Souvenirs d’enfance

Souvenirs d'enfance

Il faut croire que je traverse une période nostalgique, car récemment une tonne de souvenirs d’enfance me sont revenus en mémoire : de vieilles émissions, des jouets disparus, des chansons quétaines enregistrées sur des cassettes, des amis avec qui je jouais au ballon prisonnier à l’école primaire…

Parmi tous ces souvenirs, j’ai voulu tenter l’exercice de faire ressortir tout ce qui a rapport à la santé. Après tout, qui ne se rappelle pas d’avoir eu la gastro le soir de l’Halloween (NOOOOONNN!!!), de s’être démoli le genou après avoir pris une « débarque de son bicycle » et des remèdes bizarres suggérés par ses grands-parents?

Afin de m’aider dans cet exercice, j’ai demandé l’aide de mon frère Benoît qui, je dois dire, s’est avéré avoir une mémoire encore meilleure que la mienne. Merci Ben!

En bonus, j’ai intégré une tonne de trucs cachés (« easter eggs ») qui ont rapport aux années 80 et 90. Si vous faites partie de la génération X ou Y, si vous avez des enfants de cet âge ou si vous gardez de bons souvenirs de cette époque, vous devriez en reconnaître plusieurs!

Souvenirs d'enfance (0)Antibiotique à la banane , casse-grippe , gastro et alcool à frictionVitaminesVitamines et berlingots de lait à l'écoleSouvenirs de la télé : il était une fois la vie , astor le robot , soupe opéraHabitudes étranges des adultesConclusion

 

* Pour ceux et celles qui n’auraient pas reconnu les émissions de télé présentées, voici des liens Youtube pertinents:

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Si tu as aimé cet article, le Pharmachien te suggère également :

199 Responses to Souvenirs d’enfance

  1. La bouteille de 7up, a un truc que vous avez oublie : jusqu’a la fin des annees 80 elles avaient un fond spherique et avaient un socle en plastique noir colle au fond. La bouteille de soda qui tient tout seul est apparue un peu apres !

    • Tu viens de me battre à plates coutures dans la geekitude nostalgique, félicitations!!!

      P.S. Travailles-tu pour PepsiCo?

      • Non, mais je pense que les bouteilles de sprite en avaient aussi hein, c’etait juste la maniere de faire a l’epoque

      • Oh la, la, que de souvenirs! on s’entend que j’ai l’âge d’être votre mère et ++ je crois entendre mon père qui ne jurait que par le ”Bull Head” du Ginger Ale ,qui ,selon ses dires, guérissait tout…j’avoue qu’il n’avait peut-être pas tord , à cette époque en tout cas! ;)))
        Olivier j’adore ton blog, j’avoue que je suis souvent tentée par la médecine “naturelle'” avec un certain jugement, cependant , en lisant plusieurs de tes capsules je revisse mes opinions… merci pour toutes les informations et surtout pour l’éducation/information, que tu apportes à nous les granos …qui se laissent souvent influencer ! Continue ton beau travail!

  2. Je ne parlais pas anglais, mais ça a l’air que les images valent mille mots! http://www.youtube.com/watch?v=lvP1E2WJ48o

  3. Stéphanie P.

    Pour la grippe,une gousse d’ail sous chaque pied pendant la nuit… J’ai jamais compris pourquoi… Pharmachien, aurais-tu un semblant de réponse?

  4. myriam trudel

    Oh my god! La soucoupe-ballon sauteur!!!! Il manque juste la fraise cloche-pied!! hihihi Bonjour les souvenirs, mais moi j’adorais les antibios a la banane!

  5. Ah, les années 80! Je me souviens notamment d’Albator, de bien des mangas popularisés à la télévision québécoise, des séries américaines traduites, des pop tarts dégueulasses, des vitamines Pierrafeu… Ah oui, et les walkmans rendaient sourds, paraît-il.

  6. Est-ce le fait d’écraser l’aspirine qui diminue l’effet ou c’est juste que le fait de la mélanger avec du miel n’a aucun effets ur son goût? Haha.

    Parce que lorsque j’étais petite, j’étais incapable d’avaler des comprimés. J’avais le mal des transports et maman m’écrasait des gravols dans de la confiture et ça fonctionnait.

    Alors je me demandais avec l’Aspirine, c’était quoi la différence.

    De toutes façons, ne devrions-nous pas ne pas donner d’aspirine aux enfants? 😉

    • Salut Geneviève!

      Écraser l’aspirine n’est pas un problème, c’est juste qu’une aspirine n’est pas un “casse-grippe”. Cela va simplement diminuer la fièvre si elle est présente, mais son efficacité se limite à ça! Aussi, le goût est horrible, mais c’est vrai qu’elle s’absorbe plus vite lorsqu’elle est écrasée.

      À cause du risque de Syndrome de Reyes, l’aspirine n’est pas l’idéal chez les enfants en effet! Je pense qu’on était moins sensibilisé sur le sujet à l’époque.

      Merci pour ton commentaire et à bientôt!

      Olivier

  7. Marie-Hélène

    Désolée, je dois le dire. Ça «fait» du sens, ça ne se dit pas! Ça a du sens. Anglicisme beaucoup trop répandu malheureusement :) Sinon, super BD, je suis une fan :)

  8. Marie-Christine Lanoue

    De l’eau tiède et du citron dans l’oreille et une ouate pour les otites.
    J’ai vécu tout ce que tu dis sauf pour le vinaigre hihi
    Maudit sirop à la banane ! Le seul que je connaisse qui aime le sirop à banane c’est mon chum ( weird )

    Je me rappel des vitamines que je mangeais en cachette et le sirop que je buvais avec ma sœur aîné … j’ai dû dépassé les quantité recommandé, en cachette !!

    MarieChristine

    • Allo Marie-Christine!

      Je gage que tes otites ne se traitaient pas super bien avec la ouate citronnée? Pendant que j’y pense, une ouate imbibée de 7-Up dégazé… ça serait cool… mais inutile.

      Le verre de vinaigre, c’est du côté de mes grands-parents! De mon côté, j’aime mieux le balsamique.

      Merci pour ton commentaire et à bientôt!

      Olivier

    • J’ai aussi expérimenté le jus de citron, mais dans les yeux. À chaque fois que mes yeux n’allaient pas (orgelet, conjonctivite, chalazion), j’y avais droit, supposément parce que le citron a des superpouvoirs. Je peux au moins dire un de ses superpouvoirs : ça fait mal en ta.
      Quand j’ai dit ça à mon médecin, j’ai eu droit à un regard plein de jugement (et d’un peu de mépris).

    • Moi j’ADORAIS le sirop aux bananes!!! Je pense que la prochaine fois que j’ai besoin d’antibiotiques, je le demande comme ça. Juste par pure nostalgie :)

    • Natasha Lussier

      Moi aussi j’adorais le sirop à la banane. J’étais même contente quand je savais que je devais en prendre et j’avais hâte à la prochaine dose. Au fond, je trouvais que cela goûtait les espèces de guimauves jaunes en forme de bananes et j’en rafole. Par contre, un jour, il me fallait un antibiotique plus fort (à ce que j’ai u comprendre et que je peux me souvenir) et le médecin m’a prescrit un antibiotque à la cerise. J’ai jamais goûté le supposé goût de cerise et c’était affreux comme goût. D’autres ont-ils eu celui-là?

  9. l’amoxil au bananes…
    l’urine des bébés sous ampicilline i.v. sent le sirop aux bananes de mon enfance
    la première fois que j’ai senti ça en stage de pédiatrie, même nausée que lors que je devais prendre le dit sirop
    et c’est sans parler de l’amoxil aux bananes elle-même…

  10. Je me souviens de l’ail avec une ouate dans l’oreille…putain que ça faisait mal ! Je ne me souviens pas si c’était vraiment efficace en cas de mal d’oreille…

  11. Ark le sirop aux bananes! Je pense que c le pire souvenir de médicament que j’ai. Une chance pour moi ( ou peut-être pas) je suis allergique a la pénicilline donc j’y ai goûté juste 2 fois, mais je ne mange plusde banane depuis ce temps. Si non, un autre souvenir serait d’être un petit bonhome rose grâce à la calamine (pas trop efficace à mon souvenir!). Si non, un gros bravo pour votre blogue! Ça fait du bien d’entendre des
    Choses senssées sur la santé :)

    • La calamine est vraiment une substance fort étrange… À mon avis, on devrait la classer comme une 5e phase possible de la matière existante:

      – Solide
      – Liquide
      – Gaz
      – Plasma
      – Calamine

      Merci beaucoup pour ton commentaire Ariane!

  12. Mon oncle était pharmacien dans un hôpital et avait donné à ma mère un sirop pour moi (je ne sais plus pourquoi) mais elle avait oublié qu’il fallait le diluer!

  13. Je me souviens qu’à la fin du primaire, dans ma classe, il y avait 2-3 filles qui, en cachette, faisaient des petites boules avec des morceaux de mie de pain de leur sandwich et mettaient ça dans des pots de pilules. À la fin du dîner, elles se prenaient un «comprimé» et disaient que c’était un médicament prescrit par leur médecin pour combattre une carence quelconque qui se manifestaient supposément par des tâches pâles (invisibles) sur les ongles… le tout en jalousant la fille qui jouait de la batterie dans le groupe des Hansons (celle qui était finalement un garçon)… mmmmmmmbop

  14. Punch-Out!, Contra, c’est pas seulement des souvenirs pour moi, je joue encore!
    Je compatis, on a vécu beaucoup de traumatismes semblables. Dans mon cas, pire que les antibiotiques à la banane, c’était le gel au fluor que l’hygiéniste dentaire nous mettait sur les dents à l’aide de gouttières. L’horreur. C’était toujours à la fraise, yarque. Et le dentiste qui mettait de l’Orajel à la banane avant de faire une injection… Oh et puis j’étais super jalouse d’une amie qui avait TOUTES les figurines et accessoires de She-Ra. Maudite enfance traumatisante.

