Le continuum d’exagération du lait

Voici mon « CONTINUUM D’EXAGÉRATION DU LAIT ».

(clique sur l’image pour l’agrandir)

Le problème avec les produits laitiers, c’est que l’industrie nous casse les oreilles depuis des décennies en nous disant que c’est essentiel à une bonne santé.

Et de l’autre côté, d’autres prétendent que c’est poison, toxique, cancérigène, que ça a un lien avec l’autisme (ex. PETA), que les adultes n’ont pas la capacité de le digérer, que l’humain est le seul mammifère à en boire, etc.

Or, les deux camps exagèrent.

Pour ce qui est de la santé, sur le plan scientifique, les produits laitiers sont des aliments …

  • Très nutritifs
  • Bons pour la santé en quantité modérée
  • Pas problématiques pour la majorité des gens non-allergiques ou intolérants
  • Complètement optionnels si on va chercher ses protéines et son calcium ailleurs

C’est donc une excellente nouvelle que le nouveau Guide Alimentaire Canadien se prépare à éliminer la catégorie « Lait et produits laitiers », qui laissait croire qu’ils étaient indispensables.

Dans la nouvelle version du Guide, les produits laitiers seront tout simplement une des nombreuses options parmi les « aliments protéinés », qui incluent la viande, le tofu, les légumineuses, les œufs, etc. Et c’est exactement là qu’ils doivent aller.

Oui, c’est plate pour les producteurs laitiers … oui, c’est important d’appuyer l’économie locale… oui le lait a une valeur historique…

Mais ultimement, un outil de santé publique comme le Guide alimentaire devrait se baser sur la science, pas sur une vision de l’industrie.

Il ne devrait pas non plus se baser sur une vision alarmiste quasi-satanique du lait, populaire en naturopathie et dans les documentaires Netflix.

Bref, continuez à boire du lait si vous aimez ça ! C’est un aliment intéressant… mais pas plus que plein d’autres aliments.

***

P.S. Pour plus d’infos scientifiques, voir l’épisode sur le lait des Aventures du Pharmachien :
https://ici.tou.tv/les-aventures-du-pharmachien/S02E07

P.P.S. C’est moi ou c’est très 2014 comme sujet ? La preuve :
http://lepharmachien.com/lait-poison/

P.P.P.S. La production animale a des impacts environnementaux importants et des aspects éthiques dont on parle peu. Il y a donc d’autres enjeux qui peuvent justifier de réduire notre consommation.

Mise à jour sur la mode SANS GLUTEN

gluten_header-new

*** NOTE *** : Cette BD est une nouvelle version de celle publiée originalement en 2014, mise à jour en février 2017.

Après les toxines, les vaccins et le lait, je suis maintenant prêt à affronter un autre adversaire de taille : le gluten.

Ou plutôt « l’absence » de gluten, car beaucoup de gens semblent croire que c’est une bonne idée de l’éliminer de leur alimentation. Et à vrai dire, pour certaines personnes, éviter le gluten est une nécessité, surtout celles qui souffrent de la maladie coeliaque.

Puisque la maladie coeliaque est fortement sous-diagnostiquée, ça serait cool d’en entendre parler davantage… mais ce qu’on entend plutôt de nos jours, c’est ce genre de trucs :

  • Le gluten est une toxine inutile
  • Manger sans gluten est meilleur pour la santé
  • Manger sans gluten fait perdre du poids
  • Le gluten cause des troubles digestifs chez tout le monde
  • Le blé contient plus de gluten depuis qu’il a été génétiquement modifié par Monsanto
  • Manger sans gluten est facile

Or, toutes ces affirmations sont FAUSSES.

Et ça c’est rien, on entend des choses encore plus exagérées. Comme ce commentaire absolument priceless (recueilli ici) :

ble-weapon-600

 

As-tu envie d’en entendre plus au sujet du gluten ? Ça tombe bien, j’ai fait une bande dessinée qui contredit chacune des phrases ci-dessus ! Quelle coïncidence.

