5 mythes sur la prise de poids et les excès durant les Fêtes

Si vous n’êtes pas en hibernation à quelque part dans une grotte à chaque Noël, vous avez assurément entendu des gens de votre entourage faire l’une des affirmations suivantes :

 « Si je mange 2 livres de fudge, je gagne 2 livres, pas vrai? »

 « L’alcool contient beaucoup de calories parce que c’est plein de sucre! »

 « Mon foie va en arracher pendant les Fêtes! »

 « C’est une bonne idée de sauter le dîner avant un gros souper de Noël. »

 « C’est pas grave si je fais des excès durant les Fêtes, je vais me nettoyer le système en janvier! »

Si vous avez peur d’engraisser durant le temps des Fêtes ou si vous êtes tout simplement intéressés par la science derrière la prise de poids et les excès durant cette période, visionnez les infographiques suivants!

 Si je mange 2 livres de fudge, je prends 2 livres, pas vrai?L'alcool contient beaucoup de calories parce que c'est plein de sucreMon foie va en arracher pendant les FêtesC'est une bonne idée de sauter le dîner avant un gros repas de NoëlProduits pour nettoyer les toxines après les excès des Fêtes

 

* Un ÉNORME merci à Pascale Roy, diététiste (Dt.P) qui m’a suggéré une rectification au niveau du nombre de calories dans la bière et qui m’a également fourni de l’information additionnelle au sujet des alcools forts et du vin! J’ai utilisé intégralement une partie de son explication dans le texte.

 

À LIRE!!!

La suite logique de cet article est mon infographique intitulé “5 mensonges au sujet des toxines“!

header toxines

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Si tu as aimé cet article, le Pharmachien te suggère également :

21 Responses to 5 mythes sur la prise de poids et les excès durant les Fêtes

  1. Cher collègue pharmacien,

    Si un jour le chomage existe pour les pharmaciens, tu pourras toujours te recycler dans l’humour…

    • Merci pour cette pensée réconfortante!!! J’en fais mon nouveau plan de retraite.

      • J’adore ce site de vulgarisation!! Néanmoins, j’ai eu les cheveux dressés sur la tête quand j’ai lu que tu approuves le mythe que les ”P” font engraisser.. pommes de terre et pain alors que c’est totalement faux…il n’y a aucun aliment qui fait engraisser ou perdre du poids. Tout est une question de balance énergétique, soit les apports versus les dépenses énergétiques. Si la quantité totale de calories ingérées sur une période de temps plus ou moins longue est supérieure à la dépense énergétique sur cette même intervalle de temps, cela peut entraîner un gain de poids. Les constituants corporelles tels que la masse adipeuse ne varie pas du jour au lendemain non plus. Le poids varie quotidiennement entre autres par notre variation d’eau dans le corps. Mangez donc avec plaisir dans le temps des fêtes en ne regardant pas les calories! Le fait de se priver d’un aliment ou d’une boisson, fait qu’on désire encore plus cet aliment et qu’on compense en mangeant autre chose qui ne nous fait pas plaisir. Le fait de libéraliser l’alimentation (manger sans restriction, sans régime, sans diète) et d’écouter ses signaux de faim et satiété, permet de maintenir un poids plus stable, soit notre poids naturellement régie par la génétique, et d’atteindre un équilibre alimentaire idéal pour le corps et l’esprit!! Voilà!

        • Allo Marie!

          J’imagine que tu fais référence à mon “bourrer la face dans le pain, les patates pilées (…)”.

          Pour faire une histoire courte, je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis! Le fait de manger quoi que ce soit pendant les Fêtes n’a pas vraiment d’importance comparativement à l’apport calorique total. J’en suis un bon exemple car je ne peux pas dire que je me prive de quoi que ce soit; je mange ce que j’ai envie avec modération. Aussi, je suis 100% contre les diètes.

          Pour résumer l’histoire longue… L’un de mes points principaux sur ce blog est justement qu’il faut faire davantage d’exercice et faire plus attention à ce qu’on mange de façon quotidienne. Même si je suis d’accord avec l’idée de libéraliser l’alimentation en principe, je dois admettre que je suis constamment découragé par les habitudes alimentaire que j’observe autour de moi. Bref, je pense qu’avant de penser à libéraliser l’alimentation, il faut d’abord être capable et motivé à changer la sienne complètement si nécessaire. C’est une première étape vers un meilleur équilibre.

          Merci pour ton commentaire et A+!

          Olivier

  2. by the way ton foie fait un finger avec le mauvais doig… oui je suis dole mais j’ai tout lu quand meme

  3. Vous dites que les «toxines» n’existent pas et que donc les produits pour les élimer sont inutiles mais plus haut vous dites que le foie détruit les substance toxique comme par exemples les polluants. Je ne suis sûrement pas la seule à vous croire mais à ne pas connaitre la différence entre toxines et substances toxiques… ? Cette nuance/subtilité doit être un des facteurs qui poussent les gens à croire le marketing des produits contre les toxines..

    • Allo Amélie!

      Merci pour ta question! En effet, la nuance est loin d’être claire. Je vais essayer de rendre le tout le plus simple possible:

      Substance toxique = toute substance qui vient du corps ou de l’environnement et qui est nuisible pour la santé si non éliminée;
      Toxine = poison produit par un organisme vivant (ex. venin de serpent).

      À ce stade-ci… ce n’est pas vraiment plus clair, n’est-ce pas?

      Le problème est que le mot “toxine” est utilisé par les gens mal informés pour décrire à peu près tout: polluants dans l’air/l’eau, déchets produits par notre corps, bactéries/parasites, etc. Il n’est donc pas rare d’entendre que “notre corps est rempli de toxines dont il faut se débarrasser”. C’est du moins ce que bien des adeptes de médecines douces croient et voudraient nous faire croire.