    • Ça y est, tu m’a donné envie de jouer une game de Contra…

      J’avais presque oublié la saveur du fluor chez le dentiste! La bonne fraise chimique.

      Penses-tu que He-Man et She-Ra ont déja sorti ensemble?

      • Oui, mais ça n’a pas marché, She-Ra préfère les femmes. He-Man a eu le coeur brisé sur le coup, mais il s’en est vite remis (yé toffe).

        C’est important de jouer à Contra, parce qu’à chaque fois, on SAUVE LE MONDE. Pour une expérience totale, il faut porter un bandeau rouge ou bleu, selon le personnage choisi.

      • si tu joues à Contra, oublie pas les trentes vies: en haut en haut, en bas en bas, gauche droite gauche droite B A B A (select si tu joues à 2), start. ça fonctionne encore j’ai joué hier!!!

  15. Jessica Lynn Bisson-Brousseau

    C’est absolument trop génial , que de bon souvenirs… SOUPE OPÉRAAAAA surtout 😉 !

  16. Wow! Quels flashbacks…Les chandails Vuarnet, les Trolls, Astor et ses pubs traumatisantes, FIDO DIDO!!!!!! Merci, ç’a fait ma journée :)

  17. Depuis hier, je trouve des références que je n’avais pas encore apperçues…(je ne fais pas ça non-stop, ne crains rien).

    Au fait, qu’est devenu le « sirop rose »? Ça ressemblait au peptobismol sans le goût de la menthe et c’était à peu près le seul que mes parents arrivaient à me faire prendre aux alentours de 1994. Je me souviens que ma soeur n’aimait pas ça, ce qui provoquait chez elle un dégoût du pudding jello « aux fraises ». Ça fait parti des médicaments retirés du marché parce qu’un ingrédient servait à la fabrication de stupéfiant?

    • Salut Tony,

      Il y a certainement encore 1 ou 2 références que tu n’as pas vues, donc tu es dû pour une 3e visite!

      À part l’antibiotique qui goûte la gomme balloune, je ne me souviens pas d’un liquide rose à avaler… avec un peu de chance, un ou lecteur(ice) lira ceci et nous éclairera sur la question.

      Merci pour ton commentaire et A+!

      Olivier

  18. Moi on ne m’a jamais proposé de sirop à la banane. Mais à l’époque de mes amygdalites répétées une fois on avait voulu me faire absorber de la pénicilline en sirop d’un rose style pepto-bismol qui puait horriblement. Je n’ai jamais accepté d’en boire, je voulais des pilules!
    Même si l’infirmière jurait que j’allais arrêter plus vite d’avoir mal à la gorge.

    Moi aussi j’été frictionnée à l’alcool à friction quand je faisais de la fièvre, et j’ai bu du seven up “brassé” quand j’avais mal au coeur. C’était même la seule façon de me faire boire une boisson du genre. La plupart des adultes quand j’étais enfant me regardaient comme une extra-terrestre. “C’est quoi c’t’enfant là qui aime pas la “liqueur”?”

    Truc de grand-mère bizarre: un oignon dans le lit pour ne pas avoir de crampe aux mollets. Ma mère jure que ça marche. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi. Une idée, pharmachien?

    Super petite B.D. Et belle affiche des Cités d’or.

    • Ceci confirme que le pouvoir des liquides en général est toujours surestimé par les parents…

      Pour l’oignon dans le lit, le mode d’action est simple: ton lit sent tellement mauvais que tu n’arrives pas à dormir, donc tu n’as pas de crampes dans les jambes en dormant!

      Merci beaucoup pour ton commentaire Sophie!!!

  19. Ce serait pas le Septra le liquide rose? Top dégueux…

    • Je viens de vérifier et le Septra en suspension est un liquide rose qui goûte la cerise, donc ça fait du sens!
      Merci Anne-Marie!

      • Un autre liquide rose d’une époque plus lointaine… Le Pen-Vee! Quand j’ai commencé à travailler en pharmacie, juste la senteur m’a rappelé des souvenirs de ma jeune enfance!

  20. manon gauthier

    Moi ca m’a rappelé l’huile de foie de morue que ma mere me faisait prendre tous les matins et dont le gout me restait dans la gorge jusqu’au diner Eurk ! Sans oublier la “mouche de moutarde” dont elle me badigeonnait la poitrine jusqu’au cou…et dont j’ai survécu avec une brulure du 1ere dégré Ouff pas facile ses années !!!

    • L’huile de foie de morue laisse encore ce super goût en 2013!

      Pour ce qui est du cataplasme de moutarde, c’est vraiment n’importe quoi!!! L’équivalent moderne serait une inhalation intra-nasale de sauce Sriracha…

  21. Salut Olivier. Premièrement, toi et moi, on le sait, ce n’est pas la banane le pire, c’est le sirop Biaxin aux grumeaux.
    Deuxièmement, dans la catégorie annonce nostalgique, moi, ya rien qui bat le “this is your brain on drugs” avec l’oeuf qui cuit dans la poêle.

  22. Sirop aux bananes, l’horreur. heureusement aujourd’hui, dans certaines pharmacies on peut faire changer la saveur!!! Quoique tarte au citron ou chocolat et fraise, ca doit pas etre vraiment mieux pour camoufler un gout de banane…!
    Moi je me rappelle du bleu de methylene dans le fond de la gorge avec un Qtip quand j’avais mal a la gorge… Ca goute mauvais, ca donne un gag réflex épouvantable et ca fait cracher bleu mais ca fonctionnait!! placebo ou efficacité réelle? Aucune idée!

    • Je n’ai pas suivi de formation sur l’aromatisation des liquides, alors j’ignore si c’est efficace. Le goût typique de “médicament” est très difficile à camoufler!

      Le bleu de méthylème était utilisé autrefois pour traiter les ulcères buccaux (aphtes), mais d’après ce que j’en sais, c’était peu efficace. Il existe aujourd’hui du peroxyde en poudre qui est beaucoup plus efficace.

      Merci pour ton commentaire Raphaëlle!

    • Oh mon dieu! Moi j’avais hate de me lever le matin pour prendre mon sirop à la banane!! Je le prenais super longtemps et j’ai été triste quand j’ai eu fini d’en prendre! xD

  23. Je me rappelle aussi des annonces régionales (ou rérionales car je viens du Saguenay) épaisses. Mais alors là vraiment épaisses.

  24. Salut,
    Moi c’était des clous de girofles sous l’oreiller pour le rhume… vas savoir… des gouttes de ;lavandes dans les tiroir. des boules à mites dans les choses au grenier. du bicarbonate de soute dans un verre d’eau pour le mal de coeur…

    Sinon pour les emissions canal famille : maya l,abeille, inspecteur gadget, le bus magique, les mousquetaire version animale et surtout passe-partout et sur la rue tabaga.

    Merci pour tes blogs super enrichissants!

    • De beaux souvenirs de jeunesse ça aussi! J’avais presque oublié les boules à mittes… il faut dire qu’on a finalement découvert qu’elle étaient hautement toxiques!

      Merci pour ton commentaire Joelle!

  25. Ah oui les boules à mite sont toxiques?? Et dire que ma mère en met encore dans tous ses tiroirs pour protéger ses vêtements. J’ai toujours haï l’odeur.
    Le bicarbonate de soude dans de l’eau chaude pour le mal de coeur, je le fais parfois encore (rarement) pour une mauvaise digestion vraiment tenace qui ne passe pas. Si tu es pour vomir, ça va marcher en quelques secondes, sinon, ça fait vraiment digérer. C’est affreusement salé, cependant, donc faut pas en abuser.

    • Allo Sophie!

      Eh oui, les boules à mittes sont toxiques… Elles sont constituées de dichlorobenzene, une substance qui s’accumule dans les tissus et ne s’élimine pas facilement. C’est aussi bon pour la santé que le camphre, utilisé abondamment par nos grands-parents!

      Le bicarbonate de soude dans l’eau est un bon anti-acide, en autant qu’on n’en abuse pas, sinon il produit l’effet contraire!

      Merci pour ton commentaire et à bientôt!

      Olivier

  26. marie chantale desrosiers

    Chaque matin on prenaient comme prévention pour la grippe des vitamines flinstones, des pilules à l’huile de foie de morue et des pilules de poudre d’ail qui nous faisait roter et puer de la bouche toute la journée. Le maudit sirop Buckley pur avant qu’on découvre que ça se prend aussi en tisane avec du miel ( moins difficile à avaler sur une gorge irritée). Le petit mélange mélasse, bicarbonate et une épice orangée inconnue pour le mal de gorge (dégeu). Le mélange 7up dégazé, jus d’orange et sel pour les gastro-entérite. Du sable comme désinfectant pour des piqures d’abeille (on repassera pour l’efficacité). Du beurre pour calmer les brulures (je ne me demande pas pourquoi j’ai des cicatrices aujourd’hui).

    Vous souvenez-vous de bagatelle, des barbapapas, des sourissimos, du requin Mentallo et de Capitaine Caverne …..

