Category Archives: Hors-série

L’astrologie est de retour !

astrologie-header

L’astrologie est de retour !!!

Aux États-Unis, on note un regain de popularité de l’astrologie chez les jeunes.

Selon un sondage mené en 2012, 58% des 18-24 ans considéraient que l’astrologie est scientifique. Ce dernier affirme qu’on n’aurait pas vu de tels chiffres depuis 1983.

Mais apparemment, depuis 2017, le gros boom a débuté. Des sites d’horoscope disent avoir vu leur trafic augmenter de façon exponentielle. Les applications mobiles d’astrologie se multiplient. Et l’astrologie est plus présente que jamais sur le web et les réseaux sociaux.

Bref, les jeunes semblent consulter leur horoscope et l’utiliser dans leur vie quotidienne. Il y a même des articles qui proposent comment choisir son habillement selon son signe astrologique.

Personnellement, je trouve que tout habillement choisi en fonction du Zodiaque devrait être celui-ci :

astrologie-01

 

Honnêtement, après avoir pas mal lu sur le sujet, je n’ai pas l’impression qu’on peut vraiment conclure que l’astrologie est “plus populaire” chez les jeunes que chez les autres groupes d’âge. Après tout, peut-être qu’elle n’était jamais vraiment disparue ?

Mais peu importe, ce n’est pas ce qui retient mon attention.

Ce qui me surprend vraiment, c’est qu’à une époque où l’information est facilement disponible, quelques minutes de recherche sur le web suffisent pour conclure que l’astrologie ne tient pas la route scientifiquement.

Logiquement, on s’attendrait à ce que les jeunes, qui sont nés avec Internet entre les mains, ne croient pas à des trucs du genre. Mais c’est plutôt l’inverse qui se produit. Pourquoi ?

Pour jaser de tout ça, je te propose ici une mini-entrevue avec une invitée spéciale ! En bonus, l’entrevue sera ponctuée de mini-BDs sur les concepts scientifiques en lien avec l’astrologie et les phénomènes stellaires.

maude-carmel

Maude Carmel est chroniqueuse dans les médias, blogueuse sur Urbania et tu peux la suivre sur son compte Instagram ! En tant que “milléniale”, elle partage des observations sur sa génération. Elle s’intéresse elle-même à l’astrologie et, de son propre aveu, se questionne beaucoup sur ses propres croyances à ce sujet. Je l’ai choisie parce que c’est une fille brillante qui a d’excellentes introspections et je respecte ce qu’elle a à dire sur le sujet. D’ailleurs j’ai souligné en rose plusieurs de ses réflexions dans l’entrevue que je trouvais vraiment excellentes. Merci Maude !

 

gluten_warning

Le but ici n’est pas de généraliser les croyances d’une génération. Mon but n’est pas non plus de juger les personnes qui ont ces croyances; je souhaite simplement présenter les concepts scientifiques associés afin d’informer. Aussi, Maude n’est pas la « représentante » de sa génération; elle ne parle que pour elle-même. Ma conversation avec elle a non seulement été super le fun, mais aussi très amicale et respectueuse, alors j’aimerais que ça continue en ce sens.

 

 

astrologie-00

 

(OLIVIER) Pour toi, c’est quoi l’astrologie ?

(MAUDE) Pour moi, c’est une spiritualité en lien avec la nature. C’est quelque chose qui est le fun, mais aussi qui est beau, rassurant, qui apaise et fait du bien. 

 

astrologie vs astronomie

 

Selon ton expérience, est-ce que l’astrologie est populaire chez les gens de ton âge ?

Oui. Pas juste l’astrologie, mais aussi la sorcellerie, les cristaux, le Wicca… Il y a une démocratisation de ces sujets de nos jours. Autrement dit, tu n’as plus l’air freak si tu parles d’horoscope ou que tu portes un collier avec des pierres de Jupiter.

 

Pourquoi l’astrologie est-elle encore populaire selon toi ?

Ça a remplacé la religion je crois. On nous dit qu’on est stressés et qu’on devrait méditer, mais on ne sait pas sur quoi méditer. Tant qu’à croire à un Dieu qui n’existe pas, on croit à ça. Les valeurs chrétiennes, par exemple, ne sont pas modernes, elles ne rejoignent plus les jeunes, pour qui l’homosexualité et l’avortement, par exemple, sont des choses normales.

