Category Archives: Courrier du lecteur

À propos de la crème solaire supposément cancérigène

jacynthe_solaire_header

 

Des lecteurs/trices ont porté à mon attention ce post sur Facebook :

jr01

 

La crème solaire est-elle vraiment cancérigène ? À en juger par les commentaires lus sur Facebook à la suite de ce post, des parents semblent convaincus qu’elle est toxique et déclarent qu’ils n’en mettront plus jamais à leur enfants !

Pas le choix: je dois intervenir et rétablir les faits.

J’espère que plusieurs lecteurs/trices reconnaîtront le site web mentionné en référence (espritsscience…) comme  l’un des pires du genre : 

  • études interprétées tout croche
  • résultats positionnés hors de leur contexte
  • experts cités incorrectement ou faux experts
  • risques mal expliqués et grandement exagérés
  • articles douteux, genre celui-ci… 

esm

 

À vrai dire, ce genre de site est une vraie plaie. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est aussi dangereux de se fier à Internet en matière de santé. 

Mais ne me croyez sur parole; faisons tout simplement un peu de fact checking constructif :

 

« Cette étude conclut qu’il y a un taux plus élevé de mélanome chez ceux qui utilisaient de la crème solaire par rapport à ceux qui n’en utilisaient pas » 

 

Faux : l’étude citée dans l’article n’a jamais rien démontré de tel… ni même étudié cette question !

Mais vu que je suis un gars assez cool (et surtout un nerd), j’ai trouvé la bonne étude qui suggère cela. 

Par contre, remarquons un point important : les auteurs de l’étude concluent que les gens qui se mettent plus d’écran solaire passent plus de temps au soleil et que c’est pour cette raison qu’ils ont un taux plus élevé de mélanome. Pas à cause de la crème solaire.

jacynthe-solaire-01

Disons que c’est un détail assez majeur qu’il faudrait mentionner.

 

 

« Les chercheurs ont aussi conclu que le dogme conventionnel, qui conseille d’éviter le soleil à tout prix et de s’enduire de crème solaire pour minimiser l’exposition au soleil, fait plus de mal que de bien en réalité » 

 

Faux : aucun chercheur n’a démontré ça. Au contraire, toutes les données actuelles suggèrent : 

  • qu’il faut éviter l’exposition prolongée au soleil autant que possible
  • que l’écran solaire diminue le risque de cancer de la peau 

En réalité, l’étude citée sur espritsscience… dit ceci : dans des pays comme la Suède, qui obtiennent peu de lumière du soleil et où les gens ont la peau très pâle, une carence en vitamine D augmente légèrement le risque de mortalité, toutes causes confondues. 

Or, dans la plupart des autres pays, notre peau fabrique assez de vitamine D par l’exposition quotidienne normale au soleil. Et quand c’est problématique, on peut compenser par un supplément de vitamine D de 400 à 1000 unités par jour.

jacynthe-solaire-02

Par contre, on sait qu’attraper des coups de soleil augmente fortement le risque de cancer de la peau. Raison de plus pour utiliser un écran solaire efficace. 

Comme toujours, il faut chercher un équilibre : pas assez de vitamine D, c’est mauvais, et trop de soleil, c’est mauvais.

Non, la crème solaire ne fait pas « plus de mal que de bien »; c’est totalement faux. Ce genre de discours sur des sites webs obscurs a uniquement pour but de faire peur aux gens (et souvent de vendre de la pub ou des gugusses).

 

 

« Dr Elizabeth Plourde apporte la preuve (…) souligne que nombreuses crèmes solaires contiennent des produits chimiques qui sont des cancérogènes connus et des produits chimiques perturbateurs du système endocrinien » 

 

Faux : la chercheure en question (Mme Plourde) n’a apporté la preuve de rien de tout ça. Les propos du genre ne relèvent pas de faits scientifiques, mais bien de spéculation jusqu’à présent non fondée. 

