Tag Archives: calories

5 mauvais conseils sur le SUCRE

5 mauvais conseils sur le sucre (header)

C’est ma troisième BD sur le sucre. Faut croire que j’aime le sujet !

La première parlait du faux sucre (édulcorants). L’autre parlait de l’effet (ou plutôt non-effet) du sucre sur le comportement des enfants.

Ce qui m’a motivé à en écrire une autre, c’est que je viens de terminer la lecture de l’excellent livre de la nutritionniste-diététiste Catherine Lefebvre, intitulé « Sucre : vérités et conséquences », que je te recommande fortement d’ailleurs.

livre_Catherine

Je sais pas pourquoi, mais c’est un livre qui m’a mis en beau maudit. Contre l’industrie alimentaire, principalement.

J’ai donc combiné ma colère avec le fait que je déteste la mode actuelle des jus, ce qui a donné cette courte BD, composée dans le style minimaliste qui caractérisait ce que je faisais au début du site. Nostalgie en bonus.

Note : Évidemment, la BD ne couvre pas tout ce qu’il y aurait à dire sur le sucre; j’ai simplement sélectionné 5 points que je trouve particulièrement marquants. Pour tout le reste, lis le livre de Catherine !

 

5 mauvais conseils sur le sucre (titre)

 

Fais attention aux fruits c'est plein de sucre

Les jus donnent du sucre libre sous forme de fructose

 

 

Choisis bien ton sucre

Aucun sucre libre n'est vraiment meilleur qu'un autre

 

 

Fais juste couper le dessert

Le sucre ajouté dans les aliments transformés c'est du sucre caché

 

 

Le sucre ne cause pas le diabète

Oui le sucre libre est en lien avec le diabète

 

 

C'est le gras qu'il faut couper

L'industrie du sucre

L'industrie du sucre (suite)

 

 

Conclusion food porn et limite de sucre par jour

 

Boissons sucrées en pharmacie

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Pour en finir avec la mode SANS GLUTEN

gluten_header

Après les toxines, les vaccins et le lait, je suis maintenant prêt à affronter un autre adversaire de taille : le gluten.

Ou plutôt « l’absence » de gluten, car beaucoup de gens semblent croire que c’est une bonne idée de l’éliminer de leur alimentation. Et à vrai dire, pour certaines personnes, éviter le gluten est une nécessité, surtout celles qui souffrent de la maladie coeliaque.

Puisque la maladie coeliaque est fortement sous-diagnostiquée, ça serait cool d’en entendre parler davantage… mais ce qu’on entend plutôt de nos jours, c’est ce genre de trucs :

  • Le gluten est une toxine inutile
  • Manger sans gluten est meilleur pour la santé
  • Manger sans gluten fait perdre du poids
  • Le gluten cause des troubles digestifs chez tout le monde
  • Les aliments sans gluten sont plus bio / organiques
  • Le blé contient plus de gluten depuis qu’il a été génétiquement modifié par Monsanto
  • Manger sans gluten est facile

Or, toutes ces affirmations sont FAUSSES.

As-tu envie d’en entendre plus à ce sujet ? Ça tombe bien, j’ai fait une bande dessinée qui contredit chacune des phrases ci-dessus ! Quelle coïncidence.

sarah_lePour réaliser cette BD, j’ai eu la chance de collaborer avec la diététiste Sarah Le, qui aide quotidiennement les gens à faire de meilleurs choix alimentaires en fonction de leurs objectifs et de leur réalité. Elle est spécialisée en gestion du poids et en nutrition sportive, et elle fait également des capsules vidéo super cools sur sa page Facebook. En bonus, elle m’a appris une tonne de nouveaux mots, dont “sorgho” et “manioc” !  

 gluten_warning

Cette BD ne s’adresse pas à deux types de personnes :

1)      Les personnes qui souffrent de la maladie coeliaque, telle que diagnostiquée par un médecin. Le gluten est toxique pour vous, alors l’éliminer totalement est la seule option.

2)      Les personnes qui ont cessé de consommer du gluten pour une raison ou une autre et qui jugent que leur santé est bien meilleure depuis. Je n’ai pas la prétention de vous faire changer d’idée; après tout, c’est vous qui connaissez votre corps !

La BD s’adresse donc à la grande majorité de personnes qui se demandent : « WTF, c’est quoi cette histoire de gluten qui fait capoter tout le monde ?! ».

