Comment empirer vos petites blessures et coupures

Comment empirer vos petites blessures et coupures

Je suis toujours épaté par ce que les gens mettent sur leurs petites blessures et coupures… c’est à croire qu’ils aiment souffrir! Si vous en avez assez de hurler de douleur en appliquant de l’alcool à friction ou du peroxyde, ce vidéo est pour vous!

Je vous propose deux versions du vidéo:

La version complète (#1) dure un peu plus de 6 minutes et s’adresse aux “vrais de vrais” parmi vous. Elle présente les traitements les plus souvent utilisés (à tort) par le public, l’approche que je suggère et tous les conseils du Pharmachien. Je me suis cloné tout spécialement pour l’occasion…

La version abrégée (#2) dure 3 minutes. Elle présente tout sauf les conseils détaillés du Pharmachien. Parfait si vous souffrez de déficit de l’attention.

Merci à Narimane Khentachi pour m’avoir suggéré cet excellent sujet!

 

VERSION COMPLÈTE

Comment empirer vos petites blessures et coupures from Olivier Bernard on Vimeo.

 

VERSION ABRÉGÉE

Comment empirer vos petites blessures et coupures (version abrégée) from Olivier Bernard on Vimeo.

 

* Note: Un produit qui s’appelle “mercurochrome” peut toujours être trouvé en pharmacie, mais l’ingrédient a été remplacé par de la chlorhexidine, un autre désinfectant qui lui n’est pas toxique.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Si tu as aimé cet article, le Pharmachien te suggère également :

127 Responses to Comment empirer vos petites blessures et coupures

  1. Bonjour,
    Plus jeune j’avais fais une chute en vélo avec ma soeur et notre grand mère nous avais appliqué du Mercurochrome, enfin d’après votre vidéo je pense que s’en était. Un liquide rouge qui tâche et qui brûlait aussi. Je me souviens avoir dit à mes amis du primaire que le sang n’était pas partie au nettoyage, haha! J’ai encore des cicatrices car nous étions tombés sur de la roche.

  2. J’ai une patiente qui a mis du liquide contre les verrues sur de l’eczéma… J’étais bouche-bée!

  3. Pour avoir moi-même mis du peroxyde dans le passé avant de savoir que c’était mal, j’ai vraiment ri au hurlement de douleur!!!

    • Je n’étais évidemment pas blessé pour de vrai dans le vidéo, mais le peroxyde chauffait quand même à des petits endroits sur mon doigt! C’est comme une méthode de torture artisanale.

      • Le péroxyde ne doit pas rester en contact avec la peau : il chie complètement l’infection ( en faisant une p’tite mousse blanche autour de la plaie ) mais empêche aussi la reconstitution des cellules. Il faut le nettoyer tout de suite après comme avec ta solution finale. Merci Hitler et Wikipédia.

        • En effet. D’ailleurs, la mousse créée par l’application de peroxyde résulte simplement de la présence de l’enzyme catalase, qui est présente un peu partout dans le corps.
          Olivier

          • Le peroxide etait le traitement de choix pour mes genoux scrappés quand j’étais jeune. Je crois avoir développé mon haut seuil de tolérance à la douleur comme ça! Maintenant chaque fois que je fais un test de catalase sur des bactéries j’ai un peu de sympathie pour elles!

  4. J’adore! Pour les autres utilités (cocasses ou non) de certains produits:

    Alcool: pour enlever la colle sur le plastique ou nettoyer des CD, c’est maaarvailleux!
    Peroxyde: merveilleux pour détacher les vêtements souillés de sang. Truc de fille….
    Mercurochrome: bien que toxique (!), pouvait jadis servir pour faire des mauvais coups. Une bouteille dans une piscine, c’est invisible sous l’eau, on en ressort peau rouge! À long terme, on n’a pas étudié l’impact… oups.

    Nous sommes plusieurs amis/collègues à lire avec assiduité ce que tu fais, on adore et on t’appuie fortement! Je vais continuer à propager ta bonne nouvelle!

    De la part d’un bon docteur de famille/urgentologue et de son copain “Monsieur touche-à-tout j’ai toujours un truc ou une anecdote à ce sujet” :)

    • Allo Roseline!

      Merci beaucoup pour les trucs! Je crois qu’il est temps de sortir ces produits de nos cabinets de salle de bain et de les recycler vers d’autres usages pratiques.

      Le coup avec le mercurochrome est vraiment chien!!! Rien de mieux que de contaminer un piscine au mercure pour se venger!

      Merci pour les bons mots au sujet du blog, ça me fait super plaisir.

      À bientôt!

      Olivier

  5. Mon Dieu! La musique de EarthBound!!!

  6. Bonjour Mr le Pharmachien,
    Tout d’abord, c’est un excellent sujet à mon avis étant donné le nombre de personne qui croient réellement que l’alcool ou le peroxyde est la meilleure chose pour guérir toutes leurs types de plaies. Toutefois, je ne suis pas tout à fait d’accord à propos du Polysporin. Il est vrai que ce n’est pas très puissant comme combinaison d’antibiotiques d’où aussi la raison pour laquelle il est en vente libre, mais lorsqu’une plaie a pris naissance dans un milieu plutôt sal, je pense que ce produit peu aider le système immunitaire à combattre certaines bactéries pouvant causer une infection. Il n’est pas justifié selon moi de comparer cela à de l’homéopathie puisque les antibiotiques que cela contient ont un réel action antibactériens prouvé en clinique, aussi minime que cela puisse être.
    — Mac —

    • Salut Mac!

      La comparaison avec l’homéopathie était vraiment juste une blague… Mon point était que l’onguent a pour objectif premier de soulager l’esprit et non la plaie.

      Je suis d’accord que l’onguent antibiotique peut avoir une certaine efficacité, seulement elle est utilisée et recommandée abusivement. L’onguent ne peut pas faire de tort à ma connaissance, outre le portefeuille, alors je ne vois aucun inconvénient à ce que les gens en utilisent. Par contre, il faut être conscient que pour la majorité des petites blessures superficielles, l’onguent ne fera probablement aucune différence.

      Merci pour ton commentaire!

      Olivier

  7. Bonjour.
    Pour arrêter les saignements j’ai un truc imparable : la feuille à rouler , ou papier à cigarettes.Par contre je me demande si ce ne serait pas toxique .
    Selon Wikipédia les additifs sont : carbonate de calcium , phosphate , nitrate , Tartrate
    Sachant que je l’utilise pour de petites coupures lors de la cuisine ou du rasage , pensez-vous que c’est dangereux ?
    D’avance merci.

    • Bah, pourquoi pas? Ça ou un mouchoir régulier. Ça me surprendrait que ce soit toxique vu la petite zone de contact avec le sang.

      Prochain test: la feuille de tabac directement sur la plaie?

