Tag Archives: caries

5 mauvais conseils sur le SUCRE

5 mauvais conseils sur le sucre (header)

C’est ma troisième BD sur le sucre. Faut croire que j’aime le sujet !

La première parlait du faux sucre (édulcorants). L’autre parlait de l’effet (ou plutôt non-effet) du sucre sur le comportement des enfants.

Ce qui m’a motivé à en écrire une autre, c’est que je viens de terminer la lecture de l’excellent livre de la nutritionniste-diététiste Catherine Lefebvre, intitulé « Sucre : vérités et conséquences », que je te recommande fortement d’ailleurs.

livre_Catherine

Je sais pas pourquoi, mais c’est un livre qui m’a mis en beau maudit. Contre l’industrie alimentaire, principalement.

J’ai donc combiné ma colère avec le fait que je déteste la mode actuelle des jus, ce qui a donné cette courte BD, composée dans le style minimaliste qui caractérisait ce que je faisais au début du site. Nostalgie en bonus.

Note : Évidemment, la BD ne couvre pas tout ce qu’il y aurait à dire sur le sucre; j’ai simplement sélectionné 5 points que je trouve particulièrement marquants. Pour tout le reste, lis le livre de Catherine !

 

5 mauvais conseils sur le sucre (titre)

 

Fais attention aux fruits c'est plein de sucre

Les jus donnent du sucre libre sous forme de fructose

 

 

Choisis bien ton sucre

Aucun sucre libre n'est vraiment meilleur qu'un autre

 

 

Fais juste couper le dessert

Le sucre ajouté dans les aliments transformés c'est du sucre caché

 

 

 

Le sucre ne cause pas le diabète 2

big-sugar-08_04

 

 

C'est le gras qu'il faut couper

L'industrie du sucre

L'industrie du sucre (suite)

 

 

Conclusion food porn et limite de sucre par jour

 

Boissons sucrées en pharmacie

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Oil pulling : une expérience subjective

oil_pulling_nom

Le oil pulling, ça te dit quelque chose ? On l’appelle également bain de bouche à l’huile, méthode huile-bouche ou gandoush.

Ce traitement naturo-holistico-alternativo-complémentaire, emprunté de la médecine traditionnelle indienne, fait fureur en Amérique du Nord depuis quelques mois, surtout depuis que l’actrice et gourou du bien-être Gwyneth Paltrow a annoncé en mars 2014 qu’elle était une adepte.

L’idée est simple : il suffit de se rincer la bouche avec de l’huile végétale pendant 10 à 20 minutes chaque jour… non, ce n’est pas une blague. Les huiles privilégiées incluent celle de coco, de sésame, de tournesol et l’huile d’olive extra-vierge.

Les bénéfices proposés sont nombreux :

  • Meilleure santé dentaire
  • Prévention des caries
  • Soulagement des migraines
  • Meilleure digestion
  • Rend la peau plus saine et plus douce (?)
  • Meilleur contrôle du diabète, de l’asthme, de l’arthrite et autres maladies chroniques
  • Améliore la santé du système lymphatique (???)
  • Renforce le système immunitaire
  • Élimination des toxines (oh boy…)

RÉGLONS LA QUESTION SCIENTIFIQUE DÈS MAINTENANT

Trois miniminiétudes (du même chercheur indien) ont été réalisées sur le bain de bouche à l’huile. Dans le scénario le plus optimiste possible, le traitement pourrait améliorer l’haleine… et ça s’arrête là. D’ailleurs, dans l’une de ces études, la méthode huile-bouche  s’est avérée moins efficace qu’un rince-bouche standard.

Il n’y a donc aucun – je répète aucun – fondement scientifique pour tous les autres bénéfices proposés ci-dessus.

Oui, des personnes vous diront probablement que le oil pulling a littéralement changé leur vie, mais ce sont des anecdotes, des affirmations subjectives… qui ont malheureusement BEAUCOUP plus de poids que toutes les études cliniques possibles et imaginables.

J’ai donc décidé de mener ma propre expérience subjective sur le oil pulling, qui a autant de valeur que tout ce que les adeptes vous diront sur le sujet.

AVERTISSEMENT : Cette BD contient une photo dégoûtante.

 IntroductionJour 1 de mon expérience avec le bain de bouche à l'huileFin de mon expérience avec le bain de bouche à l'huileLe secret de la popularité du oil pullingLe secret du oil pulling : c'est une émulsionConclusion

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article