 

Pour en finir avecla mode sans gluten - introduction

Non, le gluten n'est pas une toxine ou un déchetLe gluten est une excellente sourcede protéines fibres vitamines et minérauxC'est couper dans les calories qui fait perdre du poidsLe gluten est toxique pour les personnes souffrant de la maladie coeliaqueFODMAPBio veut dire sans pesticides additifs ou OGM

 

Le blé a été génétiquement modifié par Monsanto et chromosomes

 

C'est l'une des diètes les plus restrictivesAlternatives au céréales qui contiennent du gluten

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

4 raisons pour lesquelles ton régime échoue

regime_header

Parmi toutes les résolutions du Nouvel An formulées, perdre du poids est sans doute la plus fréquente. Il y a plusieurs façons de maigrir, par exemple en améliorant ses habitudes alimentaires, en faisant de l’exercice… ou en faisant un régime.

Nous connaissons tous une personne qui a suivi un régime mystérieux et TADAAAAAM, perte de poids massive en 2 semaines !!!

En effet, beaucoup de régimes drastiques fonctionnent bien sur le coup… mais que se passe-t-il ensuite ? Est-ce que ces gens maintiennent le poids perdu à moyen et long terme ? Chose certaine, lorsque le régime échoue, les gens n’en parlent plus beaucoup… comme s’ils avaient honte d’eux-mêmes.

karine_gravel Pour créer cet infographique, j’ai eu le plaisir de collaborer avec Karine Gravel, diététiste et docteure en nutrition. Elle invite les gens à cibler une relation saine avec la nourriture, tout en s’appuyant sur des données scientifiques. Merci pour tout Karine !

Je t’invite également à consulter ce lien afin de savoir si ton régime tient la route d’un point de vue nutritionnel et scientifique.

Mais pour l’instant, voici 4 raisons pour lesquelles ton régime échoue :

 

regime01_1

 

Ton corps est futé , il s'adapte à ton mode de vie

 

Ton régime ne tient pas la route au point de vue nutritionnel et scientifique

 

Tu n'as pas besoin de faire un régime

 

Conclusion

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Ma relation amour-haine avec les édulcorants

edulcorants_header

Je m’étais promis de prendre une pause de sujets controversés pour un certain temps après mon infographique sur les vaccins, mais il semble que mon cerveau entretient des désirs masochistes secrets. Je vais donc vous parler des édulcorants…. mais à ma façon.

Bien qu’on parle souvent de «  faux sucre » sans faire de distinctions, il y en a des dizaines de sortes différentes : aspartame, cyclamate, saccharine, acesulfame-potassium, sucralose, stevia, sucres-alcools, nectar d’agave, sirop de maïs à haute teneur en fructose… Bref, il y en a pour tous les goûts.

Cette bande dessinée (comme tout ce que je fais sur ce blog d’ailleurs) ne se veut ni une revue de littérature en règle à propos des édulcorants ni une analyse très scientifique de ces derniers. Si tu aimerais en apprendre davantage à leur sujet après avoir lu ma BD, je t’invite à consulter des sources plus exhaustives telles que :

  • Extenso : ici, ici, ici et ici
  • Santé Canada : ici
  • Excellent article sur l’aspartame ici (en anglais)
  • Il y a des traces d’édulcorants dans nos lacs et rivières, à lire ici (en anglais)

Non, mon but est plutôt de partager avec toi mon expérience personnelle avec les édulcorants et mon changement d’attitude face à ces derniers au cours des dernières années. Aussi, de fournir un point de vue nuancé sur le sujet, ce qui est malheureusement difficile à trouver de nos jours.

 

 Sirop de maïs à haute teneur en fructose dans mon yogourtSirop de maïs à haute teneur en fructose et gâteau au chocolat sans caloriesMa passion pour le cola diète qui contient de l'aspartame et de l'acésulfame-potassiumLes vieux édulcorants : aspartame , sucralose , cyalamate , saccharine , acésulfame-potassium

Les édulcorants causent le cancer selon des études chez le rat mais c'est moins clair chez l'humainQuestion existentielle : pourquoi je consomme des édulcorants

Mes papiles gustatives n'aiment plus le sucre et je parle du stéviaSucres-alcools (ex. xylitol, erythritol, sorbitol) et nectar d'agave

L'âge de la sagesse et ma fausse idole

 

 

Réflexions finales sur les édulcorants

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Commentaire à 3 fois par Jour à propos du Jus Détox

jus_detox

Allo à toute l’équipe de 3 fois par Jour!