Pour le moment, deux ingrédients sont surveillés quant à leurs risques possibles pour la santé : l’oxybenzone et le retinyl palmitate. 

Et même là, on se base sur des études chez les rongeurs où ils étaient exposés à des quantités astronomiques de ces produits. Bref, on peut choisir d’éviter ces deux ingrédients par prudence, mais pour le moment ils ne sont pas prouvés nocifs chez l’humain.

 jacynthe-solaire-03a

 

Quant à ses affirmations au sujet des antioxydants, c’est encore là une vaste exagération. D’ailleurs, le retinyl palmitate, mentionné ci-dessus comme problématique, est un dérivé de vitamine A, c’est-à-dire… un antioxydant. Oups.

jacynthe-solaire-03b

 

Enfin, juste de même, notons que Mme Plourde vend des cures détox sur son site web et prétend que la crème solaire cause l’autisme… hum… 

Mais là où ça fait vraiment mal à mon petit cœur de Pharmachien, c’est cette phrase :

  

« Ma conclusion: vive le karité avec le zinc comme protection solaire bonne pour la peau et qui ne nous empêche pas d’absorber la vitamine D » 

 

Mauvaise nouvelle : la crème solaire maison à base d’oxyde de zinc empêche tout autant la production de vitamine D que les versions commerciales. 

Les filtres minéraux, comme l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane, bloquent bien les rayons UVA et UVB, quoique pas aussi bien que s’ils sont combinés avec des filtres synthétiques de bonne qualité (ex. Mexoryl XS, Tinosorb). Si les rayons UV sont bloqués, la production de vitamine D est automatiquement réduite. 

Autrement dit, si une crème solaire maison « offre une protection solaire sans bloquer l’absorption de vitamine D », ça revient à dire qu’elle est inefficace. Sinon, ça serait comme… un phénomène paranormal.

 

jacynthe-solaire-04a

jacynthe-solaire-04b

 

Pour ce qui est du « cocktail chimique » dont il est question, je me demande bien en quoi la crème maison est moins chimique :

jacynthe-solaire-05

 

Cela dit, il est possible de faire soi-même des écrans solaires maison acceptables, mais je ne vois pas pourquoi les autres produits doivent être présentés comme mauvais/nocifs/toxiques pour autant.

 

Conclusion

Je suis persuadé que Jacynthe René et les autres personnes qui ont partagé cet article sur Facebook ne voulaient pas mal faire. Je comprends bien que ce n’est pas leur faute si des sites webs répandent de fausses informations. C’est donc super important de bien vérifier ses sources.

Par conséquent, j’encourage fortement tout le monde à s’informer auprès d’un(e) scientifique avant de partager ce type d’article dans le futur, ou de faire des recommandations qui ont des implications médicales majeures. Comme on peut le constater avec l’article dont on vient de discuter, le web est rempli d’affirmations douteuses ou carrément fausses. 

Cette précaution est d’autant plus essentielle lorsque l’information est partagée par des personnalités publiques, car beaucoup de gens les suivent et elles ont un impact significatif sur leurs choix en matière de santé.

jacynthe-solaire-06

 

P.S. aux lecteurs/trices : Merci de garder la discussion civilisée dans vos commentaires ici et sur les réseaux sociaux.

 

 

 *** POST-MORTEM – 1er septembre 2015 ***

Cette BD a beaucoup fait jaser. Chose certaine, elle a fait réfléchir beaucoup de monde sur les écrans solaires et plusieurs personnes m’ont écrit que la BD les avait rassurés sur la sûreté de ces derniers. Vous pouvez aussi regarder mon passage à l’émission Pénélope-Mongrain pour m’entendre sur le sujet.

 

À lire également :

creme_solaire_header

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Autocollants électroniques du Pharmachien

J’ai reçu plusieurs demandes de lecteurs/trices qui me demandent si je peux produire une version électronique des auto-collants inclus à la fin du livre du Pharmachien.

