5 mauvais conseils sur le SUCRE

5 mauvais conseils sur le sucre (header)

C’est ma troisième BD sur le sucre. Faut croire que j’aime le sujet !

La première parlait du faux sucre (édulcorants). L’autre parlait de l’effet (ou plutôt non-effet) du sucre sur le comportement des enfants.

Ce qui m’a motivé à en écrire une autre, c’est que je viens de terminer la lecture de l’excellent livre de la nutritionniste-diététiste Catherine Lefebvre, intitulé « Sucre : vérités et conséquences », que je te recommande fortement d’ailleurs.

livre_Catherine

Je sais pas pourquoi, mais c’est un livre qui m’a mis en beau maudit. Contre l’industrie alimentaire, principalement.

J’ai donc combiné ma colère avec le fait que je déteste la mode actuelle des jus, ce qui a donné cette courte BD, composée dans le style minimaliste qui caractérisait ce que je faisais au début du site. Nostalgie en bonus.

Note : Évidemment, la BD ne couvre pas tout ce qu’il y aurait à dire sur le sucre; j’ai simplement sélectionné 5 points que je trouve particulièrement marquants. Pour tout le reste, lis le livre de Catherine !

 

5 mauvais conseils sur le sucre (titre)

 

Fais attention aux fruits c'est plein de sucre

Les jus donnent du sucre libre sous forme de fructose

 

 

Choisis bien ton sucre

Aucun sucre libre n'est vraiment meilleur qu'un autre

 

 

Fais juste couper le dessert

Le sucre ajouté dans les aliments transformés c'est du sucre caché

 

 

Le sucre ne cause pas le diabète

Oui le sucre libre est en lien avec le diabète

 

 

C'est le gras qu'il faut couper

L'industrie du sucre

L'industrie du sucre (suite)

 

 

Conclusion food porn et limite de sucre par jour

 

Boissons sucrées en pharmacie

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Si tu as aimé cet article, le Pharmachien te suggère également :

231 Responses to 5 mauvais conseils sur le SUCRE

  1. Références :

    « Sucre : vérités et conséquences » de Catherine Lefebvre (2015)
    http://editionsedito.com/sucre-verites-et-consequences/

    La surconsommation de sucre est un contributeur majeur à l’obésité au niveau mondial : https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/sugary-drinks-fact-sheet/

    Lien entre la consommation de sucre ajouté et les maladies cardiovasculaires : http://jama.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=2174010

    Article d’Alain Vadeboncoeur sur les « Sugar Papers », qui révèlent des similitudes entres les stratégies de l’industrie du sucre et de celle du tabac : http://www.lactualite.com/sante-et-science/les-sugar-papers-devoilent-le-grand-scandale-de-lindustrie-du-sucre/

    L’industrie du sucre a financé des recherches qui identifiaient les graisses comme le principal danger en matière d’alimentation : http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2015/09/01/john-yudkin-lobby-sucre

    Aujourd’hui, le lien entre la consommation de gras et la santé n’est pas clair du tout : https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/dietary-fat-and-disease/

    George Irving, le scientifique qui a évalué à sûreté du sucre pour la FDA aux États-Unis, a été le président du comité scientifique de l’industrie du sucre : http://www.motherjones.com/environment/2012/10/sugar-industry-lies-campaign?page=2

    25 grammes de sucre libre/ajouté par jour correspond à 5% des calories quotidiennes, ce qui est recommandé comme « idéal » par l’OMS : http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/sugar-guideline/fr/

    Personne ne se fie au guide alimentaire en matière de sucre (ou de quoi que ce soit d’autre)… mais peut-être qu’on devrait se fier à celui du Brésil, qui inclut des recommandations hyper simples basées sur les habitudes de vie, comme éviter les aliments transformés et cuisiner à la maison : http://www.fao.org/nutrition/education/food-based-dietary-guidelines/regions/countries/brazil/en/

    Tu auras peut-être envie, comme certains sur Facebook, de me citer cet article d'Harvard pour réfuter mon point comme quoi il n'y a pas de "bon" sucre : http://www.health.harvard.edu/staying-healthy/choosing-good-carbs-with-the-glycemic-index. Mais remarque bien que cet article parle d'aliments, en fonction de leur composition en sucres simples et complex. En aucun temps il n'est question de sucres libres, ou encore d'un sucre libre VS un autre. Donc citation d'Harvard fail.

    Tu penses te faire un jus de légumes frais pressé à la place ? Désolé, mais ça n'a pas plus de valeur nutritive qu'un jus de fruits. Du jus, c'est essentiellement de l'eau et du sucre. Et même si la plupart des légumes contiennent moins de fructose qu'un fruit, certains en ont plus, comme la carotte : https://ndb.nal.usda.gov/ndb/foods/show/2901?fgcd=&manu=&lfacet=&format=&count=&max=35&offset=&sort=&qlookup=11124.

    La diète Méditéranéenne, pauvre en sucres libres et modérément grasse, a été associée dans de nombreuses études à une meilleure santé cardiovasculaire : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23432189

    • Et qu’en est-il des légumes? Par exemple dans un potage… Et des smoothies maison? Est-ce que le fait de réduire en purée libère le fructose de sa prison de fibres? Merci!

      • Je ne crois pas que réduire en purée les aliments élimine les fibres… Un extracteur à jus ne fait pas que broyer les aliments, il les filtres jusqu’à ce qu’il n’y ait que du liquide (comme de l’eau)

      • Donc, tu confirmes que les smoothies, y a pas de probleme. Car j’en consomme en masse.

      • Relis il explique que les smoothies sont ok car tu gardes la fibre. ..

  2. L’autre jour, au bureau, j’ai eu un petit creux. Je vais à la pharmacie à côté en me disant que je trouverai surement un truc sympa à grignoter. J’ai rien trouvé qui me tentait. Il y avait plein de boissons gazeuses, de chips, de chocolats, etc. par contre. Mais rien de bien naturel :(.

    • En effet, même problème de mon côté quand je travaille et que je veux une collation ! Une fois j’ai pris une barre de régime… c’était franchement dégueulasse.
      Olivier

      • Pour ma part j’ai réalisé à quel point c’était grave lorsque j’ai visité une pharmacie en France et en Italie et que j’ai réaliser que même les shampoings et couches de bébé n’y trouvaient pas leur place. Je travaille comme technicienne et je trouve que vendre du sucre, des boissons gazeuses, des chips et EN PLUS de les mettre en vente chaque semaine, alors que les gens viennent pour traiter leur diabète, hypertension et autres maladies, est une aberration. C’est comme si on vendait de l’alcool et des cigarettes alors qu’on traite des patients pour l’alcoolisme et le tabagisme…(Note : par contre, le plus choquant est d’aller dans une pharmacie dans le Maine USA,..là où il y a une allée pleine de bouteilles d’alcool et qu’à la caisse, les patch d’arrêt tabagique (assez chers) sont mis à côté des paquets de cigarettes (BEAUCOUP moins cher)….matière à réflexion)

      • On parle toujours que le sucre n’est pas bon pour la sante. Pouvez -vous nous parler de l’aspartame ,est-ce correct ou mauvais pour la sante

  3. Une autres croyance qui a la dent dure, c’est cette distinction anachronique de Mono/Di-saccharides = sucre rapide et poly-saccharides = sucre lent.

    Encore dernièrement au fitness j’ai capté une discussion entre un coach et son client : le “professionnel du sport” (c’est comme cela qu’ils aiment bien être désigné) conseillait à son client de faire le plein de sucre lent avant chaque séance : donc pain, pates, céréale.
    C’est un peu oublier qu’une fois raffiné a mort, l’amidon devient aussi “glycemifiant” que du sucre de table

    Un dernier point : j’utilise perso un extracteur de jus et ta remarque sur les fibres est correcte. C’est pour cela qu’il est toujours conseillé de respecter les proportions 80% légume / 20 % fruit
    pour éviter se retrouver avec une bombe à sucre

    • Mais si le client du coach mange du riz brun, des pâtes de blé entier, des patates avec la pelure, du pain de boulangerie aux 12 grains et des céréales du genre “Bran buds”? Tsé, des sucres lents avec des fibres?

    • En effet, c’est là que les pseudo-pros commencent à citer des articles comme celui-ci (http://www.health.harvard.edu/staying-healthy/choosing-good-carbs-with-the-glycemic-index. ) pour justifier leur apport en “bons sucres avec un faible indice glycémique” . Mais comme tu dis, les sucres supposément complexes et lents ne le sont probablement plus du tout dans les aliments transformés.

      Je dois faire une précision pour le jus de légumes par contre : ça n’a pas plus de valeur nutritive qu’un jus de fruits. En fait, ça n’a aucune valeur nutritive, car le résultat final reste du sucre et de l’eau. Certains légumes sont d’ailleurs riches en fructose, comme la carotte :
      https://ndb.nal.usda.gov/ndb/foods/show/2901?fgcd=&manu=&lfacet=&format=&count=&max=35&offset=&sort=&qlookup=11124

      Consommer du jus de légumes n’est malheureusement pas équivalent à manger le légume en entier. Et pour ce qui est des propriétés bénéfiques qu’on leur attribue, c’est encore là bidon :
      http://lepharmachien.com/cure-de-jus/

      Merci pour ton commentaire Chris et A+!

      Olivier

      • Le fameux V8 est donc déconseillé?

        • “Déconseillé” me semble fort. C’est simplement que les jus, en général, n’apportent rien de vraiment intéressant sur le plan nutritionnel.
          Mais personnellement j’aime beaucoup le V8 !
          Olivier

          • Je crois tout de même que mieux vaux boire un V8 avec un repas qu’un verre de jus sucré ou de coca cola. Malgré cela, la liste de nutriments sur la canette de V8 et leur pourcentage de valeur quotidienne recommandée élevée est-elle fiable? Car je pensais que ce jus de légume était intéressant au niveau nutritionnel.

          • Je suis d’accord, c’est mieux. Mais juste marginalement mieux.

            Ce qu’il faut surtout se dire, c’est qu’un jus de fruits et/ou légumes n’est pas “santé” et surtout pas indispensable.

            Merci pour ton commentaire !

            Olivier

      • A propos de ton affirmation que les jus de légumes n’ont aucune valeur nutritive, aurais tu des articles, références, etudes ? Ca m’interesse

        • Avec plaisir !

          Si tu aimerais simplement que je te cite une autre personne qui dit la même chose que moi, c’est facile. Exemples :
          http://nutritionnisteurbain.ca/aliments/5-questions-reponses-sur-les-jus-de-fruits/
          http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/nutrition-and-healthy-eating/expert-answers/juicing/faq-20058020

          Sinon, je peux aussi te fournir une référence comme quoi la composition chimique d’un légume n’est pas différente de celle d’un fruit. Exemples :
          http://www.fao.org/docrep/V5030e/V5030E05.htm
          http://ressources.ciheam.org/om/pdf/a19/CI920812.pdf

          Ou encore mieux, ce type d’infographie de James Kennedy Monash que j’adore :
          https://jameskennedymonash.wordpress.com/2014/01/26/if-beetroots-had-ingredients-labels/

          Pour ce qui est d’une étude (dans le sens d’essai clinique), ce n’est pas vraiment applicable, puisqu’une étude ne pourrait pas démontrer qu’un jus de légumes est plus ou moins nutritif qu’un jus de fruits. Sauf peut-être si on suivait des gens qui boivent l’un ou l’autre pendant des années… mais une telle étude ne sera jamais réalisée évidemment.