 

astrologie constellations signe solaire Zodiaque

 

Selon ton expérience, est-ce qu’il y a un profil particulier de personne qui s’intéresse à l’astrologie ?

Oui et non… On pourrait, de façon extrêmement cliché, dire que ça rejoint plus les personnes bohèmes, sensibles, fantaisistes, artistes, celles qui aspirent à un « retour vers la nature ».

Aussi, c’est très féminin comme intérêt… on entend peu de gars parler d’horoscope !!! Ils se feraient plus juger, je pense. En fait, c’est même présenté comme très féministe, comme du empowerment pour les filles.

 

L’astrologie est-elle mise de l’avant par des personnalités ou modèles de votre génération (célébrités, influenceurs, etc.) ?

Pas vraiment des célébrités, mais je suis des comptes Instagram qui partagent des pensées astrologiques. Et on reçoit beaucoup de pub sur Internet, surtout sur Instagram. Aussi, il y a des tonnes de compagnies qui vendent des objets ésotériques; sur Amazon, c’est une section complète ! C’est sûr qu’il y a un aspect très mercantile à tout ça… mais pour moi, ce n’est pas très différent des autres industries.

 

Quand j’étais jeune, la vedette québécoise de l’astrologie était Jojo Savard; probablement qu’elle est inconnue aujourd’hui ! Mais est-ce qu’il y a encore des « stars » de l’astrologie à ta connaissance ?

Non. Je n’ai jamais entendu parler d’elle… (elle cherche sur son téléphone) Wow, je suis sur son site, je n’en reviens pas ! En tous cas, moi je me méfierais des vedettes du genre ! Par exemple, je ne croirais pas quelqu’un qui dit pouvoir me faire une lecture à distance. Ce genre de vedettes ont été ridiculisées avec raison, à mon avis… C’était plus un spectacle, alors qu’aujourd’hui, c’est plus discret, c’est une démarche individuelle.

 

astrologues New Age horoscopes Instagram Youtube

NOTE : Jojo Savard était big dans les années 90, mais après vérification, j’ai réalisé qu’elle existe encore ! Elle se présente désormais comme l’« Astro Barbie » et, selon elle, l’astrologie est « une science de sagesse et de prévention » (en combinaison avec l’alimentation et l’activité physique, sans doute).

 

 

Si tu te fies sur ton entourage, comment les jeunes utilisent-ils l’astrologie dans leur vie quotidienne ?

Ceux qui y croient se fient sur leur signe et leur ascendant pour prendre des décisions de vie, quand ils font des rencontres… Beaucoup de jeunes se demandent encore : « C’est quoi ton signe ! ». C’est une façon de comprendre les gens. La personnalité de chacun, c’est un melting pot, pas juste de l’astrologie… mais ça peut être une des choses à prendre en compte.

Sinon, j’ai déjà vu des articles du genre « Quel soutien-gorge choisir selon ton signe astrologique »; il y en a sûrement qui prennent ça au sérieux, mais moi, je trouve ça très très drôle !

 

Et toi, comment tu l’utilises ?

Je lis mon horoscope de temps en temps. Les signes et la ascendants, ça m’intéresse depuis que j’ai 17 ans. J’aime connaître ceux des gens.

Aussi, je suis fascinée par la Lune ! Durant mes méditations, je pense aux cycles lunaires. Quand je veux me débarrasser de quelque chose dans ma tête, j’essaie de me synchroniser avec ça. C’est peut-être pas vrai, mais moi ça m’aide.

 

effet lunaire Lune marées accidents naissances eau

 

 

On voit souvent des gens parler de « Mercure rétrograde » sur les réseaux sociaux; ça veut dire quoi ?

C’est une période très intense, où il y a comme une pression sur la Terre, une sorte de mélancholie. Il y a plus d’accidents, d’événements négatifs. Ça a un effet sur l’humeur. Genre, si tu as une bad luck, ton amie peut te dire : « C’est normal, mercure est en rétrograde ».

