Category Archives: Produits naturels

Intoxiqué aux métaux lourds… ah vraiment ?

metaux-lourds-header

Une chélation des métaux lourds pour « guérir » l’autisme de son enfant ? Ou pour soigner l’arthrite, le cancer, le mal de dos ? Pour n’importe quoi ?

Sur le Web, tout le monde semble avoir peur des métaux lourds, comme le plomb, le cadmium, l’arsenic et le mercure. Jusqu’à un certain point, je les comprends.

Faut dire que ces substances sont partout (dans l’air, dans la terre, dans l’eau) et qu’elles sont hautement toxiques.

Et à lire certains sites, nous sommes tous intoxiqués par des métaux lourds, ce qui cause à peu près n’importe quel problème de santé que tu peux imaginer : cancer, Alzheimer, Parkinson sclérose en plaques, TDAH, autisme, etc.

Mais l’autre jour, c’était la première fois qu’une cliente m’en parlait à la pharmacie. C’est seulement là que j’ai réalisé l’ampleur du phénomène et à quel point les gens se font avoir et embarquer dans des traitements inutiles, coûteux et même dangereux pour éliminer les métaux lourds.

Ça fait que je te suggère fortement de lire cette BD avant d’entreprendre toute forme de chélation (c’est ça le traitement proposé).

Sauf si tu es aux soins intensifs pour une vraie intoxication, bien entendu.

gluten_warning

Exceptionnellement, pour le kick, j’ai dessiné mon bonhomme pour qu’il ressemble un peu plus à mon allure actuelle dans la vraie vie. T’inquiète, je vais pas en faire une habitude.

metaux-lourds-introface

Sur ce, BD time.

 

TItre

 

Cliente à la pharmacie qui a vu un thérapeute

 

Tout ce qu'il y a dans la nature est toxique

Une vraie intoxication ça se traite à l'hôpital

Déversements toxiques travailleurs industriels produits contaminés

Sources de métaux lourds dans l'alimentation et l'environnement

Problèmes de santé supposément causés par les métaux lourds

 

Tests holistiques de métaux lourds dans les cheveux et l'urine

 

La chélation des métaux lourds à l'hôpital et ailleurs

Coriandre chlorelle et autres plantes en chélation holistique

Exercice illégal de la médecine

Assureurs et conclusion

 

Ca vaut la peine de contredire les gens

 

 

Porter plainte au Collège des Médecins

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

10 choses qui m’énervent à propos des produits naturels

produits_naturels_header

Si tu lis souvent mes BD, tu sais que je suis très critique du marketing des médicaments en vente libre et des pratiques douteuses de l’industrie pharmaceutique. Et que j’ai honte que les pharmacies vendent de l’homéopathie

Jusqu’à maintenant, j’ai publié plusieurs BD plutôt positives sur les produits naturels (dont les probiotiques et l’huile d’émeu) et d’autres plus critiques (comme les capsules de gélatine et les suppléments protéinés), mais je n’ai jamais parlé d’eux dans leur ensemble. Ben c’est là que ça se passe. 

Dans les produits de santé naturels (PSN), on retrouve entre autres les vitamines, les minéraux et les plantes médicinales. Plusieurs d’entre eux sont indispensables, par exemple le calcium et vitamine D pour la santé osseuse ou encore l’acide folique durant la grossesse. Il y en a aussi plusieurs que je recommande occasionnellement comme pharmacien; je pense entre autres au séné, à la mélatonine et au gingembre. 

Malheureusement, l’énorme marché des PSN est peu encadré, réglementé de façon inadéquate par le gouvernement et rempli d’affirmations pseudoscientifiques absurdes. En plus, c’est le paradis du marketing douteux (encore pire que celui des médicaments). 

Plus spécifiquement, voici 10 choses qui m’énervent à propos des produits naturels. 

Note 1 : Comme d’habitude, je ne nommerai aucun produit, marque ou fabricant spécifique.

Note 2 : Je parlerai très peu de produits homéopathiques dans cette BD, car ce ne sont PAS des produits naturels (à moins que tu considères que l’eau et le sucre se qualifient comme produits naturels). Mais ce n’est que partie remise.

 produits_naturels_01

 

 

produits_naturels_02

 

 

produits_naturels_03aproduits_naturels_03b

 

 

produits_naturels_04

 

 

produits_naturels_05aproduits_naturels_05bproduits_naturels_05c

 

 

produits_naturels_06aproduits_naturels_06b

 

 

produits_naturels_07

 

 

produits_naturels_08

 

 

produits_naturels_09

 

 

produits_naturels_10aproduits_naturels_10b

 

 

produits_naturels_11_01

 

RÉPONSES AU QUIZ DES TABLETTES DE PHARMACIES

  • PSN : Travelan, Antistax, Cold-FX, MidNite, Helixia, Arnica, Genacol, Arthri-Flex
  • Homéopathie : sirops Hyland’s et Similasan

RÉFÉRENCES

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

À propos de la crème solaire supposément cancérigène

jacynthe_solaire_header

 

Des lecteurs/trices ont porté à mon attention ce post sur Facebook :

jr01

 

La crème solaire est-elle vraiment cancérigène ? À en juger par les commentaires lus sur Facebook à la suite de ce post, des parents semblent convaincus qu’elle est toxique et déclarent qu’ils n’en mettront plus jamais à leur enfants !