          Si tu cherches quelque chose de plus précis, alors ça dépend. Par exemple, est-ce que les minéraux et vitamines des jus peuvent être considérés nutritifs ? Il faut alors se demander si une carence en minéraux et vitamines est quelque chose de fréquent chez une personne en santé, si l’apport nutritif des jus est significatif, si les jus apportent quelque chose qu’on ne peut pas aller chercher dans d’autres aliments, etc. Alors, ce n’est plus une question de référence, mais plutôt une réflexion sur les principes de base de la nutrition. C’est aliors un(e) diététiste-nutritionniste qui serait le mieux placé(e) pour te répondre.

          Merci pour la question et A+!

          Olivier

          • Oliver,

            Merci beaucoup pour la réponse et les liens.

            Il se trouve en effet que les questions soulevées dans ton dernier paragraphe sont celles qui me poussent à investiguer la question des jus (surtout de légumes verts). Que l’on s’entende, quand je parle de valeur nutritive des jus, je fais référence l’apport en micro-nutriment (mineraux, vitamines, oligo-éléments). Pour le reste, je ne me fais pas d’illusion.
            J’ai discuté sur ces sujets avec des nutritionnistes, des naturopathes, des gens lambda qui suivent des cures de jus + tout un bagage de connaissances personnelles issue de littérature à ce sujet. Résultat des courses : je peux en conclure que dalle sur le réel bénéfice de ces jus. Chacun y vas de son avis en affirmant “moi j’ai trouvé, j’ai raison. Les autres sont dans le tort” super …
            La nutrition étant une science récentes, ces divergences d’opinion me semble pour l’instant naturelle.

            Je reconnais quand même un grand mérite aux extracteurs : c’est sa capacité d’augmenter facilement sa part de fruit et légumes au quotidien.

  4. En France, les pharmacies ne vendent pas trop de machins qui se boivent ou se mangent (sauf les médicaments dont certains sont franchement imbuvables et les machins pour régimes), et la fabrication du pain dit de tradition française est règlementée, il ne doit pas y avoir de sucre rajouté.

    Moralité : acheter son pain en boulangerie et d’une et de deux, ben, éviter les plats préparés et autres bouffes toute faite. En prime : ça coûte moins cher, c’est souvent moins salé et plus varié. et faire de la cuisine ne prend pas tant de temps, et oui c’est bon pour la convivialité, en tous cas pas moins pire qu’un McTruc où chacun à son téléphone à la main.

    Et boire de l’eau à table ! Jamais compris comment on pouvait apprécier le goût de la nourriture en avalant une saloperie sucrée avec. Et ça revient moins cher et en plus si c’est de l’eau du robinet c’est plus écolo.

  5. Manger moins sucré pour retrouver le vrai goût des choses.
    Comme le dit lepharmachien, ne pas acheter les produits transformés qui n’ont rien à voir avec le sucre.
    Lire et généraliser l’étiquetage nutritionnel mis en place en mai 2016 en France (et avant en Grande-Bretagne.

  6. Il y à deux documentaires sur Netflix sur ce sujet en ce moment : “Sugar coated” et “the secrets of sugar” . ça parle de l’industrie du sucre qui a sa main dans bien des pots (un peu comme l’industire du tabac à l’époque). ça pourrait t’interesser si tu ne les a pas encore vue (par contre ils sont en Anglais).

  7. Salut Olivier ! Super sujet, ça me rappelle un documentaire que j’ai récemment visionné pour ceux qui ont Netflix et que ça intéresse : Ras-le-bol (ou Fed up en anglais) qui pose des hypothèses sur les causes de l’obésité juvénile aux USA. Le documentaire m’avait vraiment étonné sur la quantité de sucre ajouté dans la majorité des produits transformés. Y’a beaucoup d’éducation et de sensibilisation à faire encore sur ce sujet!

  8. Véronique Céleste

    Depuis que j’ai coupé le sucre drastiquement (moins de 50 g de carbohydrate par jour), j’ai perdu du poids, je n’ai plus de saute d’humeur ou de craving, je n’ai plus de brûlement d’estomac, ma pression est redevenue parfaitement normale, je n’ai plus de carries, etc. Ce n’est que mon expérience personnelle (et celle de mon mari) et ce n’est peut-être pas le plus simple des modes de vie, mais je suis convaincue que tout un chacun gagnerait beaucoup à au moins réduire sa consommation de sucre à moins de 100 g par jour. Maintenant, à l’épicerie, c’est facile : fruit et légume, viandes et noix, produits laitier et hop on rentre à la maison faire sa propre bouffe!

  9. +10000 pour le sucre qui n’a rien à faire dans certains produits transformés. Mais quand 100% de l’offre contient du sucre (par ex. pour les petits pois en boîte), on n’a plus beaucoup d’options : soit on ne mange plus de petits pois, soit on a la chance et le temps d’aller sur un marché de producteurs et d’écosser soi-même ses petits-pois, soit on est mégariche et on achète ses petits-pois uniquement dans l’épicerie bio (pour autant que ceux-là n’aient pas de sucre ajouté), soit… on courbe l’échine et on achète des petits-pois au sucre (qui sont nettement moins bons et qui contiennent souvent des arômes douteux en plus).

    • Pour moi, maintenant, c’est petit pois congelés. Pas cher, très verts, pas de sucre et croquants sous la dent! Les solutions congelées valent la peine de s’y arrêter en hors saison.

  10. Bonjour !
    Tout d’abord, je dois dire que même si c’est la première fois que je commente, je trouve ce site absolument divertissant, instructif et essentiel ! Merci pour ce superbe travail !

    J’ai une question au sujet des fruits. J’ai l’habitude de me faire des smoothies maison le matin, dans lequel je mets uniquement des fruits frais et du lait, passés au blender. Est-ce que le fait de passer des fruits entiers au blender libère les sucres des fibres, comme dans le cas des jus ? C’est peut-être une question niaiseuse , mais je me dis que si du jus d’orange qui contient beaucoup de pulpe est considéré comme une boisson sucrée au même titre que les boissons gazeuses, je ne vois pas pourquoi les smoothies seraient différents ?

    Merci à l’avance !

    • Ahah, question pertinente, si l’image de la prison de fibres est bonne!… mais ça me fait penser… moi qui mastique jusqu’à la purée la plus pure (c’est sûr que je sépare le jus du reste!) il arriverait quoi à mes sucres de fruits…? ne serait-ce pas plutôt que consommer les fibres *en même temps* que le sucre permettrait une absorption plus lente des sucres, point?

      • Je pense que ce que vous avancez pourrait avoir du bon sens, mais je n’ai malheureusement aucune espèce d’expertise dans le domaine, donc mon opinion vaut ce qu’elle vaut. On dirait que je ne suis pas la seule à m’inquiéter des amorties, alors si un/e nutritionniste passait dans le coin et pouvait éclairer nos lanternes je suis certaine que ce serait très apprécié !

      • Salut Josée !

        Dis-toi que même le blender le plus puissant conserve les fibres, alors tu n'as pas à t'en faire pour ta giga-mastication !

        En autant que tu avales le tout évidemment. Genre que si tu fais juste sucer le jus et que tu craches le reste, alors tu t’es transformée en une sorte d’extracteur à jus nouveau genre…
        Merci pour ta question et A+!

        Olivier

        • Je m’en doutais… 😉 mon msg était aussi que l’image du fructose pogné dans sa prison de fibre, libéré par l’extracteur à jus, bien que frappante, est une fantaisie de l’auteur…

          • L’image de la prison n’est pas une fantaisie : elle représente bien la réalité.

            C’est celle de la “mâchoire équivalente à un extracteur à jus” qui est fantaisiste ! 😉

            Olivier

    • Salut Jessy !

      Excellente question et d'ailleurs j'ai ajouté une précision dans la BD à ce sujet.

      Les smoothies faits au blender sont OK vu qu'ils conservent les fibres. Mais évidemment, si on y ajoute du jus ou un sucre quelconque, ils deviennent une source de sucre libre.

      L’idéal est d’ajouter en plus une source de protéines, comme du yogourt, des noix ou du soya.

      Merci et A+!

      Olivier

    • Le smoothie est correcte! Juste en dessous c’est marqué: Note: Les smoothies c’est OK, car on conserve les fibres du fruit

  11. Toujours intéressant et instructif ces BD !

    À part ça je me demande : en bout de ligne, n’est-ce pas la quantité de calories ingérées vs. dépensées qui compte ? Que ce soit du sucre libre ou non (qui est absorbé rapidement ou pas), qu’est-ce que ça change vraiment ?

    • C’est exactement mon avis aussi (et pourquoi je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’affirmation #4). C’est le gain de poids qui est fortement relié au diabète de type 2, peu importe que cet excès de calories provienne des glucides, des lipides ou des protéines.

    • Si tu as Netflix, il y a de super documentaires sur le sujet. Il y en a un sur le sucre ou un médecin explique pourquoi toutes les calories ne se valent pas. En gros, les calories vides sont rapidement absorbées, on a faim de nouveau et on mange plus. Quelqu’un qui consomme 300 calories de jus risque de plus manger dans sa journée, donc de consommer plus de calories, que quelqu’un qui consomme 300 calories de fruits. Le film montre également comment le sucre est absorbé dans le corps et dérègle tout le fonctionnement car le corps n’est pas fait pour recevoir une méga dose de sucre rapidement.

      • “En gros, les calories vides sont rapidement absorbées, on a faim de nouveau et on mange plus. Quelqu’un qui consomme 300 calories de jus risque de plus manger dans sa journée, donc de consommer plus de calories, que quelqu’un qui consomme 300 calories de fruits.”

        Et voilà! Mais ça ne dément aucunement l’affirmation de Maxim Bernard. Le problème principal (pour la prise de poids strictement sans s’embarquer dans la valeur nutritive d’un régime vs un autre) demeure un surplus calorique (donc “calories in” > “calories out”). Vous dites tout les deux presque la même chose mais de manière différente ; oui l’effet de satiété d’une boisson sucrée est bien moindre que celle de manger une quantité équivalente de légumes en terme de calories, il reste néanmoins que la prise de poids arrive lorsque l’on mange plus. (Supposons que quelqu’un arrive à “combattre” ou ne pas céder à sa faim après avoir bu ses 300 calories de jus sucré vs celui qui a mangé ses 300 calories de brocoli, il ne prendra pas plus de poids non?

    • En effet ! C’est vrai pour l’individu. Mais si on parle d’obésité comme phénomène (ou même épidémie) mondial, alors la surconsommation de sucre libre est possiblement le facteur de risque #1.

      Mais il y a plusieurs autres façons d’engraisser, c’est sûr.

      Olivier

    • Les études des 60 dernières années sur la quantité de calories in vs calories out arrivent toutes à la même conclusion: ce n’est pas la quantité de calorie qui importe, c’est de quelle provenance sont ces calories. 1000 calories de brocoli ne feront pas engraisser, pas vrai? Alors que 1000 calories de sucre… Voir ici (Dr Jason Fung) pour tout comprendre: https://intensivedietarymanagement.com/

      • “ce n’est pas la quantité de calorie qui importe”

        What?!?! C’est curieux je pensais que non seulement ça avait de l’importance, mais que c’était même LE critère #1 de la perte de poids : induire un déficit calorique.