    Marie C

    • Woah, c’est intense tout ça!!! Après avoir avalé toute la panoplie de comprimés, déjeûner devait être facultatif… Et du sable pour les piqûres d’abeille, vraiment?! Je crois que tu remportes les honneurs des souvenirs d’enfance les plus consternants jusqu’à maintenant!

      Je ne me souviens malheureusement pas de bagatelle & autres! Je me souviens par contre de Calimero… je détestais ce dessin animé!

      Merci pour ton commentaire Marie-Chantale et à bientôt!

      • Chantale Pis Anabelle Grandmont

        Le truc pour les piqûres d’abeilles c’est de la terre noire car elle est “fraîche”, le sable reste plus chaud…..

  27. merci Olivier pour ton post qui m’a mise en joie au petit déjeuner. J’ai adoré les easter eggs, je constate qu’une enfance en France comprenait à peu près les mêmes =) La mondialisation n’a pas attendu qu’on grandisse.
    Sinon mon pire souvenir santé d’enfance : le Smecta très, très gerbi. Vous aviez le même au Québec ?

    continue ton blog, j’adore.

    • Allo Marianne!

      J’étais certain que nos deux continents partageaient plusieurs souvenirs d’enfance!!!

      Je ne connaissais pas le Smecta, mais une recherche rapide me porte à croire que c’est semblable à notre Pepto-Bismol nord-américain. C’est un goût qui se développe je crois!

      Merci beaucoup et A+!

  28. Mais c’était pourtant délicieux le sirop aux bananes!! le seul avantage des otites à répétition :) ils ont essayé 2-3 fois de me passer le sirop aux raisins: quelle horreur! 😛

    Est-ce qu’il y a une raison pour donner du sirop antibiotique aux enfants et des comprimés aux adultes? (à part qu’il est pratiquement impossible de faire avaler des comprimés à des enfants je veux dire! est-ce qu’un antibiotique liquide est pareil à celui en pilules?)

    • Allo Émilie!

      Le médicament est identique, qu’il soit en sirop ou en comprimés! Il m’est arrivé à l’occasion, quoi que très rarement, que des adultes me demandent la forme liquide.

      Pour ma part, je préfère toujours la fausse saveur de raisin, mais bon, c’est propre à chacun!

      Merci pour ton commentaire et à bientôt!

      Olivier

  29. L’antibiotique aux bananes, ce n’était pas si pire. Moi c’est plutôt le sirop rose qui n’avait même pas de saveur camouflante qu’on m’avait donné pour la Scarlatine qui m’avait vraiment écoeuré. Pis pour la (très longue) période de mon enfance où je n’ai pas été capable d’avaler des comprimés, mes parents écrasaient les pilules, mais les mélangeaient avec du sirop d’érable au lieu du miel (j’aimais ben ça!). Et pour les piqûres de maringouins, on a eu la calamine mais aussi un mélange de bicarbonate (ou nade?) de soude avec un peu d’eau pour faire une petite pâte qu’on laissait sécher sur le piqûres. Ça ne fonctionnait pas vraiment… Je me rappelle des vitamines flinstones et aussi des petites pilules au fluor en forme d’avion (il me semble) pour les dents.

    Et que de joie de voir tous les petits clins d’oeil à notre enfance: Les Mystérieuses cités d’or, les Lego, Soupe Opéra, Il était une fois la vie, etc… y’en a trop pour tous les nommer! Pis j’ai ben ris la joke du lapin Energizer qui porte des lunettes!!! Ha ha ha!!!

  30. Moi je me souviens des sachets de fluor du primaire (circa 1988) qu’il fallait garder dans la bouche pendant une éternité et surtout recracher dans le dit sachet…

  31. Mon grand-père avait un truc “miracle” pour la grippe. Il disait qu’il fallait la suer. Alors il nous faisait un mélanger de sirop noir (mélasse) et poivre noir (beaucoup de poivre). Il nous donnait une cuillère à soupe comble de cette atroce mixture et nous faisait coucher en kit de jogging sous une tonne de couverte…. pour suer, on suait. Pour la grippe, j’ai aucun souvenir du niveau d’efficacité.

  32. Bonjour Monsieur le pharmacien,

    Ha! ha! ha! ha! ha! J’ai eu ma dose de bonne humeur pour la journée! Que de bons souvenirs! Mille mercis!

    En passant, moi aussi je suis « une personne fièrement introvertie et irrésistiblement créative ». J’adore votre blog que je vais m’empresser de montrer à mon conjoint qui est… pharmacien (et introverti aussi. En fait, il y a juste notre fils qui est extraverti, et c’est assez pénible)!

    Si vous avez besoin de faire réviser vos textes (mais je dois avouer que je n’ai pas vu beaucoup de fautes dedans jusqu’à maintenant), pensez à moi! Je ferais cela pour vous moyennant quelques dollars. 😉

    Marie-Claude Blackburn
    Réviseure linguistique et rédactrice
    Saguenay

    • Salut Marie-Claude!

      Merci beaucoup pour les bons mots, c’est très gentil!

      Ça me fait VRAIMENT plaisir que tu aies accroché sur le “fièrement introvertie” car c’est un aspect de ma personnalité que je cherche à valoriser et à développer depuis la trentaine. Nous formons 51% de la population, alors pourquoi ne pas en être fiers?

      J’ai la chance d’être né avec le gène linguistique qui prévient généralement les fautes, mais ça n’empêche pas l’erreur occasionnelle! Quand c’est le cas, les lecteurs(trices) me les font vite remarquer et je les corrige immédiatement. Il faut dire que je suis un perfectionniste pur et dur… À noter que j’utilise un language plutôt familier sur le site, ce qui m’oblige parfois à “écrire comme ça se dit”!

      À bientôt!

      Olivier

    • Coucou !
      Je pense qu’on se connaît ! Très drôle ?

  33. Moi ma mere me mettais des tranches de patates crues sur le front trempees dans le vinaigre pour faire descendre la fievre. Hihihi bien si tu faisais pas mal de fievre la patate a cuisait !!!

  34. Les dessins animés l’fun du samedi matin et les dessins animés pour brailler du dimanche matin. Moi, je me rappelle de Bagatelle! Mais aussi de Bobino, Pop Citrouille, Minibus, l’Évangile en papier et le reste.

    J’ai fait la première partie de mon primaire avec un carré de camphre dans le cou, on prenait du Wampole à tous les matins (j’adorais, mais mon frère détestait. Je vous laisse deviner le gag que je lui ai fait quand j’ai vu réapparaître la bouteille sur les étalages de la pharmacie!). Au début de l’adolescence, j’ai eu une cousine qui a fait un trip “Matol”, et toute la famille s’est mis au Matol-supposé-guérir-tous-les-problèmes-du-monde. J’ai fait une poussée d’acné pas possible en prenant cette cochonnerie et c’était supposé être normal, c’était les toxines qui sortaient :(

    Les berlingots de lait à l’école qui étaient suris plus souvent qu’autrement et le fluor en sachet! Oh les mauvais souvenirs! Mais quelqu’un se rappelle des poches de jus? C’était comme des mini sacs de lait, mais avec du liquide mauve ou orange (supposément aux raisins ou à l’orange). Et les “bons bonbons”, des “bonbons” faits avec de la poudre de lait?

    Ici, le plat à vomi, c’était le plat généralement utilisé pour les chips (pis j’écris ça en lunchant!), et le rhume était soigné avec des mouches de moutarde (on a d’ailleurs appris sur le tard que ma mère avait réussi à brûler mon père au premier degré en le “soignant” avec une préparation un peu trop forte!). Aussi, on était adepte du restaurant l’Orange les mardis soirs (soir du cours le ballet jazz) pcq les hamburgers étaient à 0,25$. J’ai jamais aimé les burgers, et ceux de l’Orange étaient les pires et tellement minces que je les avais surnommés les “compressions budgétaires”.

    • Oui, les “bons bonbons”!!! J’en ai mangé des tonnes quand j’étais jeune, même si le goût était vraiment bizarre. J’ai essayé de trouver des références à ça sur le web pour ma BD, mais il ne semble subsister aucune trace de ce produit étrange!

  35. Quand j’avais mal à la gorge, mes parents me frottaient le cou au Vicks Vaporub avant le coucher, puis m’enrobaient tout ça d’un foulard ou d’un bas de laine fixé avec une épingle à couche (!) pour la nuit. Ça restait chaud un bon moment, mais je doute de l’efficacité du procédé. La preuve : j’ai fait des amygdalites à répétition jusqu’à ce que le médecin me dise qu’à la prochaine, il allait m’enlever les amygdales. Je me suis alors mise à faire des pharyngites. C’est beau, les mécanisme de défense naturels du corps.

    • Ah, les fameuses amygdales! Je n’en revenais pas quand mes parents m’ont dit que tous les enfants se les faisaient enlever à leur époque. On sait aujourd’hui qu’elles ont un rôle à jouer dans le système immunitaire, mais elle demeurent largement incomprises.

      Merci pour les souvenirs Sophie!

  36. Attend, c’est quoi le sujet déjà? Désolée, j’étais trop occupée à regarder les nombreuses références de l’enfance ;P… Fido Dido (j’ai un calepin de lui!), Les Merveilleuses Cités d’Or (j’ai le coffret chez moi hihi), NES (aaahhhh!!!! :D) et j’ai trop rit en voyant du premier coup le chandail des Ninja Turttles!!!! Et moi aussi j’haïssais ça soupe opéra!!! Ça serait trop long de toutes les nommer… Merci pour ces plaisirs 😀

  37. Yurk…le sirop à la banane pour les amygdalites! J’ai été tellement traumatisée que lorsque j’ai synthétisé l’odeur de banane (acétate d’isoamyle) pour un cours de chimie, j’ai eu soudainement eu mal aux amygdales. Traumatisme pavlovien je présume.