Pas le choix: je dois intervenir et rétablir les faits.

J’espère que plusieurs lecteurs/trices reconnaîtront le site web mentionné en référence (espritsscience…) comme  l’un des pires du genre : 

  • études interprétées tout croche
  • résultats positionnés hors de leur contexte
  • experts cités incorrectement ou faux experts
  • risques mal expliqués et grandement exagérés
  • articles douteux, genre celui-ci… 

esm

 

À vrai dire, ce genre de site est une vraie plaie. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est aussi dangereux de se fier à Internet en matière de santé. 

Mais ne me croyez sur parole; faisons tout simplement un peu de fact checking constructif :

 

« Cette étude conclut qu’il y a un taux plus élevé de mélanome chez ceux qui utilisaient de la crème solaire par rapport à ceux qui n’en utilisaient pas » 

 

Faux : l’étude citée dans l’article n’a jamais rien démontré de tel… ni même étudié cette question !

Mais vu que je suis un gars assez cool (et surtout un nerd), j’ai trouvé la bonne étude qui suggère cela. 

Par contre, remarquons un point important : les auteurs de l’étude concluent que les gens qui se mettent plus d’écran solaire passent plus de temps au soleil et que c’est pour cette raison qu’ils ont un taux plus élevé de mélanome. Pas à cause de la crème solaire.

jacynthe-solaire-01

Disons que c’est un détail assez majeur qu’il faudrait mentionner.

 

 

« Les chercheurs ont aussi conclu que le dogme conventionnel, qui conseille d’éviter le soleil à tout prix et de s’enduire de crème solaire pour minimiser l’exposition au soleil, fait plus de mal que de bien en réalité » 

 

Faux : aucun chercheur n’a démontré ça. Au contraire, toutes les données actuelles suggèrent : 

  • qu’il faut éviter l’exposition prolongée au soleil autant que possible
  • que l’écran solaire diminue le risque de cancer de la peau 

En réalité, l’étude citée sur espritsscience… dit ceci : dans des pays comme la Suède, qui obtiennent peu de lumière du soleil et où les gens ont la peau très pâle, une carence en vitamine D augmente légèrement le risque de mortalité, toutes causes confondues. 

Or, dans la plupart des autres pays, notre peau fabrique assez de vitamine D par l’exposition quotidienne normale au soleil. Et quand c’est problématique, on peut compenser par un supplément de vitamine D de 400 à 1000 unités par jour.

jacynthe-solaire-02

Par contre, on sait qu’attraper des coups de soleil augmente fortement le risque de cancer de la peau. Raison de plus pour utiliser un écran solaire efficace. 

Comme toujours, il faut chercher un équilibre : pas assez de vitamine D, c’est mauvais, et trop de soleil, c’est mauvais.

Non, la crème solaire ne fait pas « plus de mal que de bien »; c’est totalement faux. Ce genre de discours sur des sites webs obscurs a uniquement pour but de faire peur aux gens (et souvent de vendre de la pub ou des gugusses).

 

 

« Dr Elizabeth Plourde apporte la preuve (…) souligne que nombreuses crèmes solaires contiennent des produits chimiques qui sont des cancérogènes connus et des produits chimiques perturbateurs du système endocrinien » 

 

Faux : la chercheure en question (Mme Plourde) n’a apporté la preuve de rien de tout ça. Les propos du genre ne relèvent pas de faits scientifiques, mais bien de spéculation jusqu’à présent non fondée. 

Pour le moment, deux ingrédients sont surveillés quant à leurs risques possibles pour la santé : l’oxybenzone et le retinyl palmitate. 