Tout d’abord, je tiens à te dire que ma conjointe et moi aimons beaucoup ce que vous faites! Félicitations pour votre super site web et tous vos autres projets, mais surtout MERCI d’inciter les gens à adopter de saines habitudes de vie!

Un lecteur de mon blog (Le Pharmachien) a partagé avec moi la récente recette de « Jus Détox », probablement parce que je me suis prononcé l’an dernier sur la question des fameuses toxines et des cures qui prétendent les éliminer (www.lepharmachien.com/toxines).

Au risque d’être impopulaire, c’est plus fort que moi : mes sourcils insistent pour sourciller! Aussi, j’ai promis à mes lecteurs d’intervenir quand je lis des affirmations-santé étranges/amusantes sur le web. Si vous permettez, je vais commenter brièvement sur l’introduction et donner mon humble avis scientifique à propos des vertus annoncées de la recette. Il ne faut pas voir mon message comme une critique, mais plutôt comme un commentaire constructif.

 

1) « Le concombre est l’un des légumes les plus riches en eau (plus de 95 %), ce qui lui donne la propriété de stimuler la circulation sanguine et lymphatique »

En suivant cette logique, la presque totalité des aliments partageraient de telles propriétés, étant constitués en majeure partie d’eau. Aussi, il faut considérer le fait quelque peu choquant qu’un verre d’eau contient somme toute plus d’eau qu’un concombre.jus_detox02

Enfin, toujours selon ce raisonnement, passer un après-midi dans la piscine serait une cure détoxifiante miracle et ferait potentiellement apparaître des fées et des lutins dans nos artères.

Là où je veux en venir : la circulation sanguine et lymphatique n’ont pas besoin de notre aide pour bien fonctionner, puisque ce sont des fonctions de base du corps humain.

 

2) « Le persil favorise l’élimination des toxines et des métaux lourds »

Quand on parle d’intoxication aux métaux lourds, on fait souvent référence au plomb et au mercure. Ces derniers peuvent malheureusement se retrouver en quantités minimes dans l’eau et les aliments, mais ici le risque d’intoxication sévère est presque nul. Pour parler d’intoxication, il faut être exposé sur une courte période à des quantités énormes de ces métaux et cela devient alors une urgence médicale.

Pour ce qui est d’éliminer les métaux… pas évident! Même à l’hôpital, en utilisant des traitements hyper-puissants, éliminer les métaux lourds est vraiment difficile. Donc on oublie ça. Sinon, on mangerait un kilo de persil et on gambaderait gaiement vers la maison.

Aussi, voici une réflexion sans réponse : si le persil élimine les métaux lourds, il élimine donc également le fer et le zinc, des constituants essentiels à une bonne santé…

Enfin, pour ce qui est des méchantes toxines, elles ne sont rien de plus que le fruit de notre imagination et appartiennent au monde fascinant (pour moi du moins) de la pseudoscience.

 

3) « Quant aux pommes, elles jouent un rôle énergisant »

L’énergie contenue dans les aliments est généralement exprimée sous forme de calories. Tout aliment qui contient des calories (i.e. tout aliment) est donc énergisant. Manger un Big Mac est très énergisant, beaucoup plus qu’une pomme, quoi que je préfère personnellement de loin cette dernière. Aussi, faire un jus à base de Big Mac n’est pas super pratique ni appétissant.

jus_detox03

 

Ceci dit, votre « Jus Détox » a l’air excellent et l’amateur de smoothies fuckés en moi en boirait un verre volontiers. Mais juste pour le goût, pas pour me nettoyer les organes.

Encore une fois bravo pour votre site, bon succès en 2014 et A+!

Olivier a.k.a. Le Pharmachien

 

P.S. Le site de 3 fois par Jour incite les gens à adopter de saines habitudes de vie, alors inutile de critiquer. Mon commentaire est uniquement dans le but de développer l’esprit critique de la population!

P.P.S. Certains diront que le concombre est techniquement un fruit, mais honnêtement je trouve que c’est juste de la sémantique et je ne m’attarde pas à ce genre de détails.