  8. J’aime beaucoup … surtout les motifs des pansements !

  9. Heeep, il parle de quoi le Pharmachien ?!
    Rah làlà !
    😉

  10. Bonjour, j’aime bien votre blogue même si je n’ai jamais commenté. J’ai été particulièrement épatée par ce vidéo, cependant! Moi qui asperge consciencieusement toute coupure ou éraflure d’alcool à friction pour prévenir l’infeciton! Et quand je me coupe avec un rebord de feuille de papier au bureau (pire qu’un couteau!), je me précipite sur le Purell.
    Désormais, vive l’eau, le savon et les plasters.

    • Génial! C’est vraiment aussi simple que ça…

      Quand j’étais jeune, je me suis sérieusement égratigné le genou sur le trottoir (comme tous les enfants j’imagine) et je me souviens que ma mère avait simplement lavé la plaie avec de l’eau et du savon pour enlever le sable et les cailloux. Elle était en avance sur son temps il faut croire!

      Merci pour ton commentaire Sophie et à bientôt!

  11. Je travaille dans un cpe et je suis secouriste en milieu de travail depuis plusieurs années. J’ai donc une bonne base pour les petits accidents. Mon chum tient mordicus à son polysporin, c’est lui qui en tartine les bobos des enfants. Je lui ai expliqué que sur une brûlure légère, on met de l’eau froide, pas du polysporin, pas d’ozonol ( un produit qui semble être rempli de vertu dans ses souvenirs). Maintenant, quand les petites se brûlent, il me regarde d’un air malheureux: “on peut juste mettre de l’eau, han? Pas…(s’ensuit une énumération pleine d’espoir où la pâte à dent apparait parfois).

    • Allo Isabelle,

      Tu as converti ton chum à la méthode eau/savon, c’est quand même tout un exploit!

      C’est drôle pour l’Ozonol, car ceux qui l’utilisent jurent que c’est plus efficace que Polysporin et vice-versa… c’est un marché très partisan il semblerait!

  12. Il faut mettre cette excellente Vidéo sous Youtube. Vimeo a une belle résolution , mais c’est le genre de contenu que les mamans vont adorer sur Youtube. Ce serait bien que le maximum de gens profitent de vos judicieux conseils.

    En passant, quand je regarde la qualité de vos contenus, je me dis que les bannières ( HaHa, un ami expert qui vous comprend) qui nous martèlent la disponibilité de leur pharmacien passent à côté de quelque chose.

    Vous avez en quelques articles de blogue fait plus pour moi que tous les pharmaciens rencontrés au fil des années.

    • Merci beaucoup pour tous les bons mots Jonathan, c’est sincèrement apprécié!

      Mes vidéos son déjà sur Youtube! J’avoue que je n’en parle pas beaucoup… Je mets la version Vimeo dans mes posts car je préfère l’interface, mais ma chaîne Youtube est disponible ici:

      http://www.youtube.com/user/LePharmachien

      Certaines des campagnes publicitaires des bannières sont pas mal, mais d’autres sont vraiment horribles… Aussi, je lisais récemment sur un forum professionnel que plusieurs pharmacien(ne)s n’aiment pas les publicités humoristiques car, selon eux, cela ternit l’image de la profession. Je ne partage pas leur avis. Si on veut que les gens aient davantage confiance en nous, il faut d’abord éviter de se prendre trop au sérieux!

      Merci encore et à bientôt!

  13. Merci pour les bons conseils, M. le Pharmachien! Le gluconate de chlorhexidine, c’est OK? Mon vétérinaire approuve, en tout cas. (:

    • Oui, j’aime bien la chlorhexidine! Je n’en ai pas parlé dans le vidéo car je voulais avant tout passer un message à l’effet que nous utilisons trop d’antiseptiques pour les mauvaises raisons. Cependant, dans les cas où un antiseptique/désinfectant est vraiment indiqué, la chlorhexidine est imbattable!

      D’ailleurs, au Canada, le mercurochrome a été retiré du marché dans sa formulation originale et contient désormais… de la chlorhexidine!

      Merci pour ton commentaire!

  14. C’est bien plus efficace qu’un mouchoir car la feuille adhère bien à la peau et le sang sèche très très vite .En quelques secondes vous arrêtez le saignement , sûrement grâce à la finesse de la feuille .
    Heu … sans la bande collante l’application 😉

  15. Super site, j’adore !
    Et le désinfectant en spray ? Je sais pas ce qu’il y a dedans, mais c’est utile ou pas ?

    • Salut Florian!

      Le seul désinfectant en spray que je connais (au Canada) est du peroxyde d’hydrogène, donc c’est un non! S’il existe d’autres produits, il faudrait voir ce qu’ils contiennent.

      Merci pour ton commentaire!

      • Merci pour ta réponse :)

        Je viens de regarder l’étiquette du produit en question (en France), voici ce qui est écrit :

        Aqua. Benzyl alcohol. Benzalkonium Chloride. Disodium Phosphate. Citric acid.
        Composition . Chlorure de benzalkonium

        Bref j’y comprends pas grand chose.
        Merci pour ton éclairage.

        • Le chlorure de benzalkonium est un désinfectant! Je ne pense pas que nous avons ce produit au Canada, mais le benzalkonium est souvent ajouté aux gouttes oculaires.

          Bref, ça peut faire l’affaire comme désinfectant, mais encore là ce n’est probablement pas nécessaire pour la majorité des plaies mineures.

          A+!

          Olivier

          • Acheté au Québec, j’ai du Chlorure de Benzalkonium en spray ( Commercialisé sous le nom de Bactine liquide par Bayer&Bayer) ainsi qu’en lingette jettable.

            Le produit m’avait été recommandé par un instructeur de premier soins car il ne faisait pas mal et n’asséchait pas les plaies. Jusqu’ici, je me suis servi du spay 2 fois (sur moi) et une fois sur une autre personne et je suis très satisfait !

            Et puis, si c’est bon pour les gouttes pour yeux, ca ne doit pas être trop risqué d’en mettre un ou deux “push” sur une plaie !

  16. Patrick Bélanger

    Encore une preuve que les meilleurs pharmaciens écoutent du métal. Beau chandail de Enslaved!

  17. Très intéressant comme d’habitude! Je vais faire du ménage dans ma trousse de premiers soins!

    • Allo Ève!

      Point intéressant concernant les trousses de premiers soins: ça dépend de leur utilisation!

      Si c’est pour la maison exclusivement, on peut se débarrasser de tout ce qui est iode, peroxyde et compagnie.

      Par contre, si c’est pour le plein-air, le camping sauvage, les voyages en pays défavorisés, etc. (i.e. des situations où l’eau courante n’est pas disponible), je recommande de garder des sachets de Betadine (povidone-iodine) et des tampons alcoolisés. Pour une raison que j’ignore, la nature a tendance à nous infliger de vilaines blessures bien sales dans ce genre de circonstances…

      Merci pour ton commentaire!