Ben… oui, absolument ! Les voici ci-dessous.

N’hésite pas à les “coller” virtuellement un peu partout sur le web, sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux quand tu lis des affirmations douteuses.

Pharmachien_sticker_01Pharmachien_sticker_02Pharmachien_sticker_03Pharmachien_sticker_04Pharmachien_sticker_05Pharmachien_sticker_06Pharmachien_sticker_07Pharmachien_sticker_08Pharmachien_sticker_10Pharmachien_sticker_11

 

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

 

Message aux médias – POUR ou CONTRE la vaccination

La version illustrée de ce texte est maintenant disponible !

*** Clique sur l’image pour lire la BD ***

medias-vaccination_header

Mais si tu préfères voir seulement le texte, continue à lire…

 

 

peur_vaccins

Encore une fois ce matin, j’ai refusé de participer à une émission où on me proposait de présenter le côté POUR la vaccination, alors que les auditeurs allaient partager leurs opinions personnelles et le côté CONTRE la vaccination via une ligne ouverte.

J’ai déjà refusé de participer à des trucs semblables par le passé et je vais continuer, alors SVP ne plus me contacter à ce sujet.

L’idée ici n’est pas d’empêcher les gens de s’exprimer; ils peuvent le faire, mais alors ne me demandez pas d’intervenir et de ramasser  les dégâts… et de donner encore plus de matériel aux gens qui veulent faire peur à la population.

Juste pour être encore un peu plus clair, je trouve que faire des “POUR ou CONTRE la vaccination” dans les médias est complètement irresponsable. Pourquoi ? Parce que :

  • La grande majorité de la population n’a aucune idée de comment fonctionnent les vaccins, de leur efficacité, de leurs risques réels, de la façon dont ils sont étudiés, etc. Solliciter leur avis sous forme de “pour ou contre” est l’équivalent de demander à ton voisin ce qu’il pense des techniques d’atterrissage lunaire des astronautes.
  • La majorité des commentaires et anecdotes vont être de nature négative et alarmiste. Qui a envie d’appeler dans une ligne ouverte et de dire : “Mon enfant est vacciné et jusqu’ici tout est beau” ? Non… on sait très bien que ce sont les plus critiques qui interviennent dans de telles situations. Le biais engendré est énorme.
  • Les expériences négatives des gens avec les vaccins, aussi tristes soient-elles, constituent des anecdotes isolées. Ça finit par devenir un concours de l’histoire la plus épeurante…
  • Dans ce type de débat, on entend souvent des gens dire que “des études ont prouvé les dangers des vaccins”… Or, il s’agit rarement (jamais?) de véritables études, mais plutôt de faits déformés lus sur des sites Internet de propagande.
  • Le simple fait d’organiser un “pour ou contre” suggère qu’une personne est justifiée d’être contre la vaccination. Or, on peut avoir des doutes ou être critique face aux vaccins (ce qui est bien correct), mais être “contre” démontre qu’on ne sait tout simplement pas de quoi on parle.

Dois-je vraiment rappeler, encore une fois, que la pertinence, l’efficacité et la sûreté des vaccins fait l’objet d’un consensus médical et scientifique mondial ?

Cet été, j’ai rencontré une femme qui oeuvre dans les campagnes de sensibilisation à la vaccination au Sénégal. Là-bas, les questions qu’ils se posent par rapport aux vaccins sont complètement différentes… En effet, leur défi principal est qu’ils n’ont pas de réfrigérateurs pour les entreposer… et pas de ROUTES pour les acheminer vers les gens qui en ont besoin !!! Et pendant ce temps, dans les pays industrialisés, on se trouve cools de critiquer la vaccination avec des objections sans aucun fondement… c’est franchement décourageant et un peu pathétique.