En tous cas, c’est l’impression que ça donne ! Il faut dire qu’on en parle tellement que c’est comme une prophétie qui se réalise d’elle-même…

 

mercure rétrograde science

NOTE : voir ici pour un vidéo extrêmement clair du phénomène et de son explication (en anglais).

 

 

À ton avis, si je trouvais 10 différentes prédictions astrologiques formulées par 10 différents astrologues, est-ce qu’ils diraient des choses similaires ?

Ça devrait, en tous cas. Selon ce qu’ils disent, ils utilisent les mêmes livres, les mêmes sources. Ils se basent sur ta carte du ciel. Mais c’est sûr qu’ils interprètent quand même tout ça avec un brin de fantaisie… Ça reste du divertissement, après tout !

 

astrologie expérience contrôlées science réfutable

 

Tu m’as donné ton signe du zodiaque, alors j’aimerais te lire une version de ton horoscope de l’année 2018, que j’ai prise sur le web, et avoir ton avis :

Horoscope effet Barnum Forer

 

(elle rit, visiblement un peu ébranlée) Oh wow… je me reconnais vraiment beaucoup !!! Oui à presque tout, sauf quelques petites affaires… Mais là j’ai des doutes, je pense que tu m’as peut-être tendu un piège et que tu m’as lu l’horoscope d’un autre signe que le mien !

 

effet barnum forer principe de pollyanna

Réaction de Maude à cette information :

(elle rit) Oui j’avais remarqué que les horoscopes disent toujours des choses assez générales… Par exemple, tout le monde a certains objectifs irréalistes. Aussi, ils disent des choses que les gens aiment entendre. C’est flatteur de lire qu’on a un potentiel inexploité. L’horoscope, c’est un exercice assez narcissique finalement !

 

 

L’astrologie n’a aucun fondement scientifique; c’est considéré une pseudoscience. Le savais-tu ? Est-ce que ça change quelque chose pour toi ?

C’est sûr que j’aimerais qu’il y ait plus de preuves scientifiques… ça me déçoit un peu. Mais pour moi, c’est aussi basé sur le ressenti. Je comprends que la carte du ciel ne tient pas complètement la route, mais ça fait du bien, et pour moi c’est ça le plus important. Je ne pense pas que personne est mort pour l’astrologie, contrairement à la religion.

 

precession des équinoxes axe rotation signes astrologiques constellations

 

 

Tu es née le 2 mai, donc ton signe astrologique est le Taureau. Mais vu que les constellations ont changé depuis 2000 ans, quand les signes du Zodiaque ont été inventés, et que l’orbite de la Terre n’est pas parfaitement stable, il faut ajuster le calcul… Ce qui fait que ton vrai signe est BÉLIER. Ça correspond à la position de la constellation le jour de ta naissance… c’est donc ton signe « astronomique » ! Comment réagis-tu à ça ?

Sérieux ?! (elle rit et cherche sur son téléphone) Attends, je suis en train de regarder c’est quoi Bélier !!! Hum… Ça ne me choque pas tant. Par contre, ça contredit certaines prédictions que j’ai eues par le passé… J’imagine que ces deux signes se ressemblent un peu ?

Mais là j’y pense… Quand j’étais jeune, j’ai lu que j’étais Taureau, et je me souviens que j’ai voulu développer plus les traits personnels à mon signe… Donc si je me reconnais dans la description du Taureau, c’est peut-être que c’est moi qui a créé ça finalement ?

NOTE : Voici un excellent site pour trouver ton « vrai » signe astrologique (pas que ça a de l’importance, mais c’est le fun pour faire capoter le monde).

 

 

L’astrologie était très populaire dans la génération de mes parents, et je peux comprendre ça, car ils n’avaient aucun moyen de s’informer à savoir si c’est crédible ou non. Mais de nos jours, les jeunes sont nés avec Internet et ont facilement accès à l’information. Il suffit de taper « astrologie science » sur Google et on trouve rapidement des articles qui expliquent clairement et simplement pourquoi ça ne tient pas la route. Mais malgré ça, c’est l’inverse qui se produit. Pour moi, c’est quand même surprenant … Comment tu expliques ça ?