      Tel que mentionné plus haut, les “vraies” toxines existent, mais n’ont rien à voir avec ce que l’on entend en général.

      Le mot “toxine” tel qu’il est utilisé généralement ne décrit rien qui existe vraiment. Par exemple, les cures détoxifiantes sont supposées éliminer les “toxines”… mais elles nous font seulement aller plus souvent aux toilettes. Le jeûne est supposé nous débarrasser des “toxines”… mais tout ce qu’il fait, c’est de nous priver de nourriture. Les traitements par la sudation sont supposés éliminer les “toxines”… mais la sueur ne contient que de l’eau et du sel.

      Bref, ce n’est pas vraiment contre le mot “toxine” que j’en ai, mais plutôt ce qu’il représente. C’est un mot-poubelle qui décrit à la fois tout et rien en particulier. La meilleure analogie possible serait de comparer les toxines à des petits bonhommes verts miniatures qui entrent dans notre corps par tous les orifices pendant qu’on dort, refusent d’en sortir et nous rendent malades. Ça expliquerait bien des choses… mais malheureusement ce n’est pas comme ça que la médecine fonctionne.

      J’espère que tout ça démêle un peu toute la situation!

      Olivier

  4. Yo man, ça te tenterait tu d’ajouter un an à tes dates dans cet article? Ça serait encore plus hot de le lire, on s’y collerait encore plus me semble, puisqu’on arrive en 2014 :)
    Pascale

  5. C’est tellement drôle de lire ces chroniques, je les partage, alors on est de plus en plus de personnes a se bidonner tout en apprenant …Lâche pas .

  6. Chaque fois que je me fais masser, le/la thérapeute me sors toujours un “noubliez pas de bien vous hydrater parce que le massage dégage les toxines!”

    Je rigole, chaque fois.

  7. Cette phrase dans votre chronique me laisse perpexle…La prise de poids commence dans le cerveau…Pourriez vous éclaircir ce passage car je pourrais penser que le mythe “j’engraisse juste à regarder un morceau de gâteau” a un fondement véridique.

    • Salut Nadia!

      Je ne pense pas avoir dit littéralement que “La prise de poids commence dans le cerveau” (corrige-moi si je me trompe), mais cette affirmation est somme toute assez vraie! En fait, la majorité des fonctions du corps humains débutent au cerveau.

      Je ne suis pas aux fait des recherches où l’on met un morceau de gâteau devant les gens et qu’on observe ce qui se passe dans leurs cerveaux (je suis sûr que quelqu’un a fait ce genre d’étude dans le passé), mais au bout du compte le contrôle de l’appétit est situé au cerveau, donc c’est là que ça se passe. Comme je le mentionne dans l’infographique, l’insuline a beaucoup à voir dans la prise de poids (même si ce n’est as la seule hormone impliquée) et c’est le cerveau qui dit au pancréas quand la secréter.

      As-tu lu par exemple ma BD sur les édulcorants?
      http://www.lepharmachien.com/edulcorants/

      Les études suggèrent que les gens qui consomment beaucoup de “faux sucre” prennent quand même du poids. Est-ce parce que leur cerveau perçoit le faux sucre comme du vrai sucre? Ou est-ce parce que les gens qui aiment le faux sucre mangent généralement plus sucré (donc plus de calories) que les autres? Ce sont deux bonnes hypothèses qu’il faudra prouver.

      Merci pour ta question et à bientôt!

      Olivier

  8. “Laissez-le faire”… c’est ça! Tombez malade et ensuite allez voir le pharmachien qui vous vendra des médicaments (qui ne snt pas en vente libre, hein) pour vous “soigner”.

    • En quoi laisser le corps assumer ses fonctions nous rendra malade?

      Aussi, la seule manière pour le “pharmachien” de vous vendre des médicaments qui ne sont pas en vente libre est que vous ayiez une prescription… D’autant plus que bien des médicaments n’ont pas pour fonction de “soigner” mais plutôt de “soulager” ou de “contrôler” certains symptômes.

  9. Sauter un repas prepare le corps à stocker? Je croyais que le corps pouvait aller plus de 24h sans manger avant d’entrer en mode “famine”. Vous avez juste à regarder ceux qui pratiquent le jeûne intermittent (16-8)

  10. n’empêche que parfois certains produits naturels aident le foie quand on a un peu abusé sur le gâteau et l’apéro…..pour moi HE de menthe/HE ciron/HE romarin + infusions + petite diète
    certains trouvent que le citrate de bétaïne fait du bien pour aider la digestion ….

  11. Bonjour !
    Tout d’abord je tiens à vous remercier pour ce blog, j’ai déjà lu plusieurs de vos BD et elles me font bien marrer tout en remettant un peu en question certains de mes propres “mythes”… C’est fait avec beaucoup d’humour et de bon sens mais pas du tout de manière blessante, j’apprécie :-)
    J’ai tout de même une petite question ici : l’excès d’alcool associé aux fêtes ne porte-t-il pas, lui, un coup au foie ? C’est quand même son rôle de détoxifier l’alcool si je ne m’abuse…
    Bonne continuation en tout cas !

    • Salut Lucie !

      L’excès d’alcool fait effectivement travailler le foie plus fort pendant un moment, mais pour une personne en bonne santé, tout revient ensuite à la normale. Avec une consommation importante et chronique d’alcool, par contre, c’est une autre histoire… mais alors, ce ne sont plus les toxines qu’il faut tenir responsables !

      Merci de participer à la discussion et à bientôt !

      Olivier

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord)