Tag Archives: bactéries

Attention aux superpouvoirs des antibiotiques

Attention aux superpouvoirs des antibiotiques

Une des questions qu’on me pose le plus souvent est : trouves-tu qu’il se prescrit trop de médicaments ?

Et ma réponse est toujours la même : je trouve qu’il se prescrit trop de médicaments pour les mauvaises raisons et pas assez de médicaments pour les bonnes raisons.

Un des médicaments qu’on utilise beaucoup trop pour de mauvaises raisons, ce sont les antibiotiques. En fait, les antibiotiques sont tellement mal utilisés que c’est à se demander si quiconque a la moindre idée de ce à quoi ils devraient servir.

C’est pas juste moi qui le dis : toutes les autorités mondiales de la santé sont sur alerte rouge et décrivent la surutilisation des antibiotiques comme l’une des plus grandes menaces pour le futur de l’humanité. Si ça continue comme ça, plus aucun antibiotique ne sera efficace et la planète sera envahie par des bactéries résistantes, pratiquement invincibles aux traitements habituels.

… ouin, ça sonne vraiment négatif mon affaire. En fait, je me déprime moi-même.

Oublie tout ça. Je vais plutôt te raconter une histoire de superhéros vu que tout le monde trippe là-dessus en ce moment.

 

antibiotiques00

 

antibiotiques01

antibiotiques02

antibiotiques03

antibiotiques04

antibiotiques05_01

antibiotiques06

antibiotiques07 antibiotiques08

 

antibiotiques09

 

antibiotiques10_01

 

Pour ceux et celles qui n’aiment pas les métaphores, voici quelques explications plates :

  • Les superpouvoirs, c’est les antibiotiques.
  • Les superhéros, c’est les médecins ou tout autre professionnel de la santé humaine ou animale qui utilise des antibiotiques.
  • Les mutants, c’est les bactéries.
  • Le mutant résistant, c’est une bactérie résistante aux antibiotiques. Par exemple, le SARM, certaines souches de gonorrhée et les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes.
  • Les situations banales, comme le char qui part pas, c’est les virus qui causent des infections mineures (ex. sinusite, bronchite, otite).
  • La convention supernotariée, c’est les lignes directrices médicales et la littérature scientifique sur l’utilisation des antibiotiques.
  • Le Clan Bahamuth, c’est l’industrie pharmaceutique.
  • Quand Ifrit brûle le troupeau de vache pour tuer un mutant, c’est l’équivalent de l’utilisation de masse des antibiotiques à des fins de prévention de infections chez les animaux d’élevage. C’est l’une des plus grandes sources de résistance bactérienne et il faut que ça cesse au plus vite.
  • Toujours dans l’exemple d’Ifrit, c’est aussi l’équivalent d’utiliser un antibiotique à large spectre, qui tue plein de sortes de bactéries, alors qu’on pourrait en choisir un plus spécifique quand on sait de quelle bactérie il s’agit.
  • Quand Ramuh démolit la maison au cas où elle contiendrait un mutant, c’est l’équivalent d’un médecin qui prescrit un antibiotique pour une infection probablement causée par un virus, en se disant que c’est au cas où il y aurait une bactérie.
  • Certaines garderies/CPE refusent les enfants malades qui ne reçoivent pas de traitement antibiotique, même pour une conjonctivite. C’est n’importe quoi. Si tu as eu la confirmation que l’infection est virale, tiens tête à la garderie. Remarque par contre que certaines infections exigent de garder l’enfant à la maison (voir les références ci-dessous).
  • Tout comme dans le cas des superpouvoirs, les bactéries ne deviennent pas résistantes aux antibiotiques. Par le fruit du hasard, des bactéries résistantes apparaissent et l’utilisation abusive des antibiotiques leur laisse le champ libre pour proliférer.
  • Certaines bactéries résistantes ont la capacité de transférer leur matériel génétique à d’autres bactéries, ce qui les rend
    résistantes elles aussi.
  • Contrairement à la croyance populaire, les humains ne deviennent pas résistants aux antibiotiques à force d’y être exposés.
    Par contre, la prise d’antibiotiques peut favoriser le développement d’infections plus graves comme celle à C. Difficile.
  • Quand les antibiotiques ne sont pas donnés à des doses assez fortes, ça favorise le phénomène de résistance, car les bactéries les plus fortes arrivent à survivre.
  • La madame qui veut garder un mutant pour qu’il joue avec ses chats, c’est le patient qui prend l’antibiotique seulement à moitié, puis qui l’arrête parce qu’il se sent mieux. Ou encore, c’est le patient qui prend l’antibiotique de sa femme parce qu’il pense qu’il a la même infection qu’elle. Ce sont des habitudes à éviter à tout prix car elles favorisent le phénomène de résistance.
  • À noter que rien de tout ça ne s’applique à Wolverine vu qu’il a un système immunitaire invincible.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Spécial rhume : Top 10 des remèdes inutiles (et leurs alternatives)