        Auriez-vous un exemple de perte de poids par la diète qui ne passe pas par une diminution des calories ingérées?

        • Je pense qu’en bout de ligne, l’organisme aura brulé davantage de calories pour digérer un brocoli qu’un verre de jus de pomme. Donc effectivement, outre la quantité de calories absorbé, leur provenance importe. D’ailleurs, il y a environ trois ans, Weight Watchers a complètement revu son programme pour prendre cet aspect en considération.

  12. Pour aller un peu contre l’acidité des tomates, je mets un peu de sucre, vin rouge ou whisky/cognac dans la sauce tomate chez moi 😀

  13. Bien sûr qu’il faut rajouter du sucre dans la sauce tomate, surtout faite maison, ça permet de réduire l’acidité de la tomate (après pas trois tonnes hein, ça s’utilise comme une épice comme dit Pierre Hermé, donc une petite cuillerée c’est bien) et ça ne donne pas de goût sucré à la sauce. Et en fin de cuisson un petit trait de vinaigre balsamique, pour l’umami.

    • Sans vinaigre balsamique pour moi; je trouve que ça goûte le concentré de jus de vidange. Par contre, remplacer le sel par une bonne cuillerée à soupe de Ngoc Mam, ça ajoute vraiment une autre dimension au goût de la sauce.

  14. En ce qui concerne la dernière pastille, cette situation n’est pas fictive en Europe! Là-bas une pharmacie c’est une pharmacie où il n’y pas de Coke et autre Chips et où ce serait une aberration d’en trouver….

    • Je sais… c’est très cool.
      Mais en revanche, les pharmacies chez vous débordent de produits homéopathiques !
      Olivier

      • Pour toute l’Europe je ne connais pas la situation, mais en France, le pourquoi de la popularité des produits homéopathiques est bien connu, et malheureusement provenant d’une situation qui dure depuis les années 50 donc difficile à défaire :
        En premier lieu, le remboursement des médicaments (qui est une bonne chose!) a entrainé les médecins Français a prescrire des médicaments pour n’importe quelle occasion. Du coup depuis 50 ans les gens sont habitués à sortir de chez le médecin avec une ordonnance, même si desfois ce n’est que de l’aspirine pour un rhume!
        De plus en France certains médicaments homéopathiques sont remboursés; l’argument (non public) étant qu’il est préférable que les gens prennent des sucrettes plutôt que des vrais médicaments. Evidemment cela encourage les médecins à prescrire des médicaments homéopathiques puisque ça fait du bien au patient sans avoir de danger sur sa santé.

        Et en plus, les gros laboratoires de médicaments homéopathiques Français produisent des médicaments présentés comme homéopathiques, mais contenant en fait des principes actifs, donc non homéopathiques de fait; cependant ils sont présentés comme étant “à base de plantes” et “traditionnels”. Il y a donc des médicaments “homéopathiques” qui ont une efficacité réelle.
        Pour énormément de gens en France, “homéopathie” est synonyme de remède traditionnel à base de plantes, ce qui explique leur succès et l’énorme difficulté de démontrer que l’homéopathie est une arnaque puisque les médicaments homéopathiques sont remboursés (l’Etat ne rembourserait pas un médicament qui ne marche pas!) et que certains sont prouvés comme étant efficace (les “faux homéopathiques”); en général on passe pour un suppôt de l’industrie pharmaceutique qui ne croit pas au bienfait des plantes et des remèdes naturels.

      • Ah ça… le lobby homéopathique est très puissante en France. Moi je trouve que ça fait cher pour des placebos, mais bon…
        Pour la vente de gâteaux et autres, je crois que théoriquement les pharmaciens français pourraient le faire, mais en pratique l’ordre des pharmacien est contre, de peur que les supermarchés exigent de vendre des médicaments en compensation.

      • J’ai été soigné toute mon enfance à l’homéopathie et je ne suis jamais malade (j’ai 34 ans). Je sais qu’ici au Québec, les homéopathes sont des charlatans et c’est bien dommage car cette médecine fonctionne. En tout cas je préfère voir de l’homéopathie qui déborde que de la marde à manger qui fait grossir, donne le diabète, l’hypertension et des maladies cardio-vasculaires…

  15. savardchris@hotmail.com

    Toujours aussi intéressant Le Pharmachien. Par contre, un mot sur la sauce tomate maison! Le sucre fait parti de beaucoup de recettes maisons familiales puisque ça casse l’acidité de la tomate. Une recherche google pour vous le prouver https://www.google.ca/search?q=sauce+tomate+sucre&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=sLnSV5ChEsbB-gGbsZZY

  16. Simon Berthiaume

    Je ne crois pas que ça fasse une grosse différence en bout de ligne, du sucre étant du sucre, mais pour le point #2, le sirop d’érable est principalement composé de sucrose et non de glucose/fructose comme les fruits ou le sirop d’agave. Pour moi ça fait une différence puisque je souffre de SCI et qu’il est suggéré d’éviter les aliments riches en fructose spécifiquement (diète FODMAP).

  17. Que dire des smoothies?

  18. Délicieuse lecture! Par contre, si je peux ajouter un bémol, on voit ici qui cuisine à la maison (madame?). Le sucre est bien utile dans la sauce tomate. Ça enlève beaucoup d’acidité. Pour une bonne sauce tomate, à moins d’être en Italie (où les tomates fraîches sont davantage sucrées naturellement), il est presque systématique de devoir ajouter un peu de sucre.

  19. Est-ce que les fruits broyés dans un mélangeur pour en faire un smoothie, ça fait exactement la même chose qu’avec l’extracteur à jus ? Sucre libre ?

  20. Le documentaire ”fat head” est intéressant à ce propos. Peut-être est-il encore gratuit sur youtube, à écouter si le sujet,dans la même veine, vous intéresse. :)

  21. Est-ce que cela s’applique aux smoothies aussi? Techniquement les fibres sont encore là, mais est ce que l’action de malaxer a extrait la molécule de sucre des fibres?

  22. Dans les smoothies qu’ils soient verts ou non, je présume que le sucre ne devient pas aussi libre que lorsqu’on fait ça avec un extracteur. Non?

    Évidemment, nous on ajoute une cuillère de sirop d’érable pour 4 portions, donc en terme de quantité je crois que c’est raisonnable.

  23. Le fructose “libre” est automatiquement transformé en graisse? À ma connaissance il doit y avoir un surplus de fructose au niveau du foie afin que l’excès soit transformé en graisse.

  24. Jus pressé maison vs *smoothie*, même chose ou c’est mieux?

  25. Marilène Bernard

    C’et super de comprendre l’absorption du sucre! Par contre dans le texte il est question d’extraction du jus, j’aimerais savoir si on se fait un smoothie ou si on fait notre propre yogourt à boire, le fruit est passé au mélangeur est-ce le même résultat?

  26. Excellente bédé!

    J’aimerais bien comprendre ce qui se passe chez ceux et celles, qui comme moi, ne semble pas transformer le sucre en graisses et qui peuvent alors s’empifrer semble-t-il, à l’infini. A-t-on des connaissances à ce sujet? Est-ce que le sucre est tout de même aussi néfaste que chez n’importe qui d’autre de normal et pas rachitique?

    Merci,

    Mathieu

  27. Ca aurait été bien de préciser ”Diabète de type2”. Signé: Une diabètiques type1 qui passe sont temps à expliquer qu’elle a pas cette maladie parce qu’elle a mangé trop de sucre! :)

  28. Est-ce le même principe avec les fameux Smoothies? On libère le fructose avec notre “blender” pour en faire un sucre libre? Moi qui pensait bien faire en déjeunant avec ça le matin…

  29. Ma pharmacie c est refait une beauté. Il y a maintenant un espace clairement identifié pour passer à la caisse et évidemment les murs de cet espace est rempli de présentoirs à bonbons avec des emballages plus beaux Les uns des autres ! !!??

  30. Connais-tu le Dr Jason Fung? Faut que tu lises son livre “The obesity code”. Idem pour les travaux sur le sucre et l’obésité du Dr Robert Lusting.
    C’est deux gars-là on changé ma vie.

  31. Le pire, c’est que le sucre crée une dépendance selon moi… Si je passe plus d’une journée sans sucrerie, mon moral et mon énergie s’en ressent! Je ne prends pratiquement aucune caféine alors je vis un “crash” très désagréable. En plus, je suis irritable au point qu’on dirait un méga SPM haha
    Si tu connais une méthode pour se sevrer en douceur, je suis preneure!

  32. Bonjour ! J’aime bien la BD et c’est vrai que le sucre est caché partout ! Je suis moi-même nutritionniste. Le seul petit détail de la BD qui me dérange, c’est la partie concernant le diabète. Je suis la maman d’un petit garçon de 7 ans qui est diabétique de type 1. Chaque jour, nous devons nous battre pour éduquer les gens sur le diabète car ils sont tous mis dans le même bateau les types 1 et les types 2 sans compter les autres types moins connus. Quand je regarde la BD, ça me frappe de voir véhiculer le diabète (sous entendu de type 2) mais non spécifié ! Donc, encore une fois, on doit démontrer que le diabète de type 1 de mon gars n’est pas relié aux habitudes de vie mais à une maladie auto-immune dont on ignore l’origine…

  33. Benoit Galarneau

    Merci d’avoir démystifier la relation entre fibre et sucre. C’est le glucose qui me dérange. On dit que le cerveau ne carbure qu’à ça. Vrai? C’est bien un “sucre”? Où peut-on en trouver du bon?

  34. Julien St-Laurent

    Merci de partager les références ! BEAUCOUP TROP souvent des articles font état de supposés faits scientifiques sans pour autant en démontrer une démarche !

  35. J’ai subi une chirurgie bariatrique et j’ai dû faire une diète préop. Je peux vous confirmer que les 4 premiers jours sont vraiment roff. C’est un réel sevrage, le corps demande le même apport en sucre et autre qu’avant, mais il ne l’obtient pas. Ce sucre a une réelle emprise sur notre corps et il est très difficile de s’en défaire. Il est effectivement omniprésent ce satané sucre.

    • Bonsoir Guy, il n’existe pas d’addiction au sucre. Votre corps demande le sucre dont il a besoin pour que votre cerveau et vos muscles fonctionnent correctement. Pas plus, pas moins. Donc, quand vous l’en privez, il rouspète.

      • Bonjour Shackleton, quelles sont vos références pour affirmer qu’il n’existe pas d’addiction au sucre ? Toutes celles que j’ai consultées récemment indiquent justement le contraire. Il semblerait même que l’effet addictif soit 10 fois supérieur à celui de la cocaïne, sucres cachés y compris, ce qui est bien le problème.

  36. Bonjour, j’ai trouvé votre article très intéressant et vraiment bien construit. On comprend super bien. Ma question est au sujet des sucres dans les fruits. Je consomme des petites framboises et des fruits surgelés le matin dans mon gruau, mais lorsqu’ils dégèlent, ça fait du petit jus. Est-ce la même chose que le jus extrait par un extracteur à jus donc rempli uniquement de fructose ??? Car je mange les fruits et le jus qui vient avec. Logiquement les fibres dans mes fruits devraient ralentir l’absorption du fructose ?