  18. Chaque fois que je dis “eau et savon”, j’obtiens en retour un regard incrédule: “Oui, mais ma mère…!”

    Prochaines étapes:
    Mettre du dentifrice sur une brûlure (ou du beurre… salé de préférence),
    Mettre de la glace directement sur une brûlure (ou une contusion) jusqu’à ce que je ne sente plus rien (et que la peau soit devenue plus blanche que blanc!)

    • Haha, l’éternel combat! Et souvent, les clients ajoutent:

      “D’accord, je comprends, mais pouvez-vous quand même me montrer où est le peroxyde juste au cas où j’en aurais besoin?”

      Aussi, un de mes duels préférés avec les clients: les coups de soleil! Si je me fie à leur réaction, ils trouvent mon idée de mettre seulement de la crème hydratante non-parfumée complètement ridicule…

  19. Et l’eau salé (eau saline), est-ce que c’est une légende urbaine?

    • C’est un antiseptique léger en effet! Par contre, le gros problème est le suivant: quelle quantité de sel faut-il mettre dans l’eau? Si l’eau est trop salée, on peut empirer la plaie. Pour cette raison, je ne recommande pas l’eau saline comme option en général.

      En hôpital, les plaies sont nettoyés avec du “salin” (eau salée à une concentration semblable aux liquides du corps humain). Bref, si vous pouvez mettre la main sur du salin / soluté physiologique, ça fait l’affaire! Je doute cependant que ce soit beaucoup plus efficace que l’eau et le savon doux.

      Merci pour l’excellente question!

  20. Marion Isabelle

    Je regarde mon genoux gauche qui contient encore des petits bouts de gravelle rouge (Soccer sur terrain en shiste à l’age de 8 ans suivi de lavage “juste à l’eau, ya rien là”) avec peine.

    Merci Pharmachien. Sinon, je vais discrètement jetter ma bouteille de peroxyde…

  21. Le gars de Blainville

    ah la douce brûlure du peroxyde sur une plaie ouverte… Sans blague, on m’a déjà dit que le peroxyde était inutile car il “s’évente” rapidement une fois la bouteille ouverte. La même personne, une amie infirmière, conseillait plutôt le Proviodine. C’est tachant, mais pas souffrant! En passant, est-il possible d’empirer une plaie si l’eau est contaminée, par la légionellose par exemple?

    • Salut le gars de Blainville!

      En effet le peroxyde d’hydrogène exposé à l’air se transforme lentement en eau! Donc après quelques mois il devient inefficace.

      La Betadine (povidone) est la meilleure alternative à la teinture d’iode, mais je conseille de la réserver pour les trousses d’urgence de voyages et/ou sports de plein-air.

      Si la plaie s’infecte, elle risque de s’empirer, peu importe l’agent infectieux (bactérie ou autre). Mais pas toutes les plaies s’infecteront, même si exposées directement à des contaminants. Le corps est vraiment bon pour se défendre!

      Merci pour ton commentaire et à bientôt!

      Olivier

  22. Sans compter l’action banale de se mettre le doigt directement dans la bouche. Certaines personnes croient que les minimes propriétés antiseptiques de leur salive dépassent largement la contamination de ce milieu. Il semblerait que l’haleine du matin ne leur ait pas mis la puce à l’oreille!

  23. Je viens de lire un commentaire qui parle du doigt dans la bouche pour «désinfecter»… C’est vrai que c’est d’abord un milieu très contaminé et que seulement ça devrait arrêter les gens de le faire, mais il est aussi intéressant de noter qu’il s’agit aussi d’un milieu hautement fibrinolytique (qui empêche les caillots de se former), alors c’est encore plus long avant que ça cesse de saigner!
    Votre blogue est vraiment super, j’en ai parlé quelques fois à des patients et à de la famille. Je crois que plusieurs gagneraient à venir y lire une note de temps en temps!

  24. Pierre-Olivier Lechasseur

    Vous devriez faire plus de vidéo comme celui-ci! Il est très bien monté et il est très drôle et très éducatif aussi! Sérieusement, bravo!

  25. Excellent vidéo! C’est la musique de Earthbound! Un bel easter egg pour les geeks!

  26. Excellent vidéo! Mais il manque une autre recette “folklorique”pour traiter les coupures; l’eau de javel dilué! J’ai même vu un gars s’en mettre dans les yeux car il voulait se les laver “bien comme il faut”. Ce fut suivi par une visite à l’urgence évidemment.

    • Ah, la fameuse solution de Dakin!

      Pour ceux et celles qui ignorent ce que c’est, c’était super populaire avant pour les plaies aux pieds, mais maintenant qu’on a la chlorhexidine (Baxedin, Dexidin), elle n’est plus aussi indispensable.

      Dans les yeux, ça c’est la meilleure!!!

      Merci pour le “bon” souvenir!

  27. Une fois qu’une plaie est officiellement infectée, on met quoi au juste pour limiter ou diminuer l’infection?

  28. Merci beaucoup pour la vidéo, je viens d’apprendre trois jours trop tard que le peroxyde n’était pas bon pour les plaies (je vais m’excuser à mon chum qui avait pris une méchante débarque en vélo et qui avait le coude littéralement en sang…) Je comprends un peu mieux le regard horrifié de mon pharmacien quand je lui ai dit que j’avais utilisé ça! Question existentielle comme ça : Doit-on laisser une plaie à l’air libre ou plutôt mettre toujours un pansement?

    • Haha, excellente histoire!
      Bonne question! Je pense y avoir répondu plus haut en détails, mais en gros il faut laisser la plaie couverte si la chair est “à vif”. Une fois qu’elle a bien commencé à guérir, on peut la laisser à l’air libre.
      Merci Isabelle!

  29. Merci pour le vidéo. C’est un ami infirmier qui m’avait appris que la plupart des produits en magasin pour désinfecter les plaies étaient de l’argent jeté par les fenêtres. De l’eau et du savon étaient largement suffisants.

    Par contre, je mettrais un petit bémol concernant le polysporin dans le cas des tatouages. Ces derniers, surtout ceux qui recouvrent une bonne partie du corps, étant des plaies ouvertes, le polysporin peut aider à éviter une infection (et comme vous l’avez dit, il aide à ce que les pansements (changé 2-3 fois par jour pendant 4-7 jours) ne collent pas au tatouage.

    Pour ce qui est du sel, il faut le diluer dans l’eau, car sinon, ça donne ça (39 sec. à 1 minutes 15>): https://www.youtube.com/watch?v=y9XSsTnUIMM

  30. J’adore tes chroniques! (Dire que j’ai pris connaissance de ce site seulement récemment!). Étant technicien de laboratoire depuis un bon boutte, j’ai beaucoup rit dans plusieurs chroniques (entre autre, ceux qui explique le déroulement en pharmacie et surtout les 8 clients exaspérant!) Continuez votre bon travail! J’ai hâte de lire les futurs articles!