rhume_header_FB_600

Peux-tu croire que je n’ai jamais fait de BD sur le rhume ? Moi non plus.

Ben à vrai dire, j’en ai fait une sur la différence entre le rhume et la grippe (attention : dessins laites), puis une autre sur le marketing douteux des médicaments en vente libre.

Mais jamais “seulement” sur le rhume et la panoplie de remèdes ésotériques proposés pour le prévenir et le guérir. Alors voilà.

Cette BD est vraiment longue, mais j’ai deux bonnes raisons: 1) il y a des tonnes de choses à dire; et 2) je n’ai pas été capable de publier beaucoup sur le site récemment, alors je compense par culpabilité.

Ah et toutes les références sont citées dans le premier commentaire sous la BD, au cas où tu voudrais m’obstiner.

Voici les 10 remèdes que j’ai analysés pour toi :

  • Le Vicks sous les pieds
  • Le bol d’eau chaude qui sent fort
  • Le concours de brûlage de yeule
  • Suer le virus
  • La mouche de moutarde sur le chest
  • Les casse-grippes
  • Te mettre quelque chose dans le derrière
  • La soupe poulet et nouilles
  • Le sirop contre la toux
  • Les antibiotiques

N’hésite pas à rire de chacun d’eux. Ils le méritent.

 

 rhume00

 

rhume01a rhume01b

 

 

 

rhume02a rhume02b

 

 

 

rhume03a rhume03b rhume03c

 

 

 

rhume04

 

 

 

rhume05a rhume05b

 

 

 

rhume06a

rhume06b

 

 

 

rhume07a

rhume07b

 

 

 

rhume08a rhume08b

 

 

 

rhume09a rhume09b

 

 

 

rhume10a rhume10b

 

 

 

rhume11 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Probiotiques : un milliard de bactéries … et d’allégations douteuses

probiotiques_header

Les probiotiques, c’est pas des patentes-à-gosse holistiques : c’est de la médecine. 

En effet, on a accumulé tellement de données scientifiques à leur sujet qu’on peut maintenant les utiliser intelligemment, avec une bonne efficacité, pour des problèmes de santé bien précis. Évidemment, on ne sait pas tout sur eux, mais les connaissances évoluent vite. 

Par contre, pour avoir une quelconque pertinence, ils doivent être utilisés pour les bonnes raisons. Mais ce que je rencontre le plus souvent à la pharmacie, c’est ce type de situation : 

probiotiques_intro

Ce qu’on entend à propos des probiotiques est assez décourageant.

D’une part, le marketing des fabricants est basé principalement sur des affirmations floues, super générales et qui causent énormément de confusion pour le public. 

D’autre part, selon ce qu’on peut lire sur Internet, les probiotiques peuvent pratiquement guérir toutes les maladies, améliorer ta vie de couple et te transformer en superhéros musclé et/ou sexy. 