  38. Haaaa les années 80, que de doux souvenirs….

    Quand je faisais de la fièvre, mon père essayait toujours de me passer une crosse en mettant une aspirine dans ma crème glacée, sauf qu’il oubliait souvent de l’écraser! Et moi aussi j’ai été frotté à l’alcool à friction, tellement que je me demande comment ca se fait que je n’ai pas pris feu à l’époque. Le 7up ”flat” faisait aussi partie de mon alimentation de grand malade, des plans pour développer un diabète de type 1 ”drette là”! Ado dans les années 90, je dépensais mes payes d’emballeur chez métro en chandail Vuarnet, j’ai bien ri en voyant le référence!

    En terminant, j’ai découvert ton blog aujourd’hui Olivier et surtout ne lâche pas! J’ai passé la journée à dévorer tous les articles, c’est intelligent, drôle comme pas possible et super bien fait. Tu devrais ouvrir une franchise: l’ambulanchien, le technichien etc… :p En tant qu’ambulancier, je peux dire que je me suis régalé et bidonné des nombreuses anecdotes et BD du site, on a beaucoup de points en communs dans le domaine de la santé!

    Longue vie au pharmachien!

    • Une aspirine dans de la crème glacée? Sacrilège!!!

      Moi, ma mère essayait de me passer du porc haché dans ma hamburgers au lieu du boeuf haché. C’est drôle, parce que le porc n’est pas vraiment plus “santé” que le boeuf… ah, les choses que font les mamans!

      Merci beaucoup pour les bons commentaires!

      P.S. Je garde ton nom à titre d’ambulancier comme réviseur potentiel futur, si tu n’y vois pas d’inconvénient.

  39. J’avais souvent des otites et j’adorais mon médicament à la banane! Chaque fois que je reconstitut de l’amoxil a la banane ( je suis ATP :)) j’ai l’irrésistible envie d’y goûter!! Ce ne serait pas très professionnel! Mais quand j’aurai des enfants je le ferai lol
    En même temps j’aimais les nouilles ramen cru… C’est dégueulasse!

  40. La fumée de cigarette pour le mal d’oreille. Je me rappelle aussi des morceaux de sac en papier brun qu’on se mettait sur la poitrine pour éviter le mal de coeur en autobus lors des voyages de fin d’année au primaire. Là, en terme de trucs médicaux sans fondement et hautement inefficaces, je suis sûre que je bats tout le monde!

    Ma grand-mère donnait aussi du miel, du citron et du whisky/brandy/autre dans de l’eau chaude pour apaiser le mal de gorge… Le miel et le citron, d’accord, mais l’alcool fort pour les enfants… p-ê que c’était juste pour les endormir finalement! Mon père croque encore des gousses d’ail pour “casser” la grippe. Les aspirines, c’était dans de la mélasse, ça camoufle le goût un peu mieux que le miel… Mais que c’était mauvais!

    Ça a fait ma journée! Merci pour les souvenirs (et pour le post sur l’homéopathie, j’ai manqué mourir de rire!)

    • Wow, la fumée de cigarette pour la mal d’oreille? Les morceaux de papier brun? Je n’en reviens pas de ce que tout le monde m’apprend comme trucs bizarres!!! Merci Véronique!

  41. Dans le dessin qui parle d’alcool à friction, on dirait que la mère tient une alumette plutôt qu’un thermomètre. Alcool et alumettes… pas un très bon plan pour faire baisser la température!

  42. Nathalie lamarre

    Ah m’y god!! Que de souvenirs: seven-up dégazé et alcool a friction. Ça été une partie de mon enfance. L’aspirine écrasée mais pas de chance… Pas de miel pour adoucir le goût. On se gargarisait même avec ça pour les maux de gorge.

    Le meilleur était du vicks vaporub sur une ouate dans l’oreille pour soulager la douleur.

  43. ma mère soignais mes migraines en me serrant utraaaa fort un foulard autour du crane (??) je me souviens que j’imaginais que ça mettait ma tête sous pression, et que le mal de crane allais s’échapper par un trou en haut de mon crane (??????) depuis j’ai découvert les antidouleurs, bizarrement c’est vachement plus efficace.

  44. Le Kaopectate !!! Mon dieu qu’on en a bu… dès le petit symptôme de va-vite!! ça existe-tu encore?
    L’alcool à friction quand on avait mal aux jambes.
    Se faire ”frictionner” aux vicks bien gluant et collant quand on avait la grippe, tu allais au lit et ton pyjama était tout collé sur toi, le summum de l’inconfort.
    Ne pas manger de pomme avant de dormir sinon on allait faire des cauchemars.

  45. Ça me rappellera toujours quand j’ai été malade après avoir bu trop de jus Fruité (quoi, c’était pas du jus de fruit?) en écoutant L’Histoire sans fin. J’avais eu droit à du Pepto et du 7-Up flat pour me remettre sur le piton pendant que j’écoutais Les Goonies.

    J’avais eu droit au steak bien saignant sur mon oeil pour enlever l’oeil au beurre noir après avoir reçu une balle de baseball.

    • Haha, c’est c’est un souvenir de jeunesse super-précis comme je les aime!

      Pour ma part, je me souviens d’avoir mangé une boîte de biscuits Météo au complet en écoutant le film Poltergeist et la super indigestion qui a suivi. Le film n’aidait pas disons.

      Je me demande d’où vient cette histoire de steak sur les yeux au beurre noir? Je garde cette idée pour un prochain truc sur le blog!

      Merci pour le commentaire et à bientôt!

      Olivier

    • P.S. Ton site web de pharmacie et le concept de “Viens déjeûner avec ton pharmacien”… absolument génial!

  46. Je sais pas trop ce que vous avez avec le sirop au bananes, j’ai pas eu connaissance du mauvais goût toutes les fois où j’en ai pris !

  47. Je ne suis pas d’accord pour le sirop aux bananes… C’était tellement bon!!!

  48. Ahahahah! Trop excellent! Nostalgie des années 80 quand tu nous tiens… Merci Olivier pour tes superbes chroniques!
    P.S. J’ai moi aussi toujours voulu goûter au Tegretol pour enfants, certaine que ça goûtait les Certs à la cerise jusqu’à ce qu’un parent m’avoue qu’il avait goûté celui de son enfant (qui se plaignait que ce n’était pas mangeable…). Imagines-toi donc que l’arrière-goût est, paraît-il, vraiment dégueulasse! Désillusion !!!

  49. J’ai ri tout le long de la bande dessinée…..et surtout la passe du garçon qui perd son bras comme Astor. Tu as même pensé à Joe le Taxi. Vraiment drôle! Bref, on a toujours hâte de lire ta prochaine chronique…ça va m’aider dans mes futurs conseils aux patienst! :)

  50. Pour ma part, c’est le carré de camphre ( on écrit tu ça d’même?!) attaché après nos camisoles pour prévenir le rhume… C’est certain qu’on l’attrapait pas, on puait tellement, personne voulait jouer avec nous!

    Et parlant de pub, moi celle qui m’a vraiment marquée… (mais notons ici que je suis plus années 1990) c’est celle de la TV qui disait d’aller jouer dehors… “Toi tu peux lire, faire du sport, tu peux aller jouer dehors, eille c’est où ça déjà dehors? Moi je suis rien qu’une TV! Hey le chat je suis pas un sofa…allez ouste! ”

    Merci pour les souvenirs :)

    • Savais-tu qu’on retrouve encore les fameux carrés de camphre en vente dans la plupart des pharmacies? Ils sont bien cachés, mais ils sont encore là… et ils sont toujours aussi toxiques!!!

      Je ne me souviens pas de cette pub dont tu parles! Si jamais tu en trouves un vidéo sur Youtube, n’hésite pas à le publier ici!

      Merci pour ton commentaire Geneviève!

      • Je suis ici atterri parce que je cherchais la pub en Français, mais je l’ai en anglais:

        youtube.com/watch?v=NgUGvZkQd0M

        C’est la même compagnie qui faisait la pub sur l’Hippo des familles:

        youtube.com/watch?v=8hzLU5DPWkM

  51. Ce fut long ! Mais voici le lien de la pub en question: http://www.youtube.com/watch?v=hY3sr6bVdN8
    Merci pour la réponse! Maintenant je sais qu’on essayait de m’intoxiquer 😉

  52. Le seul sirop que j’ai eu petite, il était à la menthe… j’étais déçue, j’aurais aimé celui à la banane!

    Sinon, ma grand-mère guérissait tout, TOUT! à l’acide borique (j’en ai chez nous d’ailleurs..) Et ma mère nous donnait des paramètes junior le matin et des aspirines roses (tellement bonnes au goût!) quand on ne se sentait pas bien. Ah aussi du maudit lait de magnésie! Et il y avait toutes sortes de petites crèmes pour toutes sortes de bobos… j’imagine que c’était toujours la même (c’est la technique que j’utilise avec ma fille de 2 ans… avec un pansement Mickey Mouse, ça fait des miracles)

  53. Valérie Tremblay

    Cette bande dessinée, c’est du bonbon! Vive le club des 100 watts!
    Je me souviens du fluor en sachet, je faisais semblant de le prendre…
    Et ma mère nous a donné une fois un traitement contre les vers. C’était une poudre à l’orange qu’on mélangeait à de l’eau. Dégueulasse!Je ne sais pas pourquoi elle nous donnait ça!