Bref, pour en revenir aux médias…

Si vous voulez que je participe à une émission sur la vaccination, oubliez le “pour ou contre”. Oubliez aussi l’idée que je puisse dire aux gens quoi faire; ce n’est pas à moi de décider pour eux. Voici ce que je peux (et veux) faire :

  • Expliquer comment les vaccins sont inventés, développés et étudiés.
  • Présenter les différents types de vaccins.
  • Expliquer comment les vaccins fonctionnent.
  • Parler de l’efficacité, de la sûreté et des effets secondaires des vaccins.
  • Mettre en perspective les doutes et inquiétudes du public quant à la vaccination.
  • Rendre le tout léger, simple à comprendre et possiblement amusant si désiré.

Avec ces informations en main, les gens pourront prendre leur propre décision. Mais au moins, cette décision ne reposera pas sur des anecdotes, des rumeurs, des affirmations erronées et des théories du complot.

Merci de faire un effort !

Olivier a.k.a. Le Pharmachien

P.S. Ceux et celles qui ont lu mon livre se souviendront probablement du chapitre 2.3, intitulé “Trop de science, c’est comme pas assez”, où je critique passablement les médias pour ce genre d’initiative discutable…

Le fan-art du livre du Pharmachien s’en vient ici !

Hier soir, au lancement du livre, une lectrice qui s’appelle Marie-Ève est venue me voir pour me dire que j’avais oublié les technologistes médicaux dans le chapitre de mon livre, qui s’intitule “Le côté lumineux et le côté obscur des soins“.

Elle a parfaitement raison et, d’ailleurs, plusieurs autres professions n’y sont pas représentées. Par exemple, où est l’optométriste ou la biochimiste clinique ? Bref, si vous avez envie d’en inventer et de me les faire parvenir, je vais les exposer ici avec grande fierté !

10736124_10152752169720428_695826695_n

– Les technologistes médicaux, créé par Marie-Ève

Mon premier “fan art” : classification des anti-vaccins

vaccins_header

Une fan du Pharmachien qui s’appelle Caroline m’a récemment écrit pour me dire qu’elle avait passé en revue TOUS les commentaires laissés sous ma BD à propos des vaccins !!!

Je dois dire que c’est un accomplissement tout à fait exceptionnel, car moi-même je ne pense pas avoir lu tous les commentaires en question ! (ma conjointe m’a ordonné de cesser de les lire car je sombrais dans une profonde déprime).

Mais attendez : Caroline n’a pas seulement lu tous les commentaires… elle les a analysés et a créé un arbre décisionnel pour déterminer à quel type d’argument anti-vaccin on a affaire ! Le résultat est non seulement drôle, mais surtout révélateur et même utile.

C’est donc avec le plus grand plaisir que je vous présente ci-dessous le résultat du travail de Caroline. Je tiens à la remercier sincèrement et profondément pour ce que je considère être le premier “fan art” du Pharmachien !

anti-vaccins

Le jeu vidéo du Pharmachien (Poisson d’avril 2014)

 

TEL QUE POSTÉ SUR FACEBOOK LE 1er AVRIL 2014…

Vous avez été très nombreux(ses) à télécharger le nouveau Jeu Vidéo du Pharmachien le mois dernier sur iTunes et Android! Un ÉNORME merci pour votre incroyable support!!!

J’ai reçu beaucoup de questions de gens qui n’arrivent pas à compléter la Forêt de l’Homéopathe. J’avoue que cette partie n’est pas trop évidente, alors j’ai pris un « screenshot » de la section problématique et j’y ai ajouté quelques explications ci-dessous.

Si d’autres niveaux causent problème (ex. le Désert des chakras ou les Plaines détoxifiées), faites-moi signe!

Solution jeu Pharmachien_600

S’entraîner en malade (et à en être malade)

Un client que j’ai rencontré à la pharmacie l’autre jour a partagé avec moi sa routine de CrossFit. Je ne me souviens plus de ses mots exacts, mais en gros ça ressemblait à ceci :

“Je me défonce sur les poids, au point où je dois parfois aller aux toilettes vomir pour faire sortir le méchant. Mon entraîneur dit que c’est mon corps qui s’adapte à l’exercice.”