Et même là, on se base sur des études chez les rongeurs où ils étaient exposés à des quantités astronomiques de ces produits. Bref, on peut choisir d’éviter ces deux ingrédients par prudence, mais pour le moment ils ne sont pas prouvés nocifs chez l’humain.

 jacynthe-solaire-03a

 

Quant à ses affirmations au sujet des antioxydants, c’est encore là une vaste exagération. D’ailleurs, le retinyl palmitate, mentionné ci-dessus comme problématique, est un dérivé de vitamine A, c’est-à-dire… un antioxydant. Oups.

jacynthe-solaire-03b

 

Enfin, juste de même, notons que Mme Plourde vend des cures détox sur son site web et prétend que la crème solaire cause l’autisme… hum… 

Mais là où ça fait vraiment mal à mon petit cœur de Pharmachien, c’est cette phrase :

  

« Ma conclusion: vive le karité avec le zinc comme protection solaire bonne pour la peau et qui ne nous empêche pas d’absorber la vitamine D » 

 

Mauvaise nouvelle : la crème solaire maison à base d’oxyde de zinc empêche tout autant la production de vitamine D que les versions commerciales. 

Les filtres minéraux, comme l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane, bloquent bien les rayons UVA et UVB, quoique pas aussi bien que s’ils sont combinés avec des filtres synthétiques de bonne qualité (ex. Mexoryl XS, Tinosorb). Si les rayons UV sont bloqués, la production de vitamine D est automatiquement réduite. 

Autrement dit, si une crème solaire maison « offre une protection solaire sans bloquer l’absorption de vitamine D », ça revient à dire qu’elle est inefficace. Sinon, ça serait comme… un phénomène paranormal.

 

jacynthe-solaire-04a

jacynthe-solaire-04b

 

Pour ce qui est du « cocktail chimique » dont il est question, je me demande bien en quoi la crème maison est moins chimique :

jacynthe-solaire-05

 

Cela dit, il est possible de faire soi-même des écrans solaires maison acceptables, mais je ne vois pas pourquoi les autres produits doivent être présentés comme mauvais/nocifs/toxiques pour autant.

 

Conclusion

Je suis persuadé que Jacynthe René et les autres personnes qui ont partagé cet article sur Facebook ne voulaient pas mal faire. Je comprends bien que ce n’est pas leur faute si des sites webs répandent de fausses informations. C’est donc super important de bien vérifier ses sources.

Par conséquent, j’encourage fortement tout le monde à s’informer auprès d’un(e) scientifique avant de partager ce type d’article dans le futur, ou de faire des recommandations qui ont des implications médicales majeures. Comme on peut le constater avec l’article dont on vient de discuter, le web est rempli d’affirmations douteuses ou carrément fausses. 

Cette précaution est d’autant plus essentielle lorsque l’information est partagée par des personnalités publiques, car beaucoup de gens les suivent et elles ont un impact significatif sur leurs choix en matière de santé.

jacynthe-solaire-06

 

P.S. aux lecteurs/trices : Merci de garder la discussion civilisée dans vos commentaires ici et sur les réseaux sociaux.

 

 

 *** POST-MORTEM – 1er septembre 2015 ***

Cette BD a beaucoup fait jaser. Chose certaine, elle a fait réfléchir beaucoup de monde sur les écrans solaires et plusieurs personnes m’ont écrit que la BD les avait rassurés sur la sûreté de ces derniers. Vous pouvez aussi regarder mon passage à l’émission Pénélope-Mongrain pour m’entendre sur le sujet.

 

À lire également :

creme_solaire_header

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Probiotiques : un milliard de bactéries … et d’allégations douteuses

probiotiques_header

Les probiotiques, c’est pas des patentes-à-gosse holistiques : c’est de la médecine. 

En effet, on a accumulé tellement de données scientifiques à leur sujet qu’on peut maintenant les utiliser intelligemment, avec une bonne efficacité, pour des problèmes de santé bien précis. Évidemment, on ne sait pas tout sur eux, mais les connaissances évoluent vite. 

Par contre, pour avoir une quelconque pertinence, ils doivent être utilisés pour les bonnes raisons. Mais ce que je rencontre le plus souvent à la pharmacie, c’est ce type de situation : 

probiotiques_intro

Ce qu’on entend à propos des probiotiques est assez décourageant.

D’une part, le marketing des fabricants est basé principalement sur des affirmations floues, super générales et qui causent énormément de confusion pour le public. 

D’autre part, selon ce qu’on peut lire sur Internet, les probiotiques peuvent pratiquement guérir toutes les maladies, améliorer ta vie de couple et te transformer en superhéros musclé et/ou sexy. 

Dans cette BD, j’explique comment fonctionnent les probiotiques, je me réjouis devant leurs bienfaits mais je tente aussi d’offrir un point de vue plus réaliste à leur sujet.

Note : Comme d’habitude, je ne parlerai de suppléments probiotiques en particulier ou de souches bactériennes spécifiques.