Dans cette BD, j’explique comment fonctionnent les probiotiques, je me réjouis devant leurs bienfaits mais je tente aussi d’offrir un point de vue plus réaliste à leur sujet.

Note : Comme d’habitude, je ne parlerai de suppléments probiotiques en particulier ou de souches bactériennes spécifiques.

 

probiotiques00

probiotiques01 probiotiques02 probiotiques03 probiotiques04

probiotiques05

 

probiotiques06

 

 

probiotiques07a probiotiques07b

 

probiotiques08

 

probiotiques09

 

 

probiotiques10

 

 

probiotiques11

 

probiotiques12

 

probiotiques13

Références : principalement ça, ça, ça, ça, ça et ça.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Le pire du web en 2014

pireduweb2014_header

Chaque semaine, je reçois des tonnes de liens de la part de lecteurs et lectrices qui, tout comme moi, s’indignent de ce qu’on peut lire sur le web à propos de la santé. 

Par exemple, j’ai reçu plus d’une centaine de demandes pour parler du fameux article « Le côté obscur du soja » publié en octobre dernier sur un site de santé naturo-holistique quelconque. 

Les liens que vous me faites parvenir méritent tous qu’on les dénonce, mais évidemment je ne peux pas intervenir pour chaque article douteux. Après tout, la grande majorité de l’information santé sur le web est du gros n’importe quoi… C’est pour ça que j’ai besoin de VOUS pour m’aider à anéantir la pseudoscience sur Internet ! 

Mais bon, certains articles sont tellement biaisés et ridicules que je ne peux pas passer à côté ! Voici donc mes trois liens web « préférés » parmi ceux que vous m’avez envoyés cette année et qui méritent une destruction totale Pharmachien-style. 

Note : Je ne fournirai pas les liens ou les sites de ces articles. Je vous demande aussi de ne pas les nommer dans les commentaires. Pas question de leur faire de la pub.

pireduweb2014_00Côté obscur du soja 01Côté obscur du soja 02Côté obscur du soja 03Boire de l'eau à jeun 01Boire de l'eau à jeun 02Homéopathie et Ebola 01Homéopathie et Ebola 02Homéopathie et Ebola 03Autres liens douteuxComment repérer les articles douteux sur la santé 01Comment repérer les articles douteux sur la santé 02

 

Livre du Pharmachien homéopathe

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

8 façons de t’intoxiquer à un barbecue ( intoxication alimentaire )

intoxication_alimentaire_header

Une bouchée de Listeria, une bonne tranche de E. Coli sur le grill, puis de la Salmonelle pour dessert, tout ça suivi d’une solide intoxication alimentaire … ça te tente ?

Comme le dit si bien mon amie nutritionniste Geneviève Nadeau dans son livre : « Manger doit être un synonyme de plaisir, pas une source de stress ». Je suis tellement d’accord et je peux même résumer tout ça en un seul mot : BARBECUE.

Bon, là j’en vois déjà me dire que le barbecue cause le cancer et blablabla, mais ce n’est pas de ça dont j’ai envie de parler. Après tout, j’adore les barbecues. Non, je veux parler des bactéries, des virus et des parasites qui se retrouvent dans la nourriture, soit par hasard, soit par manque de prudence de notre part.

Car c’est ça une intoxication alimentaire (ou empoisonnement alimentaire) : ce sont des germes pathogènes qui entrent dans ton tube digestif et causent des ravages. Crampes, maux de cœur, diarrhée… et parfois bien pire. Rien à voir avec une vulgaire indigestion.

Soyons clair : il y a des millions de micro-organismes dans tout ce qu’on mange. Seulement, certains sont pires que d’autres et chaque personne réagit différemment. Certaines bactéries dans la nourriture peuvent même te tuer… c’est du sérieux.

Je te présente ici 8 façons de t’intoxiquer à coup sûr dans un barbecue, au cas où c’est le genre de chose qui te branche… bon OK, j’ajoute aussi quelques conseils pour t’éviter de tomber malade, parce que je tiens à mon lectorat.