    Merci beaucoup

  37. Bonjour Olivier,
    J’aime bien cette BD sur le sucre. Tu parles des jus qui contiennent des sucres libres puisque les fibres sont retirées. Qu’en est-il des smooties maison? Je broie au mélangeur des fruits frais et congelés ainsi que de l’eau comme liquide. Les sucres des fruits deviennent-ils libres si ceux-ci sont broyés entiers?
    J’ai bien hâte de voir tes émissions à Explora!
    Sylvie

  38. Moi j’ajoute du sucre dans ma sauce à spag, pas 1 tasse là mais un peu (1/2 à 1 c. à soupe dans un gros chaudron), c’est pour couper l’acidité des tomates. Et j’ajoute du vin, bin du vin, c’est pour le coeur 😀 Sans farces, le sucre ajouté est pointé du doit de plus en plus, livres, documentaires, etc. On attend quoi pour forcer les fabricants à inclure les grammes de sucres AJOUTÉS dans le tableau nutritionnel d’un aliment?

    Concernant les compotes de pommes/fruits sans sucres ajoutés, c’est le même combat que pour les jus de fruits concernant les sucres libres ou c’est moins pire?

  39. Donc les smoothies sont à éviter, puisque ça libère le sucre des fruits qu’on y met ?

  40. je suis en guerre contre le sucre ajouté dans la bouffe “salée” depuis des années! et c’est dingue à quel point yen a dans tout ? Je suis rendue à faire mon bouillon de boeuf et poulet maison (et sauce tomate, soupe, etc) parce que y’a pas une maudite compagnie qui en vend sans sucre! meme les bios ont du “sucre de canne bio” dedans! ils en font du sans sel, mais pas du sans sucre, c’est tellement cave.

    sais tu si il y a une liste quelque part de tous les noms pour le sucre? genre sucrose, dextrose et autre cochonnerie? (et ça vient de où le dextrose anyway? est-ce que ça fait le meme effet que le sucre libre?)

  41. Michelle Olaizola

    La pharmacie PIerre Perreault et Janic Dubé à Château-Richer, ne tient aucune boisson gaseuse ni de boisson énergisante… je dis ça d’même :)

  42. Le pain fait de grains anciens sur une maudite vieille meule, je l’ai ri en tabarouette. Merci pour ce gros rire fort et gras à la fin de cette difficile semaine.
    Mais c’est fou comme l’industrie du sucre a du pouvoir sur tout. Je suis nutritionniste et l’industrie du sucre nous envoie directement des papiers à la maison! Pas besoin de te dire que je sacre ça à la poubelle avant même de l’ouvrir et on est une méchante gang a le faire.

  43. Allo!
    Si le sucre t’intéresse, je te suggère l’excellent livre du Dr. André Marette (chercheur à l’université Laval et spécialiste du diabète)et de Geneviève Pilon: La vérité sur le sucre.
    Il vient tout juste d’être publié dans les librairies. Un ouvrage scientifique bien vulgarisé pour M.et Mme tout le monde

  44. C’est drôle de voir ce texte ajd…il ya pas longtemps j’ai regardé un documentaire de 2h sur le sucre qui parlait pas mal des mêmes points que toi/le livre que je n’ai pas lu.
    C’est incroyable le pattern qui se répète par l’industrie/les lobby, cigarette, gras,…
    Quel sera le prochain aliment maudit? On part les paris?

    Sur ce, je m’en vais manger ma soupe thaï que…ouf ya pas de sucre dedant je viens de vérifier la recette…ben oui c’est moi qui la FAIT!!!!! Yayyy!

    Merci pour cette BD!

  45. Merci pour ce billet! Depuis le temps où je m’époumone à dire que le sucre c’est toujours du sucre qu’il soit blanc, de canne, du miel, du sirop d’érable, de l’agave, etc. Je me rappelle m’être engueulée avec un commerçant qui faisait la promotion d’un sorbet “sans sucre” puisqu’il ne contenait que des fruits. “Des fruits, c’est naturel! Ça compte pas comme du sucre, non?”

    Bref, la mention “fait de sucre naturel” me donne de l’urticaire! À ce que je sache, tout le sucre est naturel. Qu’il soit blanc ou brun. On n’a pas encore inventé du sucre de synthèse. (je suis certaine qu’un chimiste a déjà essayé par contre)

  46. France de Villers

    Qu’est ce que tu as en avant de toi sur ton bureau à l’Université?

  47. Andre Brassard-Dallaire

    C’est drôle que tu parles des pharmacies et de la liqueur: 80% du temps c’est à la pharmacie qu’il est le moins cher. Tout comme l’étaient les cigarettes dans le temps qu’ils en vendaient eux aussi!

  48. J’ajouterais qu’on parle d’un diabète de type 2…. Étant diabétique de type 1, ce n’est pas rare qu’on me dit “c’est parce que t’as mangé trop de sucre quand t’étais jeune…” Alors que c’est totalement faux !!!

  49. C’est super pertinent! Je suis toutefois un peu troublée de constater qu’un jus frais pressé contient autant de sucre qu’une canette de liqueur… Lorsque je vois que la consommation de sucre ne devrait pas excéder 25 g par jour, je me rends compte que c’est très difficile, et ce, même si on a une saine alimentation et qu’on achète peu de produits transformés! Ce n’est pas abordé dans la BD, mais qu’en est-il si on fait beaucoup de sport? Est-ce que quelqu’un qui est sportif peut manger plus de sucre libre (puisque le risque d’obésité est plutôt limité)? Merci! :)

  50. Ce qui me fait halluciner en ce moment, c’est que nous donnons un antibiotique ( apo-amoxicilline..15 ml par jour quand même) à notre bébé de 7 mois et qu’il contient du saccharose (et une bonne dose de colorant) et d’un autre côté, nous faisons bien-sûr attention de lui offrir une nourriture sans ajout de sucre et sel.. Que pensez-vous de l’idée de sucrer (et colorer) les médiments?

  51. Richard Desmarais

    Si je mets des fruits frais et du jus sans sucre dans mon Ninja, est-ce que ça libère les sucres? Merci

  52. Super intéressant :-) Seul petit hic; l’exemple du sucre dans la sauce tomate est un mauvais exemple. Lol! Car les grands-mères mettent toutes du sucre (une pincée) dans la sauce tomate pour couper l’acidité 😉

  53. Question…..j’arrête le cola ordinaire pour le Cola Zéro Calorie. Mais je n’ai perdu AUCUNE livre et ça fait depuis 1 an. Donc, la perte de poids n’est pas en lien avec le nombre de calories mais strictement en lien parce que c’est aussi mauvais pour le poids de prendre de l’aspartame comparativement à du sucre? Quelqu’Un peut m’expliquer?

    • Bonjour, je ne suis pas une nutritionniste donc c’est simplement un avis personnel, mais remplacer la boisson gazeuse régulière par la diète est-elle la seule chose que tu as faite pour perdre du poids? Il faut aussi équilibrer le reste de ton alimentation et augmenter l’activité physique si tu n’en fais pas beaucoup. Ce sont les changements globaux qui peuvent amener une perte de poids graduel, pas uniquement changer un seul élément comme boire des liqueurs diète. Si tu fais cela mais que tu continues à manger plus que ce que tu dépenses, tu ne perds pas de poids. En plus, je ne sais pas ce que ça vaut scientifiquement, mais j’ai lu que les édulcorants qui remplacent le sucre dans les boissons gazeuses diète tromperaient le corps en lui faisant croire qu’il va recevoir du sucre, mais en réalité le sucre n’arrive pas, donc le corps envoie davantage de signaux de faim pour recevoir le sucre annoncé. Donc cela risquerait en fait de faire prendre du poids (en l’absence d’autres mesures.
      Je me bats moi-même contre mon poids et je sais comment c’est difficile d’en perdre durablement. Bon courage!

    • Ta bodycomp (% masse maigre, % gras) a-t-elle changé? A poids égal que dit le miroir et les résultats au gym?

    • La réponse est au niveau de l’insuline. Plus il y a d’insuline secrétée, plus il y a éventuellement de graisses produites. Le sucre consommé amène une production d’insuline, mais les succédanés de sucre, même ceux qui ne contiennent pas de calories, amènent une production d’insuline plus élevée que la consommation de vrai sucre.

  54. Ha, ton conseil #1, ça m’a rappelé, il y a de ça quelques années, une collègue au régime, suivie par diététiste, m’avait dit qu’elle ne pouvait pas manger de carottes parce que c’est trop sucré! ?

  55. Allo!!! Question… Est-ce que, de se faire un smootie avec des framboises, bleuets, bananes et yogourt nature (0%sucre et gras) , a le même effet que lorsque nous procédons à l’extraction du jus des fruits, c’est à dire qu’au mélangeur cela libère le sucre des fibres?

  56. Salut ! Excellent papier !

    J’ai une question. Chez moi, on fait souvent nos jus à la maison, mais au lieu d’utiliser un extracteur à jus, on utilise un mélangeur. Est-ce que le fait de réduire nos fruits en bouillie libère les sucres des fibres, ou bien les sucres demeurent-ils emprisonnés (puisque, contrairement à l’extracteur, le mélangeur ne nous permet pas de séparer les fibres du liquide) ?

    Merci !

  57. Intéressant, mais je pense qu’il faut en prendre et en laisser (non, je ne suis pas pharmacienne ni nutritionniste…) .

    Par exemple, l’exemple du pain est à mon avis… isshhhhh… Parce que je ne sais pas si les pharmacien ont le temps de faire du pain, mais si jamais quelqu’un a réussi à activer, ou même faire soi-même sa levure sans sucre, dites-le moi, parce qu’après plusieurs années à vivre dans un rêve utopique d’autarcie, jamais je n’ai réussi à faire / faire lever de la levure sans un agent sucrant (miel, érable, sucre raffiné, whatever).

    Idem pour le kombucha, qui fait si tant du bien après une soirée arrosée qui te laisse le système digestif dans un désir de s’expulser de ton corps. Pas de sucre? Ta boisson full sparkle préférée est morte dans une allure de semelle de botte beige weird couverte de moisissures.

    Mais sinon, super instructif! Merci!

  58. Bravo pour cet excellent article.
    Venant de France, j’ai toujours trouvé vos pharmacies vraiment bizarres avec toutes ces choses à manger…

    Question subsidiaire : que penses tu du sucre de coco ?

  59. EXCELLENT TEXTE !!! ENFIN on va peut-être passer le message de cesser de marteler sur le gras …et j’aimerais t’entendre un peu plus sur le sujet, entre autre élaborer sur l’arnaque totale des compagnies pharmaceutiques à ce sujet et qui a été la source du plus lucratif marché de médicaments au monde: les statines -_-

  60. Bonjour Olivier,

    Merci encore pour cet excellent papier sur le sucre!

    J’ai lu le livre de Catherine Lefebvre et je l’ai adoré. Il y a juste une chose sur laquelle je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi et Catherine, c’est que tous les sucres sont égaux.