    Pour les vieilles pub, ma préférée c’était celle-là! On l’a tellement chanté!

    • Heureusement que la vielle dame savait quoi faire!!!

      À l’époque, dès qu’un enfant se grattait ou se tortillait un peu, les grands-parents criaient aux vers!

      Merci d’ajouter des bons souvenirs Valérie!

  54. Oh wow! Je viens de découvrir ton blog! C’est juste trop bien! Le dessin animé “Il était une fois la vie” a tracé mon destin…. j’ai même acheté le coffret pour partager ça avec mes enfants… Puis lorsque j’ai réalisé que ça les mènerait peut-être à une carrière de scientifique sans subventions je leur ai coupé ça raide…ben non, je blague (presque)….

  55. Marie-Hélène Dubé

    Hahaha! Le sirop aux bananes était effectivement un traumatisme, mais ça ne bat pas les Tylenols aux raisins (à croquer) : envie de vomir immédiate!
    Pour la gastro, moi c’était toujours à Noël que je l’avais, et j’avais droit à la journée couchée sur le divan à regarder des “p’tits comiques”, avec la chaudière à côté, en mangeant des biscuits soda et en buvant un mélange eau chaude + jus d’orange + sel (berk!)
    Contre la grippe, mon père m’a habituée à manger des toasts au beurre de peanut + ail cru! Ce n’est pas si mauvais!
    Dans la famille de mon chum, c’est l’huile d’olive camphrée à frictionner sur tous les bobos, et un mélange eau chaude + miel + citron + gin contre la grippe!
    Ça reste que même les souvenirs désagréables sont nostalgiques!!

    • Chaque famille a sa recette apparemment!!! Mais beurre d’arachides et ail, c’est vraiment une première pour moi!

      Je pense avoir pris goût au “faux” goût de raisin avec les années. Je pense l’avoir mentionné ici ou sur Facebook, mais pour les fans, ceci est à essayer sans faute: http://www.grapplefruits.com/
      (P.S. Je n’ai pas d’actions dans cette compagnie!)

      Merci pour les souvenirs Marie-Hélène!!!

  56. Daphnée Laframboise

    Allo !

    Je suis des années 90, alors plusieurs vieux remèdes ne me rappel rien … Mais je me rappel d’un vieux remèdes pour les otites ! Ça s’appel de l’huile électrique, petite bouteille brune foncé, je me rappel avoir fait une seule otite dans ma vie pcq après mon père à mis de l’huile électrique sur une ouate, et les a installées dans mes deux oreilles et après hop au dodo. Le lendemain mati plus rien!! … Ça te dis de quoi ça ? ahahah Ça ma marqué pcq a mon souvenir ça a fonctionné !!

    • Salut Daphnée!

      Je n’avais jamais entendu parler de ça avant, mais après quelques recherches, voici ce que j’ai trouvé:

      http://oldbottles.weebly.com/dr-sn-thomas-eclectric-oil.html

      Le nom “électrique” est une déformation du nom original “ecletric”. C’est un de ces fameux toniques dont nos arrières-grands-parents raffolaient. Selon l’inventeur (“Dr” Thomas), son huile pouvait guérir la surdité en 2 jours!

      Je ne m’en ferais pas trop si elle est introuvable de nosjours… Elle était probablement si puissante qu’elle s’est guérie elle-même de son existence et s’est volatilisée.

      A+!

      Olivier

  57. J’ai toujours adoré les antibiotiques aux bananes! J’étais tellement triste de savoir que quand j’allais être grande, je ne pourrais plus en avoir! Faut croire que j’ai des goûts étranges… :p

    • Allo Marilyn!

      Suggestion: quand tu as besoin de prendre de l’acétaminophène (douleur, mal de tête), tu peux acheter celui en liquide à la banane! C’est pour les enfants, mais si tu ajustes la dose pour 500 à 1000 mg par prise, tu auras le meilleur des deux mondes!

  58. Il était super bon le sirop à la banane! C’était celui à l’amande ou à la fraise qui était horrible!

  59. Dans ma famille, ça carburait au Vicks pour la toux, le rhume, la grippe, alouette… Du Vicks en-dessous des pieds, avec des bas de laine, dans le cou avec un foulard, et dans le dos et sur la poitrine avant de mettre le pyjama et de suer. Pour les otites, c’était la soufflée de fumée de cigarette dans l’oreille… J’ai regardé les commentaires rapidement et j’ai pas vu ces 2 pseudo-remèdes de mon enfance. (Je suis coupable d’avoir mis du Vicks en-dessous des pieds de mes enfants et des bas de laine tricotés par Grand-Maman à mes propres enfants, mais on parle plus de patrimoine ici que de guérison… j’en suis bien consciente)…

  60. Haha! Je viens de tomber la dessus! Un petit truc de ma grand-mère contre les otites: Vicks derrière le pavillon de l’oreille atteinte, elle me soufflait de la fumée de cigarette dans le canal auditif, et une petite ouate! C’est fou quand même! Je me rappelle aussi d’une fois ou j’avais de petites ulcérations sur les mains, le bactroban ne semblant pas assez efficace aux yeux de ma grand-mère, on ma plutôt fait essayer les trempettes à l’eau Daquin BID! Pas un gros succès, avec mes ulcères qui saignaient après “le traitement”, finalement on est revenu au Bactroban :p

  61. Superbe toutes tes références au bon vieux temps!!!
    Mon père mettait de l’Ozonol sur tous les bobos, quasiment même quand j’avais mal à la gorge!
    Ozonol et Aspirine: guérison spontanée de tout!! Le pire c’est que malgré qu’il soit diabétique, HTA, FA, etc.. et déjà sous Aspirine die, puis maintenant sous Pradaxa… il prend quand même ses aspirine quand il commence un rhume!! (ne t’inquiète pas, je lui dis depuis des années… mais un papa d’infirmière ça écoute rien!!!)

  62. Ahaha!! J’suis née en 91 et nous aussi du bon 7up flat avec des toast au beurre (sauf que c’était toujours de la margarine..??) pour nous aider à passer à travers la gastro.. Sans oublié la soupe lipton. Sinon quand on avait une grosse grippe ma mère me badigeonnait allègrement de vicks en disant que ça dégageait les “bronches”, mais était-ce bien vrai?

  63. Pingback: Quarante petits monstres pour quarante doses de méchant médicament | Banlieusardises

  64. Oohhh hihihi j’adore!!! C’est drôle, je suis aussi dans une période nostalgique. Ma fille aura à Noël la série télévisée Il était une fois la vie, et un Pogo Ball… Oui oui, j’en ai trouvé, ça se fait encore!! On a aussi regardé les Goonies hier, film que j’ai dû regarder au moins 150 fois enfant!

    Autre souvenir d’enfance: les petites enveloppes de fluor à l’école. On devait tous le prendre en même temps, et après le décompte de l’enseignante on le recrachait dans la même petite enveloppe. Du beau gargarisme synchronisé!

  65. AHHHHHHH! Les livres Monsieur/Madame. Moi, mon préféré était Monsieur Glouton et ma préférée était Madame Bonheur. Je les lisais entre deux épisodes de “Il était une fois, l’homme” et de “Inspecteur Gadget”, enregistrés sur des cassettes Bêta déjà utilisée (pour donner une indication de la qualité, on était loin du HD), pour me remettre du genre de Pedialyte maison que me faisait ma maman: Canada Dry “flat”, jus d’orange, miel, servi CHAUD “parce que ça fait du bien à la p’tite gorge!”.

    Cette mixture me fait encore frissonner. Je vais très maturement aller manger 1 ou 2 biscuits Météo aux fraises pour m’en remettre.

    P.S.: J’aimais pas Contra, mais j’aimerais beaucoup le jeu Spelunker. J’ai jamais connu PERSONNE qui aimait/connaissait le jeu Spelunker.

    P.P.S.: Une pensée pour la mémoire du petit voisin.

  66. J’ai désactivé mon compte facebook y’a une semaine parce que je trouvais que j’y passais trop de temps… et depuis, je passe autant de temps sur ton blogue!!! Merci de faire ça, c’est vraiment le fun que ça te tienne à coeur d’informer (et de faire rire) les gens!

    Ma mère nous mettait aussi de la calamine pour les piqûres, ou sinon on mettait du vinaigre, je sais pas trop de quoi ça dépendait. Ma mère a gardé la bouteille de calamine VRAIMENT longtemps avant de la jeter, elle devait être périmée depuis des années!

    Et un remède assez étrange : pour les furoncles, on bande une tranche de lard pour «tirer» le pu… ça doit infecter plus que d’autres choses!!!

    Ahh, et la crème Budwig… je me rappelle pus le goût que ça avait, mais je me souviens que j’aimais vraiment ça!! J’en redemandais tout le temps, et d’ailleurs, j’aimerais vraiment ça y regoûter pour voir! Ça a l’air d’être une crème-d’un-peu-n’importe-quoi..?

    Merci encore! J’adore te lire!

