Tag Archives: féminin

L’astrologie est de retour !

astrologie-header

L’astrologie est de retour !!!

Aux États-Unis, on note un regain de popularité de l’astrologie chez les jeunes.

Selon un sondage mené en 2012, 58% des 18-24 ans considéraient que l’astrologie est scientifique. Ce dernier affirme qu’on n’aurait pas vu de tels chiffres depuis 1983.

Mais apparemment, depuis 2017, le gros boom a débuté. Des sites d’horoscope disent avoir vu leur trafic augmenter de façon exponentielle. Les applications mobiles d’astrologie se multiplient. Et l’astrologie est plus présente que jamais sur le web et les réseaux sociaux.

Bref, les jeunes semblent consulter leur horoscope et l’utiliser dans leur vie quotidienne. Il y a même des articles qui proposent comment choisir son habillement selon son signe astrologique.

Personnellement, je trouve que tout habillement choisi en fonction du Zodiaque devrait être celui-ci :

astrologie-01

 

Honnêtement, après avoir pas mal lu sur le sujet, je n’ai pas l’impression qu’on peut vraiment conclure que l’astrologie est “plus populaire” chez les jeunes que chez les autres groupes d’âge. Après tout, peut-être qu’elle n’était jamais vraiment disparue ?

Mais peu importe, ce n’est pas ce qui retient mon attention.

Ce qui me surprend vraiment, c’est qu’à une époque où l’information est facilement disponible, quelques minutes de recherche sur le web suffisent pour conclure que l’astrologie ne tient pas la route scientifiquement.

Logiquement, on s’attendrait à ce que les jeunes, qui sont nés avec Internet entre les mains, ne croient pas à des trucs du genre. Mais c’est plutôt l’inverse qui se produit. Pourquoi ?

Pour jaser de tout ça, je te propose ici une mini-entrevue avec une invitée spéciale ! En bonus, l’entrevue sera ponctuée de mini-BDs sur les concepts scientifiques en lien avec l’astrologie et les phénomènes stellaires.

maude-carmel

Maude Carmel est chroniqueuse dans les médias, blogueuse sur Urbania et tu peux la suivre sur son compte Instagram ! En tant que “milléniale”, elle partage des observations sur sa génération. Elle s’intéresse elle-même à l’astrologie et, de son propre aveu, se questionne beaucoup sur ses propres croyances à ce sujet. Je l’ai choisie parce que c’est une fille brillante qui a d’excellentes introspections et je respecte ce qu’elle a à dire sur le sujet. D’ailleurs j’ai souligné en rose plusieurs de ses réflexions dans l’entrevue que je trouvais vraiment excellentes. Merci Maude !

 

gluten_warning

Le but ici n’est pas de généraliser les croyances d’une génération. Mon but n’est pas non plus de juger les personnes qui ont ces croyances; je souhaite simplement présenter les concepts scientifiques associés afin d’informer. Aussi, Maude n’est pas la « représentante » de sa génération; elle ne parle que pour elle-même. Ma conversation avec elle a non seulement été super le fun, mais aussi très amicale et respectueuse, alors j’aimerais que ça continue en ce sens.

 

 

astrologie-00

 

(OLIVIER) Pour toi, c’est quoi l’astrologie ?

(MAUDE) Pour moi, c’est une spiritualité en lien avec la nature. C’est quelque chose qui est le fun, mais aussi qui est beau, rassurant, qui apaise et fait du bien. 

 

astrologie vs astronomie

 

Selon ton expérience, est-ce que l’astrologie est populaire chez les gens de ton âge ?

Oui. Pas juste l’astrologie, mais aussi la sorcellerie, les cristaux, le Wicca… Il y a une démocratisation de ces sujets de nos jours. Autrement dit, tu n’as plus l’air freak si tu parles d’horoscope ou que tu portes un collier avec des pierres de Jupiter.

 

Pourquoi l’astrologie est-elle encore populaire selon toi ?

Ça a remplacé la religion je crois. On nous dit qu’on est stressés et qu’on devrait méditer, mais on ne sait pas sur quoi méditer. Tant qu’à croire à un Dieu qui n’existe pas, on croit à ça. Les valeurs chrétiennes, par exemple, ne sont pas modernes, elles ne rejoignent plus les jeunes, pour qui l’homosexualité et l’avortement, par exemple, sont des choses normales.

 

astrologie constellations signe solaire Zodiaque

 

Selon ton expérience, est-ce qu’il y a un profil particulier de personne qui s’intéresse à l’astrologie ?

