Tag Archives: musculaire

Du froid ou du chaud quand ça fait bobo?

glace_header

L’une des questions que l’on me pose le plus souvent à chaque jour est :

« J’ai mal à quelque part… qu’est-ce que je fais? »

Or, même si les traitements les plus efficaces sont aussi les plus simples, il semblerait que la majorité des gens soient plutôt confus à ce sujet. Encore pire, l’approche la plus populaire semble être de faire EXACTEMENT LE CONTRAIRE de la bonne solution. Par exemple, si vous vous foulez la cheville et que vous appliquez de la chaleur pour vous soulager… j’aimerais mieux ne pas être là pour voir le résultat.

Vu le succès relatif de mon arbre décisionnel sur les différences entre le rhume et la grippe, j’ai décidé de créer un outil semblable sur l’utilisation de la chaleur et de la glace pour soulager la douleur. Je l’ai même fait dans un format facile à imprimer… wow, ma maman avait raison, je suis vraiment trop gentil!

Je vous donne aussi par la suite mon avis sur quelques médicaments en vente libre et autres produits fréquemment utilisés pour les douleurs et courbatures.

Je tiens à remercier sincèrement Simon Décary, finissant au programme de physiothérapie et étudiant au doctorat en science de la réadaptation à l’Université Laval, qui m’a fourni des tonnes d’informations et m’a aidé à organiser mes idées.

* AVERTISSEMENT : Cet arbre décisionnel ne remplace pas l’avis d’un médecin… duh.

 douleur_small

 

Et tel que promis…

avis

01-acetaminophene

  • Efficacité allant de nulle à « pas pire du tout »
  • Inoffensif chez la grande majorité des gens, incluant les enfants et les femmes enceintes
  • Votre meilleure option si vous prenez déjà une tonne de médicaments

02-ibuprofene

  • Plus efficace que vous le croyez
  • Légèrement anti-inflammatoire… juste assez
  • Nécessite souvent des doses répétées et élevées pour arriver à de bons résultats

03-ains

  • À en juger par les résultats obtenus, efficacité très moyenne
  • Ils sont prescrits BEAUCOUP trop souvent pour tout et pour rien
  • Peuvent maganer solidement votre estomac

04-relaxants

  • Peuvent faire du bien quand vous avez des muscles très tendus (ex. dos) ou que vous êtes « coincé » à quelque part (ex. torticolis)
  • Facultatifs dans tous les autres cas
  • Très sédatifs : vous donnent l’impression d’avoir pris une brosse la veille

05-cremes

  • Permettent de vous frictionner gaiement et de masser joyeusement votre partenaire
  • Vous donnent l’impression de faire quelque chose d’utile de votre journée
  • Je connaissais un gars qui s’en mettait à tous les jours dans la classe à l’université…?
  • Efficacité : meh

06-gelbleu

  • 100% équivalent à vous enduire tout le corps de pâte à dents
  • Aussi efficace pour la douleur que de vous badigeonner avec de la sauce à steak

07-diclofenac

  • Incroyablement populaire, à tort ou à raison
  • Option intéressante si utilisée intelligemment pour des blessures tannantes et difficiles à traiter
  • Est-ce une bonne idée de s’en mettre pour tout et pour rien? NON
  • Ne battra jamais le pouvoir fantastique de la glace!

 conclusion

 

poster douleur annonce

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

5 raisons de ne PAS prendre de suppléments protéinés

header_proteines

Les protéines sont essentielles pour tous. Les sportifs doivent absolument en consommer une quantité suffisante. Mais est-il nécessaire de prendre des suppléments?

L’une des raisons expliquant la popularité de ces produits est l’existence de standards irréalistes de perfection et de beauté suggérés dans les médias et qui, nous le savons maintenant, sont aussi pires chez les hommes que chez les femmes.

Les boutiques qui vendent ces produits n’aident pas à améliorer la situation et leur personnel ne connaît souvent rien en nutrition. D’ailleurs, si vous portez attention, vous remarquerez que ces boutiques ont une ressemblance frappante avec les magasins de produits naturels nouvel-âge…

Les suppléments protéinés, c’est un sujet qui me rejoint, car j’en ai pris par le passé… jusqu’à ce que je réalise que ce n’était pas aussi utile que je le croyais. Mon but n’est donc pas de vous dire de ne PAS en prendre, mais surtout de vous dire de ne PAS en prendre pour les mauvaises raisons.

Voici un infographique à ce propos, prouvant encore une fois que j’ai une fixation avec le chiffre « 5 ».

Le Nutritionniste Urbain

Je tiens à remercier sincèrement Bernard Lavallée, nutrionniste et auteur de l’excellent site web Le Nutritionniste Urbain, pour avoir révisé l’information nutritionnelle dans cet infographique, de même que pour m’avoir suggéré de nombreuses réorganisations / reformulations dans le texte, que j’ai utilisées intégralement. Aucun doute, c’est un vrai pro !

* Note préalable: L’information ci-dessous s’adresse principalement à monsieur-madame-tout-le-monde (comme moi), pas aux sportifs de haut niveau ou aux “bodybuilders”, qui peuvent avoir des besoins plus élevés qui ne sont pas nécessairement comblés par l’alimentation seulement.

 

5 raisons de ne pas prendre de suppléments protéinés (0)

Tu consommes probablement déjà toutes les protéines dont tu as besoinLes suppléments protéinés ne te feront pas apparaître de muscles par magieLe boost d'énergie que tu recherches ... vient-il vraiment des protéines ?La plupart des produits en vente sont bourrés de caloriesLe marketing des suppléments protéinés est complètement ridicule

Le Le marketing des suppléments protéinés est complètement ridicule (suite) et conclusion

 

* Références: Voici les liens vers deux références que j’ai utilisées pour la préparation de cet infographique; toutes deux proviennent d’Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal (Référence 1, Référence 2). Je vous invite également à consulter le site web d’ÉquiLibre, un organisme québécois à but non-lucratif qui vise à prévenir et à diminuer les problèmes reliés au poids et à l’image corporelle.

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Le marketing DOUTEUX des médicaments en vente libre

Médicament en vente libre (MVL) : Médicament vendu sur les tablettes en pharmacie et ne nécessitant pas d’ordonnance (prescription).

Histoire typique : vous allez à la pharmacie chercher des médicaments en vente libre pour votre rhume… mais quand vous arrivez devant les tablettes, il y a tellement de produits différents que vous n’y comprenez rien!!!

À vrai dire, vous n’êtes pas les seuls… même les pharmacien(ne)s doivent bien lire les emballages avant de vous conseiller, car de nouveaux produits font constamment leur apparition. Mais tous ces nouveaux produits offrent-ils quelque chose de nouveau ou d’unique?

La réponse est bien souvent NON

En effet, la grande majorité des produits sur les tablettes sont tout à fait semblables. Et je ne vous parle pas ici de marques différentes : je parle d’une seule et même marque qui vend des produits 100% identiques, mais avec un look complètement différent!

Dans les infographiques qui suivent, je vous révélerai les secrets du marketing plutôt douteux des médicaments en vente libre.

 NOTE : Les produits mentionnés sont des exemples fictifs et ne correspondent pas à des marques réelles. L’inspiration pour ces derniers provient du marché nord-américain des médicaments en vente libre de façon générale. Toute ressemblance avec des produits existants est fortuite. Les noms utilisés (Doulerol, Toussex et Congestin) sont également fictifs… cependant, si jamais vous décidez de mettre des produits sur le marché portant ces noms, j’aurai droit à 25% des profits.

IntroductionLes analgésiques (acétaminophène, ibuprofène) pour maux de tête, migraines, douleurs musculaires et arthritiquesLes sirops : décongestionnants (pseudoéphédrine/phényléphrine), antitussif (dextrométhorphane, DM), expectorant (guafénésine)Les produits pour le rhume, la grippe, les sinus, le rhume de cerveauUn mot en leur défense, ma suggestion aux fabricants et le mot de la fin

P.S. Vous avez peut-être remarqué que j’ai une fascination pour les « buzzwords », ces expressions souvent utilisées en affaires mais qui ne veulent rien dire… D’ailleurs, je vous annonce officiellement que la firme de marketing Doux & Theult sera de retour dans de futures chroniques!

 

 

Si vous avez aimé ces infographiques, utilisez les boutons ci-dessous pour les partager avec vos amis, votre famille, vos collègues… et avec les gens qui s’occupent du marketing des médicaments en vente libre, même s’ils ne seront pas contents!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article