    Tu pourras lire à ce sujet le livre du Dr André Marette “La vérité sur le sucre” qui vient tout juste de paraitre (http://plus.lapresse.ca/screens/31288e35-b410-4316-a829-1d879f90f244%7C_0.html).
    LES sucres (sucre blanc, sirop d’érable, miel, sirop d’agave, fructose…) auraient probablement un effet différent sur le métabolisme. De plus, certains sucres sont accompagnés d’autres molécules comme les polyphénols et des molécules anti-inflammatoires qui auraient potentiellement un impact bénéfique sur notre corps. L’idée est d’en consommer très modérément, et de garder en tête qu’un fruit c’est mieux qu’un jus de fruits. Cependant, je ne suis pas prête à dire, que même à un taux de sucre égal, une boisson gazeuse et un jus de fruits 100% pur s’équivalent.

    N’oublions pas non plus que le corps a besoin de sucres, seulement, il faut en consommer à la hauteur de nos besoins.

    Pis oui, “Tsé, le dessert, c’est bon pis c’est l’fun de temps en temps!”

    Isabelle

  61. Merci merci merci!!!! Je suis diabétique de type 1… Alors le sucre, tout le monde autour de moi connaît plus que moi!!! “Bois du jus, c’est du “bon sucre”…. Non, mon corps ne fait pas la différence…. “Ah ben moi, on m’a dit que je faisais pas de diabète de grossesse parce que je prends juste du “bon sucre” dans mon café!” Chanceuse, mon corps lui ne comprend pas le concepteur et ma glycémie augmente pareil! “Ben non. Ça se peut pas!” Écoute, je ferai pas l’expérience pour le prouver… Je veux pas me ramasser à l’hôpital…..
    Mange pas de sucre alors…..
    Il y en a partout des sucres… Le lait, les pâtes…. C’est juste pas la même affaire…. Mais, c’est pareil. Ton cerveau a besoin des glucides alors… Sacrez moi patience, laissez moi me donner mon insuline et manger un peu de chocolat…. Je serai heureuse malgré vos “inconnaissance”

  62. Saviez-vous qu’il y a du sucre dans les boîtes de sel Windsor ?

  63. Bonjour, Merci beaucoup pour cette BD. Petite question, qu’en est-il de la “mode” du sucre Stevia, dont on dit qu’il est sans calorie, est-ce vraiment le cas ? Est-ce que, au delà de l’absence de calorie il n’y a pas dans le Stevia autre chose de nocif (parce que du sucre sans calorie et sain par nature ça semble un peu trop beau).

    Merci!

  64. Martine Bienvenue

    J’aime beaucoup tes chromiques Bernard: mais de grâce arrête de jouer au nutritionniste et contente toi d’être le pharmacien que tu es. Bien amicalement, Martine, nutritionniste

    • Mmm… pourquoi ? Jusqu’à maintenant, les diététistes-nutritionnistes sont très heureux de cette BD. Et l’auteure du livre qui m’a inspiré est également diététiste-nutritionniste.

      On reproche constamment aux médecins et pharmaciens de parler trop peu d’alimentation et d’habitudes de vie avec leurs patients. Devrais-je m’en tenir seulement aux pilules et me taire sur le reste ?

      C’est un commentaire gratuit et plutôt méchant dont je ne saisis pas l’objectif.

      Olivier

      • Bien dit ! je suis ergothérapeute et je suis tout à fait de ton avis que les professionnels de la santé (tout court) ne font pas assez d’enseignement sur ces sujets avec les patients. Je suis 100% vendue a ton blog et je vais même acheter tes livres et les mettre dans la salle d’attente de la clinique privée pour laquelle je travaille. Enfin une façon intéressante de stopper le “véhiculation” de fausses croyances dans la société ! MERCI !

        • Merci BEAUCOUP Jade pour ton commentaire et pour les bons mots. C’est motivant !
          En passant, j’adore votre profession, dont je souhaite qu’on parle parle davantage sur la place publique.
          A+!
          Olivier

  65. Excellent article.

    J’ai écouté la présentation du Dr Robert H. Lustig “Sugar: the bitter truth” et ça a complètement changé ma perception de l’industrie alimentaire. Je te laisse le lien ici si ça t’intéresse : https://www.youtube.com/watch?v=dBnniua6-oM.

    • Bonjour Pharmachien,

      Dès le début de cette BD, j’ai pensé que tu avais vu cette présentation. J’ai aussi vu cette présentation et ça m’a convaincu des problèmes liés à la consommation excessive de fructose. Je ne connais pas grand chose à la biochimie et je croyais que le glucose et le fructose étaient essentiellement équivalents vu qu’il contiennent la meme énergie (meme calories). Dans “Sugar: the bitter truth” on voit que le métabolisme du glucose et du fructose sont complètement différent.

      J’ai une suggestion pour un article sur ton site: Pour perdre du poids, il faut manger et boire moins de calories qu’on en utilise.

      1- On peut calculer son utilisation de calorie: https://tdeecalculator.net/
      2- On peut tracker les calories qu’on consomme avec précision.
      3- On perd environ 1 lb de poids par 3500 calories de déficit par rapport à l’utilisation.

      C’est aussi simple que ca. Tout le reste de l’information qu’on trouve concernant la perte de poids est secondaire à côté de ca.

      Je viens de découvrir ton site à cause de Tout le monde en parle. Continue le beau travail.

  66. Quand on fait du pain, il faut ajouter du sucre pour activer la levure. Donc, quand on parle des sucres ajoutés dans le pain acheté, est-ce que ça indique ce sucre qui est pas mal indispensable à la levée du pain, ou est-ce que ça indique du sucre supplémentaire qui serait pour donner plus de goût ou whatever? Parce que si on parle du sucre nécessaire à la levée, ben on a comme pas le choix… Mais bon, ça m’étonnerait pas que l’industrie en ajoute plus que nécessaire.

  67. Je suis quand un peu mêlé là. Si un médecin me dit de modérer ma consommation de fruits car mes triglycérides sont trop élevés, mais que la bd dit d’en manger tant qu’on veut, je fais quoi. Spécifions également que ce médecin travaille à l’IRCM.

    Merci

  68. Pour ceux qui ont l’esprit curieux et aventurier, qui désirent mieux comprendre la digestion des sucres, voici un pdf instructif : http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docvideos/Grenoble_1011/faure_patrice/faure_patrice_P03/faure_patrice_P03.pdf

  69. Sauf que pour le pain ça prend du sucre pour nourrir la levure. Il faut vraiment vérifier la quantité parce que c’est normal d’avoir du sucre dans une recette de pain.

    • Non! On fait du pain à la maison depuis des années et on ne met du sucre que quand on fait du pain sucré comme le pain au raisin ! Sinon, on ne met pas de sucre.

  70. Bonjour, j’adore votre conclusion à l’effet que l’on devrait retirer les boissons sucrées des étalages des pharmacies… Et pourquoi pas toutes les autres cochonneries sucrées qui contreviennent à une saine alimentation. La vente des cigarettes y est interdite depuis quelques années et les pharmacies n’ont pas semblé trop souffrir de la situation. Le pharmacien, comme professionnel de la santé pourrait en devenir un promoteur et participer à la prévention des maladies. C’est chouette comme positionnement professionnel,non?

    • C’est mon avis aussi !
      Olivier

    • Tiens, encore une différence Quebec-France.
      Le tabac est vendu exclusivement en France dans des “bureaux de tabac”. En général ce genre de magasin vend aussi des journaux ou fait aussi bar. Je crois que ça remonte à 2raisons:
      1- le monopole de l’Etat sur la vente du tabac
      2- la licence pour ouvrir un bureau de tabac étaient souvent réservés aux anciens mutilés de guerre ou veuves de guerre (A vérifier toutefois.)
      Pour les canadiens qui viendrait en France, les bureaux de tabac arborent tous comme enseigne une “carotte”: un losange rouge sensé rappelé la carotte de tabac: un ancien moyen de transport du tabac séché.

      Et à propos des méfaits du sucre et du tabac, permettez moi de vous présenter le tabac “cavendish” qui présente les deux avantages: il s’agit de tabac trempé dans la mélasse puis mis sous pression sous chaleur humide, ce qui donne un bloc brun contenant souvent 20% de sucre.
      Source:
      http://www.fumeursdepipe.net/plantstabacs.htm (en bas de page).

  71. C’est ce que je me tue à dire à tout le monde depuis quelques temps. Mais les vielles croyances ont la peau dure. Merci pour cet article.

    Aussi, j’ajouterais que l’extracteur à jus est très bon si on l’utilise surtout pour les légumes. Je me fais des jus santé tous les jours. Mais j’y met du choux frisé (kale), des concombres, des céleris… j’ajoute une pomme ou un autre fruit juste pour améliorer le goût. Tout est dans la modération.

  72. Dans le premier point on compare les boissons gazeuses avec le jus. Ma question est donc, entre le “vrai jus” et les “punch aux fruits” qu’on peut acheter à l’épicerie, est-ce qu’il y a vraiment une différence? Je ne consomme pas énormément de jus mais quand j’en achète, je favorise toujours les vrais jus comparés aux punchs, est-ce qu’il y a réellement une différence côté santé?

  73. Encore une fois bien ficelée cette BD. Je dirais même “dans les dents” de l’industrie ?
    J’ai aussi lu le livre de Catherine (je lui ai écrit pour lui dire à quel point je l’ai trouvé intéressant!) et j’aime bien l’angle que tu as choisi pour illustrer ta BD.
    Ton questionnement final sur les boissons sucrées vendues en pharmacie sollicite un autre questionnement chez moi “est ce que les pharmacies vendent des produits amaigrissants pour équilibrer leur ventes en chips et liqueur?”
    Je sais bien que non… mais mon point est que rien de tout ça n’est bon pour la santé donc ne devrait pas se trouver en vente dans une pharmacie ?
    Bonne continuité!

  74. Bonjour Olivier,

    De mes cours d’endocrino’, il me semble que le diabète de type 2 est dû à la préférenciation des graisses plutôt que du glucose, et ce, à cause d’une alimentation trop riche en graisses (saturées).
    Néanmoins, il est vrai que généralement, une alimentation trop grasse est aussi souvent trop sucrée (et inversement), de par l’ajout de sucre et de graisses en même temps dans l’alimentation ou des mauvaises habitudes alimentaires.

    Donc, si on veut être tout à fait exacte, le sucre est plus lié au diabète de type 2 par l’alimentation générale, que par une relation “récepteur-ligand” (j’ai pas trouvé de meilleur terme), ce qui ne transparait pas

    Bien à toi !

    • Je suis bien d’accord !
      Je voulais tout simplement exposer une certaine hypocrisie quand on répète sans cesse à nos patients qu’il n’y a pas de lien entre le sucre et le risque de développer le diabète de type 2. Même si c’est techniquement vrai, je trouve qu’on parle beaucoup trop peu de l’omniprésence du sucre dans l’alimentation et des conséquences possibles.
      Olivier

  75. Bonjour Olivier, finalement, l’erreur n’a-t-elle pas été de diaboliser le gras il y a 40 ou 50 ans ?

    Dans mon souvenir, quand on mange trop gras, on ne grossit pas, on a une indigestion, non ? En tout cas, moi, je suis malade si je mange trop gras donc je pense que je m’autolimite spontanément !

    Pour l’anecdote, je relis mon encyclopédie de cuisine (1976, toute la cuisine française et autre de l’époque), alors qu’on ne connaissait qu’à peine le Téfal ; je lis que pour saisir un rôti de veau, il fallait … 100 g de beurre !!! Et re-belote avec les sauces !