  67. Otite: de la pisse du matin dans une ouate dans l’oreille. Maux de gorge: des comprimés de luzerne (en quantité industrielle) à faire fondre en-desous de la langue (Envie de vomir immédiate, juste d’y penser !). Rhume ou grippe: une gousse d’ail bien beurrée dans l’c… ! Ne pas boire de lait, des gâteaux au carottes ou au caroube pour ma fête (quelle déception!), des sandwichs aux œufs sans œufs (aussi pour ma fête…), des vitamines pour Noël (aouch!), de l’argile dans face ou ailleurs pour tout et rien, de la chlorophylle pour filtrer le sang, des granules, des visites chez le seul médecin naturopathe des alentours de Montréal, des visites chez le kinésithérapeute, des élixirs nettoyants contre l’acné, encore des granules, du zinc, du thé vert, le livre intitulé “Nous sommes tous hypoglycémique!” ou quelque chose du genre, des produits Dr Haushka, une roche en dessous des bras, aaaaaaaaaaaaaalouette!

  68. Mon chum se met encore un foulard avec de l’huile camphrée autour du cou quand il a mal à la gorge… Ah misère! l’odeur!

  69. Wow…. Je suis nouveau lecteur du blog et franchement, je suis un fan! Superbe article, en nostalgique fini, je n’ai pas arrêté de rire, surtout quand j’ai vu le lapin Energizer avec ses lunettes. Également, si on t’a pas déjà répondu dans les commentaires, il serait plutôt mal placé pour He-Man de sortir avec She-Ra, c’est sa soeur.

    Mon souvenir horrible? À l’école primaire, dans les années 80, chaque matin devait se rincer la bouche avec un liquide au fluorure présenté dans une petite enveloppe métallique. C’était… révoltant. Faut se rappeler: -température pièce, -semi visqueux, -saveur de menthe artificielle. La seule façon dont je peux le décrire 30 ans plus tard c’est “l’équivalent de se gargariser avec la bave de quelqu’un d’autre.” Il fallait aussi le recracher dans l’enveloppe après et le redonner. La nausée…

  70. Stéphanie Angers

    Antibio aux bananes c’est tel que tel ma mère elle, ne jurai que par les sirops Triaminic et Triaminicol (le jaune et le rouge) ouf…vraiment dégueux! En plus de maudits suppositoires qu’elle nous insérait pour chaque rhume, gastro etc….Pis les suppositoires avec elle et sa force dans le poignet avaient aucune chance de se tromper de direction une fois dans le rectum!!! Je me souviens des vitamines Pierrafeux (ma soeur et moi on se battait pour avoir Agathe aux fraises…) pis du maudit jus de pruneau qu’il fallait boire tout les matins pour être sûre de pas constiper au cours de la journée….Dire qu’aujourd’hui tout est arômatisé en plus des antibios auxquels ont peut ajouter de la saveur pcq bébé aime pas ça les fruits…..Je suis ATP et j’ai eu une enfance en santé malgré les recettes louches de ma mère!!!! :)

  71. Que de souvenirs! J’adore! Presque tout me rappelle mon enfance, le Pogo-Ball, le troll, la crème Budwig, la petite main en gélatine (que ma mère m’avais confisqué parce que selon elle, ça salissait toute les murs et les plafonds… pfff). Astor le robot qui a hanté mes cauchemars et qui a gâché mes parades du carnaval à cause de sa présence sur un char allégorique chaque année.

    Pour ma part, il faudrait ajouter les vitamines Pierrafeu, les pruneaux secs réhydrattés que je devais prendre en cas de constipation et les vitamines C effervescentes dans l’eau. On restait là fascinés à regarder la pastille se diluer en faisant ses petites bulles et qui donnait un bon goût d’orange chimique à l’eau. Un jour, mon frère et moi avons eu la brillante idée d’essayer d’en diluer une dans du 7Up pour se faire de l’orangeade… ça a donné l’équivalent de la réaction du vinaigre avec du bicarbonate de soude, il y en avait partout! Et on se dépêchait à tout éponger pour ne pas que ma mère s’en rende compte!

    J’adore toutes tes BD, bravo!

  72. Mon sirop préféré (outre celui aux bananes – oui,oui sans ironie ahah), c’était celui à ma grand-mère : rhum, miel et glycérine. Ça adoucit la gorge. :)

    Ah et quand mon père me faisait un lait chaud avec du miel au plein milieu de la nuit parce que je toussais trop, c’était chouette aussi. :)

  73. J adore ton site, mes emission preferer c étais passe partout, Fanfreluche, les cent tour de centour et picotine. Pour les remède quand tu as la diharrer, 2 cuillerée a soupe de fécule de mais ds un peu d eau, presque instantanée. Les suçons en poudre, jouer de rue au ballon prisonnier avec tout ceux de la rue après souper jusqu’à 8h les jours d école. Mon fils as eu droit a sa poche de camphre et le frottage de dos a l onguant camphrée pendant les 3 première année de sa vie. Je me rappelle encore du goût horrible du jitochrome pour les “bobo” ds bouche ou les boutons sur la langue.

  74. Bon… ça y est, tu me donne le goût de repasser Contra…

  75. Mon dieu, moi mon grand-père maternel me ‘soufflait’ de la boucane de cigarette dans l’oreille pour soigner les otites…

    en y repensant bien, aujourd’hui santé canada le poursuivrait probablement

    Super BD

    Kim

  76. ce dont je me souviens, c’est qu’à Contra au Nin, pour avoir 30 vies fallait faire: haut haut bas bas gauche droite gauche droite B A B A select start!

    yay on passe la cassette asteur (après avoir soufflé dedans pour qu’elle marche et fait le truc de tenir reset aussi)

  77. Alisson Von Der Lane (Miss Absolute)

    Merci pour ton blog je partage plein de lien avec tout le monde depuis que je l’ai découvert. Moi jtrippais bin gros sur les ptits virus a ‘petter’ sur la boite de peniciline pour savoir ou on etait rendu dans le traitement!!! Jen avais pour mon argent (en tout cas…celui de mes parents…) J’en avais besoin au moins 2 fois par annee!

  78. Mon dieux que de souvenirs !
    Le remède miracle de mes grands parents c’était le sirop pour la toux, les advils mais surtout le vix!
    Fièvre? Frotte le front avec du vix et prend du sirop contre la toux pour pas attraper la grippe.
    Mal au coeur? Frotte la poitrine avec du vix avec 2 advils
    Pneumonie? Badigeonne moi cet enfant là dans le vix et que ça saute!
    Bras casser? Une advil devrait suffire pour guérir la douleur… C’est tellement magique…

    J’ai continué pendant mon adolescence la technique Vie-de-vix jusqu’à ce que mon inhalo m’explique que c’était irritant pour mes poumons.. À même titre que le sirop pour la toux était à éviter étant asthmatique sévère :p

    Pour ce qui est du sirop de banane, j’ai probablement inconsciament choisi de travailler en pédiatrie pour avoir le droit de sniffer les pots d’antibiotiques de mes petit poussins que je soigne :p ( j’attendais pratiquement la saison de la grippe pour ça !)

    Et que dire de ce soupe opéra… Misteur Valaire ont même mis l’intro de cette fabuleuse émission dans une de leur chanson, tu remarqueras!

    Merci tu me fais toujours rire seule dans des endroits publique comme une psycho lorsque je te li sur mon cellulaire :p

    J’ai même plugger un de tes article dans mon cour d’épidémiologie à l’Université afin de vulgariser certains trucs à nos patients ( l’article de l’arthrite je crois)

    Lache pas zigotto!

  79. Wow, Fifo Dido, le troll, et tout le reste ont fait ma journée… et je fais une sinusite, c’est dire comment c’était bon (oui, une vraie là, mon ordi est dans mon lit lol)

    Je commente pour la première fois parce que certains billets mènent à… trop de commentaires impertinents et inutiles. Par contre, même si je ne savais pas que ça existait en 1980, je tiens à dire que le cristal d’alun, pour se mettre sous les bras, ben ça fonctionne vraiment… pour ceux qui ont la peau hypersensible et qui ne peuvent pas utiliser de déodorant, ou encore pour ceux qui font de la radiothérapie près des aisselles (eh non, l’anti-sudorifique ne cause pas le cancer, mais l’aluminium qu’il contient interfère avec les rayons X des mammographies et des traitements de radio-thérapie), ou finalement comme après-après-rasage (oui, vieux truc de barbier qui fonctionne vraiment, contre les “boutons de rasage” ou poils incarnés)

    C’est en effet un antiseptique (mais il ne faut pas charrier, ce n’est pas de la teinture d’iode ou de la chlorexidine non plus!) et un astringent, diminuant donc les risques de poils incarnés et la transpiration. Pas inutile, c’est mieux que rien, mais pas aussi efficace que les bons vieux bâtons à odeur de “vélo de montagne dans les neiges de l’Himalaya sous une brise océanique sans les yaks ni l’algue”

    Et félicitations pour votre excellent blogue!

  80. Ça aussi été, mon père qui imitait de façon exagérer la gueule que je risquait d’avoir quand le dentiste me gelerait la face pour réparer 2 de mes 4 caries dans bouche (oui… fallait ensuite scheduler un autre rendez-vous…. mamaaaaaaaaan). Encourageant pour un flot ça…. hahahaha

  81. Ahhhh! Le troll! Vuarnet! (Sourire) Quel retour dans le temps. Je suis de la génération jeune baby boomers, je gardais les enfants de votre génération. Mais où est la poupée Boutchoux?

    Un souvenir personnel de médicament au très mauvais goût : le sirop Vanquin contre les vers (eh oui). L’antibiotique aux bananes, à côté de ça, c’est de la p’tite bière. Merci pour vos chroniques, toujours appréciées.

