quelques mois… puis j’ai décidé de le cacher à quelque part sur le site en espérant qu’un(e) lecteur(trice) le découvre!

Pendant plusieurs mois, il est donc demeuré caché sur le blogue, accessible en cliquant sur une minuscule image d’un grain de café sous la section « À propos de ce blog ». En anglais, on appelle ce genre de truc caché un « easter egg ». Une dizaine de personnes l’ont trouvé alors qu’il était caché.

Finalement, il y a 2 semaines, j’ai complètement ruiné le mystère par erreur en faisant une mise à jour informatique sur le blog, ce qui a exposé l’infographique secret à tous. Je le révèle donc officiellement aujourd’hui!

Parlons donc de caféine… Ici, le ton est plus éducatif qu’humoristique, mais je suis quand même super satisfait du résultat. Je n’ai jamais vraiment écrit de conclusion officielle à cet infographique, mais voici la morale à retenir : oui il faut être prudent avec la consommation de caféine, mais ça ne devrait pas vous empêcher d’apprécier un bon café (comme moi en ce moment).

 

cafeine00Rôle de la caféine dans la nature et dans les plantes , molécule , théine , thé

Effets de la caféine sur le cerveau et dépendanceQuantité de caféine dans les boissons et alimentsGuarana et yerba maté , canette de cola et caféineCombien de caféine puis-je consommer par jour, enfants, adultes, adolescents , femmes enceintes , grossesse , toxicité , surdosageEffets de la caféine sur le sommeilMythes sur la caféine

Ma conclusion sur la caféine

 

poster cafeine annonce

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

5 faits sur les médecins … selon les séries télé

5 faits sur les médecins ... selon les séries télé

Je suis bien content que l’on s’intéresse davantage à la santé dans les médias… mais les séries dramatiques médicales à la télé, c’est vraiment n’importe quoi!!!

Je fais référence aux séries telles que House, Trauma, Grey’s Anatomy, E.R., Urgence, Private Practice, Destinées et compagnie.

Pour être franc avec vous, je n’ai jamais suivi régulièrement ces dernières, mais je les ai écoutées à l’occasion par curiosité. Je dois dire que j’ai été plutôt découragé par le portrait souvent exagéré et irréaliste qu’elles présentent de la pratique médicale. Les vrais médecins font un travail exceptionnel, mais qui n’a pas grand chose à voir avec ce que suggèrent ces séries.

Évidemment, toutes les séries ne sont pas coupables des mêmes fautes. J’ai donc préparé une bande dessinée illustrant les 5 aspects les plus ridiculement irréalistes des séries médicales à la télé.

 

Ce sont des âmes torturées, ce sont des enquêteurs hors-pair, ce sont des bêtes de sexeCe sont des demi-dieux qui connaissent tout et savent tout faireIl y a toujours un rebelle qui suit ses propres règles

À quand une série télé humoristique sur le monde pharmaceutique écrite par Le Pharmachien? Un jour, peut-être… J’imagine déjà le scénario :

« Un pharmacien désillusionné et aux méthodes non conventionnelles, en dispute avec son ex-femme propriétaire d’une pharmacie concurrente, tentant de renouer avec sa fille étudiant en médecine et tourmenté par sa sœur naturopathe, tombe amoureux d’une représentante pharmaceutique aux motivations incertaines et se retrouve malgré lui entraîné dans une série de mésaventures aussi mystérieuses qu’hilarantes … »

Radio-Canada, TVA, V Télé, Télé Québec… premier arrivé, premier servi!

P.S. Vous ne verrez jamais un(e) pharmacien(ne) compter des pilules dans cette série.

 

Partage (FR)

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous pour la partager avec vos amis, vos collègues, votre famille et avec ceux qui passent trop de temps à écouter les séries médicales à la télé!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Une histoire d’octane

 

Vous pensiez peut-être que je ne parlerais que de sciences de la santé sur ce blog? AH AH, SURPRISE!!! Il m’arrivera à l’occasion (quoi que rarement) de faire un petit détour dans les sciences non-médicales.

Vous vous demandez sûrement pourquoi un pharmacien voudrait vous parler de carburant automobile. En fait, la pharmacie repose en grande partie sur les principes de la chimie… et de la chimie, on en retrouve partout : dans notre corps, dans ce qu’on mange et dans la plupart des choses que l’on achète. Or, un sujet qui m’a toujours fasciné est la chimie et la mécanique que l’on retrouve dans les automobiles.

Nous savons tous déjà que l’industrie pétrolière se moque de nous en augmentant subitement le prix de l’essence sans raison… mais ce n’est pas tout. Elle contribue également à l’existence de plusieurs mythes au sujet du carburant automobile qui sont si bien ancrés que la majorité d’entre nous les prenons pour acquis. L’un de ces mythes concerne le rôle des différents types d’essence.

L’histoire qui suit est vraie. J’ai choisi de vous la raconter exactement comme elle s’est produite, mais en ajoutant quelques informations supplémentaires afin de démystifier certaines fausses croyances au niveau du carburant automobile. Bref, mon objectif est de vous encourager à avoir un esprit critique dans tous les aspects de votre quotidien!

Mais avant de commencer la lecture, je vous propose de faire ce petit test d’auto-évaluation. Tentez de répondre aux questions suivantes et les réponses seront compilées sous forme de sondage. Vous pourrez consulter le solutionnaire en-dessous de la bande dessinée.

TEST D’AUTO-ÉVALUATION SUR L’ESSENCE AUTOMOBILE

[poll id=”2″]

[poll id=”3″]

[poll id=”4″]

[poll id=”5″]

 

Arrivée à la station-service et lecture de la note étrange à propos de l'essence régulière et suprêmeDiscussion avec le commis de la station-service qui affirme que l'essence suprême est de meilleure qualité et nettoie le moteurIsooctane, heptane et le fonctionnement du moteur à quatre tempsLe commis n'est pas content et me remet à ma place

RÉPONSES AU TEST D’AUTO-ÉVALUATION

1. VRAI OU FAUX : L’essence « suprême » est de meilleure qualité et plus performante que l’essence régulière.

FAUX : Elles sont de même qualité et de même performance. La qualité peut cependant varier en fonction du fournisseur d’essence (i.e. de la station-service).

2. VRAI OU FAUX : C’est une bonne idée de faire le plein d’essence « suprême » à l’occasion, car cela nettoie le moteur de votre voiture.

FAUX : Le carburant lui-même ne nettoie pas le moteur, peu importe l’indice d’octane. Cependant, les entreprises pétrolières ajoutent certains additifs « nettoyants » à l’essence afin de prévenir les dépôts à l’intérieur du moteur.

3. VRAI OU FAUX : Plus l’indice d’octane est élevé, plus l’essence donnera de puissance à la voiture.

FAUX : C’est le moteur qui donne la puissance à la voiture, pas le type de carburant. Les voitures possédant un moteur plus puissant ont besoin d’une essence avec un indice d’octane plus élevé, car cette dernière résiste à des pressions plus élevées sans faire « cogner » le moteur (« engine knock »).

4. VRAI OU FAUX : On peut mettre tous les types d’essence sans plomb dans sa voiture, peu importe l’indice d’octane.

FAUX : Il faut suivre les directives du manufacturier pour savoir quel type d’essence convient à chaque voiture. Une « Smart », par exemple, utilise de l’essence à indice d’octane élevé même si son moteur n’est pas très puissant. Bref, à chaque moteur son carburant!

 

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous afin de la partager avec vos amis, votre famille, vos collègues et avec ceux qui mettent de l’essence « suprême » dans leur voiture pour nettoyer le moteur!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article