Évidemment, je lui ai prodigué les conseils d’usage et proposé l’idée qu’aller au-delà de ses capacités physiques pouvait mettre sa santé en danger, mais cela ne semblait pas l’inquiéter. Au contraire, il m’a même dit qu’il avait l’intention de pousser encore plus fort la prochaine fois!

À défaut de pouvoir le convaincre, j’ai fait ce petit dessin qui illustre comment j’imagine la situation :

 

KrossVite_small

 

En passant, je n’ai absolument rien contre le CrossFit ; c’est un méchant beau sport. Dans ce cas-ci, l’individu et probablement l’instructeur sont à blâmer, pas le sport en tant que tel.

Aussi, quand je dis “aller au-delà de sa capacité physique”, cela n’a rien à voir avec “se dépasser”. Se dépasser en faisant du sport, c’est super ! Aller au-delà de sa capacité, c’est ignorer ses limites et jouer avec sa santé.

La morale est la suivante : pas besoin de se rendre malade pour être en forme !

Mon infographique sur l’entrainement est à lire à ce sujet :

entrainement_header

Réponse à “Elle guérit son cancer avec des jus de fruits et légumes bio”

cancer_bio

Lien vers l’article

Une lectrice a partagé avec moi cet article (merci Maude!). Le site web du journal ne semble pas accepter mon commentaire, alors voici ce que j’ai à dire à ce sujet:

Bonjour!

Même si je suis ravi d’entendre que cette dame se porte mieux, je trouve déplorable voire dangereux de citer de telles anecdotes (car il s’agit bel et bien d’une anecdote) en laissant sous-entendre que cela recèle une quelconque morale à retenir pour l’ensemble du public.

Il y a des dizaines de “cures miracles” qui prétendent pouvoir guérir le cancer et d’autres problèmes de santé graves. On n’a qu’à penser à la biologie totale, aux huttes de sudation ou aux retraites de jeûne intensif. En tant que professionnel de la santé, je déplore qu’on fasse la promotion de telles approches qui, en plus d’être hautement risquées, donnent potentiellement de faux espoirs aux personnes souffrantes (comme prétendre par exemple que les gens “ont le choix” de guérir du cancer ou non).

Je trouve aussi plutôt choquant qu’on cite la dame sur des affirmations pseudoscientifiques du genre “les cellules cancéreuses ne peuvent se développer si le pH du corps est au-dessus de 7”. Ces affirmations ne font absolument aucun sens d’un point de vue médical. Il aurait été souhaitable de vérifier l’information auprès d’un professionnel de la santé ou d’un expert en sciences biomédicales avant d’écrire ces lignes.

En espérant que cela fasse réfléchir le journaliste et possiblement les lecteurs et lectrices!

Olivier Bernard
Pharmacien et auteur du blogue “Le Pharmachien”

Commentaire à 3 fois par Jour à propos du Jus Détox

jus_detox

Allo à toute l’équipe de 3 fois par Jour!

Tout d’abord, je tiens à te dire que ma conjointe et moi aimons beaucoup ce que vous faites! Félicitations pour votre super site web et tous vos autres projets, mais surtout MERCI d’inciter les gens à adopter de saines habitudes de vie!

Un lecteur de mon blog (Le Pharmachien) a partagé avec moi la récente recette de « Jus Détox », probablement parce que je me suis prononcé l’an dernier sur la question des fameuses toxines et des cures qui prétendent les éliminer (www.lepharmachien.com/toxines).