  82. Ah! On dirait que je suis la plus vieille ici ! Je me souviens de remèdes de ma grand-mère qui habitait chez nous…Pour soulager le mal de ventre lors des menstruations: une soucoupe chauffée qu’on posait à l’envers sur le ventre; ça faisait une succion et quand on l’enlevait, on avait l’impression de la douleur partait avec ! Me souviens aussi du sirop Lambert, en petite quantité et un peu chaud “car c’est un remède, faut pas trop en prendre” (j’en ai donné à mes enfants, qui, jeunes adultes maintenant, en prennent encore parce que ça goûte bon quand on a le rhube hihi). Me souviens être allée à l’école avec le carré de camphre accroché à la camisole dès que l’automne arrivait, et des “mouches à moutarde” pour soigner la grippe. Ma mère, étant une très bonne mère, était attentive à TOUT afin qu’on ne soit pas malade. Elle me donnait de l’excellent jus d’orange “Tang” le matin parce que c’était bon pour la santé du jus d’oranges….Et plus vieille, j’ai eu droit à un petit verre de brandy le matin au déjeuner parce que grand-maman avait dit que c’était bon contre le rhume (dieu que j’aimais mes déjeuners! J’avais 14-15 ans imaginez !) Évidemment, je suis passée par toute la panoplie: Wampole, Surbex-500, Paramete, Vick’s sous toutes ses applications, pastilles Valda, petites ponces de gin, 7-Up dégazé, chaîne sous l’auto contre le mal des transports, même aux Aspirin avant de se coucher, quand on avait pris trop de soleil dans la journée, pour pas être malade…Le pire dans tout ça, c’est que j’ai, parfois, répété ces gestes avec mes enfants nés au milieu des années 90 et que j’ai constaté certains effets positifs !!!! En plus, je crois fermement que certains remèdes de grand-mère sont efficaces… j’ay crois fermement mais avec discernement aussi!

  83. Est-ce qu’il s’appelait doug le dessin sur le chandail de la capsule du déontologie de pierre d’alun?

  84. En lien avec les remèdes de grand-mères: Quand j’étais petit, vers 5 ans, à la porte des années 1990, j’ai avalé un chewing-gum alors que je passais la journée chez mes grands-parents… Ma grand-mère, horrifiée, m’a fait avaler un morceau de beurre passé au micro-ondes (pas encore tout-à-fait fondu, genre la pub pour la margarine)… Rien que d’y repenser, la nausée me revient…
    Depuis lors, j’ai continué à avaler mes chewing-gums, mais, lorsque ma grand-mère était dans les parages, je me mâchais la langue pour faire semblant… Ben tiens!

  85. Mes souvenirs de remèdes qui ne sont plus à la mode maintenant: les bains d’eau glacé pour la fièvre (ma mère s’excuse quand on en reparle) et à l’avoine pour les problèmes de démangeaison cutané (peu importe la raison de la démangeaison d’ailleurs…).

    Sinon, suis-je la seule a avoir trop regardé vision mondiale le dimanche matin et à avoir été traumatisé par les images d’excision durant le générique des Cités d’or?

  86. Pour le rhume ma grand mère nous préparait des ponce de gin. En gros c’était un verre d’eau chaude avec 1 à 2 onces de gin dedans avec du miel… C’était dégueux. Autres remèdes bidons de grand mère, une pelure de patate sur les piquûre d’abeilles, tisane aux cocottes de cèdre pour le mal de gorge, yogourt et jus de caneberge pour les infections urinaires, une petite shot de vodka pour les crampes menstruelles, vaseline sur les brulures (ça enlevais la douleur car pas de contact avec l’air, mais ça guérissait pas plus vite), le vicks dans les bas et le cou, sècher à l’air plutôt qu’avec une serviette pour diminuer la fièvre, dormir pas de couverture pour diminuer la fièvre (ça dort super bien, surtout qu’avec la fièvre t’as déjà super froid)

    Comme je faisais des otites et des amygdalites en fou (ils m’ont enlever les amygdales quand j’avais 8 ans) alors je me rappelle très bien le médicament aux bananes. Je prenais toujours cette saveur là parce qu’au raisin ça me levait le coeur. Même aujourd’hui, les médicaments et les bonbons aux raisins me répugnent. J’ai pris celui aux bananes tellement souvent qu’à un moment donné j’étais pus capable non plus et par chance, ils en ont sorti aux fraises :)

  87. Tu as encore une grosse otite super douloureuse qui te rend sourde? Pauvre toi, viens ici papa va souffler de la fumée de cigrette dans ton oreille et l’enfermer là à l’aide d’une ouatte (OUI OUI!) Hon tu es congestionnée chérie? Viens on va mettre un demi oignon dans chacun de tes bas del aine qui te pique affreusement pis grace à ça quand tu vas te lever cette nuit tu vas te casser la marboulette en pilant dessus! Antibio à la banane YÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ (J’en rêve encore j’aimasi tellement ça!) NONNNNNN pitié pas du tylénol aux raisins :( On tu es tombé et tu saigne d’à peu près partout viens on va te sacrer plein d’alcool à friction la-dessus mouhahahahahahahahahahahahahha. T’a une piquire d’insecte, Met dla bave… mets en plus ^ca marche tout le temps !

  88. C’est vieux tout ça, mais de mon côté, c’était les «casse grippe» du quartier chinois (oui oui, mon père se rendait exprès dans une «pharmacie» du China Town à Montréal + le sirop de sapin pour la toux. -.-

  89. Héhé c’était si bon dans le temps!

    Bon, j’ai une question vraiment sérieuse… Le 7 up dégazéifié… Ca n’aide vraiment pas?
    Je demande car je ne bois jamais de boisson gazeuse a l’exception de 7 up dégazéifié quand j’ai une gastro… (pas du sprite… ca ne marche pas 😛 )

    Sinon, un souvenir de jeunesse qui aurait probalbement pu mal tourné; vers 6 ou 7 ans, j’ai développé un gout pour l’enrobage des Advils… J’ai profité d’une petite distraction de ma mère pour sucer l’enrobage d’un flaccon d’Advils qu’elle avait oublié de refermer.

  90. J’utilise certains extraits des séries “Il était une fois…” dans mes groupes de sciences de secondaire 1 ou 2!

  91. Antibiotique aux bananes…. étrangement j’adorais et j’en ai largement abusé, quand au 7-up dégazéifié, le meilleur liquide… pour faire vomir !
    Merci pour toutes ces BD et infos, des heures de plaisir et de rires :)

  92. Comme j’ai tellement ri en lisant! Merci pour ce petit bijou!

    Mais, PARDON, il y a des gens qui n’aimaient pas le sirop aux bananes, c’est de l’hérésie (la-la-la, je mets mes mains sur mes oreilles, en petite boule, en me berçant dans un coin….)

    Dans les fausses croyances de ma grand-mère, pas très médical, mais franchement drôle! “Tu fais cuire quelque chose sur le poêle dans une casserole. Ne touche pas le frigidaire en même temps: sois ça va exploser, soit tu vas avoir un choc électrique….” De kossé?

  93. C’est étrange…. J’adorais le sirop de banane! J’ai eu la chance d’essayer plusieurs sirops(fraises, blanc craie, transparents etc) (dont j’ai vomi lol) grâce à mes Amygdalites et otites à répétitions jusqu’à 14 ans. Le sirop au banane était une de mes consolations, on le gardait froid alors ça faisait du bien à la gorge et j’aimais le petit goût sucré. En tout cas, ça goûte meilleur que le mélange eau, jus d’orange et sel qu’on m’infligeait.
    ps: j’ai bien ri avec Il était une fois la vie, mais dois-je avouer que j’étais plus fan de il était une fois… les explorateurs, l’histoire etc. et astor ainsi que thumb up pour les cités d’or.

  94. C’est TELLEMENT pas mal exactement mon enfance. Le miel et l’aspirine, le 7up durant la gastro (la SEULE bonne raison d’avoir une gastro, chez nous la liqueur mes parents achetaient pas ca…), les mysterieuses citee d’or (montrez moi pas le generique du debut, je braille de nostalgie) la pub COMPLETEMENT FUCKEE d’Astor. il etait tune fois la vie (aussi l’histoire et l’espace), grace a cette emission la j’ai compris le principe des anticorps, des globules rouges et blancs, etc. Si d’ailleurs tu me parles de ca, dans ma tete c’est encore les petit bonhommes du dessin anime que j’vois,… Par contre les nouilles Ramen crues, ca c’est pas rendu chez nous faut croire, j’avais une ex qui m’avait parler de ca un moment donne (“tse quand on etait jeune, les nouilles ramen crues” “han? non”). j’avais genre 20 ans quand j’ai appris c’etait quoi des ramen.

  95. Le sirop à la banane j’en ai encore des cauchemars! Même qu’il se vendait en poudre et il fallait que ma mère le prépare elle-même… Mottons garantie! Je vômissais instantanément alors avaler un gros comprimé est devenu une solution pas mal plus simple. Je me souviens aussi que je devais le prendre avec une sorte de cuillère dont le manche était un tube gradué qui contenait la mixture maléfique.

  96. Souffler de la boucane de cigarette dans l’oreille de l’enfant guérit les otites…. Oui Oui …c’est logique 😉

  97. Ah et sérieusement si quelqu’un peut me dire comment me procurer les épisodes de il était une fois la vie la vvviiiiiieeeeeee la viiee! Cette personne aurait ma reconnaissance éternelle.

  98. Le sirop aux bananes !!! Oui !!! Tellement dégueu ! Mais, au moins, yavait le petit “jeu” de détruire les microbes avec un crayons au dos de la boîte !!! Non ? Est-ce que ça existe encore ?