    PS: Est-ce que je reconnais la music de Earthbound? :)

  31. Salut Olivier,

    Je me sent gêner de te demander çà ici mais voila (je te tutoie on avait déjà échanger sur ton blog, j’espère que c’est ok)

    En gros, si ca ne te dérange pas je suis intéresser par ta technique de prise de son.
    J’essaye de faire quelques vidéos mais j’ai un bruit diffus en fond…surement le bruit diffus du big bang 😀 c’est terrible.
    Bref je me demandai qu’elle type de technique tu utilise pour la prise de son et ya t’il un post traitement du bruit de fond ?
    J’ai remarqué que ton son était correct, du moins il à le mérite de ne pas être parasité, ne grésille pas et ne souffle pas en arrière plan…

    J’espère ne pas te demander un détail déplacé, surtout ici en hors sujet…mais je n’ai pas trouvé utile de t’envoyer un mail sur ton adresse de ton entreprise juste pour ca.

    Sinon j’attends ta vidéo sur le laser, je connais quelqu’un qui pense avoir arrêté grâce à cela…les joies de l’auto persuasion :) dans le doute je ne lui montrerai pas la vidéo 😀

    A bientôt

    • Salut Nicolas!

      YESSSSSS, quelqu’un qui me pose des questions techniques!!! J’adore ça. Je me considère comme très débutant côté vidéo et j’apprends au futur en à mesure de mes productions. Voici ce que j’ai appris de ma modeste expérience plutôt limitée.

      La qualité du son a beaucoup à voir avec:
      1) La caméra que tu utilises (i.e. la qualité du micro interne);
      2) Le fait d’utiliser un micro externe ou non, de même que les paramètres configurés pour la prise de son;
      3) Le bruit ambiant.

      La plupart de mes vidéos sont filmés dans un environnement fermé et exceptionnellement peu bruyants. Dans de telles circonstances, je n’utilise pas de micro externe; je me fie à celui de ma caméra. Ma caméra est un appareil HD très conventionnel: Canon Vixia HF R300 (http://www.canon.ca/inetCA/products?m=gp&pid=13453). Le qualité du son à la base est excellente.

      Plus rarement, j’utilise un micro externe de type lavalier (http://en.wikipedia.org/wiki/Lavalier_microphone). Le meilleur exemple est mon plus récent vidéo sur le laser doux:

      http://www.lepharmachien.com/laser

      Si tu as écouté ce dernier vidéo, tu auras sûrement remarqué que la qualité du son est significativement moindre que dans mes autres productions. La raison: le fait que j’ai utilisé un micro externe sans l’avoir “muté” (mis en sourdine) dans les paramètres de la caméra. Pour les scènes extérieures, je n’avais pas le choix, car la ruelle était relativement bruyante et je devais me tenir loin de la caméra pour obtenir un plan assez large à mon goût. Le résultat est so-so mais je suis quand même satisfait dans les circonstances.

      Pour les scènes de l’entrevue “garde-robe”, j’ai conservé le micro lavalier. À mon avis, c’était une erreur, car on entend clairement un bruit de fond, causé par la raison mentionnée ci-dessus. J’aurais dû me limiter au micro interne de la caméra. J’ignore pourquoi j’ai fait cela, mais bon, je suis en apprentissage constant.

      Enfin, as-tu remarqué qu’il y a presque toujours de la musique en background? Cela camoufle le bruit de fond et rend les vidéos plus dynamiques. Quand j’ajoute un morceau de musique en background dans un vidéo, j’en diminue le son aux alentours de -20 à -25 décibels pour obtenir l’effet optimal.

      Voilà, j’espère que ça répond à ta question! N’hésite pas à demander si tu aimerais d’autres précisions.

      Olivier

      P.S. pour tous: Il y a des TONNES de choses que j’aimerais faire en vidéo, mais je ne me sens pas capable de les réaliser techniquement. Si un(e) vidéaste d’un certain talent est intéressé(e) à participer à mes projets futurs, contactez-moi par courriel!

  32. Salut,

    Merci pour ta réponse, supère complète.
    Moi « j’utilise » un micro externe, directionnel.
    Il est possible du coup que le problème viens du fait que ce sont des micro sensible qui capte trop les bruit ambiants comme tu dit, et vue que c’est un micro « law-coast » il ne dispose pas de limiteur ou de traitement.

    Je vais essayer le coup de la moumoutte dessus…ca doit jouer :
    http://nsa03.casimages.com/img/2008/12/16/081216081207213809.jpg

    Mais je vais tenter de faire avec le micro interne…ca fait longtemps que je ne l’ai pas utilisé.
    Effectivement c’est susceptible de moins capter le bruit ambiant, merci pour le conseil.
    Simple mais logique :)
    Sinon que veux tu dire par utilisé un micro en mode « muet » dans la camera ?
    Cela permet la prise de son tout de même ? (je peux pas essayer de suite :s)
    Sinon le micro Lavalier, ouai, je pense que c’est un bon compromis parfois.

    Pour la musique en background oui, ca cache la misère et surtout ca permet un dynamisme comme tu dit.
    On sent que tu a une expérience, que tes sensible a se genre de détails, qui justement pour moi rend plus crédible l’ensemble et plus agréable.
    D’ailleurs tes montages sont de bonne qualité que se soit niveau dynamique ou contenue.
    Bien sure ce n’est pas des productions pro…mais ça fait son charme justement.
    Une vidéo “fait maison” mais “propre” c’est plus humain.

    Je vais donc tenté le coup avec une moumoutte, ou avec un mode muté (?) de mon micro externe.
    Le micro interne est je pense trop léger (je suis sur un reflex) mais je vais essayer.
    Sinon je ferait du post traitement…After Effect doit proposé des niveaux ou des filtres, a voir.

    J’ai regardé ta vidéo sur le laser, bravo :)
    Très drôle, et comme d’habitude plein de vérité et d’esprit critique (positif).
    Je ne sais pas pourquoi la critique est devenue si péjorative dans nos sociétés, un respect due à l’émotion surement (qui se vaux parfaitement).
    Je comprends, heureusement qu’on les à ses émotions :) c’est si beau
    Finalement une critique respectueuse prenant en compte les émotions et les croyances ça peut exister aussi et tu en es la preuve.
    Tout ca c’est une question « d’énergie » hehe 😀 je veux dire, la façons d’on tu critique est déférente et je pense justement que c’est une critique « douce » et qui prend en compte l’individu et ses émotions.
    La remise en question en est que plus acceptée.

