Tag Archives: fast food

Mise à jour sur la mode SANS GLUTEN

gluten_header-new

*** NOTE *** : Cette BD est une nouvelle version de celle publiée originalement en 2014, mise à jour en février 2017.

Après les toxines, les vaccins et le lait, je suis maintenant prêt à affronter un autre adversaire de taille : le gluten.

Ou plutôt « l’absence » de gluten, car beaucoup de gens semblent croire que c’est une bonne idée de l’éliminer de leur alimentation. Et à vrai dire, pour certaines personnes, éviter le gluten est une nécessité, surtout celles qui souffrent de la maladie coeliaque.

Puisque la maladie coeliaque est fortement sous-diagnostiquée, ça serait cool d’en entendre parler davantage… mais ce qu’on entend plutôt de nos jours, c’est ce genre de trucs :

  • Le gluten est une toxine inutile
  • Manger sans gluten est meilleur pour la santé
  • Manger sans gluten fait perdre du poids
  • Le gluten cause des troubles digestifs chez tout le monde
  • Le blé contient plus de gluten depuis qu’il a été génétiquement modifié par Monsanto
  • Manger sans gluten est facile

Or, toutes ces affirmations sont FAUSSES.

As-tu envie d’en entendre plus à ce sujet ? Ça tombe bien, j’ai fait une bande dessinée qui contredit chacune des phrases ci-dessus ! Quelle coïncidence.

Un énorme merci à la diététiste Sarah Le, qui m’a aidé à créer et réviser la version originale de cette BD. Merci également aux chercheurs Pierre Gélinas et Valérie Marcil, avec qui j’ai eu la chance de m’entretenir dans le cadre de l’épisode sur le gluten de ma série télé, ce qui m’a amené à mettre à jour le contenu de cette BD en février 2017.

gluten_warning

Si tu as coupé le gluten pour une raison ou une autre et tu juges que ta santé s’en porte mieux, c’est super ! Je n’ai pas l’intention de te faire changer d’idée; après tout, c’est toi qui connaît ton corps.

La BD s’adresse donc à la grande majorité de personnes qui se demandent : « WTF, c’est quoi cette histoire de gluten qui fait capoter tout le monde ?! ».

 

gluten00-new

 

gluten01-new

 

 

gluten02a-new gluten02b-new

 

 

gluten03-new-01

 

 

gluten04a-new-01
gluten04b-new-01
gluten04c-new

 

 

gluten05_03-new

 

 

gluten06a-new gluten06b-new

 

 

gluten07-new-01

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Le sucre rend-il les enfants hyperactifs ?

sucre_header

Tes enfants sont-ils en train de virer fous à cause de tous les popsicles et de la crème glacée qui leur tombe sous la main cet été ?

Deviennent-ils des bêtes déchaînées à l’Halloween ?

Veulent-ils s’entretuer pour le premier morceau de gâteau dans les fêtes d’anniversaire ?

C’est la faute du sucre, c’est clair.

J’ai déjà parlé du sucre et vous savez déjà que j’ai une relation compliquée avec ce dernier. D’ailleurs, nous en consommons beaucoup trop et il est coupable de bien des choses dans notre société…

… mais pas de rendre les enfants turbulents ou hyperactifs.

Ne me crois pas sur parole : lis la BD ci-dessous pour t’en convaincre.

Note : Je sais que beaucoup de gens attendent impatiemment que je publie une BD sur le trouble de déficit de l’attention et hyperactivité (TDAH), car c’est la demande #1 qu’on me fait… mais ce n’est pas celle-ci. Ça viendra, promis !

Mes voisins quand j'étais jeuneMes voisins quand j'étais jeune (la suite)Diète FeingoldSituations perturbantes et enfants hyperactifsUn peu de psychologie infantileConclusion

 Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Les 9 phases de l’activité physique

entrainement_header

Vers l’âge de 20 ans, je pesais plus de 190 livres du haut de mes 5 pieds et 8.5 pouces. À l’époque, je mangeais tout ce qui me tombait sous la main. J’avais même inventé une collation hyper-calorique à base de nouilles Ramen, de fromage et d’arachides. Souvenir de jeunesse:

entrainement_oli

Mais mon poids n’a pas vraiment d’importance… Ce qui importe, c’est que je savais très bien que ça ne pouvait pas continuer comme ça et je me sentais mal dans ma peau. De plus, j’étais dans une condition physique absolument horrible et je m’enlignais vers des problèmes de santé multiples dans le futur.

Heureusement, peu après, j’ai dramatiquement changé mes habitudes et mon alimentation, puis l’activité physique est devenue une partie intégrante de ma vie. Aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer.

Donc OUI je fais du sport, OUI je m’entraîne et OUI je suis raisonnablement en forme. Je pourrais vous dire que c’est facile ou naturel pour moi et que ça fait partie de ma routine… mais c’est faux.

C’est un combat au quotidien.

Au cours des dernières années, j’ai vécu quelques périodes au cours desquelles je n’ai pas fait d’activité physique régulière pendant un mois ou plus. Les raisons pour cela étaient multiples :

  • Blessures
  • Manque de motivation
  • D’autres blessures
  • Manque de temps (i.e. manque de motivation)
  • Blessures qui n’en étaient pas vraiment mais qui me donnaient une bonne excuse pour ne pas faire de sport

J’ai vécu l’une de ces périodes récemment. Après avoir repris l’activité physique régulière, je me suis posé la question suivante : existe-t-il une tendance, un « pattern » dans chaque période creuse?

Bien sûr que oui.

De plus, je suis persuadé que ces tendances s’appliquent également aux personnes qui ne font pas d’activité physique régulière ou à celles qui ont échoué dans leurs tentatives de l’intégrer à leur quotidien.

Mon objectif avec l’infographique qui suit n’est pas d’être moralisateur ou de m’improviser spécialiste de l’entraînement, mais plutôt de partager avec vous certaines difficultés que je vis moi-même en rapport avec l’activité physique, dans l’espoir que cela aidera ou inspirera certain(e)s d’entre vous dans vos démarches d’activité physique!

Note : En lisant, remplacez dans votre tête « activité physique » et « entraînement » par tout sport qui vous plaît : marche, tennis, yoga, Pilates, Zumba, gym, vélo, jogging, etc.

entrainement_graph_thumb

L'illusion du débutant

 

La dure réalité

 

La lune de miel

 

L'Apocalypse

 

Espoir

 

Faux espoir

 

La phase fuckée

 

Le choix

 

Nirvana

 

Conclusion ou réflexions finales

 

magnet entrainement annonce

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article