P.S. Cette BD parle essentiellement de prévention. Si tu es déjà intoxiqué(e) alimentairement, lis ma BD sur la gastroentérite afin de savoir comment te réhydrater comme il faut.intoxication_alimentaire_00Laisse la viande décongeler sur le comptoirSe laver les mains c'est pour les losersRincer le pouletFaire confiance aux fruits et légumesLaisser vieillir la bouffeManger un burger roséMélanger le cru et le cuitBlâmer les restaurantsConclusion

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Oil pulling : une expérience subjective

oil_pulling_nom

Le oil pulling, ça te dit quelque chose ? On l’appelle également bain de bouche à l’huile, méthode huile-bouche ou gandoush.

Ce traitement naturo-holistico-alternativo-complémentaire, emprunté de la médecine traditionnelle indienne, fait fureur en Amérique du Nord depuis quelques mois, surtout depuis que l’actrice et gourou du bien-être Gwyneth Paltrow a annoncé en mars 2014 qu’elle était une adepte.

L’idée est simple : il suffit de se rincer la bouche avec de l’huile végétale pendant 10 à 20 minutes chaque jour… non, ce n’est pas une blague. Les huiles privilégiées incluent celle de coco, de sésame, de tournesol et l’huile d’olive extra-vierge.

Les bénéfices proposés sont nombreux :

  • Meilleure santé dentaire
  • Prévention des caries
  • Soulagement des migraines
  • Meilleure digestion
  • Rend la peau plus saine et plus douce (?)
  • Meilleur contrôle du diabète, de l’asthme, de l’arthrite et autres maladies chroniques
  • Améliore la santé du système lymphatique (???)
  • Renforce le système immunitaire
  • Élimination des toxines (oh boy…)

RÉGLONS LA QUESTION SCIENTIFIQUE DÈS MAINTENANT

Trois miniminiétudes (du même chercheur indien) ont été réalisées sur le bain de bouche à l’huile. Dans le scénario le plus optimiste possible, le traitement pourrait améliorer l’haleine… et ça s’arrête là. D’ailleurs, dans l’une de ces études, la méthode huile-bouche  s’est avérée moins efficace qu’un rince-bouche standard.

Il n’y a donc aucun – je répète aucun – fondement scientifique pour tous les autres bénéfices proposés ci-dessus.

Oui, des personnes vous diront probablement que le oil pulling a littéralement changé leur vie, mais ce sont des anecdotes, des affirmations subjectives… qui ont malheureusement BEAUCOUP plus de poids que toutes les études cliniques possibles et imaginables.

J’ai donc décidé de mener ma propre expérience subjective sur le oil pulling, qui a autant de valeur que tout ce que les adeptes vous diront sur le sujet.

AVERTISSEMENT : Cette BD contient une photo dégoûtante.

 IntroductionJour 1 de mon expérience avec le bain de bouche à l'huileFin de mon expérience avec le bain de bouche à l'huileLe secret de la popularité du oil pullingLe secret du oil pulling : c'est une émulsionConclusion

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

5 opinions mal informées au sujet des vaccins

vaccins_header

C’est le temps de vous faire vacciner contre la grippe!

Cette année, j’aurais pu tenter de vous convaincre que le vaccin contre la grippe est efficace, sécuritaire et indispensable à la société moderne. Car c’est ce que je pense.

Mais en faisant cela, j’aurais sauté des étapes… car avant de faire confiance au vaccin contre la grippe, il faut d’abord faire confiance aux vaccins en tant que tels.

Vous avez probablement entendu parler de la semi-vedette et playmate Jenny McCarthy et de ses efforts pour faire cesser la vaccination aux États-Unis :

vaccins_jenny

Or, elle n’est pas la seule. Partout à travers la planète, des dizaines de milliers de personnes s’opposent aux vaccins. Plusieurs d’entre eux sont des gens intelligents, très éduqués et qui connaissent le sujet sur le bout de leurs doigts. Certains d’entre eux sont même des professionnels de la santé, dont des médecins.