Ma seule explication, c’est qu’on a besoin de croire à quelque chose. C’est la seule chose qu’il nous reste et qui n’est pas plate, qui nous fait sortir de nos petits problèmes quotidiens. C’est pacifique aussi comme croyance… l’astrologie est tellement le fun et rassurante dans un monde qui est quand même… laid, parfois.

Notre génération est submergée d’informations, d’avancements qui vont trop vite pour nous. Nos rêves sont un peu brisés, car tout est contrôlé par la technologie. Donc on a besoin de quelque chose qui n’est pas du tout en lien avec la technologie, et je pense que l’astrologie s’inscrit vraiment là-dedans.

Donc même si on nous dit que l’astrologie ce n’est pas vrai, on veut y croire quand même un petit peu, juste pour se faire du bien. Sinon, on n’a plus rien en quoi croire. Certains disent qu’ils vivent bien avec le fait de ne croire à rien, mais c’est une minorité, j’ai l’impression.

 

 

astrologie-11

Selon l’American Psychological Association, la génération des milléniaux est la plus stressée. Donc on peut les comprendre de se tourner vers des approches qui les apaisent et leur font du bien.

Mais pour moi, c’est quand même dur à croire qu’à une époque où l’information est si facilement disponible, on ne cherche pas à l’obtenir. Ou que connaître l’information ne change pas nos comportements.

Certains diront que l’astrologie ne fait de mal à personne, mais ça dépend ce qu’on entend par “faire du mal”.

  • Elle entraîne des dépenses inutiles.
  • Se fier à une pseudoscience pour faire des choix de vie risque d’entraîner de mauvaises décisions (ex.: quand j’étais jeune, une fille m’a déjà rejeté sous prétexte que les Gémeaux sont des “visage à deux faces”… j’aurais pu lui dire que j’étais réellement Taureau, mais finalement je suis pas sûr de vouloir sortir avec quelqu’un du genre).
  • Mais surtout, la croyance persistante en l’astrologie nuit à la culture scientifique populaire. J’veux dire, 26% des Américains croient que le Soleil tourne autour de la Terre.

Donc si on veut leur faire comprendre comment fonctionne Mercure rétrograde, on est mieux de commencer tout de suite !!!

 

P.S. Est-ce que je peux terminer par une suggestion ? Pour ceux et celles à la recherche d’une spiritualité non-religieuse (et non-astrologique), pourquoi ne pas essayer une spiritualité plus scientifique ?

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Les arguments santé qui n’avaient pas d’allure en 2017

arguments2017-header-v2

Dans mon nouveau livre publié le mois dernier, intitulé “La bible des arguments qui n’ont pas d’allure“, je propose une méthode pour t’immuniser contre les faux débats et les arguments bidons, sans aucune connaissance scientifique requise.arg-livreCette méthode implique de reconnaître certains types d’arguments douteux qui reviennent souvent en matière de santé et qui sonnent l’alerte de la niaiserie.

Donc pour ma rétrospective de l’année (comme j’ai fait en 2014 et 2015), j’ai pensé faire le tour de quelques événements sur la santé qui ont attiré mon attention, et de noter les arguments louches qu’ils ont fait ressortir.

 

 

La science frauduleuse

En 2017, on a parlé plus que jamais de la fraude scientifique. Autrement dit, des chercheurs qui publient de faux résultats, ou encore qui publient dans de faux journaux et congrès scientifiques. C’est un problème majeur en ce moment et ça nécessite des actions urgentes pour prévenir et faire cesser de telles pratiques.

Voici la réaction qu’une personne rationnelle devrait avoir face à la situation :

sci-grave

Mais voici la réaction que plusieurs ont eue à la place :

sci-capote

C’est plate, car comme scientifique, ça devient de plus en plus difficile de se prononcer sur quoi que ce soit sans se faire reprocher notre background. Du style :

sci-organig-v2

C’est ce qu’on appelle une…

arg-hominempaille

Comme pharmacien, je vis ça quotidiennement, pis c’est gossant en maudit.

sci-pilule

 

 

 

« On naît tous bio »

Cette année, j’ai vu cette pub sur la rue au moins 273 fois :

img-tousbio

Il y a un côté de moi qui admire cette pub, parce que considérant tout le jugement injustifié (lire : bitchage) infligé aux femmes qui allaitent en public, on a besoin d’en voir le plus possible.

