À DOSE HOMÉOPATHIQUE : une expression mal utilisée

À dose homéopathique une expression mal utilisée (titre)

 

Si tu me lis régulièrement, tu sais que l’homéopathie est un de mes sujets préférés. En fait, c’est même ce sujet qui m’a motivé à créer Le Pharmachien et j’en ai fait mon tout premier contenu publié sur ce site.

Même si l’homéopathie est l’une des thérapies les plus farfelues par son mode d’action, et que les données scientifiques à son sujet indiquent hors de tout doute que son efficacité n’est pas différente de celle d’un placebo (lire : l’homéopathie, ça ne marche pas), elle continue à exister et à générer plus de 2 milliards de dollars de profits chaque année. Et en bonus, les ventes d’homéopathie sont en croissance.

Bref, j’ai beau me battre pour que les pharmacies cessent de vendre ces produits et que Santé Canada cesse d’autoriser leur mise en marché, mais je n’ai pas l’impression que ça va arriver de sitôt. 

Par contre, il y a peut-être quelque chose qu’on peut régler tout de suite. Et c’est autant une question de science que de langue française. C’est ce qui suit.

 

Titre

 

Expression banale de la vie courante

 

Dans les médias

 

Les ingrédients en homéopathie

 

Faux noms latins et dilutions en CH

 

Niveaux de dilution en homéopathie

 

Il ne reste plus de molécules

 

Toute eau est homéopathique

 

 

Une dose inexistante une dose de zéro

 

Utiliser l'expression dans son vrai sens

 

P.S. J’ai déjà commencé à utiliser la nouvelle définition de cette expression : écoute ce bref extrait de mon récent passage à l’émission Médium Large de Radio-Canada.

(appuie sur le bouton ci-dessous)

 

L'homéopathie ça marche sur les animaux et les plantes

… et/ou écoute l’épisode de la série télé Les Aventures du Pharmachien sur l’homéopathie :

dose-homeopathique-episode

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Compteurs intelligents, ondes dangereuses et électrophobie

ondes_header_600

Ton compteur intelligent te fait saigner du nez ?

Tu n’oses plus t’approcher de ton micro-ondes ?

T’as posé un bidule anti-cancer du cerveau sur ton téléphone cellulaire ?

Bienvenue dans le monde délirant des ondes électromagnétiques supposément dangereuses.

Ça fait au moins une dizaine d’années que les gens s’inquiètent à propos des ondes et de la multiplication des appareils électroniques. Mais même si les données scientifiques sont plutôt rassurantes à propos des effets des ondes sur la santé, beaucoup de gens ont encore peur.

Faut vraiment remettre de l’ordre là-dedans. Je suis donc obligé de me lancer dans un autre débat controversé (mais toujours amusant).

Ça a pris presque 1 an pour créer cette BD. Il faut dire que le sujet est super compliqué et heureusement j’ai eu la chance de travailler avec deux supers collaborateurs dès le départ :

photo_JP_alt

Jérôme Poulin (Ph.D) est chercheur dans le domaine de la physique optique. Sa thèse de doctorat portait sur la fibre atomique et les lasers de très haute précision (note d’Olivier : probablement dans le but de construire la future Étoile de la Mort). Il a aussi été superviseur de la Brigade Électro-Urbaine qui a mesuré l’exposition des Québécois aux ondes électromagnétiques.

photo_MTM

Michel Trottier-McDonald (Ph.D) est chercheur post-doctoral au Laboratoire National Lawrence Berkeley en Californie. Il a travaillé entre autres sur le Large Hadron Collider (LHC) au CERN afin de trouver le Boson de Higgs (note d’Olivier : probablement dans le but de faire imploser l’Univers).

 

Aucun de nous n’est un expert sur les effets des ondes électromagnétiques sur la santé et nous ne prétendons pas le contraire. Mais heureusement, les connaissances scientifiques sont assez avancées dans ce domaine pour que nous soyons capables de t’en présenter un bon résumé.

Les 5 arguments de la BD se résument comme suit :

  • Certaines ondes peuvent briser les molécules du corps humain, d’autres non;
  • Jusqu’à preuve du contraire, les ondes cellulaires/radio/Wi-Fi ne posent pas de risques pour la santé;
  • Nous sommes exposés chaque jour à des niveaux d’ondes qui sont des centaines ou des milliers de fois en-dessous des normes internationales considérées sécuritaires;
  • Les symptômes des personnes qui se disent « électrosensibles » ne semblent pas causés par les ondes;
  • Il faut être hyper vigilants face aux supposés experts et compagnies qui font de grandes révélations sur les dangers des ondes.

 

Mais heille, faut la lire au complet avant de nous contredire…

Faque couvre ta tête avec du papier d’aluminium, fais des trous pour les yeux, met ton routeur Internet et/ou des données mobile à OFF et lis-moi ça sur-le-champ !

P.S. Toutes les références scientifiques utilisées sont dans le premier commentaire sous la BD.

 

ondes_00

 

ondes_01a

ondes_01b

 

 

 

ondes_02a ondes_02b

 

 

 

ondes_03a ondes_03b ondes_03c

 

 

 

ondes_04a_01
ondes_04b

ondes_04c-01

 

 

 

ondes_05a

ondes_05b_01
ondes_05c

 

 

 

ondes_06a ondes_06b

 

* NOTE (25 fév. 2016) – Ce que je craignais s’est produit : la section commentaires ci-dessous est devenue un babillard pour les pseudo-experts, la spéculation et le n’importe quoi. Et vu que j’approuve tous les commentaires, je suis comme pris avec ça. Donc avertissement aux lecteurs/trices : si tu continues à lire à partir d’ici, c’est vraiment à tes risques et périls.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article

 

Probiotiques : un milliard de bactéries … et d’allégations douteuses

probiotiques_header

Les probiotiques, c’est pas des patentes-à-gosse holistiques : c’est de la médecine. 

En effet, on a accumulé tellement de données scientifiques à leur sujet qu’on peut maintenant les utiliser intelligemment, avec une bonne efficacité, pour des problèmes de santé bien précis. Évidemment, on ne sait pas tout sur eux, mais les connaissances évoluent vite. 

Par contre, pour avoir une quelconque pertinence, ils doivent être utilisés pour les bonnes raisons. Mais ce que je rencontre le plus souvent à la pharmacie, c’est ce type de situation : 

probiotiques_intro

Ce qu’on entend à propos des probiotiques est assez décourageant.

D’une part, le marketing des fabricants est basé principalement sur des affirmations floues, super générales et qui causent énormément de confusion pour le public. 

D’autre part, selon ce qu’on peut lire sur Internet, les probiotiques peuvent pratiquement guérir toutes les maladies, améliorer ta vie de couple et te transformer en superhéros musclé et/ou sexy. 

Dans cette BD, j’explique comment fonctionnent les probiotiques, je me réjouis devant leurs bienfaits mais je tente aussi d’offrir un point de vue plus réaliste à leur sujet.

Note : Comme d’habitude, je ne parlerai de suppléments probiotiques en particulier ou de souches bactériennes spécifiques.

 

probiotiques00

probiotiques01 probiotiques02 probiotiques03 probiotiques04

probiotiques05

 

probiotiques06

 

 

probiotiques07a probiotiques07b

 

probiotiques08

 

probiotiques09

 

 

probiotiques10-01

 

 

probiotiques11

 

probiotiques12

 

probiotiques13

Références : principalement ça, ça, ça, ça, ça et ça.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article