 

probiotiques00

probiotiques01 probiotiques02 probiotiques03 probiotiques04

probiotiques05

 

probiotiques06

 

 

probiotiques07a probiotiques07b

 

probiotiques08

 

probiotiques09

 

 

probiotiques10

 

 

probiotiques11

 

probiotiques12

 

probiotiques13

Références : principalement ça, ça, ça, ça, ça et ça.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

J’haïs les hémorroïdes

Je déteste tellement les hémorroïdes que j’ai écrit une BD entière sur le sujet.

Je ne vois vraiment rien d’autre de pertinent à dire dans cette introduction. Ma haine suffit.

Mais ne pensez surtout pas que j’ai des hémorroïdes… non non, vraiment pas. J’en parle uniquement parce que c’est mon travail… vous comprenez.

Amateurs de tuméfaction périanale et d’inflammation sphinctérienne, cette BD s’adresse à vous.

Intro sur les hémorroïdesCauses des hémorroïdes et enflureTraitement des hémorroïdes partie 1Traitement des hémorroïdes partie 2Conclusion sur les hémorroïdes

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Mon nouveau médicament préféré #1 : les capsules de gélatine

Mon nouveau médicament préféré : les capsules de gélatine

Je discute rarement de produits spécifiques, mais parfois l’un d’eux est si extraordinairement mauvais que je dois absolument en parler.

Je vous offre ici le premier épisode d’une potentielle série chroniques qui présenteront des produits dignes de mention découverts dans des pharmacies du Québec ou d’ailleurs. Ces derniers bénéficieront d’un endossement total et d’une mention d’honneur du Pharmachien!

Pour cette fois,  parlons des capsules de gélatine, le premier de mes nouveaux médicaments préférés.

Mon nouveau médicament préféré : les capsules de gélatine (01)Mon nouveau médicament préféré : les capsules de gélatine (2)Mon nouveau médicament préféré : les capsules de gélatine (3)Mon nouveau médicament préféré : les capsules de gélatine (4)

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

L’huile d’émeu: qu’est-ce que ça mange en hiver?

Le Pharmachien discute de l'huile d'émeu, un produit naturel populaire au QuébecLorsque j’ai débuté ma carrière en pharmacie en 2004, l’huile d’émeu était l’un de ces produits énigmatiques que l’on retrouvait facilement un peu partout. Quelques clients me disaient l’avoir utilisée avec succès pour différents types de problèmes (brûlures, douleurs musculaires, irritation cutanée, etc.), mais sans plus.

Puis l’huile d’émeu est disparue… Pendant quelques années, elle était pratiquement introuvable en pharmacie au Québec. Une rareté en émeus peut-être?

Fast forward vers 2012, où l’huile d’émeu fait un retour fracassant! Elle est partout, tout le monde en parle / en veut et elle semble avoir encore plus de propriétés curatives qu’auparavant.

Dans le truc ci-dessous (je ne sais pas vraiment comment le nommer), je vous explique ce qu’est l’huile d’émeu, d’où elle vient, à quoi elle sert et si elle mérite votre attention!

 

Image titre de ma bande dessinéeDifférences entre un émeu et une autrucheD'autres différences entre un émeu et une autrucheL'émeu est en élevage pour son cuir, sa viande et sa graisse (son huile)Les aborigènes de l'Australie utilisaient l'huile d'émeu pour brûlures, blessures, douleur et fièvreContient des acides gras et des antioxydantsExpériences chez les rats: efficace dans certaines maladie inflammatoires intestinales comme maladie de Crohn et cholestérolEfficace pour brûlures, irritations cutanées, blessures, coupuresLes études chez les rats ne permettent pas de conclure chez l'humainCapsules, lotion, savon, gel douche, crème, massage, shampooing, vaporisateur, tatouageLes produits à base d'huile d'émeu sont-ils fiables?Quelle est la quantité réelle d'huile d'émeu dans le produit?Ingrédients dans une crème: la concentration est inconnueComment l'huile d'émeu a-t-elle été obtenue, extraite, purifiée?La fabilité des produits dépend de la qualité de l'extraction et de la purification, qui peut varier beaucoupPeut-on vraiment s'attendre aux effets thérapeutique promis par les différents produits?Site web typique pour acheter de l'huile d'émeu et qui exagère son efficacitéSelon la FDA, il faut être prudent et se méfier du marketingMes conclusions sur l'efficacité de l'huile d'émeuMes conclusions sur la fiabilité des produits à base d'huile d'émeuLa lotion après tatouage, c'est un peu ridiculeAucun émeu n'a été traumatisé dans la préparation de cette bande dessinée

 

 

Si vous avez aimé ce mélange d’infographique/B.D, partagez-le avec vos amis et laissez vos commentaires ci-dessous ou sur la page Facebook du Pharmachien!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article