  99. haha ma maman a me donnait du 7 up aussi mais elle mettais du gros sel dedans et jusqu’en 2014 elle m’en donne encore avec des biscuit soda sa ma jamais aider haha et le sirop au banane je vous comprend pas ses TELLEMENT BON haha un autre truc de grand mère quand je me pétais le genoux en bicycle une tranche de pain trempez de lait pour enlever l’infection sa me fait rire tout ses petit truc aujourd’hui mais je me demande comment sa se fait que la tylenol dans le miel sa fonctionne pas ??? bonne journée et continue se que tu fait je suis de moins en moins hypocondriaque :)

  100. et pour le jeu de détruit les microbe la dernière fois je les vue c’etais en 2002 je crois

  101. Oh my god j’ai tout reconnu en faisant des “oh oui, oh ca c’était bonnnn” pis “soupe operaaaa”!!!! Moi personnellement j’aimais tellement le sirop aux bananes que ma mère devait le cacher…..c’est celui au cerise qui me dégueulait! Moi c’est du vics que ma mère me frottait dans le dos quand j’étais malade. Et quand j’avais un rhume, mon grand-père me donnait de son fameux sirop maison, un grog de paparman rose fondu, de gin, de brandy, de miel et jus de citron. Deux cuillèrers de ca et je peux tu te dire que je dormais ce soir la!!!

  102. A cause de ça je ne peux plus boire de 7up parce que pour moi c’est de la boisson de malade… En autre mot ca goûte la gastro…

  103. Bravo pour cette BD! Assez complète, même le poster des Cités d’or en arrière-plan! C’est très amusant de voir que nous avons tous ”subit” les mêmes traitements! Comme quelqu’un l’a mentionné plus haut, j’ai aussi eu droit assez souvent à la Calamine. Je me souviens aussi que le mercure au chrome et la teinture d’iode avaient une place de choix dans la pharmacie familiale. Ça brûle c’est incroyable la teinture d’iode!!! Nos mères étaient des dures à cuire à l’époque (et nous aussi par le fait même). Une plaie à vif, une coupure? Teinture d’iode et ”plaster”, et après on retournait jouer dehors! Autre truc un peu bizarre (je ne connais que quelque personne qui ont vécu ça): de la fumée de cigarette dans l’oreille en cas de maux d’oreille ou d’otite. Ma sœur y a eu droit à plusieurs reprises. Il y avait aussi les capsules d’ail (huile) qu’ils faisaient couler dans son oreille. Ça ne devait pas vraiment être efficace car ses otites revenaient souvent. Toutefois, je sais que ma sœur a continué à sa traiter comme ça une fois adulte (mais elle prend des antibio aussi quand c’est nécessaire).

  104. Nathalie Guenette

    Ma mère m’a tellement fait avaler de Vicks mélangé avec du miel, supposé aider à la tous et au mal de gorge, que je me suis toujours demandé si elle n’avait pas des actions dans la compagnie. Elle m’aspergait aussi régulièrement d’alcool à friction pour faire baisser la fièvre. Y’a rien qui marchait en fait. À la fin, j’avais appris à aimer le Vicks mélangé avec du miel. C’est tout dire.

  105. Chez moi, ma mère commençait tout traitement avec un bain chaud (sauf pour la fière qui était soignée avec une Aspirine rose!) Du Vick’s sous les pieds et sur le torse, l’humidificateur et l’histoire du Petit Prince sur mon “pick-up” Fischer Price quand j’étais grippée, du mercurochrome sur les scratchs de Big Wheel, du lait chaud pour les soirées agitées et des séances de frictionnage avec du thé des bois quand ça faisait mal de grandir!

  106. Je viens de relire cette BD et… je ne sais pas si c’est volontaire de ta part, mais je n’avais pas remarqué les lacets verts fluos de “break dance” la première fois. Un souvenir bien enfoui! Merci!

  107. Mes souvenirs d’enfance, ma mère avait une pilule pour tout! J’ai mal au cœur, prends une Gravol!
    J’ai mal au ventre, prends une immodium, maintenant ça ne passe plus, prends de l’huile minérale! J’ai mal à la tête, prends une aspirine, et si ça ne fonctionne pas, on ajoutera une tylénol…bref j’ai pris tellement de pilules, en ajoutant les vitamines, le sirop contre la toux, et le très populaire sirop aux bananes, qu’aujourd’hui je n’en prends plus.
    Truc de grand-mère: du vinaigre sur une insolation pour couper le feu et éviter de faire des cloches, mettre de la peinture à numéro bleue, et la couleur était importante, sur les verrues, dormir avec des oignons dans les bas contre la grippe.

    Merci pour les beaux souvenirs! J’adorais les cité d’or, j’étais très contente de voir un ancien Nintendo, le seul jeu électronique que j’ai eu enfant. Comme dessin animé, j’aimais aussi Belle et Sébastien 😉

  108. raphaelle landry

    OMGGG je suis morte de rire a lire cette BD!! Je me reconnais tellement! Petites différences, ma mère prenait le bol de chips pour la bassine a vomi ahaha J’avais de vitamines pierre a feu et j’écoutais le bus magique ! Sté l’épisode ou le gars avalait sa gomme qui restait pris dans son intestin? Pu jamais avalé mes gommes après ça 😛

  109. Marie-Eve Lemire

    de mon côté, j’avais le bonheur d’avoir du sirop au raisin quand j’étais malade, mais en contre-partie je devais me taper la fameuse “mouche à’ moutarde”…moutarde en poudre mélangée avec de l’eau pour en faire une pâte, foutre ça entre 2 pages de papier journal et se faire mettre ça “sur les poumons”…trop longtemps, ça chauffait vraiment beaucoup!!

    Ah et la grosse beurrasse de vicks sur le bord du nez quand on se mouchait trop…et oui, le nez qui sèche, qui fend, et finalement du vicks là-dessus…allo la douleur!

    Et du sel directement sur l’ulcère…pour que ça brûle, tsé!

  110. Je dois quand même partager mon expérience du docteur Albert…. (qui avait une émission à la radio également dans les années 80). C’était notre médecin de famille…Un jour ma mère lui confia que moi et mes frères bougions sans arrêt. Son expérience médical à tout épreuve lui suggéra une réponse plutôt farfelu : vos enfants doivent avoir des vers dans dans les ”fesses”. Un remède simple efficace nous fut prescrit. Une gousse d’ail en suppositoire tout les matins. Pendant un hiver de temps ce fut un rituel journalier, se pencher, recevoir ce désagréable petit trésors entre les deux fesses et …vaquer à nos occupations comme d’habitude! Force est de constater que rien n’a changé pour nous et notre mère, mis à part un léger déséquilibre budgétaire due à la surconsommation d’ail…He he!

  111. Avec un nom de famille comme Perras, tu te doutes bien que je me suis fait écoeurer toute mon enfance avec Soupe Opéra.

  112. Moi je me rappelle qu’il y avait des tylenols ”croquables” à saveur de raisin que je trouvais tout simplement dégeulasses quand j’étais jeune (4 ou 5 ans), mais plus tard, pour je ne sais quelle raison, j’ai fini par aimer le goût. Quand je suis devenue assez grande pour prendre des tylenols normaux, je m’ennuyais de ceux au raisin que tu pouvais croquer.

    En passant, très très cool que tu aies pu ”plugger” le jeu Contra dans ta BD. Je l’ai remarqué tout de suite 😀

  113. Pour le 7up dégazé pour la gastro, en france il y à la variante du coca-cola (que même certain médecins croie à ce mythe) alors que c’est pas franchement conseiller de boire cette cochonnerie quant ont à une gastro

  114. Avec tout ça, je viens juste de me rendre compte que les logos de Triaminic ont changé! Je voulais donc tous les essayer quand j’étais jeune, mais j’ai juste eu droit au rouge et au jaune. Le vert me semblait bien mystérieux! Sinon pour la gastro, ma mère disait toujours qu’il fallait manger ce qu’on avait envie pour guérir plus vite – j’ai donc associé le Macpoulet à ça, encore aujourd’hui quand je suis malade, c’est 7up flat et McDo ou soupe Tonkinoise, dépendament de la gravité!

  115. C’est FOU !
    Je viens de lire tous les commentaires, j’ai tellement ri…mes enfants sont nés au début des années 80. Heureusement, ils ont rarement pris des antibiotiques, par contre ils ont plutôt eu droit à la crème Budwig, au vinaigre de cidre, l’aloès, l’argile (qui en passant fonctionne vraiment) les HE (elles aussi) etc. etc. name it… ils les ont tous expérimentés… je viens de leur envoyer ce lien, séance de fou rire et de souvenirs en vue!

    Merci à vous tous pour ce bon moment!

    P.S: Olivier tes petits clins d”œil des années 80 dans la BD sont vraiment drôle, j’ai maintenant un petit-fils qui aime bien M. Grognon ainsi que Mme Joyeuse et toute la compagnie!

  116. Hahaha tu m’as fait bien rire!!! L’émission “il était une fois la vie” était vraiment bien faite, je l’ai réécouter pour un cour de microbio au Cégep et ça aidait vraiment à comprendre la base :P. Sinon tu as trop raison le sirop au banane, ça levait vraiment le coeur hahahaha!!!

  117. Le sirop à la banane et le Dimetap et raisin… classique.
    Un truc bizarre de grand-mère que je me souviens est le vanille pour éviter d’avoir un bleu ou un oeil au beurre noir… au moins ça avait une bonne odeur.

  118. Moi j’adorais le sirop au banane!!

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord pour éviter le spam et les liens URL douteux)