Tag Archives: maladie

Probiotiques : un milliard de bactéries … et d’allégations douteuses

probiotiques_header

Les probiotiques, c’est pas des patentes-à-gosse holistiques : c’est de la médecine. 

En effet, on a accumulé tellement de données scientifiques à leur sujet qu’on peut maintenant les utiliser intelligemment, avec une bonne efficacité, pour des problèmes de santé bien précis. Évidemment, on ne sait pas tout sur eux, mais les connaissances évoluent vite. 

Par contre, pour avoir une quelconque pertinence, ils doivent être utilisés pour les bonnes raisons. Mais ce que je rencontre le plus souvent à la pharmacie, c’est ce type de situation : 

probiotiques_intro

Ce qu’on entend à propos des probiotiques est assez décourageant.

D’une part, le marketing des fabricants est basé principalement sur des affirmations floues, super générales et qui causent énormément de confusion pour le public. 

D’autre part, selon ce qu’on peut lire sur Internet, les probiotiques peuvent pratiquement guérir toutes les maladies, améliorer ta vie de couple et te transformer en superhéros musclé et/ou sexy. 

Dans cette BD, j’explique comment fonctionnent les probiotiques, je me réjouis devant leurs bienfaits mais je tente aussi d’offrir un point de vue plus réaliste à leur sujet.

Note : Comme d’habitude, je ne parlerai de suppléments probiotiques en particulier ou de souches bactériennes spécifiques.

 

probiotiques00

probiotiques01 probiotiques02 probiotiques03 probiotiques04

probiotiques05

 

probiotiques06

 

 

probiotiques07a probiotiques07b

 

probiotiques08

 

probiotiques09

 

 

probiotiques10

 

 

probiotiques11

 

probiotiques12

 

probiotiques13

Références : principalement ça, ça, ça, ça, ça et ça.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Pour en finir avec la mode SANS GLUTEN

gluten_header

Après les toxines, les vaccins et le lait, je suis maintenant prêt à affronter un autre adversaire de taille : le gluten.

Ou plutôt « l’absence » de gluten, car beaucoup de gens semblent croire que c’est une bonne idée de l’éliminer de leur alimentation. Et à vrai dire, pour certaines personnes, éviter le gluten est une nécessité, surtout celles qui souffrent de la maladie coeliaque.

Puisque la maladie coeliaque est fortement sous-diagnostiquée, ça serait cool d’en entendre parler davantage… mais ce qu’on entend plutôt de nos jours, c’est ce genre de trucs :

  • Le gluten est une toxine inutile
  • Manger sans gluten est meilleur pour la santé
  • Manger sans gluten fait perdre du poids
  • Le gluten cause des troubles digestifs chez tout le monde
  • Les aliments sans gluten sont plus bio / organiques
  • Le blé contient plus de gluten depuis qu’il a été génétiquement modifié par Monsanto
  • Manger sans gluten est facile

Or, toutes ces affirmations sont FAUSSES.

As-tu envie d’en entendre plus à ce sujet ? Ça tombe bien, j’ai fait une bande dessinée qui contredit chacune des phrases ci-dessus ! Quelle coïncidence.

sarah_lePour réaliser cette BD, j’ai eu la chance de collaborer avec la diététiste Sarah Le, qui aide quotidiennement les gens à faire de meilleurs choix alimentaires en fonction de leurs objectifs et de leur réalité. Elle est spécialisée en gestion du poids et en nutrition sportive, et elle fait également des capsules vidéo super cools sur sa page Facebook. En bonus, elle m’a appris une tonne de nouveaux mots, dont “sorgho” et “manioc” !  

 gluten_warning

Cette BD ne s’adresse pas à deux types de personnes :

1)      Les personnes qui souffrent de la maladie coeliaque, telle que diagnostiquée par un médecin. Le gluten est toxique pour vous, alors l’éliminer totalement est la seule option.

2)      Les personnes qui ont cessé de consommer du gluten pour une raison ou une autre et qui jugent que leur santé est bien meilleure depuis. Je n’ai pas la prétention de vous faire changer d’idée; après tout, c’est vous qui connaissez votre corps !

La BD s’adresse donc à la grande majorité de personnes qui se demandent : « WTF, c’est quoi cette histoire de gluten qui fait capoter tout le monde ?! ».