    Ta à fait un bon boulot car pour les gens fumeurs, certains son prêt a tout pour y remédier…ca devient un vrai combat presque contre la maladie…c’est une addiction et donc une réponse physiologique et donc complexe.

    D’ailleurs tu ne t’attaque pas aux fumeurs croyant, mais à ceux qui en profite.
    Ou on t’il une protection du même type que l’homéopathie ? (origine de la médecine traditionnel patattipatata)… en tout cas c’est révoltant ! (mais bon, si ce n’était pas chère, ne serais-ce que pour l’effet placebo, je pourrais tout a fait comprendre une telle pratique…ca ne me dérange pas, mais les prix et la façon de le vendre…ce n’est pas cool).

    Je connais des fumeurs qu’on essayer cette technique, sans résultats…après il font se qu’il veulent avec leurs argents…

    En tout cas merci pour ta réponse complète.
    Bonne continuation, i keep updated 😀 je met a mes micros :)

    • Re-salut!

      Dans ma caméra, j’ai l’option de diminuer le volume du micro externe. Ça peut s’avérer utile puisque c’est souvent de là que vient le bruit de fond.

      J’avais l’intention d’utiliser un micro directionnel à l’origine, puisqu’ils ont généralement la meilleure qualité de son, mais ma caméra n’a pas de “dock” pour le fixer sur le dessus, ce qui rendait ça trop compliqué à mon goût.

      Sur mon lavalier, j’ai toujours la capote anti-vent, qui fait une différence significative.

      Post-traitement: c’est une option, mais personnellement je n’aime pas devoir trop toucher à l’audio après l’enregistrement, car les résultats sont toujours décevants. J’utilise moi aussi les logiciels d’Adobe et, bien qu’excellents, les modifications audio ne sont pas évidentes. Quand je dois absolument en faire, j’isole l’audio et je l’exporte dans un format modifiable avec Audacity (http://audacity.sourceforge.net/). Toutes mes manipulations audio sont faites avec ce petit logiciel open-source.

      Ah et utiliser un trépied: détail banal mais qui fait une énorme différence!

      Bonne chance dans tes projets!

      Olivier

  33. J’adore votre site, et j’aimerais ajouter une petite note a propos des onguent antibiotiques. il n’y a pas que ceux avec un anesthésique qui peuvent causer des réactions allergiques. J’ai fait une réaction violente à la polysporine classique. Rash, enflure, difficulté à respirer (heureusement que j’ai pensé à ma pompe pour l’asthme). Je n’avais jamais passé aussi vite à l’urgence.

  34. Bonjour,
    Alors là, je suis bouleversée! Le bon vieux peroxyde n’est donc pas efficace ? Mais à quoi ça peut bien servir alors ? Je me souviens bien que chez nous, on mettait du peroxyde sur les plaies et je trouvais ça bien drôle puisque ça faisait une réaction de petites bulles blanches (probablement que la solution était en train de détruire toutes les cellules saines de mon corps!?) mais je ne me souviens vraiment pas que ça pouvait faire mal… (je dois avoir une insensibilité congénitale à la douleur j’imagine!) !

    Merci pour votre site, j’ai beaucoup de plaisir à vous lire et j’apprends des trucs à tous coups!

    • Allo Érika!

      À vrai dire, le peroxyde est très efficace comme désinfectant! Le problème, c’est qu’il retarde la guérison et peut même laisser des cicatrices. Vu qu’on dispose de désinfectants très sécuritaires (eau+savon, chlorhexidine, etc.), le peroxyde est à éliminer de vos tablettes à la maison.

      Conseil à tous: un traitement banal qu’on s’administre soi-même ne devrait jamais faire mal!

      A+!

      Olivier

      • Wow, moi aussi je suis surprise, comme Érika. Chez moi, on utilisait du peroxyde pour désinfecter les choses (par exemple, une aiguille pour enlever une écharde trop nuisante pour attendre qu’elle sorte d’elle-même) et les petits bobos, en en versant un peu sur un mouchoir plié et en tamponnant la plaie, souvent après l’avoir lavé au savon (hahah, je vois donc que, pour utiliser un terme de jeu vidéo, c’est pas mal overkill finalement).

        Enfin, bref, le fait est que je ne savais même pas que c’était douloureux! Ça faisait un petit peu de “broue” blanche parfois, mais pas vraiment mal, non. Je ne sais pas si c’est un mélange de ne pas le verser directement dans la plaie, et le fait que le produit finit par s’éventer, mais bon voilà, j’ai toujours pensé que le peroxyde était moins douloureux que l’alcool! Et Dieu sait que j’en ai eu des bobos!
        Eh ben…

        • Le peroxyde est définitivement overkill! C’est effectivement l’un des désinfectants les plus puissants, mais la vérité est qu’on ne devrait probablement jamais l’utiliser pour le corps humain.

          Le peroxyde peut faire très mal si on l’applique directement sur une plaie ouverte (“à vif”), mais l’alcool est probablement aussi pire. La broue blanche c’est juste un bonus…

          Note en passant: je m’en veux de ne pas avoir parlé de l’eau de javel dans ce vidéo, car je continue à avoir beaucoup gens à la pharmacie qui s’en mettent un peu partout pour n’importe quoi…

          A+!

          Olivier

  35. Salut!
    N’y a-t-il pas un débat entre les écoles de pensée de «mettre un pansement» et de «laisser à l’air libre»? Ce serait intéressant d’avoir plus d’information sur le sujet, les deux ayant leurs avantages et inconvénients, un peu comme le chaud et le froid sur une blessure 😉
    Merci beaucoup!
    Léonie

    • Allo Léonie!

      Il y a effectivement des informations contradictoires qui circulent à cet effet, mais les principes fondateurs demeurent toujours vrais:

      1) Une plaie à risque élevé d’infection devrait être recouverte;
      2) Les plaies guérissent généralement plus vite une fois qu’elles sont découvertes.

      Si une plaie est profonde et/ou qu’elle très et coule, il vaut mieux la couvrir jusqu’à ce que les couches superficielles de la peau se soient reconstruites. Lorsque la guérison est déjà bien amorcée, on peut la laisser à l’air libre pour accélérer la guérison. Vu qu’il est difficile de faire la différence entre une plaie qui guérit bien ou non, de même qu’entre ou plaie infectée ou non, il vaut mieux demander l’avis d’un professionnel de la santé.

      Une situation que je rencontre fréquemment dans ma pratique est lorsqu’une couche gluante et blanchâtre se forme sur la plaie et que les gens s’empressent alors de la débrider (“gratter”). À NE PAS FAIRE!!! C’est un signe que le processus de guérison est amorcé et cela n’a rien à voir avec une infection. Mettre un bandage peut éviter les pulsions de gratter la plaie et diminue les chances de “s’accrocher” par erreur. Encore là, il est préférable de demander à un(e) médecin/pharmacien/infirmier s’il semble y avoir infection ou non.