Au risque d’être impopulaire, c’est plus fort que moi : mes sourcils insistent pour sourciller! Aussi, j’ai promis à mes lecteurs d’intervenir quand je lis des affirmations-santé étranges/amusantes sur le web. Si vous permettez, je vais commenter brièvement sur l’introduction et donner mon humble avis scientifique à propos des vertus annoncées de la recette. Il ne faut pas voir mon message comme une critique, mais plutôt comme un commentaire constructif.

 

1) « Le concombre est l’un des légumes les plus riches en eau (plus de 95 %), ce qui lui donne la propriété de stimuler la circulation sanguine et lymphatique »

En suivant cette logique, la presque totalité des aliments partageraient de telles propriétés, étant constitués en majeure partie d’eau. Aussi, il faut considérer le fait quelque peu choquant qu’un verre d’eau contient somme toute plus d’eau qu’un concombre.jus_detox02

Enfin, toujours selon ce raisonnement, passer un après-midi dans la piscine serait une cure détoxifiante miracle et ferait potentiellement apparaître des fées et des lutins dans nos artères.

Là où je veux en venir : la circulation sanguine et lymphatique n’ont pas besoin de notre aide pour bien fonctionner, puisque ce sont des fonctions de base du corps humain.

 

2) « Le persil favorise l’élimination des toxines et des métaux lourds »

Quand on parle d’intoxication aux métaux lourds, on fait souvent référence au plomb et au mercure. Ces derniers peuvent malheureusement se retrouver en quantités minimes dans l’eau et les aliments, mais ici le risque d’intoxication sévère est presque nul. Pour parler d’intoxication, il faut être exposé sur une courte période à des quantités énormes de ces métaux et cela devient alors une urgence médicale.

Pour ce qui est d’éliminer les métaux… pas évident! Même à l’hôpital, en utilisant des traitements hyper-puissants, éliminer les métaux lourds est vraiment difficile. Donc on oublie ça. Sinon, on mangerait un kilo de persil et on gambaderait gaiement vers la maison.

Aussi, voici une réflexion sans réponse : si le persil élimine les métaux lourds, il élimine donc également le fer et le zinc, des constituants essentiels à une bonne santé…

Enfin, pour ce qui est des méchantes toxines, elles ne sont rien de plus que le fruit de notre imagination et appartiennent au monde fascinant (pour moi du moins) de la pseudoscience.

 

3) « Quant aux pommes, elles jouent un rôle énergisant »

L’énergie contenue dans les aliments est généralement exprimée sous forme de calories. Tout aliment qui contient des calories (i.e. tout aliment) est donc énergisant. Manger un Big Mac est très énergisant, beaucoup plus qu’une pomme, quoi que je préfère personnellement de loin cette dernière. Aussi, faire un jus à base de Big Mac n’est pas super pratique ni appétissant.

jus_detox03

 

Ceci dit, votre « Jus Détox » a l’air excellent et l’amateur de smoothies fuckés en moi en boirait un verre volontiers. Mais juste pour le goût, pas pour me nettoyer les organes.

Encore une fois bravo pour votre site, bon succès en 2014 et A+!

Olivier a.k.a. Le Pharmachien

 

P.S. Le site de 3 fois par Jour incite les gens à adopter de saines habitudes de vie, alors inutile de critiquer. Mon commentaire est uniquement dans le but de développer l’esprit critique de la population!

P.P.S. Certains diront que le concombre est techniquement un fruit, mais honnêtement je trouve que c’est juste de la sémantique et je ne m’attarde pas à ce genre de détails.

 

*** MISE À JOUR – 13 JANVIER 2014 ***

Quelques heures après la publication de ce commentaire, 3 fois par Jour a modifié le titre de sa recette pour “Jus vert qui fait du bien” et a ajouté un 3e paragraphe (“Mon jus détox… pour la santé”) qui est plein de bon sens. Bravo!