 

*** MISE À JOUR – 13 JANVIER 2014 ***

Quelques heures après la publication de ce commentaire, 3 fois par Jour a modifié le titre de sa recette pour “Jus vert qui fait du bien” et a ajouté un 3e paragraphe (“Mon jus détox… pour la santé”) qui est plein de bon sens. Bravo!

 

*** MISE À JOUR – 14 JANVIER 2014 ***

3 fois par Jour a commenté “l’incident” lors d’une entrevue à l’émission radio de Paul Arcand (débute à 7:26). J’aimerais en profiter pour réitérer que mon problème n’était pas vraiment avec le titre de la recette (“Jus Détox”), mais surtout avec les autres affirmations qui l’accompagnaient. Je pourrais également critiquer d’autres articles publiés sur le site qui me font tout autant sourciller, mais cela ne fait pas partie de mes plans. Je vous invite plutôt à lire leurs témoignages percutants sur les troubles du comportement alimentaire.

 

*** MISE À JOUR – 18 MARS 2014 ***

Observation intéressante : l’article sur l’équilibre acido-basique (dont j’avais publié le lien dans le paragraphe ci-dessus) n’est soudainement plus disponible sur le site de 3 fois par jour… Ai-je joué un rôle là-dedans? Mais surtout, ma mission d’inviter les blogueurs à être plus prudents quant à ce qu’ils publient en matière de santé serait-elle sur la voie du succès?

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Les 9 phases de l’activité physique

entrainement_header

Vers l’âge de 20 ans, je pesais plus de 190 livres du haut de mes 5 pieds et 8.5 pouces. À l’époque, je mangeais tout ce qui me tombait sous la main. J’avais même inventé une collation hyper-calorique à base de nouilles Ramen, de fromage et d’arachides. Souvenir de jeunesse:

entrainement_oli

Mais mon poids n’a pas vraiment d’importance… Ce qui importe, c’est que je savais très bien que ça ne pouvait pas continuer comme ça et je me sentais mal dans ma peau. De plus, j’étais dans une condition physique absolument horrible et je m’enlignais vers des problèmes de santé multiples dans le futur.

Heureusement, peu après, j’ai dramatiquement changé mes habitudes et mon alimentation, puis l’activité physique est devenue une partie intégrante de ma vie. Aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer.

Donc OUI je fais du sport, OUI je m’entraîne et OUI je suis raisonnablement en forme. Je pourrais vous dire que c’est facile ou naturel pour moi et que ça fait partie de ma routine… mais c’est faux.

C’est un combat au quotidien.

Au cours des dernières années, j’ai vécu quelques périodes au cours desquelles je n’ai pas fait d’activité physique régulière pendant un mois ou plus. Les raisons pour cela étaient multiples :

  • Blessures
  • Manque de motivation
  • D’autres blessures
  • Manque de temps (i.e. manque de motivation)
  • Blessures qui n’en étaient pas vraiment mais qui me donnaient une bonne excuse pour ne pas faire de sport

J’ai vécu l’une de ces périodes récemment. Après avoir repris l’activité physique régulière, je me suis posé la question suivante : existe-t-il une tendance, un « pattern » dans chaque période creuse?

Bien sûr que oui.

De plus, je suis persuadé que ces tendances s’appliquent également aux personnes qui ne font pas d’activité physique régulière ou à celles qui ont échoué dans leurs tentatives de l’intégrer à leur quotidien.

Mon objectif avec l’infographique qui suit n’est pas d’être moralisateur ou de m’improviser spécialiste de l’entraînement, mais plutôt de partager avec vous certaines difficultés que je vis moi-même en rapport avec l’activité physique, dans l’espoir que cela aidera ou inspirera certain(e)s d’entre vous dans vos démarches d’activité physique!

Note : En lisant, remplacez dans votre tête « activité physique » et « entraînement » par tout sport qui vous plaît : marche, tennis, yoga, Pilates, Zumba, gym, vélo, jogging, etc.

entrainement_graph_thumb

L'illusion du débutant

 

La dure réalité

 

La lune de miel

 

L'Apocalypse

 

Espoir

 

Faux espoir

 

La phase fuckée

 

Le choix

 

Nirvana

 

Conclusion ou réflexions finales

 

magnet entrainement annonce

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

5 raisons de ne PAS prendre de suppléments protéinés

header_proteines

Les protéines sont essentielles pour tous. Les sportifs doivent absolument en consommer une quantité suffisante. Mais est-il nécessaire de prendre des suppléments?

L’une des raisons expliquant la popularité de ces produits est l’existence de standards irréalistes de perfection et de beauté suggérés dans les médias et qui, nous le savons maintenant, sont aussi pires chez les hommes que chez les femmes.

Les boutiques qui vendent ces produits n’aident pas à améliorer la situation et leur personnel ne connaît souvent rien en nutrition. D’ailleurs, si vous portez attention, vous remarquerez que ces boutiques ont une ressemblance frappante avec les magasins de produits naturels nouvel-âge…

Les suppléments protéinés, c’est un sujet qui me rejoint, car j’en ai pris par le passé… jusqu’à ce que je réalise que ce n’était pas aussi utile que je le croyais. Mon but n’est donc pas de vous dire de ne PAS en prendre, mais surtout de vous dire de ne PAS en prendre pour les mauvaises raisons.

Voici un infographique à ce propos, prouvant encore une fois que j’ai une fixation avec le chiffre « 5 ».

Le Nutritionniste Urbain

Je tiens à remercier sincèrement Bernard Lavallée, nutrionniste et auteur de l’excellent site web Le Nutritionniste Urbain, pour avoir révisé l’information nutritionnelle dans cet infographique, de même que pour m’avoir suggéré de nombreuses réorganisations / reformulations dans le texte, que j’ai utilisées intégralement. Aucun doute, c’est un vrai pro !

* Note préalable: L’information ci-dessous s’adresse principalement à monsieur-madame-tout-le-monde (comme moi), pas aux sportifs de haut niveau ou aux “bodybuilders”, qui peuvent avoir des besoins plus élevés qui ne sont pas nécessairement comblés par l’alimentation seulement.

 

5 raisons de ne pas prendre de suppléments protéinés (0)

Tu consommes probablement déjà toutes les protéines dont tu as besoinLes suppléments protéinés ne te feront pas apparaître de muscles par magieLe boost d'énergie que tu recherches ... vient-il vraiment des protéines ?La plupart des produits en vente sont bourrés de caloriesLe marketing des suppléments protéinés est complètement ridicule

Le Le marketing des suppléments protéinés est complètement ridicule (suite) et conclusion

 

* Références: Voici les liens vers deux références que j’ai utilisées pour la préparation de cet infographique; toutes deux proviennent d’Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal (Référence 1, Référence 2). Je vous invite également à consulter le site web d’ÉquiLibre, un organisme québécois à but non-lucratif qui vise à prévenir et à diminuer les problèmes reliés au poids et à l’image corporelle.

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

5 mythes sur la prise de poids et les excès durant les Fêtes

Si vous n’êtes pas en hibernation à quelque part dans une grotte à chaque Noël, vous avez assurément entendu des gens de votre entourage faire l’une des affirmations suivantes :

 « Si je mange 2 livres de fudge, je gagne 2 livres, pas vrai? »

 « L’alcool contient beaucoup de calories parce que c’est plein de sucre! »

 « Mon foie va en arracher pendant les Fêtes! »

 « C’est une bonne idée de sauter le dîner avant un gros souper de Noël. »

 « C’est pas grave si je fais des excès durant les Fêtes, je vais me nettoyer le système en janvier! »

Si vous avez peur d’engraisser durant le temps des Fêtes ou si vous êtes tout simplement intéressés par la science derrière la prise de poids et les excès durant cette période, visionnez les infographiques suivants!

 Si je mange 2 livres de fudge, je prends 2 livres, pas vrai?L'alcool contient beaucoup de calories parce que c'est plein de sucreMon foie va en arracher pendant les FêtesC'est une bonne idée de sauter le dîner avant un gros repas de NoëlProduits pour nettoyer les toxines après les excès des Fêtes

 

* Un ÉNORME merci à Pascale Roy, diététiste (Dt.P) qui m’a suggéré une rectification au niveau du nombre de calories dans la bière et qui m’a également fourni de l’information additionnelle au sujet des alcools forts et du vin! J’ai utilisé intégralement une partie de son explication dans le texte.

 

À LIRE!!!

La suite logique de cet article est mon infographique intitulé “5 mensonges au sujet des toxines“!

header toxines

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article