      Merci pour ta question et à bientôt!

      Olivier

  36. Bonjour,
    Jai eu un bobo au visage a la suite d’une chute et ce n’est rien de grave : cela ressemble un peu a comme lorsque l’on pète un bouton (un gros bouton) . Par contre, je remarque que le bobo est douloureux au toucher mais il n’est pas enfler . Il y a la galle qui se forme et il fait quand même mal .. Est-ce normal ? Et quand il est gonfler de liquide, cela signifie un signe d’infection ou c’est normal .. ?

  37. Je suis allé et ils m’ont conseiller de mettre du polysporin . Depuis, une couche blanche ou une galle si est former mais une galle cest normal que ce soit douloureux les premiers jours non ? De plus, ma sœur fait de l’acné très légère, elle a des points noirs quasi-invisible et de temps en temps quelque boutons . L’été dernier, elle est allé dans le sud et sa peau est devenu magnifique apres une semaine dit au sel de mer . Avez vous une hypothèse a émettre sur le sel de mer qu’on ajoute a l’eau du bain ou que l’on prend pr désinfecter un bouton ? Est-ce efficace ?

    • Le sel a un pouvoir antibactérien léger et peut assécher la peau, ce qui aide parfois dans les cas d’acné. Je doute par contre qu’ajouter du sel de mer dans l’eau du bain puisse vraiment aider, surtout qu’il faudrait prendre 2-3 bains par jour et passer des kilos de sel à chaque fois!

  38. Une future collègue en formation

    C’est pas vrai, j’ai moins que 30 ans et j’ai connu le mercurochrome haha

    Bref, en tant que fidèle de ton blog, j’avais déjà vu la vidéo, et c’est pourquoi j’ai retenu que le peroxyde était vraiment mauvais.
    Sauf que là, je suis sortie d’une chirurgie, et c’est exactement ce que le médecin m’a dit: nettoie les plaies avec du peroxyde d’hydrogène tous les jours avant d’appliquer XYZ-je-te-donnerai-pas-trop-de-détail-sur-ce-que-j’ai.
    Je suis vraiment restée plantée 10 minutes devant la tablette du peroxyde à la pharmacie parce que j’avais pas le goût d’en utiliser, en ayant le blog du pharmachien qui me trottait dans la tête…

  39. Yeah pas besoin d’être masochiste! Donc j’avais raison quand je disais à ma mère que l’alcool faisait rien. Avez-vous une référence Internet accessible que je pourrai envoyer à mes parents et amis-es de plus de 30 ans? Avec votre vidéo bien sûr!

  40. Marilou Cloutier

    J’adore ton site ! Je suis moi même une maman de 3 garçons et j’ai souvent affaires à pleins de petits bobos. J’étais tellement tannée des onguants antiseptiques que je me forçais à appliquer sur les blessures. Ensuite, quand on veut mettre un penssement la dessus ça ne tien pas du tout, car c’est tout gluant à cause de la crème antiseptique…Je crois qu’il vaut mieux avoir de la diffilculté à enlever le penssement, comme ça nos enfants ne les enleveront pas avant d’aller jouer dehors et auront moins de risque d’attraper l’impétigo.

  41. Bonjour ! Quid de l’hexamidine (que l’on trouve en France dans l’hexomédine) ? Utile ? Pas utile ? C’est très fréquemment utilisé de par chez nous… Trop fréquemment ?
    Au passage : merci pour ton blog, il est salvateur !

  42. Encore un retardataire des commentaires!

    Deux corrections, la chlorexidine, apparemment, est en voie de disparition. Je n’ai pas pu trouver de Stérisol, dont c’était l’ingrédient actif, depuis l’automne 2013. Et le chlorure de benzalkonium est présent dans les lingettes désinfectantes que les phlébotomistes passent sur la peau avant une piqûre.

    Pour les plaies (fréquentes quand on fait la cuisine en cafétéria encore endormi à 6h30 le matin), j’utilisais avant du péroxyde, puis quand je ne pensais jamais à en racheter, je suis retourné à l’eau et au savon, je dirais même eau bien froide pour contracter les vaisseaux et arrêter le saignement plus vite. Mais, après une période recouverte, la plaie finissait toute trempe à cause de la sueur, et je retirais le pansement sitôt le service fini. Quant au péroxyde, il a trouvé un autre usage… Comme bain de bouche pour les aphtes (Comme il est impossible de trouver du Stérisol), et asséchant pour les boutons d’ado. Un peu brutal, mais raccourcit la période “cratère rouge”!

    J’ai eu la même expérience de produit introuvable en cherchant de l’éther. La jeune étudiante en pharmacie ne connaissait pas ce produit autrement qu’en bidons pour usage en laboratoire, alors que j’en achetais en 2006 pour faire partir les traces de collant sur toutes les surfaces. Son remplaçant est, je crois, un distillat de pétrole qui sent vraiment mauvais et laisse un résidu terne et gras. Autant sur la peau ça ne dérange pas, autant quand il s’agit d’enlever une étiquette sur un appareil en plastique, c’est horrible. L’éther peut aussi venir à bout de colles très fortes comme on en trouve en gossant avec des appareils électroniques, alors que c’est impossible avec son substitut. Aussi, j’ai moins de 30 ans, et j’ai connu le mercurochrome!

    En passant, excellente décision de mettre les vidéos sur Vimeo, compte tenu de l’excellente interface, mais surtout qu’il respecte le HTML5, pas comme YouTube!

  43. Haha, j’adore! J’ai remarqué quelque chose dans ton vidéo : ta pharmacie est dans ta salle de bain :O Haha 😉

  44. J’adore la vidéo, vraiment drôle. Mais selon un médecin mexicain le peroxyde ça serait bon pour empêcher le tétanos. En fait durant un cours d’éducation physique là-bas, je faisais mon jogging obligatoire sur une piste en garnotte. Je suis tombée, je saignais et j’avais des bouts de peau semi-arrachés. Ce n’était pas trop grave, seulement pas très esthétique et plutôt douloureux.

    Seulement,la bibliothécaire & responsable de la de préparation de tisanes en cas de maux d’estomac m’a forcée à me désinfecter avec du peroxyde en continu pendant plus de 5 minutes. Ma main est devenue toute blanche et c’était pire qu’au début. Je suis allée voir un médecin pour la douleur et la drôle de réaction au peroxyde. Selon lui c’était la bonne chose à faire pour prévenir le tétanos. Je lui ai dit que j’avais renouvelé le vaccin depuis peu, mais toujours selon lui, ce qu’il y avait à faire. A-t-il raison?