Un énorme merci à la diététiste Sarah Le, qui m’a aidé à créer et réviser la version originale de cette BD. Merci également aux chercheurs Pierre Gélinas et Valérie Marcil, avec qui j’ai eu la chance de m’entretenir dans le cadre de l’épisode sur le gluten de ma série télé, ce qui m’a amené à mettre à jour le contenu de cette BD en février 2017.

gluten_warning

Si tu as coupé le gluten pour une raison ou une autre et tu juges que ta santé s’en porte mieux, c’est super ! Je n’ai pas l’intention de te faire changer d’idée; après tout, c’est toi qui connaît ton corps.

La BD s’adresse donc à la grande majorité de personnes qui se demandent : « WTF, c’est quoi cette histoire de gluten qui fait capoter tout le monde ?! ».

 

gluten00-new

 

gluten01-new

 

 

gluten02a-new gluten02b-new

 

 

gluten03-new-01

 

 

gluten04a-new-01
gluten04b-new-01
gluten04c-new

 

 

gluten05_03-new

 

 

gluten06a-new gluten06b-new

 

 

gluten07-new-01

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Comment rendre ton lait moins POISON

J’ai enfin trouvé le moyen de rendre le lait moins poison. Je t’explique :

Articles sur les dangers du lait sur InternetLes arguments contre le laitDétoxifier le lait avec du jus de citronLes bénéfices du lait vivant

Une note de l’auteur (moi) :

Si tu crois que les arguments soulevés dans cette bande dessinée sont un peu trop catégoriques / trop simples / ridicules et que tu doutes de leur validité … bravo! Tu devrais faire de même avec la majorité de ce que tu lis sur Internet.

Non, le lait n’est pas poison. Non, le citron ne peut pas guérir grand chose. Et non, “caillé” n’est pas un 5e état de la matière.

La seule raison pour laquelle j’ai créé cette BD est dans le but de fournir quelque chose de plus divertissant que tous les articles de propagande retrouvés sur le web à propos du lait. Honnêtement, il vaut mieux lire les conneries écrites ci-dessus que celles qu’on retrouve ailleurs, car au moins les miennes ne se prennent pas au sérieux

À considérer à propos du lait :

  • Le lait n’est pas mauvais pour la santé. Mais tu n’as pas «besoin» de boire du lait pour être en bonne santé. Les produits laitiers sont une excellente source de protéines, de calcium et de vitamine D, mais si tu arrives à trouver ces nutriments ailleurs, vas-y fort.
  • Le lait ne possède pas de propriétés positives, négatives ou ésotériquement magiques. C’est un aliment … et tu ne devrais pas choisir les aliments selon leurs prétendus bienfaits ou propriétés spéciales (car ils n’en ont pas).
  • Le lait ne rend pas les os plus faibles. Les études disent en fait que la consommation de lait ne suffit pas à prévenir les fractures, ce qui n’est pas du tout surprenant.
  • Non, il n’y a pas de pus, de sang ou de bactéries dans le lait … s’il est pasteurisé. En ce qui concerne les antibiotiques, l’industrie est (heureusement) sous une énorme pression publique pour cesser de les utiliser régulièrement chez le bétail.
  • 9-23% des Caucasiens sont intolérants au lactose, par rapport à 60 à 100% des Afro-Américains et des Asiatiques. On est donc très loins «l’épidémie» d’intolérance dont certaines personnes parlent; c’est surtout une question de génétique. Aussi, les personnes intolérantes au lactose peuvent quand même consommer des produits laitiers modérément.
  • Des études bien construites suggèrent que les personnes qui boivent beaucoup de lait ont un taux de mortalité plus élevé et un risque plus élevé de développer certains types de cancer. Mais ces études ne peuvent pas conclure que le lait est la cause; les gens qui boivent verre de plus peuvent avoir d’autres facteurs de risque, comme une consommation plus élevée de sucre ou de matières grasses. Les personnes qui consomment une quantité modérée de produits laitiers ne semblent pas affectées.

