Joindre la conversation

  1. Du Grand, Du Beau, Du Bon Pharmachien!
    Je vais l’imprimer, la vernir et la coller dans la cuisine!
    🙂

    PS: la diète (régime?) carnivore j’ai cru que c’était du bidon (=bullshit) tellement c’est gros…!
    Et j’adore le commentaire de la diététicienne dans l’article du Guardian: « la chimio aussi ça fait maigrir! ».
    A quand le régime cancer ou chimio? Moi j’avais essayé la diète ténia, ça marche pas… Par contre il parait que le régime choléra est assez efficace… si on y survit (rarement).

    Y a aussi le régime au Necator americanus qui est pas mal… idem, si on y survit!

  2. Je peux comprendre que certaines personnes qui sont très malades veulent essayer quelque chose, car c’est horrible de souffrir sans soulagement. Et des fois, certaines personnes ont des résultats. Et c’est super cool! À mon avis, c’est parce qu’ils ont personnellement une sensibilité à un aliment (exemple : le gluten) sans que ça veuille dire que le gluten est NÉFASTE POUR TOUT LE MONDE. (Personne ne va dire que les arachides c’est le diable, même si ça tue certaine personnes, alors pourquoi dit-on la même chose avec le gluten et les produits laitiers parce que certaines personnes vont mieux quand elles n’en mangent pas?) Je connais quelqu’un qui a le syndrome du colon irritable, et elle réagit très mal aux poivrons rouges. C’est un fait, SON CORPS réagit comme ça. Est-ce que ça veut dire que c’est néfaste pour tout le monde? Non. Il y aussi certains migraineux qui ne peuvent pas manger de fromage ou de noix. Ce n’est pas néfaste pour tout le monde ça non plus! C’est la même chose pour le gluten et les produits laitiers. (Du moins, c’est mon opinion de non scientifique.)

    Donc, quand je vois quelqu’un qui est malade essayer une diète et dire qu’il va mieux, je suis content pour lui. Je le crois, car il connait son corps. Mais ça ne veut pas dire que je suis obligée d’essayer la diète même si j’ai la même maladie, car ça ne veut pas dire que la diète a le même effet pour tout le monde. Moi, personnellement, je n’ai pas assez de volonté pour couper des aliments que j’aime si je n’ai pas de preuves qu’ils me rendent plus malades, et que si je les coupe, je vais aller mieux. Je suis super heureuse pour ceux qui vont mieux, mais comme je n’ai pas de garantie que je vais répondre comme eux, je laisse tomber.

    Et, bien que je crois que certaines diètes peuvent aider certaines personnes avec certains symptômes, je ne crois pas qu’une diète peut GUÉRIR une malade, peu importe laquelle. Elle peut peut-être diminuer tes symptômes, mais tu ne guériras pas, car ta maladie est incurable. Donc déjà, si tu me parles d’une diète en disant que ça va me guérir, je vais décrocher. Si tu me dis que ça t’a permis de diminuer certains symptômes, je vais déjà être plus intéressée à écouter. (Mais encore là, je vais refuser d’essayer, pour les raisons énoncées plus haut.)

    J’ai vu des tonnes de témoignages sur mes groupes, de gens qui vont mieux après avoir essayé une diète (surtout hypotoxiques ou cétogène), mais j’en vois aussi qui ont essayé ces diètes sans succès. C’est faux que tout le monde qui essaie le régime hypotoxique va mieux, comme le prétend Jacqueline Lagacé. Certains vont mieux. Et c’est cool! Mais je n’aime pas ce qu’elle prétend, ça me fâche.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ton commentaire n'apparaîtra pas immédiatement, je dois les approuver manuellement!

Back to top