Oui et non… On pourrait, de façon extrêmement cliché, dire que ça rejoint plus les personnes bohèmes, sensibles, fantaisistes, artistes, celles qui aspirent à un « retour vers la nature ».

Aussi, c’est très féminin comme intérêt… on entend peu de gars parler d’horoscope !!! Ils se feraient plus juger, je pense. En fait, c’est même présenté comme très féministe, comme du empowerment pour les filles.

 

L’astrologie est-elle mise de l’avant par des personnalités ou modèles de votre génération (célébrités, influenceurs, etc.) ?

Pas vraiment des célébrités, mais je suis des comptes Instagram qui partagent des pensées astrologiques. Et on reçoit beaucoup de pub sur Internet, surtout sur Instagram. Aussi, il y a des tonnes de compagnies qui vendent des objets ésotériques; sur Amazon, c’est une section complète ! C’est sûr qu’il y a un aspect très mercantile à tout ça… mais pour moi, ce n’est pas très différent des autres industries.

 

Quand j’étais jeune, la vedette québécoise de l’astrologie était Jojo Savard; probablement qu’elle est inconnue aujourd’hui ! Mais est-ce qu’il y a encore des « stars » de l’astrologie à ta connaissance ?

Non. Je n’ai jamais entendu parler d’elle… (elle cherche sur son téléphone) Wow, je suis sur son site, je n’en reviens pas ! En tous cas, moi je me méfierais des vedettes du genre ! Par exemple, je ne croirais pas quelqu’un qui dit pouvoir me faire une lecture à distance. Ce genre de vedettes ont été ridiculisées avec raison, à mon avis… C’était plus un spectacle, alors qu’aujourd’hui, c’est plus discret, c’est une démarche individuelle.

 

astrologues New Age horoscopes Instagram Youtube

NOTE : Jojo Savard était big dans les années 90, mais après vérification, j’ai réalisé qu’elle existe encore ! Elle se présente désormais comme l’« Astro Barbie » et, selon elle, l’astrologie est « une science de sagesse et de prévention » (en combinaison avec l’alimentation et l’activité physique, sans doute).

 

 

Si tu te fies sur ton entourage, comment les jeunes utilisent-ils l’astrologie dans leur vie quotidienne ?

Ceux qui y croient se fient sur leur signe et leur ascendant pour prendre des décisions de vie, quand ils font des rencontres… Beaucoup de jeunes se demandent encore : « C’est quoi ton signe ! ». C’est une façon de comprendre les gens. La personnalité de chacun, c’est un melting pot, pas juste de l’astrologie… mais ça peut être une des choses à prendre en compte.

Sinon, j’ai déjà vu des articles du genre « Quel soutien-gorge choisir selon ton signe astrologique »; il y en a sûrement qui prennent ça au sérieux, mais moi, je trouve ça très très drôle !

 

Et toi, comment tu l’utilises ?

Je lis mon horoscope de temps en temps. Les signes et la ascendants, ça m’intéresse depuis que j’ai 17 ans. J’aime connaître ceux des gens.

Aussi, je suis fascinée par la Lune ! Durant mes méditations, je pense aux cycles lunaires. Quand je veux me débarrasser de quelque chose dans ma tête, j’essaie de me synchroniser avec ça. C’est peut-être pas vrai, mais moi ça m’aide.

 

effet lunaire Lune marées accidents naissances eau

 

 

On voit souvent des gens parler de « Mercure rétrograde » sur les réseaux sociaux; ça veut dire quoi ?

C’est une période très intense, où il y a comme une pression sur la Terre, une sorte de mélancholie. Il y a plus d’accidents, d’événements négatifs. Ça a un effet sur l’humeur. Genre, si tu as une bad luck, ton amie peut te dire : « C’est normal, mercure est en rétrograde ».

En tous cas, c’est l’impression que ça donne ! Il faut dire qu’on en parle tellement que c’est comme une prophétie qui se réalise d’elle-même…

 

mercure rétrograde science

NOTE : voir ici pour un vidéo extrêmement clair du phénomène et de son explication (en anglais).

 

 

À ton avis, si je trouvais 10 différentes prédictions astrologiques formulées par 10 différents astrologues, est-ce qu’ils diraient des choses similaires ?

Ça devrait, en tous cas. Selon ce qu’ils disent, ils utilisent les mêmes livres, les mêmes sources. Ils se basent sur ta carte du ciel. Mais c’est sûr qu’ils interprètent quand même tout ça avec un brin de fantaisie… Ça reste du divertissement, après tout !