Mais de l’autre côté, c’est aussi de l’…

arg-ambiguite

Je ne comprends pas ce que le slogan veut dire. Parce que si je remplace “bio” par sa définition, ça donne ça :

bio-def

Des bébés certifiés ? J’en doute.

Mais bon, comme preuve de ma bonne foi, je vais appliquer le principe de la charité et reformuler leur message de la meilleure façon que je puisse imaginer : je présume que ce qu’ils veulent dire ici, c’est qu’à sa naissance, un bébé n’a pas encore été exposé à des pesticides de synthèse potentiellement toxiques.

Le bug, c’est que si des pesticides toxiques sont aussi omniprésents qu’on nous dit, même dans l’eau potable, alors un bébé est bel et bien exposé avant et après sa naissance, et n’est donc pas plus “bio” que sa mère. Et ce, même si la mère mange bio.

Cette pub vise à faire réagir (et ça marche), mais au final, c’est à mon avis une mauvaise analogie.

arg-analogie-v2

À la limite, en me basant sur l’idée que la fécondation humaine implique une recombinaison du matériel génétique des deux parents, je pourrais partir ma propre pub (pas plus claire) qui dirait :

bio-ogm

 

 

 

Le glyphosate « inoffensif »

gly-web

Il y a beaucoup de discussions en ce moment (avec raison) à propos de la sûreté du glyphosate (RoundUp), un pesticide utilisé très abondamment en agriculture et classé comme probablement cancérigène” par l’OMS.

En fin d’année, la chicane a pogné lorsque le média international Reuters a relevé des indices indiquant que l’OMS n’aurait volontairement pas tenu compte d’importantes données scientifiques qui suggèrent, au contraire, que le glyphosate ne serait pas cancérigène, comme le suggèrent de nombreuses autres méta-analyses et revues systématiques de la littérature sur le sujet.

(Mais peu importe, mon point n’est pas ici de défendre le glyphosate ou même de discuter de sa sûreté; je laisse ça aux chercheurs spécialisés dans ce domaine. Perso, je juge qu’on a un besoin pressant de lois pour une gestion intégrée des pesticides.)

Malheureusement, cette nouvelle ne semble pas avoir fait l’affaire de certains groupes environnementaux. Lorsque des gens ont commencé à partager ces articles sur les réseaux sociaux, l’un de ces groupes a jugé bon d’émettre l’avertissement suivant :

img-glyphosate

Mmm… je sais pas pour vous, mais pour moi, c’est un bel exemple de :

arg-dilemme

Qui a prétendu que le glyphosate était « inoffensif » ? Réponse : personne.

Le glyphosate pourrait très bien être non-cancérigène ET causer d’autres types de dommages, autant sur la santé humaine que sur l’environnement. Après tout, pourquoi le glyphosate devrait-il être 100% bon ou 100% mauvais ?

Bref, bloquer des utilisateurs parce qu’ils amènent des points intéressants (et rassurants) sur la sûreté du glyphosate relève plus de la censure idéologique que d’une mesure pour réduire la « désinformation ».

 

 

 

Les noyaux du peuple Hunza

As-tu déjà mangé des noyaux d’abricot amer ? Ça ressemble à des amandes et il paraît que c’est ben bon… En tous cas, c’est une collation qui était apparemment populaire en 2017.

Mais selon des fabricants, c’est aussi un remède ancestral miracle, car ces noyaux contiennent un ingrédient fantastique appelé « amygdaline » ! Regarde ça :

abr-sac

Médecine antique ? Utilisés pendant des siècles ? Peuple légendaire ? On est en présence d’un…

arg-tradition

Ce qui se faisait autrefois n’était pas forcément bon. Dans le temps, les connaissances scientifiques étaient quasi-inexistantes, donc pas mal tous les remèdes (même ceux proposés en médecine) étaient du gros n’importe quoi.

abr-shaman-v2

D’ailleurs, personne ne semble avoir averti le peuple Hunza que l’amygdaline se transforme en cyanure, un poison extrêmement puissant, dans le corps humain. D’ailleurs, des cas d’intoxication au cyanure ont été rapportées chez des mangeux de noyaux d’abricot amer. Bref, même si le risque est probablement faible, c’est vraiment pas une collation à recommander.