    • Le mec avec la barbe et les ch'veux long, là-bas

      Bonjour, je me permets de répondre ici car je viens de voir la video et j’ai un petit “reproche” (pas grand hein! je vous vois gémir au fond) qui n’en est pas un mais bref :

      Je trouve dommage que la video ne s’axe que sur un seul type de plaie du quotidien et ne donne pas des conseils en fonction des différents types (couteau, brulure légère, coupure du jardinage, batte de baseball et armes à feu). Ou peut être est ce le sujet d’une future video nommée ” les différentes plaies du quotidien et leur solution dans le joie et la gaieté” et dans ce cas là j’ai fait une bourde.

      En effet Erika, ta plaie ne fait pas référence au type de plaie de la video qui est une coupure avec un couteau. La bactérie responsable du tétanos est une bactérie anaérobie c’est à dire qu’elle n’est pas capable de survivre en présence d’oxygène, or le peroxyde d’hydrogène (communément appelée Eau Oxygénée en France (et surement dans d’autres payes aussi (je pense))) en regorge, d’où le conseil de l’utilisé de manière insistante en cas de plaie profonde dans un milieu terreux.

      Beau travail en tout cas, je conseillerai cette vidéo à mes collègues et particulièrement aux étudiants en stage dans ma pharmacie!

  45. Salut! très drôle la vidéo! Je voulais savoir ce que tu penses des pansements en spray (Opsite, de Smith&Nephew entre autre). C’est probablement le produit que je me suis mis sur une coupure qui est le plus douloureux! Il semble que le solvant soit de l’acétone selon ce qui est écrit sur la bouteille…

  46. Bonjour,

    Je suis secouriste depuis une dizaine d’années et c’est fou comme les gens sont réticents à n’utiliser que de l’eau et du savon, c’est trop banal comme méthode! Votre vidéo pourra m’aider dans ma quête de convaincre mon entourage!

    Un seul bémol, il est déconseillé d’utiliser un mouchoir sur une plaie car c’est trop “pelucheux”. Il est préférable d’utiliser du papier de toilette ou du papier essuie-tout. Ou encore un linge à vaisselle bien propre!

    PS : Vous venez de faire de moi une nouvelle adepte!

  47. Alisson Von Der Lane

    J’ai vu du mercuro-chrome pas plus tard qu’aujourdhui au proxim du quartier chinois de montréal!!! Incroyable! Dommage qu’on ne puisse pas inclure de photo…

    • Allo Alisson!

      Ce n’est pas une hallucination : le “mercurochrome” existe toujours en pharmacie… mais ce n’est plus du mercurochrome! Le produit a été remplacé par de la chlorhexidine, un excellent antiseptique, mais le nom a été gardé le même.

      Merci pour ton commentaire et A+!

      Olivier

  48. Allo !

    Sincèrement, j’adore !!! J’ai dévoré tout le site (ouioui)

    Moi j’ai un petit questionnement, mais je vais d’abord te mettre en contexte (histoire que tu ne penses pas que je suis masochiste)

    Je travaille avec des animaux exotiques. il y en a des plus gros que d’autres qui ont des plus grosses griffes que d’autres … (quand le lézard fait ta taille, imagine la grosseur de ses griffes)

    Souvent je suis à l’extérieur, et je trimbale ce gros lézard qui s’accroche sur moi et sans être agressif me laisse des belles marques de son affection (non non, il s’imagine seulement que je suis un gros arbre)

    Lorsque j’ai une belle grafigne sanglante, n’ayant rien sous la main, je nettoie avec du Purell. Je suis celle qui prône l’usage de l’eau et du savon, mais je n’en ai pas toujours sous la main. En 4 ans je n’ai jamais eu d’infections ou de problème, mais je me demande si je devrais faire autre chose …

    Merci !

    • Allo Kate !

      Du Purell, c’est de l’alcool. Or, l’alcool, c’est pour désinfecter une peau saine; on ne devrait jamais en mettre sur une blessure.

      Mes deux recommandations pour toi sont :

      1) T’assurer que tu as eu le vaccin contre le tétanos (et peut-être la rage, à vérifier);
      2) Laver tes plaies avec du savon et de l’eau.

      Merci pour la question et A+!

      Olivier

  49. Bonjour!
    J’ai repensé à cette vidéo aujourd’hui. Je me rendais à la pharmacie, initialement simplement pour acheter un gel/crème à l’aloès pour les brûlures. J’en ai toutefois profité pour demander conseil à propos d’une brûlure qui m’a laissée une cloque. On m’a dit de ne pas y toucher, mais que lorsqu’elle éclatera, d’y mettre de la crème antibiotique pour s’assurer que ça ne s’infecte pas. J’étais un peu perplexe sur le dernier point. Après tout, il ne s’agit pas d’une grosse brûlure (voyez : http://img4.hostingpics.net/pics/8472011003350.jpg ) et mon système immunitaire se porte plutôt bien. Si cela n’est pas très utile pour une coupure, l’est-ce davantage pour une brûlure?

    • Salut Josée!

      C’est un cas classique de pharmacien(ne) qui n’assume pas bien le fait de te dire que tu n’as besoin de rien pour te soigner! Pour une cloque du genre, on la laisse tranquille et on essaie de la garder intacte, possible avec un pansement (plaster) si nécessaire. Si la cloque éclate, alors on la couvre d’un pansement. C’est tout!

      Merci pour la question!

      Olivier

      • Et merci pour cette réponse.
        Je me fais des coupures et brûlures mineures assez régulièrement (je travaille en cuisine), alors connaître le meilleur moyen de s’en occuper m’est très utile. :)

  50. J’ai toujours appliqué de l’onguent sur mes coupures pour couper l’air et ainsi diminuer la douleur… Suis-je dans le champs?

  51. Rien à dire à part un gros thumbs up pour la musique d’Earthbound au début.

  52. Rêves-je ou le mercurochrome est encore vendu dans certaines pharmacies ? N’est-pas, selon ce que tu dis, un produit retiré des tablettes au Canada !?

    • Tu ne rêves pas Cindy ! D’ailleurs, voir la note que j,ai mise à cet effet sous le vidéo :
      “Note: Un produit qui s’appelle “mercurochrome” peut toujours être trouvé en pharmacie, mais l’ingrédient a été remplacé par de la chlorhexidine, un autre désinfectant qui lui n’est pas toxique.”
      A+!
      Olivier

      • Ha ! Super ! Désolé de t’avoir fait répété, je n’avais pas vu la note ! Agréable d’apprendre que je ne suis pas folle ET que mon pharmacien n’est pas un monstre qui vend des produits toxiques non plus !!! 😀

  53. Mais alors pourquoi un dermatologue m’a-t-il recommandé, après une chirurgie mineure, de nettoyer ma plaie à tous les jours avec du peroxyde???!!! Disons que je n’ai pas pensé demander un second avis, pensant qu’il savait de quoi il pensait… Troublant!

