DIÈTE CÉTOGÈNE : faut lire les petites écritures !

Le gros hit de 2018, c’est la diète cétogène (« keto diet » en anglais).

Le principe : manger le plus de lipides possibles, et peu ou pas de glucides, dans le but de perdre du poids et/ou de traiter certaines maladies et/ou d’améliorer les performances intellectuelles et sportives.

On s’est tellement fait casser les oreilles avec l’industrie du céto cette année que je n’ai pas eu le choix de faire un épisode de ma série télé Les Aventures du Pharmachien sur le sujet, dont voici un court extrait :

Parce que oui, c’est bel et bien une industrie : livres, festivals, consultations, mets prêt-à-manger, suppléments alimentaires…

Il y a même un documentaire sur Netflix qui prétend que la diète cétogène pourrait guérir le cancer. Ishh.

Les adeptes du céto sont, disons, intenses. Si tu oses remettre en doute la diète, attends-toi à recevoir des insultes violentes et même des menaces.

(Par exemple, quand la nutritionniste-diététiste Cynthia Marcotte a publié une série de vidéos super intéressants, où elle essayait elle-même la diète pendant 2 semaines et donnait son point de vue professionnel, elle a reçu une vague de « reviews » de 1 étoile sur 5 sur sa page Facebook, sans raison. Assez pathétique…)

 

Juste pour être clair, je n’ai AUCUN DOUTE que la diète cétogène convienne à certaines personnes. Après tout, il y a des gens qui vivent heureux en mangeant juste des fruits, ou une diète 100% carnivore… Chacun est libre de juger la diète qui lui convient le mieux. Et il n’y a pas une diète qui convient à tout le monde…

 

 

Mais ce qui m’a beaucoup gossé depuis quelques mois, ce sont les affirmations très exagérées de la diète cétogène qu’on retrouve sur le web.

Puis l’autre jour, j’ai réalisé que j’avais tout faux.

Mon problème, c’est que je prenais les affirmations au pied de la lettre, et que je ne prenais pas le temps de lire les petites écritures en-dessous ! Regarde ici par exemple :

diète cétogène planète 2018

Quand on lit les petites écritures, tout devient beaucoup plus nuancé ! Donc j’ai pensé t’agrandir les textes en question pour que ce soit plus facile pour toi de les lire.

 

Ce mini-article n’est qu’un complément à mon épisode sur la diète cétogène, et est loin de présenter l’ensemble des informations ou de mon argumentaire.  Il ne fait que reprendre quelques grandes lignes, avec quelques ajouts un peu baveux en bonus. Donc inutile de me dire que je coupe les coins ronds, que je n’ai pas parlé de XYZ, etc. Bref, avant de songer à m’assassiner, SVP écoute mon épisode, ou encore lis certaines des références que je cite dans le premier commentaire ci-dessous.

 

 

 

diète cétogène bons gras naturels

 

diète cétogène bacon végane

 

diète cétogène gras mauvais santé cholestérol sanguin maladies du coeur

 

diète cétogène cholestérol artères athérosclérose inflammation

 

diète cétogène poids régime

 

diète cétogène épilepsie enfants

 

diète cétogène diabète renverser

 

diète cétogène cancer sclérose en plaques alzheimer

 

diète cétogène médecins

 

diète cétogène vedettes célébrités athlètes

 

diète cétogène mode de vie

 

 

On m’a souvent demandé cette année si j’étais “pour ou contre” la diète cétogène.

Mais la science, ça ne fonctionne pas comme ça. Ce n’est pas un débat d’opinions. Ce n’est pas non plus un combat d’experts, ou deux clans qui s’affrontent.

Se baser sur la science, c’est tout simplement de se demander : quelles sont les connaissances à ce sujet en ce moment, et que peut-on affirmer, ou ne pas affirmer, avec un niveau élevé de confiance.

À ce jour, on ne peut pas affirmer grand chose sur la diète cétogène en termes de bienfaits pour la santé. Et au contraire, si on se base sur l’ensemble des connaissances en nutrition, c’est une diète qui n’est probablement pas bonne pour la santé à long-terme, ou du moins pas pour la majorité de la population.

Si la littérature scientifique vient éventuellement à démontrer de façon convaincante (i.e. pas juste quelques études isolées et/ou des études mal interprétées) que la diète cétogène peut être utile pour les diabétiques de type 2 ou pour tout autre problème de santé, les sceptiques (dont je fais partie) se raviseront avec plaisir.

Et pour les insultes, la section commentaires ci-dessous est ouverte.

 

 

Encore une fois cette année, je tiens à vous remercier du plus profond du coeur pour votre intérêt envers Le Pharmachien, pour tous vos bons mots, pour vos commentaires constructifs, et pour votre patience alors que je publie moins de BDs sur le site. Je me considère extrêmement chanceux et privilégié de vous avoir comme lecteurs/trices, et auditeurs/trices.