 

*** MISE À JOUR – 14 JANVIER 2014 ***

3 fois par Jour a commenté “l’incident” lors d’une entrevue à l’émission radio de Paul Arcand (débute à 7:26). J’aimerais en profiter pour réitérer que mon problème n’était pas vraiment avec le titre de la recette (“Jus Détox”), mais surtout avec les autres affirmations qui l’accompagnaient. Je pourrais également critiquer d’autres articles publiés sur le site qui me font tout autant sourciller, mais cela ne fait pas partie de mes plans. Je vous invite plutôt à lire leurs témoignages percutants sur les troubles du comportement alimentaire.

 

*** MISE À JOUR – 18 MARS 2014 ***

Observation intéressante : l’article sur l’équilibre acido-basique (dont j’avais publié le lien dans le paragraphe ci-dessus) n’est soudainement plus disponible sur le site de 3 fois par jour… Ai-je joué un rôle là-dedans? Mais surtout, ma mission d’inviter les blogueurs à être plus prudents quant à ce qu’ils publient en matière de santé serait-elle sur la voie du succès?

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Réponses aux questions des lecteurs internationaux

France_header

Chers(ères) lecteurs et lectrices vivant en territoire profane (i.e. pas au Québec),

Chose promise, chose due: cette édition du “Courrier du lecteur” s’adresse à vous! Il y a quelques semaines, j’ai proposé de répondre à quelques-unes de vos nombreuses interrogations au sujet des réalités décrites sur le blog Le Pharmachien et qui exposent nos habitudes de vie canadiennes insolites.

Voici le résultat!

 titre1

 

« Dormir sur la job »

Origine: “12 façons de savoir si ton pharmacien est un vampire

Traduction : perdre son temps, surtout au boulot

Expression fréquemment utilisée au Québec pour décrire le travail des employés municipaux, mais applicable à n’importe quel(le) employé(e) qui fixe le plafond avec un air ahuri au lieu de se rendre utile.

 

« Soluté »

Origine: “Souvenirs de mon séjour à l’urgence

Traduction : soluté

solute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Maganer »

Origine: “Ai-je le rhume ou la grippe?

Traduction : briser, démolir, affaiblir

Expressions similaires : décrisser, décâlisser, écrapoutir, etc.

Exemple de phrase : Le rhume magane passablement le Québécois moyen. Quand il est trop magané, il se présente chez son médecin dont l’écriture est vraiment maganée. Puis quand le pharmacien lui dit que ça va prendre 45 minutes pour être servi, il lui répond : « J’va te maganer toé! ».

 

« Dispills »

Origine: “Pourquoi vous attendez aussi longtemps à la pharmacie

Traduction : pilulier

C’est le successeur spirituel de la bonne vieille dosette pour préparer les doses quotidiennes de médicaments. La dosette est rigide, alors que le dispill est souple (mou) et jetable. D’une façon ou d’une autre, c’est un vrai bordel à préparer.

Mais la véritable différence est dans l’entretien nécessaire pour chaque dispositif. Avec le dispill, c’est simple : quand il est vide, tu le jettes aux ordures. Pour la dosette par contre, elle nous revient dans un état souvent inquiétant :

dosette

 

« Grippe d’homme »

Origine: “Ai-je le rhume ou la grippe?

Traduction : rhume au masculin

Au Québec, nous sommes une société qui a déjà à son actif un énorme travail d’introspection. Par conséquent, nous n’avons pas honte d’admettre que les hommes sont beaucoup plus chialeux (plaignards) que les femmes. Ce sont donc les hommes, et non pas les Français, qui sont les plus râleurs (voir question à ce sujet plus bas).

 

« Commis-plancher »

Origine: “Pourquoi vous attendez aussi longtemps à la pharmacie

Traduction : le gars ou la fille qui place les produits sur les tablettes de la pharmacie et s’acquitte d’autres tâches ingrates.

Comme ceci:

commis-plancher

 

* Note pour ceux et celles qui ne l’auraient pas remarqué: mon infographique “Les 9 phases de l’activité physique” est une véritable mine d’or d’expressions typiquement québécoises!