    Je ne parle même pas des pâtisseries et desserts qui titraient très fort et en graisse et en sucre … Le Français moyen de 1976 n’était pas bien gros pourtant !

    Mais je lis aussi qu’on utilisait énormément de fruits et de légumes variés, pour ne pas parler de toutes sortes de viandes et de poissons. On mangeait vraiment de tout ! Mais on avait aussi beaucoup plus de temps pour cuisiner !

  76. Super intéressant, un point n’est pas clair pour moi cependant. Quand on fait notre pain maison, on ajoute toujours du sucre car cela active la levure. Comment faire du pain sans sucre?

    • Bonne question ! À laquelle je ne peux malheureusement pas répondre, car je n’ai aucun talent en cuisine.
      Mais il y a bel et bien des pains sans sucre ajouté. D’après mon expérience, ce sont surtout des pains beaucoup plus denses et secs. Le pain que je mange chaque matin est comme ça en tous cas.
      Olivier

  77. Chantale Pis Anabelle Grandmont

    Allô
    Tous d’abord félicitations pour vos billets qui sont tout à fait savoureux et très bien faits. ?
    Vous mentionnez l’aspartam, le fructose, le sirop d’arbre 😉 , le glucose, l’agave. …. mais, le Stévia (la Stévia? Bref) qui est tellement à la mode ces temps-ci. J’avoue m’être laissée tenter mais…….ça a un goût de……métal indéterminable ! ?

  78. Le sucre d’un aliment cuit ne donne pas le même résultat que le même sucre avant cuisson dans un aliment nutritif.

    Ce qui manque dans l’article, c’est une mention sur la synthèse de ATP, les nutriments nécessaires, et la glycolyse en cas de manque de nutriments.

    C’est quand même majeur dans l’histoire du sucre, diabète et autres problèmes liés au sucre.

    Le sucre est un allié ou un poison selon la manière qu’il se métabolise, selon la présence ou non de nutriments essentiels à une production d’énergie propre, sans déchets acides.

  79. J’m ton sens de l’humour et bien sûr continue de nous partager ton savoir éclairé!

  80. Like like like. De toute façon, le sucre c’est comme une drogue. Et puis, malgré que j’adore les chips, je pense aussi que les chips ont pas d’affaire dans une pharmacie.

  81. D’accord mais si on aime fort le sucre qu’on s’en tape du Diabète qu’on s’en contre fou de mourir vieux (surtout si c’est pour finir par pisser dans des couches) et qu’on aime jouer avec l’extracteur de fruit alors alors on peut ? ou me faut il une attestation ?

    Amour sur vous et amusez vous bien
    bisous
    :)

  82. Le lien vers le livre de Catherine Lefrèbre pourrait être corrigé. Il nous envoie vers sa maison d’édition mais pas vers son livre.

    • J’ai mis le lien vers la page de son livre sur le site de l’éditeur, car je préfère ne pas mettre de liens vers des vendeurs en particulier (Renaud-Bray, Archambault ou autre). Je fais la même chose pour mes propres livres.
      Olivier

  83. Olivier, tu n’as pas abordé le cas du “High Fructose Corn Syrup”, présenté ici : https://www.youtube.com/watch?v=dBnniua6-oM. Encore plus épeurant…

  84. Bonsoir,
    Merci pour cet article très instructif ! Du coup je suis curieuse : dans les compotes (essentiellement pour enfants) sans sucres ajoutés, s’agit-il de “sucre libre” ou pas ?

  85. Merci pour cette instructive BD ! J’adore cette approche scientifique qui se détache d’une pensée pré-mâchée. Néanmoins, je conserve une question, dont je ne trouve pas la réponse : le jus d’orange pressée (soi-même, pas en boîte), est-ce que ça retire les fibres ou est-ce que c’est équivalent à un smoothie ?

  86. Suis-je la seule à reconnaître l’ancien Vandry dans l’image qui montre l’université? Les beaux bancs verts… Haha que de mauvais souvenirs ce local… >.<

  87. C’est-tu moi, ou la FDA utilise la même police d’écriture que le logo de Sega?

    C’est sincèrement la chose la plus pertinente que je trouve à ajouter, mais l’article est intéressant comme d’habitude!

  88. Il me semble qu’il y’a une faille dans votre raisonnement : l’obésité n’est pas systématiquement liée à la surconsommation de sucre libre, donc celui-ci n’est qu’une des causes du diabète de type 2.

    Logique d’enfant de 8 ans, toussa

    Voilà voilà.

  89. bonjour
    merci pour ce travail d’info
    1,j’avais lu que les extracteurs de jus permettaient, grâce à l’énorme pression, de ” récupérer” des éléments qu’on ne peut extraire avec nos dents et notre estomac?
    2, le miel contient du sucre libre dis-tu et semble donc devoir s’inscrire sur liste rouge; Mais le miel contient bien d’autres choses qui le réhabilite, non?
    cyrille

    • Merci pour les questions !

      1. Si le fruit ou le légume est avalé en entier, rien n’a a être récupéré.

      2. En effet. Mais la question à se poser est alors : est-ce que ces substances sont utiles d’une quelconque façon ? Par exemple, il y a tout un discours présentement au sujet des antioxydants présents dans les aliments. Mias jusqu’à maintenant, on ignore encore largement leurs effets, lesquels sont vraiment requis, en quelle quantité, etc. Et surtout, est-ce que ces substances dans le miel, par exemple, sont encore pertinentes quand on considère l’infinité de composés présents dans l’ensemble de l’alimentation ? Je vais faire une BD là-dessus bientôt car c’est un sujet que j’adore. J,en ai un peu parlé ici :
      http://lepharmachien.com/cure-de-jus/

      A+!

      Olivier

    • Pour que le miel devienne une source intéressante de quelque antioxydant ou minéral que ce soit, il faudrait en manger des quantités bien trop grandes.,

  90. Jean-Francois Bernier

    Merci O mon pharmacien qui prend le temps de faire tout ça! très apprécier!!

  91. Merci pour cet excellent contenu!

    Et qu’est-ce qu’on lit aujourd’hui? L’industrie du sucre a payé des gens à Harvard pour qu’ils publient une étude où les effets néfastes du sucre sur le système cardio-vasculaire y seraient minimisés. Ton texte tombe à pic!

    http://arstechnica.com/science/2016/09/sugar-industry-bought-off-scientists-skewed-dietary-guidelines-for-decades/

    Merci et continue ton excellent travail!

  92. Salut :) tout d’abord, bravo pour la vulgarisation du sujet ! C’est super bien expliqué, et merci pour ça ! Aussi, j’ai deux questions: si je consomme du sucre libre, comme un jus d’oranges par exemple, mais que je consomme aussi une source de fibres au même moment, mettons… une salade de légumineuses, est-ce que ça annule l’effet d’absorption trop rapide du sucre? Puis, pour ce qui est du café, moi qui aime mettre un sucre dedans… quelle serait la meilleure alternative? Merci!

    • Salut Mélissa !

      Question #1 : Probablement un peu, oui. Mais l’idéal reste de consommer le sucre des fruits dans leur prison de fibres, pour assurer une libération lente.

      Question #2 : Le message à retenir n’est pas d’éliminer 100% du sucre dans notre alimentation ! 😉
      On peut continuer à sucrer le café, manger du dessert, etc. C’est simplement une question d’être conscient de notre consommation globale. Et de réduire notre consommation de produits transformés, qui contiennent du sucre ajouté/caché.

      A+!

      Olivier

  93. Bonjour

    Une petite question : qu’en est-il des pâtes ? Elles sont censées contenir des sucres lents mais la farine est-elle trop raffinée comme c’est le cas pour certains pains ? Du coup est-ce que ça vaut le coup d’acheter des pâtes à la farine complète ?

    Sinon merci pour ton travail. Il n’y a pas si longtemps une maman me disait qu’elle ne donnait pas de soda à ses enfants car c’est le mal, mais des jus de fruit à la place…

  94. Bravo pour cette ” BD ” ! Vraiment claire et pertinente. Je partage à une infirmière qui s’occupe d’enfants diabétiques. Prendre de bonnes habitudes dès le début c’est important. Il est temps que ça change.

  95. Très bonne BD. C’est clair et c’est complet !

  96. Bon je suis d’accord sur les granolat qui disent que le glucose-fructose c’est satan mais disent aussi que le miel c’est ok meme si chimiquement c’est la crisse de meme affaire.
    A part le fait les glucide complex vs glucide simple; ex: tu digere direct 500G mais tu mange un autre qui libere 166g a l’heure après 3 heures t’aura tout demême digéré 500G après 3 heure. Quelle est la difference si le sucre est a ce point ”mauvais”? Plus les fruitarian hardcore ont les même probleme que ceux qui bois énormement de soda; une denture ravagé….il a du sucre libre dans les fruits, sa ne goute pas sucrée pour rien.

    l’étude sur le lien entre les maladie du coeur et le sucre, tout le monde mangeait plus de sucre que ce que le WHO recommandais(le model ‘santé’ faisait facilement le triple), est ces recommendations ont au moins été étudié sur les humain?
    Voici un autre graphique qui brise la logique; manger trop de sucre=automatiquement obese. L’obésité devrait être réduite mais non elle augmente
    http://wholehealthsource.blogspot.ca/2015/11/carbohydrate-sugar-and-obesity-in.html
    http://www.comitesucre.org/site/the-inconvenient-truth-about-sugar-consumption-its-not-what-you-think/
    Et pis si mangé plus que les recommendation était a ce point néfaste ont sera tous gros pas juste 20%

    ”L’industrie du sucre c’est satan” je l’ai déja vu 100 fois. Je vois plus en ça une sorte de bouc émissaire. J’ai déja vu ça quand certain accusait Mcdo de tout les mot surtout après le film super size me. Ironiquement un autre gars a décidé de faire la même chose SAUF QUE LUI A MAIGRI. La difference du mec de SUPER SIZE ME lui il faisait attention a ce qu’il mangeais contrairement a l’autre il le faisait exprais pour prendre le plus gras et le plus sucrée. Au fin de compte on est tous un peu maître de notre destin si on est gros on a que nous blamer sois meme. l’industrie est un bouc émissaire facile

  97. Salut

    Enfaite dans tes articles j’ai souvent du mal à faire la différence entre ce qui est de l’humour et ce qui ne l’est pas. ^^
    Par exemple au 1), tu dis que le sucre des smoothies qui est libérer des fibres (si j’ai bien compris) est absorbé directement et se transforme en graisse. Et juste après en Note tu dit que les smoothies sont ok car on conserve les fibres. Quelle version est la bonne du coup ? Ou c’est moi qui n’a rien compris ? ^^
    A la fin sur l’image tu dis qu’on devrait : consommer moins de 25g/J (ou encore mieux, presque zéro). Ça c’est de l’humour ou c’est sérieux? Il faut du sucre pour avoir de l’énergie quand même ?

    • L’information scientifique est toujours sérieuse dans mes BD. Je met des gags autour pour rendre ça plus le fun… :)

      Ce sont les jus qui causent problème. Les smoothies sont OK dans la mesure où on n’y ajoute pas de jus ou de sucre.

      Le 25 grammes/jour est le bon chiffre. Voir ma référence à ce sujet après la BD.

      Merci pour les questions !

