Tag Archives: bénéfices

POUR ou contre la vaccination – Message aux médias (version illustrée)

medias-vaccination_header

Je suis pas mal sollicité pour parler des vaccins dans les médias, probablement à cause de ma fameuse BD sur le sujet.

Or, lundi dernier (3 nov. 2014), j’ai publié un mini-commentaire dans mon « Courrier du lecteur » à propos des débats POUR ou CONTRE la vaccination dans les médias. Je l’ai écrit sur un coup de tête, après avoir reçu un appel téléphonique particulièrement décourageant et frustrant !

À ma grande surprise, ce commentaire a fait l’objet de beaucoup de réactions, autant de la part des lecteurs que des médias eux-mêmes. Bref, je suis bien content d’avoir pu faire bouger un peu les choses !

Question d’en rajouter une couche de plus, j’ai décidé d’illustrer le fameux commentaire… Ainsi, j’espère que tous les médias auront la chance de le lire, qu’ils n’organiseront plus de débats du genre et que le public n’acceptera plus cela de leur part.

Si tu préfères lire la version « texte seulement », elle est ici.

 

 

medias-vaccination-01Débats POUR CONTRE vaccination médiasTout le monde est un expertBiais et anecdotesPropagande Internet et le CONTRE non justifiéLa vaccination au Sénégal et en AfriqueConclusion

 

P.S. Ceux et celles qui ont lu mon livre se souviendront probablement du chapitre 2.3, intitulé “Trop de science, c’est comme pas assez”, où je critique justement les médias pour leurs choix de sujets scientifiques parfois discutables…

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Guide anti-panique sur la pilule contraceptive – Partie 2 : Risques et bénéfices

anovulant_header

As-tu lu la première partie de mon Guide anti-panique sur la pilule contraceptive? Sinon, je t’invite à le faire dès maintenant.

Je vais continuer dans la même lancée pour cette seconde (et dernière) partie : mon objectif est de te faire mieux COMPRENDRE les risques de la pilule contraceptive afin que tu puisses jeter un regard différent sur tout ce que tu lis et entends à ce sujet.

Je ne vais pas te dire quoi faire… ce que je souhaite, c’est t’offrir un point de départ et t’outiller afin que tu puisses amorcer une réflexion éclairée.

Pour choisir de quoi j’allais parler ici, j’ai tenu compte des très nombreux commentaires et des suggestions en réaction à la première partie. Évidemment, je ne peux pas tout dire : j’aurais voulu parler davantage du cancer et des alternatives à la contraception hormonale, donner plus d’exemples pratiques… mais je me suis limité sur le contenu afin de garder le tout « digestible ».

Si après avoir lu cet infographique tu désires en savoir encore plus sur la contraception hormonale (ce que j’espère) et que tu ne vois pas inconvénient à lire beaucoup de texte, je t’invite à consulter l’excellent site de Dr Marc Zaffran.

AVERTISSEMENT :

Je ne m’attends pas à ce que tout le monde s’intéresse à cette BD et/ou la lise en entier. Je pense bien que c’est la plus longue que j’ai créée à ce jour et il y a plus de texte que d’habitude… J’ai essayé de faire ça le plus bref possible, mais il n’est pas question que je coupe les coins ronds pour un sujet aussi complexe et sérieux. La BD devrait donner juste assez d’information aux femmes afin qu’elles puissent amorcer leur réflexion, être critiques face à ce que présentent les médias et discuter plus efficacement avec leur médecin au sujet de la pilule contraceptive.

Je l’ai d’ailleurs divisée en sections que tu peux consulter indépendamment selon tes intérêts :

Et si tu la lis en entier, tu gagnes un sac de 1000 oursons en jujubes, que tu pourras réclamer si jamais tu me rencontres en personne.

 

Pilule contraceptive Partie 2-0Risques de prendre l'automobileRéaction des femmes face aux nouvelles inquiétantes sur la piluleBalance bénéfices-risques , pcincipe fondateur en médecine et en pharmacieRésumé des bénéfices et risques de la pilule contraceptiveTroubles sanguins, phlébites, AVC et embolies pulmonairesGénérations de pilules contraceptivesExemples pratiques de la balance bénéfices-risques

Conclusion

Note du Pharmachien : Wow… je suis épuisé mais relativement satisfait d’avoir créé quelque chose de nécessaire sur le web. Chose certaine, les 2 à 3 prochains sujets seront BEAUCOUP plus courts et légers. Merci pour ton intérêt continu!

poster cycle annonce

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Placentophagie : ces femmes qui mangent leur placenta

Placentophagie : cannibalisme amateur ou comment manger son placenta

Grillé, en lasagne, style « beef jerky », en smoothie, cru, en capsules… toutes les façons sont bonnes de manger son placenta!

À Hollywood, c’est simplement une chose étrange de plus que font les célébrités… mais elles ne sont pas seules! Des « entreprises » d’encapsulation de placenta existent partout dans le monde, dont au Québec. Votre voisine en a peut-être même une et vous l’ignorez.

Bien sûr, vous n’avez pas à manger le placenta : vous pouvez le jeter, l’enterrer, l’empailler ou même faire des beaux dessins avec.

Le 18 avril dernier, j’ai eu l’occasion d’en discuter à l’émission radiophonique Médium Large de Radio-Canada. Voici ce que j’ai dit en résumé :

  • On ne sait pas vraiment quelles substances se retrouvent dans le placenta et en quelle quantité;
  • Les substances que pourraient contenir le placenta se retrouvent dans une alimentation normale ou sont déjà produites par le corps;
  • Il y a des risques sanitaires et infectieux évidents reliés à cette pratique;
  • Étrangement, on n’entend jamais parler des histoires d’horreur où ça a mal tourné;
  • Il faut absolument parler à un médecin avant de faire quelque chose du genre!

Mais comme le temps était limité, je n’ai pas eu la chance de sortir mes meilleurs arguments! Je vous les présente donc dans cette courte bande dessinée.

Introduction sur la mode de manger son placentaLes animaux le font : les mammifères mangent leur placentaManger son placenta est commun dans la médecine traditionnelle chinoiseManger son placenta est culturel : les tribus africaines et d'autres communautés le fontLa recherche en placentophagie : les études à propos de manger son placentaConclusion et manger son rein nécrosé

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article