Alors, qui croire? Je vous comprends d’être confus quand vous entendez des trucs du genre :

  • « Les vaccins causent l’autisme! »
  • « Les vaccins sont mis sur le marché avant même de savoir s’ils sont sécuritaires! »
  • « Les maladies pour lesquelles on vaccine n’existent plus depuis des générations! »

Bref, il y a beaucoup de travail pour remettre les pendules à l’heure. Sinon, on obtient ce genre de nouvelles.

Je garde donc le sujet du vaccin anti-grippe pour l’an prochain. Cette année, je commence par le début…

5 opinions mal informées au sujet des vaccins (0)Le vaccin contre la grippe cause la grippeLes maladies contre lesquelles on vaccine n'existent plus depuis longtempsLes vaccins sont mis sur le marché avant même de savoir s'ils sont sécuritaires

vaccins04b

 

Je n,ai pas besoin de faire vacciner mon enfant

Lettre ouverte aux gens et parents inquiets à propos des vaccins

 

Lettre ouverte aux groupes anti-vaccins et évolution selon Le Pharmachien

Quelques références crédibles et pertinentes :

 Aussi, pour les lecteurs/trices du Québec, il n’est pas trop tard pour prendre rendez-vous afin de recevoir le vaccin anti-grippe!

P.S. Attendez-vous potentiellement à ce que ça brasse dans les commentaires ci-dessous… Ce n’est pas ce que je souhaite, mais si c’est le cas… sortez le pop-corn.

P.P.S. Pour votre information, il n’y a pas de “débat” à propos de la vaccination. Tout ce qu’il y a, c’est un minuscule groupe de personnes qui manipulent l’information afin d’essayer de vous faire peur. Ne vous laissez pas avoir.

P.P.P.S. Pour ceux qui aimeraient entendre l’ensemble de mes arguments par rapport aux vaccins, avec un peu plus de nuances et de sérieux en bonus, je vous invite à écouter l’une des nombreuses entrevues que j’ai données à ce sujet (voir la section “Médias” du site).

 

 

*** MISE À JOUR – 28 février 2014 ***

 Après discussion avec des pairs, j’ai pris la décision difficile de faire un “ménage” dans les commentaires ci-dessous afin d’enlever les liens qui constituent de la pure propagande. Cela ne me fait pas vraiment plaisir; je préfèrerais laisser la conversation évoluer naturellement sans m’interposer, mais dans ce cas-ci, elle a complètement dérapé par moments. Or, je ne peux pas me permettre que cette page devienne un “centre d’affichage” pour les liens douteux. Voici donc ce que j’ai fait:

  • Lorsque les liens étaient clairement de la propagande (sites webs obscurs qui parlent de théories conspirationnistes et/ou sont concentrés sur la lutte contre la vaccination), j’ai carrément enlevé le lien et je l’ai remplacé par: [LIEN ENLEVÉ – PROPAGANDE].
  • Lorsque j’hésitais, j’ai tout simplement enlevé un “h” au début du lien afin qu’il ne soit plus actif. Vous pouvez toujours le consulter par un copier-coller dans votre fureteur web. J’utilise aussi parfois des liens donotlink.com.
  • Les liens vers des associations médicales reconnues, vers des publications scientifiques, vers des actualités et les liens qui n’ont pas rapport avec les vaccins ont été laissés tels quels.
  • Si j’en ai manqué, SVP me faire signe. Merci!

 

*** MISE À JOUR – 10 juin 2014 ***

J’ai fait une mini-mise à jour de la BD dans le but de la faire correspondre à une nouvelle version que j’ai créé pour un autre médium. Les changements sont essentiellement mineurs; entre autres, j’ai changé le tableau sur les risques perçus par la population et je dis maintenant un mot sur les sels d’aluminium.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article