 

astrologie expérience contrôlées science réfutable

 

Tu m’as donné ton signe du zodiaque, alors j’aimerais te lire une version de ton horoscope de l’année 2018, que j’ai prise sur le web, et avoir ton avis :

Horoscope effet Barnum Forer

 

(elle rit, visiblement un peu ébranlée) Oh wow… je me reconnais vraiment beaucoup !!! Oui à presque tout, sauf quelques petites affaires… Mais là j’ai des doutes, je pense que tu m’as peut-être tendu un piège et que tu m’as lu l’horoscope d’un autre signe que le mien !

 

effet barnum forer principe de pollyanna

Réaction de Maude à cette information :

(elle rit) Oui j’avais remarqué que les horoscopes disent toujours des choses assez générales… Par exemple, tout le monde a certains objectifs irréalistes. Aussi, ils disent des choses que les gens aiment entendre. C’est flatteur de lire qu’on a un potentiel inexploité. L’horoscope, c’est un exercice assez narcissique finalement !

 

 

L’astrologie n’a aucun fondement scientifique; c’est considéré une pseudoscience. Le savais-tu ? Est-ce que ça change quelque chose pour toi ?

C’est sûr que j’aimerais qu’il y ait plus de preuves scientifiques… ça me déçoit un peu. Mais pour moi, c’est aussi basé sur le ressenti. Je comprends que la carte du ciel ne tient pas complètement la route, mais ça fait du bien, et pour moi c’est ça le plus important. Je ne pense pas que personne est mort pour l’astrologie, contrairement à la religion.

 

precession des équinoxes axe rotation signes astrologiques constellations

 

 

Tu es née le 2 mai, donc ton signe astrologique est le Taureau. Mais vu que les constellations ont changé depuis 2000 ans, quand les signes du Zodiaque ont été inventés, et que l’orbite de la Terre n’est pas parfaitement stable, il faut ajuster le calcul… Ce qui fait que ton vrai signe est BÉLIER. Ça correspond à la position de la constellation le jour de ta naissance… c’est donc ton signe « astronomique » ! Comment réagis-tu à ça ?

Sérieux ?! (elle rit et cherche sur son téléphone) Attends, je suis en train de regarder c’est quoi Bélier !!! Hum… Ça ne me choque pas tant. Par contre, ça contredit certaines prédictions que j’ai eues par le passé… J’imagine que ces deux signes se ressemblent un peu ?

Mais là j’y pense… Quand j’étais jeune, j’ai lu que j’étais Taureau, et je me souviens que j’ai voulu développer plus les traits personnels à mon signe… Donc si je me reconnais dans la description du Taureau, c’est peut-être que c’est moi qui a créé ça finalement ?

NOTE : Voici un excellent site pour trouver ton « vrai » signe astrologique (pas que ça a de l’importance, mais c’est le fun pour faire capoter le monde).

 

 

L’astrologie était très populaire dans la génération de mes parents, et je peux comprendre ça, car ils n’avaient aucun moyen de s’informer à savoir si c’est crédible ou non. Mais de nos jours, les jeunes sont nés avec Internet et ont facilement accès à l’information. Il suffit de taper « astrologie science » sur Google et on trouve rapidement des articles qui expliquent clairement et simplement pourquoi ça ne tient pas la route. Mais malgré ça, c’est l’inverse qui se produit. Pour moi, c’est quand même surprenant … Comment tu expliques ça ?

Ma seule explication, c’est qu’on a besoin de croire à quelque chose. C’est la seule chose qu’il nous reste et qui n’est pas plate, qui nous fait sortir de nos petits problèmes quotidiens. C’est pacifique aussi comme croyance… l’astrologie est tellement le fun et rassurante dans un monde qui est quand même… laid, parfois.

Notre génération est submergée d’informations, d’avancements qui vont trop vite pour nous. Nos rêves sont un peu brisés, car tout est contrôlé par la technologie. Donc on a besoin de quelque chose qui n’est pas du tout en lien avec la technologie, et je pense que l’astrologie s’inscrit vraiment là-dedans.

Donc même si on nous dit que l’astrologie ce n’est pas vrai, on veut y croire quand même un petit peu, juste pour se faire du bien. Sinon, on n’a plus rien en quoi croire. Certains disent qu’ils vivent bien avec le fait de ne croire à rien, mais c’est une minorité, j’ai l’impression.

 

 

astrologie-11

Selon l’American Psychological Association, la génération des milléniaux est la plus stressée. Donc on peut les comprendre de se tourner vers des approches qui les apaisent et leur font du bien.

Mais pour moi, c’est quand même dur à croire qu’à une époque où l’information est si facilement disponible, on ne cherche pas à l’obtenir. Ou que connaître l’information ne change pas nos comportements.

Certains diront que l’astrologie ne fait de mal à personne, mais ça dépend ce qu’on entend par “faire du mal”.

  • Elle entraîne des dépenses inutiles.
  • Se fier à une pseudoscience pour faire des choix de vie risque d’entraîner de mauvaises décisions (ex.: quand j’étais jeune, une fille m’a déjà rejeté sous prétexte que les Gémeaux sont des “visage à deux faces”… j’aurais pu lui dire que j’étais réellement Taureau, mais finalement je suis pas sûr de vouloir sortir avec quelqu’un du genre).
  • Mais surtout, la croyance persistante en l’astrologie nuit à la culture scientifique populaire. J’veux dire, 26% des Américains croient que le Soleil tourne autour de la Terre.

Donc si on veut leur faire comprendre comment fonctionne Mercure rétrograde, on est mieux de commencer tout de suite !!!

 

P.S. Est-ce que je peux terminer par une suggestion ? Pour ceux et celles à la recherche d’une spiritualité non-religieuse (et non-astrologique), pourquoi ne pas essayer une spiritualité plus scientifique ?

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Guide anti-panique sur la pilule contraceptive – Partie 1 : Comprendre le cycle menstruel

pilule_header

Récemment, vous avez été très nombreux(ses) à partager avec moi un article sur les dangers de la pilule contraceptive. Je vous dirais bien c’est lequel, mais il est vraiment douteux et mal écrit, alors il ne mérite pas d’être lu.

Ça fait donc 3 semaines que j’essaie de préparer une BD sur la pilule contraceptive. Je sais exactement ce que je veux dire : expliquer les risques, les mettre en perspective, parler des caillots sanguins, parler du cancer, mentionner les bénéfices de la contraception hormonale, présenter les alternatives disponibles…

… et pourtant, ça fait plus de 2 semaines que je suis devant une page blanche. Complètement bloqué. Il faut dire que c’est un sujet hyper complexe et plutôt délicat, mais quand même…

Puis lundi dernier, j’ai compris où étais mon bug : j’ai réalisé que c’est IMPOSSIBLE de parler des risques de la pilule contraceptive si on n’explique pas d’abord comment elle fonctionne.

Honnêtement, combien de femmes savent…

  1. Comment le cycle menstruel et l’ovulation fonctionnent ?
  2. À quoi servent les différentes structures du système reproducteur, comme les ovaires et l’endomètre ?
  3. Quel est le rôle de l’estrogène et de la progestérone dans leur corps ?
  4. Comment les contraceptifs à base d’hormones fonctionnent ?

Réponse : pas beaucoup.

Bref, c’est facile de faire peur aux gens en listant tous les risques de la contraception hormonale (car il y en a), mais ça demande plus d’efforts de puiser dans l’intelligence des gens pour leur faire comprendre quelque chose d’utile.

Ceci est la première partie de ce que j’intitule mon « Guide anti-panique sur la pilule contraceptive ». La deuxième (et dernière) partie s’attardera spécifiquement aux risques et aux bénéfices de la fameuse pilule.

lyne_massicotte Afin d’assurer l’exactitude des informations présentées dans l’infographique, j’ai demandé l’aide de Lyne Massicotte, biochimiste clinique. Lyne a co-fondé avec son conjoint Mathieu le laboratoire de fertilité masculine Nasci Biologie Médicale et j’ai énormément d’admiration pour ce qu’ils font!

 

IntroductionLe cerveau, la FSH et le signal aux ovaires de débuter l'ovulationLes ovaires produisent un follicule gagnant, l'ovule est relâché dans les trompes de Fallope, l'endomètre s'épaissit et on attend la fécondation (ou les menstruations)

 

Pilule contraceptive combinée, soit estrogènes et progestéroneContraceptif combiné (suite)

 

La mini-pilule (progestérone seulement) et les autres contraceptifs hormonauxConclusion

Notes :

  • Le mécanisme est simplifié au maximum; j’ai omis par exemple la GnRH et autres concepts non-essentiels à la compréhension.
  • Je n’ai pas parlé de la contraception en continu; le principe est exactement le même que pour la pilule contraceptive combinée, excepté que la femme reçoit continuellement des hormones, incluant la 4e semaine du cycle. Ainsi, elle n’a (théoriquement) pas de menstruations.

 

 anovulant_header

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article