  54. Bonjour !

    Mon amie en sciences infirmières m’a affirmé qu’à l’hôpital, les palies étaient désinfectées avec de l’eau salée. Ça me semble pas fou, vu que les bactéries (enfin, la majorité d’entre elles), ne survivent pas en milieu salé.

    Qu’en pensez-vous ?

    • L’idée n’est pas farfelue à première vue. Cependant, à ma connaissance, ce n’est pas parce que les bactéries sont incapables de survivre suite à l’application de solution saline que c’est ce qui est utilisé à l’hôpital. Les solution salines utilisées sont isotoniques (0.9% NaCl), ce qui est identique aux concentrations de “sel” retrouvées dans les cellules du corps humain et le sang. Ce n’est donc pas ce qui explique l’utilisation du NaCl 0.9% mais plutôt le fait que ça n’interfère pas avec le processus de guérison naturel du corps (contrairement à l’alcool à friction ou au peroxyde d’hydrogène par exemple qui peuvent endommanger les tissus et ainsi retarded la guérison de la plaie).

  55. Je trouve le peroxyde mieux que l’alcool ( j’ai du 3%) ça fait juste pétillé et faire des bulles je lave a 98% toute mes plaies au savon mais y’en a une que sa guérissais pas 2-3 shot de peroxyde et c’était réglé

  56. Salut Pharmachien,
    Le sujet est effectivement une bonne idée.
    Bon, autant l’avouer tout de suite, j’ai plus de 32 ans !
    Du coup, quand j’était petit et que je m’accrochait les genoux, j’ai connu le mercurochrome. Mais ma maman, elle, elle me lavait d’abord la plaie à l’eau + savon, l’application de mercurochrome, je crois que c’était surtout pour l’esprit des gamins dans la plupart des cas.
    😀

  57. J’ai un collègue de travail qui, au lieu de mettre un pansement, met du ruban adhésif (genre, celui qui se trouve sur son bureau) car c’est supposément la “même colle”.
    Qu’en pensez-vous ?

  58. Après avoir lu tous les commentaires, je pense que ça prendrait une suite à ce vidéo!

  59. Josée desforges

    Lorsque j’étais enfant nous avions ce que mon père appelait de l’ongan noir. On n’en retrouve plus sur le marché.

  60. Le peroxyde pourrait laisser des cicatrices? Honnêtement j’ai de la misère à croire pour celui de 10 volumes. Mais avec des volumes plus élevé c’est une autre histoire (20-30….60)

  61. – Gnome, on désinfectait toujours mes blessures au genou avec du peroxyde.

    – La seule raison pour laquelle j’ai de l’onguent type polysporin, c’est que je me suis ouvert le doigt solide cet hiver et que l’infirmière m’avait dit d’en mettre. Probablement parce que les pansements collaient immanquablement dessus.

    J’aimerais ça avoir ton avis sur le Jelonet. Je passe mon temps à me brûler et c’est la seule chose que je mets sur une brûlure, outre de l’eau. Un pharmacien sur deux se demande ce que c’est, mais bon. J’imagine que ça doit être psychologique, mais j’ai toujours l’impression que ça fait moins mal avec ça…

    Fun fact, une fois, je me suis brûlée solide une partie de la main(un plat au micro onde ayant réchauffé pendant 8 minutes). Et je suis allée voir le pharmacien en panique, parce qu’au bout d’une heure ça brûlait encore. Je voulais justement du Jelonet, mais il savait pas ce que c’était. Et pour soulager ma brûlure : De la gelée d’Aloes type Hawaiin tropic avec des corticoides dedans ? Yup.

  62. Je privilige l’eau saline dans mon cas: pour les blessures plus intenses, cela semble plus efficace…http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1508502

  63. Ah!!! Non pas un mouchoir!!! Ça pogne dans les plaies et peut l’infecter encore plus! Et quel plaisir d’essayer de tout enlever. Serai t il pas mieux de conseiller un gaz? Ça reste en un seule morceau, c’est pas plein de poussières/plein de particule qui se promène dans les aires qu’on sait pas trop c’est quoi.

  64. Qu’est-ce qui est arrivé au patient de la photo à 2’26” (vidéo complète) ?

  65. Je me suis brûler avec de la chaux vive au pognet et ont ma conseiller de nettoyer avec savon doux pendant 30min l’eau tiède et appliquer du polysporin avec bandage durant 2-3jrs, le temps que la plaie se ferme avant de laisser à air ouverte, mais ensuite pour la cicatrisation et aider la guérison ont ma conseillé d’appliquer du gel a l’aloèse? Ece vraiment efficace?

  66. RAYMOND DIT KOURGAROU

    Excellente vidéo (en France on dit une vidéo, pas un vidéo, encore une petite différence qui nous rapproche).

    J’ai 63 ans bientôt et j’ai bien connu le mercurochrome quand j’étais môme (gamin, gnome, petit, jeunot, … je n’ose pas dire “gosse” car il me semble qu’au pays cousin çà veut dire autre chose 😉 l’alcool à 90°, le “doigt dans la bouche cautérisant”, etc…
    Depuis de nombreuses années j’utilise la méthode eau/savon avec si possible petite brosse douce (propre) si disponible et ensuite protection avec un pansement autocollant prévu pour, et je confirme : jamais d’infection à ce jour, je touche du bois (en évitant de me prendre une écharde dans le doigt).

    Nota : j’utilise à la maison uniquement du véritable savon de Marseille (plus que 3 producteurs en France je crois), que ce soit pour le bain, la douche, le lavage des mains et évidemment en cas de coupure/blessure bénigne. Je me pose la question quant à l’utilisation de savons chimiques parfumés/colorés en ce qui concerne le lavage d’une plaie ? Probablement sans grande différence ni danger, mais je préfère utiliser mon bon savon de Marseille néanmoins.

    Anecdote : mon ancien boucher, quand il se coupait, enroulait autour de son doigt un bout de ficelle à rôti, en passant DANS la plaie, mais c’était juste pour arrêter le saignement… le temps de terminer le travail en cours, ensuite il se soignait… J’imagine la tête du client qui achetait le morceau de viande s’il avait su qu’une partie du jus était du bon sang de boucher. Arrrfff !

    L’essentiel évidemment est d’être à jour de ses vaccinations, tétanos surtout…

    Cordialement,
    Raymond.

  67. Austrel Forge Feu

    Petit N.B. Aujourd’hui, on nous conseille de laver les blessures seulement à l’eau clair, le savon n’est pas nécessaire dans la plupart des cas. Il réduit je ne sais plus quoi au niveau de la guérison. (L’infirmière m’avait expliqué, mais j’ai un blanc! )

Fais tes commentaires ici! (ils n'apparaîtront pas immédiatement car je dois les approuver d'abord pour éviter le spam et les liens URL douteux)