 

Pour en finir avecla mode sans gluten - introduction

Non, le gluten n'est pas une toxine ou un déchetLe gluten est une excellente sourcede protéines fibres vitamines et minérauxC'est couper dans les calories qui fait perdre du poidsLe gluten est toxique pour les personnes souffrant de la maladie coeliaqueFODMAPBio veut dire sans pesticides additifs ou OGM

 

Le blé a été génétiquement modifié par Monsanto et chromosomes

 

C'est l'une des diètes les plus restrictivesAlternatives au céréales qui contiennent du gluten

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

8 façons de t’intoxiquer à un barbecue ( intoxication alimentaire )

intoxication_alimentaire_header

Une bouchée de Listeria, une bonne tranche de E. Coli sur le grill, puis de la Salmonelle pour dessert, tout ça suivi d’une solide intoxication alimentaire … ça te tente ?

Comme le dit si bien mon amie nutritionniste Geneviève Nadeau dans son livre : « Manger doit être un synonyme de plaisir, pas une source de stress ». Je suis tellement d’accord et je peux même résumer tout ça en un seul mot : BARBECUE.

Bon, là j’en vois déjà me dire que le barbecue cause le cancer et blablabla, mais ce n’est pas de ça dont j’ai envie de parler. Après tout, j’adore les barbecues. Non, je veux parler des bactéries, des virus et des parasites qui se retrouvent dans la nourriture, soit par hasard, soit par manque de prudence de notre part.

Car c’est ça une intoxication alimentaire (ou empoisonnement alimentaire) : ce sont des germes pathogènes qui entrent dans ton tube digestif et causent des ravages. Crampes, maux de cœur, diarrhée… et parfois bien pire. Rien à voir avec une vulgaire indigestion.

Soyons clair : il y a des millions de micro-organismes dans tout ce qu’on mange. Seulement, certains sont pires que d’autres et chaque personne réagit différemment. Certaines bactéries dans la nourriture peuvent même te tuer… c’est du sérieux.

Je te présente ici 8 façons de t’intoxiquer à coup sûr dans un barbecue, au cas où c’est le genre de chose qui te branche… bon OK, j’ajoute aussi quelques conseils pour t’éviter de tomber malade, parce que je tiens à mon lectorat.

P.S. Cette BD parle essentiellement de prévention. Si tu es déjà intoxiqué(e) alimentairement, lis ma BD sur la gastroentérite afin de savoir comment te réhydrater comme il faut.intoxication_alimentaire_00Laisse la viande décongeler sur le comptoirSe laver les mains c'est pour les losersRincer le pouletFaire confiance aux fruits et légumesLaisser vieillir la bouffeManger un burger roséMélanger le cru et le cuitBlâmer les restaurantsConclusion

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Être déprimé VS Faire une dépression

Être déprimé VS Faire une dépression

Être déprimé, ça arrive à tout le monde : mauvaise journée, chicane de couple, difficultés au travail, parents en visite pour une semaine… bref, il y a des tonnes de raisons de se sentir « down ».

Faire une dépression, par contre, c’est tout autre chose. La personne dépressive perd tout intérêt pour les activités qu’elle aime. Elle n’a plus de plaisir. Elle est profondément fatiguée, anxieuse et dort mal. Elle peut même penser qu’il vaudrait mieux qu’elle soit morte… Bref, c’est une condition de santé grave qui doit rapidement faire l’objet d’une intervention médicale et psychologique.

Malheureusement, de nombreux préjugés existent au sujet de la dépression. Combien de fois avez-vous entendu des réflexions du genre :

« Il n’est pas vraiment en dépression… il fait juste semblant pour avoir un congé de maladie! »

« Dépressive, elle? Nous on travaille 10 fois plus fort qu’elle et on n’est pas en dépression! Elle est juste faible et elle ne veut pas se prendre en main. Elle aime ça faire pitié. »

Même s’il est vrai que les fraudes en matière de congés de maladie représentent un réel problème, et que les personnes dépressives doivent souvent se prendre en main pour diverses raisons, des préjugés de la sorte ne font rien pour améliorer la situation.

Comme cette semaine (6 au 12 mai 2013) est la Semaine nationale de la santé mentale, j’ai préparé cette bande dessinée pour faire le point sur la situation.

 

Être déprimé VS Faire une dépression (0)Les personnes qui souffrent de dépression n'ont pas envie de vivreLes personnes qui souffrent de dépression ne sont plus capables de faire leur travailLes personnes qui souffrent de dépression ne se reconnaissent plusLes personnes qui souffrent de dépression n'ont parfois pas le choix de prendre un antidépresseurLes personnes qui souffrent de dépression font l'objet de préjugés au travailLes personnes qui souffrent de dépression sont à risque élevé de suicideListe de choses à faire pour améliorer la situation

 

poster depression annonce

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article