 

titre2

 

« Pourquoi n’avez-vous pas de paracétamol (Doliprane) au Québec? »

Nous en avons, mais ici ça s’appelle de l’acétaminophène. Ce sont deux noms différents mais inspirés de la même molécule :

paracetamol1

Qui a raison? Personne. Les deux. Est-ce vraiment important? Mais chose certaine, le terme « paracétamol » est utilisé dans davantage de pays à travers le monde, alors c’est celui-ci qu’on devrait normalement utiliser.

Mais puisque le Québec est une société distincte, je propose l’adoption d’un nouveau nom :

paracetamol2

Si vous désirez en savoir plus sur l’acétaminophène, je vous invite à lire mon infographique intitulé: “Le marketing douteux des médicaments en vente libre“.

 

« Pourquoi n’avez-vous pas de cachets effervescents au Québec? »

* Note: cachets effervescents = comprimés qu’on dissout dans l’eau et qui font de la broue.

Parce que c’est beaucoup trop cool pour le Québec… Les Québécois aiment leurs comprimés ronds et blancs avec de grosses écritures sur la boîte:

comprimes

Aussi, dissoudre un comprimé dans un verre d’eau exige un effort supplémentaire qu’ils ne sont pas prêts à investir.

Enfin, le Québécois qui verrait un comprimé fondre et pétiller dans un verre d’eau penserait probablement qu’il est victime d’hallucinations et se rendrait immédiatement à l’hôpital le plus proche (vu qu’il n’a rien d’autre à faire et que c’est gratuit).

 

« L’aspirine semble très mal vue au Québec alors qu’en France elle est utilisée tout le temps par tout le monde. Pourquoi? »

À vrai dire, les Québécois consomment beaucoup d’aspirine, mais N’AIMENT PAS SE LE FAIRE DIRE.

Voici un exemple de conversation en pharmacie à ce sujet:

aspirine

 

 titre3

 

« Tu as sûrement déjà dû avoir des patients français… as-tu remarqué des différences notables en termes de comportement et… lesquels sont les plus râleurs? »

Les plus râleurs sont les Québécois, sans aucune hésitation. Ils se plaignent pour tout : ils ont mal au dos, leurs pilules coûtent trop cher, c’est la faute du gouvernement s’ils sont pauvres et celle du médecin s’ils sont encore malades.

Les Européens ne se plaignent pas en public. Ils sont polis et intéressés par les informations qu’on leur donne. Par contre, ils n’ont jamais l’air de me croire quand je leur dis que le produit qu’ils cherchent n’existe pas ici.

Et je ne comprends jamais leurs blagues.

Et ils aiment beaucoup trop l’homéopathie.

Par contre, si on considère la situation inverse, soit un Québécois qui se présente dans une pharmacie à Paris… ouch. Expérience pour le moins traumatisante:

comprime

 

« Mon chum français trouve bizarre que nous n’utilisons pas d’eau spéciale pour se “nettoyer” les yeux. Mais pourquoi faudrait-il se nettoyer les yeux? »

Mon réflexe serait de répondre qu’il est inutile de se nettoyer les yeux… c’est un comportement étrange typiquement Européen.

Mais à en juger par l’habitude des Québécois d’aller acheter des gouttes antibiotiques pour la moindre mini-poussière dans l‘œil, je viens à peine de changer d’avis sur le sujet.

 

Est-il plus hygiénique de poutzer les cabinets avec une panosse, ou avec une patte ?

On fait le malin, hein? Tu sauras que Google m’a appris ce que veulent dire ces expressions obscures (poutzer = époussetter; panosse = serpillère/moppe; patte = chiffon). Permets-moi de te prendre à ton propre piège en te répondant en language 100% Québécois magané (version chatroom et/ou message texte):

moppe

 

Merci à tous ceux et celles qui ont soumis des questions pour ce “Courrier du lecteur” tout spécial!

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article