      Olivier

  98. Allo, je me posais une question en ce qui a trait aux fruits séchés. J’ai un déshydrateur et je me demandais si le fait de déshydrater les fruits (ou légumes) libèrent le sucre ou bien s’il reste bien dans sa prison de fibre?
    On comprends ici que je parle de fruits séchés fait maison sans ajout de sucre autre. Non de ceux achetés en magasin dans lesquels il pourrait y avoir des sucres ajoutés.

    Merci,
    Patricia

    • Excellente question !

      Les fibres demeurent présentes et le sucre pris dedans. À quantités égales, ça devrait être équivalent.

      Mais ça reste quand même calorique, car jamais on ne mangerait une dizaine d’abricots, contrairement à la version séchée.

      C’est ce que je déduis logiquement mais si un(e) dietetiste-nutritionniste a un autre avis, go for it !

      Olivier

  99. Renaud “和彦” Lepage

    Question moche: as-tu une opinion à propos de la diéte Kéto/Cétogène, Olivier?

  100. Dans notre pharmacie, on a fait le choix de ne plus vendre de liqueurs, ni de chips. Quelques clients ont eues à s’adapter mais ça se passe super bien. C’est un beau changement.

  101. est-ce que les smoothies ont les mêmes problèmes que les jus de fruits niveau sucre libre?

  102. Est-ce que c’est pas mal le même principe quand on fait du dessert (gâteau, muffins, pâte à tarte, etc.) et qu’on remplace la farine blanche par de la farine de blé ou de la farine intégrale?

  103. Mathias Poujol-Rost

    À noter que si les smoothies sont OK quant au sucre, ils ne remplaceront jamais la consommation directe du fruit lui-même, puisque 1) ils peuvent avoir été pasteurisés et surtout 2) un jus n’a rien à voir avec la texture originelle du fruit.

  104. Donc si je veux boire un jus d’orange, ce serait mieux d’acheter des oranges et de les passer dans le blender?

  105. Moi qui travaille en tant que commis dans une pharmacie, je peux te dire être totalement en accord avec le fait que tu as hâte que les pharmacies arrêtent de vendre de la liqueur!

  106. Je trouve ça un peu compliqué, de pouvoir différencier sucres libres vs sucre dans fibre… Par exemple, si dans un smoothie c’est OK, est-ce aussi OK dans une compote ? Les compotes faite à la maison par exemple, qui consiste à peler des pommes, et les sacrer dans un chaudron pendant 45 minutes..?
    En fait, plus généralement, je me demande comment je peux savoir si le sucre est libéré ou pas..? Est-ce que c’est quand c’est un liquide homogène que c’est libre..?
    Merci,

    • Salut Guillaume !

      Le sucre en libéré substantiellement quand on utilise un extracteur à jus ou autre méthode similaire. Un smoothie ou une compote conservent les fibres (mais évidemment, si on y ajoute du jus, ça revient au même).

      Merci pour ta question et A+!

      Olivier

    • Salut,

      Je complète la réponse d’Olivier. Oui, les fibres ont un role important dans l’assimilation des sucres, et glucides plus généralement, mais pas que.

      La cuisson joue egalement un role non négligeable. On considère que tous processus qui a tendance à gélétaniser l’aliment transforme ses sucres en sucres “libres”.
      Par exemple, les pates trop cuite, les puree de pomme de terre en flocon…

  107. Bonjour, Nous, ici, c’est la France, c’est différent, les pharmacies ne font pas épicerie.Je suis quand même étonnée de lire tout le bien sur le sucre dans un premier article qui conclut qu’on peut en donner aux enfants et ce dernier article qui laisse à penser qu’il engendre obésité et diabète 2 ( sans parler de l’effet montagnes russes sur l’énergie, les coups de barre engendrant de nouvelles envies de sucre). Il serait peut être intéressant d’accorder ces deux approches ? cordialités

  108. Je reviens sur les sucres lents en début de commentaires. Moi, avant de courir 15 km, si je ne mange pas de sucres lents, je tombe en hypoglycémie et ma journée est finie. Au lit pour le reste de l’après-midi. Le sucre est important pour le métabolisme. On ne peut pas consommer aucun sucre. En tout cas, moi, je ne peux pas. Et je n’ai aucun problème de santé. Merci.

  109. Bonjour,
    Pour commencer, puisque c’est la première fois que je publie un commentaire, je tiens à dire que j’adore votre site web! Instructif et amusant à la fois, une réussite!
    Je suis une amatrice de jus de fruits, surtout pour le gout sucré, et je n’avais jamais pensé au sucre à l’intérieur. Malheureusement, je déteste le gout de l’eau. C’est fade et peu agréable à boire à mon avis. Donc je me cherche une tierce solution. Si je veux faire un tournant plus santé (changer les jus que je prend avec chacun de mes lunch à l’université, 21g de sucre pour mon petit jus en boite préféré!), je pensais changer vers les thés a saveur de fruit ou encore mettre directement des fruits frais dans mon eau pour lui donner de la saveur. Je me demandais, est-ce c’est seulement de presser les fruits qui fait sortir le sucre? Si je prend de l’eau avec des fruits, est-ce qu’il y a diffusion du sucre dans l’eau? L’eau gagne le gout du fruit, y a-t-il des chances que ce gout soit partiellement du au sucre?
    Merci beaucoup!

    • Merci pour tes questions !

      Les options que tu proposes me semblent très bonnes. Pour le “thé à saveur de fruits”, il faut évidemment vérifier s’il y a du sucre ajouté (car parfois il peut y en avoir). Pou rles fruits dans l’eau, il y a forcément un peu de diffusion de sucre, mais je ne pense pas qu’il faut s’inquiéter du sucre à ce point ! 😉

      Une autre option pour la maison est d’avoir un bidule qui injecte du gaz carbonique dans l’eau courante, pour obtenir de l’eau gazéifiée.

      A+!

      Olivier

  110. Bonjour! Une questions et quelques commentaires. Mais d’abord félicitations pour l’ensemble de ton oeuvre et de ne pas t’essoufler avec le temps. J’enseigne au collégial et on parle fréquemment de tes infographie dès qu’il s’agit de démonter des idées douteuses. Et une mention spéciale pour le ton que tu utilises. L’ironie pourrait facilement céder sa place à la colère quand on lit certains commentaires… Et la colère conduit à la haine, qui conduit au côté obscure des argumentaires. Mais bref, ma question!

    Dans ton argumentaire sur le lait, tu en viens à la conclusion qu’il y a plus de bénéfices que d’inconvénients à en consommer, donc que le lait est bien. Considérant que le lait contient “beaucoup” de sucre (moitié moins que dans le jus, tout de même), je calcule qu’avec deux verres de lait, j’atteindrais mon 25g “autorisé” de sucre quotidien. Sais-tu si ce lactose entre dans les sucres rapides? Ou s’il est suffisamment empêtré dans le gras et les caséines pour être “lent”? C’est vraiment par curiosité qur je demande. Et pour transmettre l’information aux jeunes. Car pour ma part, je suis une cause perdue, du genre à ajouter du Quick à mes Lucky Charms même si je sais que je me magasines un diabète. C’est pire que de l’héroïne, le sucre.

    Mon commentaire maintenant! Il faudrait trouver un moyen pour que tu sois subventionné pour produire des capsules de 2 min qui pourraient passer entre une télé-réalité et un quizz humoristique léger à TVA/V. Car j’ai malheureusement l’impression que même si ton “auditoire” s’agrandit, tu prêches à des convertis. Enfin, sauf quand tu prononcés le mot “vaccin” 😉

    Et une suggestion! Si tu ne connais pas Louis T, écoutes Vérités et conséquences sans tarder! Les capsules durent 5 min et il me fait beaucoup penser à toi. Il utilise l’ironie et les “maudits” faits pour démolir les stupidités véhiculées par les politiciens, entre autre. Aucun lien avec tes sujets, mais le ton est très proche. Il cible et score, faisant pleurer les propagandistes.

    ici.tou.tv/verites-et-consequences-avec-louis-t

  111. Très belle BD!
    Je tiens a éclaircir une chose; la croyance populaire que le sucre cause du diabète venait surtout du fait qu’on pensait affaiblir le pancréas par une surconsommation de sucre ce qui à la longue pouvait causer un diabète de type 2. Cette croyance a depuis été démentie par des études. Comme vous l’avez si bien expliqué, les sucres simples (et donc le gras que ca crée) cause l’obésité qui est un facteur important dans le développement d’un diabète de type 2. Chez certaines personnes, un simple régime et de l’exercice permet de remédier à la situation.

  112. Salut Olivier!

    J’ai lu pas mal toutes tes BD je crois et merci pour tout ce travail!

    Malgré tout je me pose des questions vis à vis le sucre libre dont tu parles par rapport au jus? Si je fais un smooties par exemple et passe mes fruits dans le broyeurs…? En fait je parle du fameux magic bullet!! 😉 formidable pour les smooties mais bon… Serais-ce devenu des sucre libre juste â cause de ça??

    Une autre question, la clémentine ou voir l’orange que je mange, quand je la mange je la broies dans ma bouche, tout le jus en sort.. pourquoi est ce différent d’un jus normal.. on ne fait qu’exclure sa membrane mais elle en est séparé de son jus dans ma bouche au lieu de dans l’extracteur a jus?? Pourquoi est ce qu’un fruit pure serait mieux qu’un jus pour ces raisons??

    J’ai tenté de trouver réponse dans les commentaires mais il y en a tellement désolé si tu y as déjà répondu!!

    Une excellente journé à toi!
    Mathieu

    • Salut Mathieu !

      Oui j’y ai répondu quelque part plus haut mais pas grave :)

      Smoothies : C’est correct car les fibres sont conservées. Idéalement, ajouter une source de protéines.

      Oranges : C’est sûr que le jus qui coule en tant qu tel, c’est du jus et donc du sucre libre. Mais tsé, il ne faut pas capoter non plus avec le sucre, au point où on s’empêche de manger des oranges… Dans la mesure où tu manges le fruit au complet, tu as tes fibres.

      A+!

      Olivier

  113. Je suis tellement contente de lire la dernière partie (Le reste aussi remarque). Je ne comprends pas encore ce que font les barres de chocolats, liqueurs et autres cochonneries dans nos pharmacies… À l’épicerie, à la limite, mais là où l’on devrait promouvoir le plus la santé (hopitaux et pharmacies). Une histoire de cash, j’imagine…

  114. Bonjour Olivier.

    J’apprécie habituellement ton esprit critique et ta rigueur scientifique, alors je t’invite à reconsidérer la BD qui fait certainement référence à Ancel Keys et la Seven Countries study.

    Je sais que c’est facile de lire un livre et de ne pas pousser plus loin quand les arguments semblent solides, mais quiconque continue de répéter que Ancel Keys a ”cherry-picked” 7 pays pour démontrer une corrélation n’a aucune idée de quoi il parle, et honnêtement ça enlève de la crédibilité. Je comprends qu’on ne peut pas tout savoir.

    Voici différents liens pour t’aider à comprendre ce qui s’est passé dans la saga Keys/Yudkin. Perso ma blonde est en nutrition et elle m’a fait lire le livre de Catherine Lefebvre et ce n’est pas vraiment un livre à recommander. C’est juste une version québécoise répétée de toutes les livres anti-sucre qui sortent depuis 10-15 ans, le premier qui a été vraiment populaire étant Good Calories, Bad Calories de Gary Taubes.