Tu peux aussi lire la réponse que j’ai adressée à une naturopathe à propos des “défaits du lait”

Au final, mon impression est que la panique anti-lait qui explose sur le web en ce moment vient des groupes d’activistes qui tentent de faire cesser l’exploitation des animaux d’élevage (avec raison).
 
Je suis 100% d’accord pour qu’on s’attarde davantage au traitement des vaches laitières, mais si pour cela il faut propager de fausses informations, démoniser le lait et me faire sentir coupable d’en boire… non merci.
 
P.S. J’ai enlevé le mot “végétalien” du texte, puisqu’un grand nombre de ces derniers se sont sentis visés quand j’ai parlé des “activistes”. Ce n’était pas le but.
 
P.P.S. Pour ce qui est du citron, des aliments supposément “acidifiants” et de l’équilibre acido-basique, c’est dans cette BD que ça se passe.
 
 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

« Je suis allergique à… » : des mots dangereux qui ne veulent souvent rien dire

allergique_header

Ahhh les allergies… si menaçantes mais ô combien incomprises!

Les médecins, pharmacien(ne)s et infirmiers(ères) que vous rencontrez ont tellement PEUR des allergies qu’ils n’hésiteront pas un instant à changer complètement leurs interventions en fonction de ce que vous déclarez. En aucun cas ils ne voudraient risquer de provoquer un choc anaphylactique (la pire réaction allergique possible).

C’est bien, non?

Oui, mais seulement si ce sont de vraies allergies.

En effet, dans la grande majorité des cas où une personne se dit « allergique », l’information est ridiculement insuffisante pour savoir s’il s’agit bel et bien d’une allergie ou plutôt d’un autre type de réaction. Voici ce que je conclus en fonction de ma pratique personnelle :

allergique_graph

Résultat : vous vous retrouvez…

ÉTIQUETÉ À VIE COMME « ALLERGIQUE »

… et cela aura des conséquences majeures sur les traitements que vous recevrez.

J’ai donc cru bon de vous donner quelques exemples de situations qui sont bel et bien des allergies, et d’autres qui n’ont absolument rien à voir avec ça.

 

Allergique et allergies 00Rougeurs, difficultés à respirer , diarrhéeCrevettes , allergies saisonnières , rhumeBlé , gluten , animaux

allergique_conclu_01

  • Dites-le à vos professionnels de la santé!!! Répétez-le ad nauseam. Votre vie en dépend.
  • Portez un bracelet qui mentionne votre allergie et/ou gardez dans votre portefeuille une liste de vos allergies.
  • Ayez toujours sur vous un Épipen (injection d’adrénaline) et assurez-vous qu’il n’est pas expiré!

allergique_conclu_02

  • Plutôt que de vous déclarer « allergique », discutez-en avec un professionnel de la santé! Selon votre description, il/elle pourra probablement vous dire de quoi il s’agit.
  • Si votre maman vous dit depuis toujours que vous êtes allergique… vérifiez donc avec elle ce qu’elle veut dire par là.
  • On peut être INTOLÉRANT à une substance sans y être allergique. Par exemple, avoir de la diarrhée ou des maux de ventre avec un antibiotique n’a rien à voir avec une allergie.
  • La fameuse “allergie” au gluten est généralement une intolérance. Par contre, dans les cas diagnostiqués de maladie coeliaque, on est plus près de l’allergie. Demandez à votre professionnel de la santé quelle est votre condition exacte!

allergique_conclu_03

  • SVP, pour l’amour, ne dites PAS que vous êtes allergique simplement à cause d’une vague impression!!!
  • En ayant une « fausse » allergie à votre dossier, vous vous privez de certains des meilleurs traitements disponibles, par exemple la pénicilline, la codéine et l’aspirine.
  • Rappelez-vous : la mention « allergique » à votre dossier risque de vous suivre toute votre vie.

allergique_conclu_04

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article