Ce qui s’en vient pour l’an prochain !

  • Comme vous avez pu le constater, mon site est dans un état lamentable après avoir été piraté à répétion au cours des derniers mois (oui, c’est pour ça qu’il redirigeait vers du porn à l’occasion… je m’en excuse). J’ai présentement quelqu’un qui travaille sur un redesign complet du site, qui sera lancé au début 2019. J’ai hâte de vous montrer ça !
  • Au printemps, je travaillerai sur la publication de mon tome 3 et de mon livre pour enfants en Europe, de même que sur la réédition des tomes 1 et 2 ! Désolé si ça a pris si longtemps !!! J’envisage aussi une tournée de conférences en France à l’automne; détails à venir.
  • La série télé Les Aventures du Pharmachien sera-t-elle renouvelée pour une saison 4 ? Je ne sais pas, mais je l’espère vraiment ! J’ai immensément de plaisir à la faire et elle connaît un succès absolument inattendu, donc je serais honoré et super motivé à continuer. D’ailleurs, j’ai déjà proposé 13 nouveaux sujets à ICI Explora… dont 2 sujets qui me font tellement peur que je m’étais promis de ne jamais en parler… à suivre !
  • Je continue de faire le tour du Québec en conférences ! Je vais un peu partout, donc on aura plein d’occasions de se croiser. Une tournée du Saguenay-Lac-St-Jean est prévue entre autres en mai 2019.
  • J’ai quelques BDs en préparation pour les site web. Elles prennent beaucoup de temps car des spécialistes s’impliquent dans leur création et révision.
  • Et bien sûr, je continue à participer aux différents Salons du livre pour mon livre LE PETIT GARÇON QUI POSAIT TROP DE QUESTIONS !

Joyeuses Fêtes à tous et à toutes !!!

On se revoit en 2019 🙂

 

Partager cet article

 

Les 9 phases de l’activité physique

entrainement_header

Vers l’âge de 20 ans, je pesais plus de 190 livres du haut de mes 5 pieds et 8.5 pouces. À l’époque, je mangeais tout ce qui me tombait sous la main. J’avais même inventé une collation hyper-calorique à base de nouilles Ramen, de fromage et d’arachides. Souvenir de jeunesse:

entrainement_oli

Mais mon poids n’a pas vraiment d’importance… Ce qui importe, c’est que je savais très bien que ça ne pouvait pas continuer comme ça et je me sentais mal dans ma peau. De plus, j’étais dans une condition physique absolument horrible et je m’enlignais vers des problèmes de santé multiples dans le futur.

Heureusement, peu après, j’ai dramatiquement changé mes habitudes et mon alimentation, puis l’activité physique est devenue une partie intégrante de ma vie. Aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer.

Donc OUI je fais du sport, OUI je m’entraîne et OUI je suis raisonnablement en forme. Je pourrais vous dire que c’est facile ou naturel pour moi et que ça fait partie de ma routine… mais c’est faux.

C’est un combat au quotidien.

Au cours des dernières années, j’ai vécu quelques périodes au cours desquelles je n’ai pas fait d’activité physique régulière pendant un mois ou plus. Les raisons pour cela étaient multiples :

  • Blessures
  • Manque de motivation
  • D’autres blessures
  • Manque de temps (i.e. manque de motivation)
  • Blessures qui n’en étaient pas vraiment mais qui me donnaient une bonne excuse pour ne pas faire de sport

J’ai vécu l’une de ces périodes récemment. Après avoir repris l’activité physique régulière, je me suis posé la question suivante : existe-t-il une tendance, un « pattern » dans chaque période creuse?

Bien sûr que oui.

De plus, je suis persuadé que ces tendances s’appliquent également aux personnes qui ne font pas d’activité physique régulière ou à celles qui ont échoué dans leurs tentatives de l’intégrer à leur quotidien.

Mon objectif avec l’infographique qui suit n’est pas d’être moralisateur ou de m’improviser spécialiste de l’entraînement, mais plutôt de partager avec vous certaines difficultés que je vis moi-même en rapport avec l’activité physique, dans l’espoir que cela aidera ou inspirera certain(e)s d’entre vous dans vos démarches d’activité physique!

Note : En lisant, remplacez dans votre tête « activité physique » et « entraînement » par tout sport qui vous plaît : marche, tennis, yoga, Pilates, Zumba, gym, vélo, jogging, etc.

entrainement_graph_thumb

L'illusion du débutant

 

La dure réalité

 

La lune de miel

 

L'Apocalypse

 

Espoir

 

Faux espoir

 

La phase fuckée

 

Le choix

 

Nirvana

 

Conclusion ou réflexions finales

 

magnet entrainement annonce

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

[purehtml id=6]

 

Partager cet article