    Si tu as vraiment du temps, je te recommande d’écouter tous les vidéos que Plant Positive a fait sur Ancels Keys

    http://plantpositive.com/blog/2012/3/25/tpns-36-39-the-infamous-ancel-keys.html

    Sinon, voici des articles

    https://thescienceofnutrition.wordpress.com/2014/04/21/fat-in-the-diet-and-mortality-from-heart-disease-a-plagiaristic-note/

    https://rawfoodsos.com/2011/12/22/the-truth-about-ancel-keys-weve-all-got-it-wrong/

    http://carbsanity.blogspot.ca/2015/02/ancel-keys-its-time-to-appreciate-real.html

    http://nutrevolve.blogspot.ca/2016/04/re-sugar-conspiracy.html

    Respectueusement,

    François.

    • Merci François pour ton commentaire !

      Si le livre de Catherine Lefebvre ne te semble pas convaincant, je te suggère de lire celui du Dr André Marette, un spécialiste du métabolisme à l’Université Laval :
      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201609/06/01-5017670-se-reconcilier-avec-le-sucre-mais-pas-trop.php

      Il raconte essentiellement la même histoire que celui de Catherine, avec plus de contenu scientifique. Je l’ai bien apprécié également.

      Ultimement, le point à retenir est que notre consommation est largement abusive, principalement à cause des produits transformés. Au-delà d’Ancel Keys, les recherches récentes suggèrent bel et bien qu’une diète riche en gras polyinsaturés est associée à une réduction de la morbidité cardiovasculaire : http://www.cochrane.org/CD011737/VASC_effect-of-cutting-down-on-the-saturated-fat-we-eat-on-our-risk-of-heart-disease

      Tu peux aussi suggérer à ta copine de contacter directement Catherine Lefebvre : elle adore avoir du feedback !

      Merci encore et A+!

      Olivier

      • Merci Olivier!

        Je trouve en effet que le livre du Dr. Marrette semble moins sensationnaliste et plus près des faits, mais je l’ai seulement feuilleté à la librarie et je ne sais pas s’il répète la version erronée de l’histoire d’Ancel Keys popularisée par des auteurs pro-diète faible en hydrate de carbones et riche en graisse animales.

        Rapidement, ce qui s’est produit c’est qu’en 1953 Keys a publié un papier écologique avec un graphique qui figurait SIX ( et non pas 7) pays, et Keys expliquent pourquoi il a choisi c’est 6 pays là et c’était parceque seulement c’est 6 pays là avec des données vitalistiques qui pouvaient être comparées. Il a agit comme tout bon scientifique aurait du le faire à l’époque.

        Ensuite, en 1957 il a été critique par Yerushalmy & Hilleboe pour avoir utilisé seulement 6 pays alors que 22 étaient disponibles. Premièrement, Yerushalmy & Hilleboe n’a même pas utlisé les mêmes données que Keys, et deuxièment, c’est Yerushalmy & Hilleboe qui a manqué de rigueur scientifique parce qu’ils ont utilisé des pays, comme le mexique, qui à l’époque n’avaient même pas encore de certificat de décès valide. Je suis sûr que tu conviens que c’est pas fameux comme donnée. Malgré tout, la ”correction” de Yerushalmy & Hilleboe ce n’est pas que le sucre est fortement liée au MCVs, mais que les protéines animales avaient la meilleure corrélation avec les MCVs.

        Finalement, en 1970 Keys à début une étude prospective qui s’appelait Seven Country study.

        Donc, en 2000 a été publié un livre qui s’appelle Cholesterol Myth par Uffe Ravenskov qui a été le premier à dire que Keys avait cherry picked 6 country alors qu’il y en avait 22 de disponibles. Ensuite pleins de monde ont répété ça sans lire l’étude de 1953 de Keys, et pleins de monde on confondu le papier de 1953 avec un graphique de SIX pays et l’étude de 1970 qui s’appelaient Seven Country study, qui sont deux choses complètement différentes. T’as donc du monde qui disent qu’il a cherry picked 7 pays alors que y’en avait 22, ce qui ne pourrait pas être plus faux, comme, malheureusement, ta BD 😛

        D’accord pour les gras poly, et je ne suis pas certain pourquoi alors tu mentionnes que le lien entre le gras et la santé n’est plus tout à fait clair. Les évidences vont dans le même sens et on sait depuis longtemps maintenant que les gras polyinsaturés sont bons pour la santé lorsqu’il remplace les gras saturés et trans. C’est ce que recommande les professionnels de la santé des différentes organisations mondiales.

        Honnêtement, je ne vois même pas le but d’écrire un livre pour dire que le sucre c’est mauvais pour la santé. Y’a tu quelqu’un quelque part qui croit que le sucre est bon?

        C’est un argument qui a été utilisé largement par les gens qui prônent les diètes low-carb pour discréditer les recommandations officielles en disant ”regarder, ils nous ont dit de manger faible en gras et tout le monde est gros et malade maintenant, alors manger du gras et faites attention au sucre!”

        C’est une vision très drastique et peu scientifique de ce qui s’est passé. Je ne sais pas exactement ce que tu penses avec ta BD.

        Merci de permettre le partage dans les commentaires et j’espère juste pousser la réflexion un peu plus loin!

  115. Bonjour! Connaissez-vous le docteur Joel Fuhrman et si oui avez-vous quelque chose à dire sur ses recherches ? Merci !

    • Salut !

      Je ne le connais pas. Mais la première chose que je vois en cherchant son nom, c’est qu’il offre ceci : “Dr. Fuhrman’s Lose 10 Pounds in 20 Days Detox Program“. Et qu’il vend sur son site web des suppléments pour “prévenir le cancer”.

      Je ne peux pas juger sans avoir lu davantage, mais d’emblée, je ne peux pas dire que ça me donne envie de le connaître.

      Merci pour la question et A+!

      Olivier

      P.S. Tout à fait d’accord pour la chaîne payante. Ça ajoute à mon questionnement.

  116. Je constate que vous ne filtrez pas que les spam et les url douteux mais aussi les commentaires qui ne vous permettent pas de vous mettre en valeur! très dommage venant d’un pseudo anti-pseudoscience car la science doit permettre le discours qui permet la réflexion. Vraiment dommage!

    • Pas du tout. Il n’y a aucune censure dans les commentaires, mais j’ai généralement beaucoup de retard dans l’approbation. Par exemple je dois filtrer et approuver 163 commentaires aujourd’hui.
      Olivier

  117. Bonjour!
    Je suis en train de lire le livre de Catherine Lefebvre, que je trouve bien intéressant. À la page 102, elle dit que lorsque les fruits sont transformés en purée, ils perdent la majeure partie de leurs fibres. Je suis plutôt surprise, car je croyais que transformer les fruits en purée ne leur faisais pas perdre davantage leurs fibres, que de les transformer en smootie. Je fais mes propres purées de dattes au pied mélangeur que j’utilise ensuite pour sucrer naturellement des galettes.
    Qu’en pensez-vous? Est-ce que les fruits réduits en purée perdent leurs fibres?

    • Salut Amélie !
      Je ne me souviens pas de cette info. Je vais demander à Catherine !
      Olivier

      • Bonjour! C’est concernant les dattes

        Je venais justement chercher cette information sur le site. Après la lecture de ce blog, j’ai lu le livre « Sucre : vérités et conséquences » de Catherine Lefebvre (excellent) mais, ma mémoire étant ce qu’elle est, je ne me souvenais plus ce qu’elle disait de la purée de datte que je me suis mise à OVER consommer après avoir découvert à Noël les “truffeskis” de Madame Labriski
        http://www.madamelabriski.com/recettes/les-truffeskis/
        Ayant des métastases et croyant que les cellules cancéreuses aiment le sucres, j’aimerais m’assurer que je ne leur donne pas trop de carburant.
        Bref, abez-vous eu une réponse de Catherine?

        • Salut Mélanie !

          Sans être diététiste, l’avantage que je vois spontanément est que le sucre des dattes est emprisonné dans des fibres, ce qui est mieux que du sucre libre (liquide ou granulé). N’hésite pas à écrire à Catherine pour obtenir plus d’infos, elle est toujours contente de recevoir des messages !

          Sinon, je dois te mentionner que l’idée selon laquelle “les cellules cancéreuses aiment le sucre” est un mythe. Les cellules cancéreuses ont besoin de plus d’énergie que les cellules normales, mais manger du sucre ne les favoriser pas directement.
          http://lepharmachien.com/cancer/

          A+!

          Olivier

  118. marilyse bérubé

    bonjour Olivier j’adore votre travail et votre blog j’y apprend énormément mais j’ai une question si je coupe mes fruits avant de les manger est ce que je conserve toutes les vitamines et les fibres ?merci!!

    • Salut Marilyse !

      L’important est de manger les fruits et légumes entiers, peu importe qu’ils soient coupés ou en smoothie. Même s’il y a une destruction normales des nutriments quand on coupe les aliments (par oxydation), ce n’est probablement pas significatif quand on considère l’ensemble de l’alimentation.

      A+!

      Olivier

  119. Sophie Perreault

    Bonjour, j’aimerais simplement savoir d’où vient le chiffre de “25 grammes de sucre lent et ajouté par jour”. Il me semble que cela entre en contradiction avec l’article paru dans La Presse Plus du 11 janvier 2017? . Merci des précisions.

  120. On sait depuis très longtemps (plusieurs décennies en fait), que les sucres sont tous absorbés à la même vitesse et que le pic de glycémie survient environ 30 min après l’ingestion. Les fibres réduisent l’index glycémique ce qui diminue l’amplitude de ce pic.
    Je suis très surpris de trouver une référence aux sucres lents dans votre bande dessinée.

    https://scholar.google.ca/scholar?q=glycemic+index+and+absorption+speed&btnG=&hl=en&as_sdt=0%2C5&as_vis=1

  121. C’est tellement vrai que les aliments (ou plutôt les cochonneries) sucrées n’ont vraiment pas rapport en pharmacie !

  122. Pingback: Les Canadiens nuisent à leur santé en buvant trop de boissons sucrées – cp_sciences

  123. Bonjour et merci pour cet article.
    Je me posais une question. Ici, nous essayons d’acheter du sucre non-raffiné à la place du sucre blanc. En terme de nutrition, c’est “mieux”, “moins bien” ou juste “différent” du sucre blanc?
    Merci

  124. Bonjour,

    Et si je presse mon jus d’orange à la main et en gardant les “fibres” qui reste, c’est ok ?
    J’ai l’impression de manger quasiment autant de pulpe que si je mangeais l’orange en quartiers.

  125. Salut, j’aime bien tes articles Olivier, ils sont très instructifs et souvent éclairants! J’ai une question. Je suis une adepte du thé et des tisanes, en feuille ou en sachet, la plupart du temps sans lait, donc très peu calorique et sans sucre. Je peux en boire facilement de 3 à 7 tasses par jour. On attribue une tonne de bienfaits à cette boisson, surtout le thé vert. Je serais bien curieuse de connaître les faits sur la validité de ces déclarations. Ce n’est pas la raison pour laquelle j’en bois, j’aime le goût et c’est bien réconfortant voilà tout, mais si c’est bénéfique tant mieux.

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord pour éviter le spam et les liens URL douteux)