Faut croire que la longévité de ce peuple légendaire doit avoir d’autres explications… Oups, en fait cette histoire de santé incroyable semble être de la pure fiction.

 

 

 

 

Les diététistes et leurs amis les astrologues

En septembre 2017, la publication de l’étude PURE a fait pas mal jaser. En gros, cette étude a exploré les liens entre la consommation de sucre, de gras et la santé. Pour plus de détails, lire ce texte qui résume dans un langage simple les grandes lignes et limites de l’étude.

Malheureusement, l’étude a été interprétée tout croche dans certains médias. On a pu entendre, par exemple, qu’une diète à base de gras de bacon serait bonne pour la santé. Et que le sucre est le grand coupable pour tous nos problèmes. Ce qu’on comprenait en gros :

 

lchf-aliments

 

As-tu l’impression que ces catégories sont, genre, pas mal simplistes ? Et que de mettre sur un pied d’égalité les fruits et les desserts, ou le bacon et l’huile d’olive, est étrange ? Et que tout mettre sur le dos du sucre semble abusif ?

Normal : c’est ce qu’on appelle le…

arg-unique

 

Voyant ça, un groupe de diététistes a écrit une lettre ouverte pour rétablir certains faits. Leur lettre est nuancée, prudente, pleine de bon sens. Elle rappelle qu’aucun aliment (ou groupe d’aliments) à lui seul ne peut être blâmé en lien avec la santé. Et elle invite simplement le public à se méfier des promesses irréalistes de certains régimes.

C’est ici que l’histoire prend une tournure vraiment weird.

L’affaire a dégénéré vers des propos où la compétence des diététistes en matière d’alimentation a été remise en doute. Dans un moment incroyablement bizarre, un animateur de radio a même comparé les diététistes aux astrologues

arg-insulte-v2

 

Puis un groupe de professionnels de la santé, principalement des médecins, ont écrit eux aussi une lettre ouverte pour « dénoncer » les propos des diététistes. Voici quelques-uns de leurs arguments :

lchf-arguments

Or, les diététistes n’ont jamais dit le contraire de tout ça. En fait, ils disent exactement la même chose, mais leurs propos ont été pris hors contexte et sursimplifiés pour donner l’impression qu’ils sont dans le champ. C’est ce qu’on appelle faire un…

arg-paille

En fait, c’est à se demander si les médecins en question ont pris la peine de lire la lettre des diététistes avant de leur répondre.

C’est dommage, car tout ça n’aide personne. Ça a des allures de guéguerre d’égo et ça donne l’impression au grand public que les spécialistes de la santé ne s’entendent même pas entre eux, et donc qu’aucun n’est vraiment fiable.

 

lchf-geguerre-v2

P.S. Si les médecins de la 2e lettre ne voulaient pas donner cette impression, je les invite à s’exprimer différemment la prochaine fois et à réviser leurs arguments.

P.P.S. Pour plus d’infos sur toute la question du gras vs sucre, voici d’excellents textes de vulgarisation sur le sujet :

 

 

 

Un médecin défend Gwyneth

Cette année, la compagnie GOOP de Gwyneth Paltrow a mis sur sa boutique en ligne un oeuf de jade à insérer dans le vagin.

goop-oeuf2

Pourquoi faire une chose pareille ? Parce que selon eux, ça…

  • stimule l’énergie sexuelle;
  • libère les voies du chi dans le corps;
  • intensifie la féminité;
  • revigore la force vitale;
  • se connecte au chakra du coeur pour optimiser l’amour propre et le bien-être.

Ce type d’oeuf a même donné naissance à un nouveau sport : l’haltérophilie vaginale (vaginal weightlifting).

Une obstétricienne, Dre Jen Gunter, a jugé bon d’aviser GOOP et Gwyneth qu’utiliser cet oeuf hautement féminin est vraiment une mauvaise idée. Non seulement il y a risque d’infection (car l’oeuf est percé dans le centre), mais c’est aussi une utilisation abusive des exercices de Kegel qui risque plus de nuire que d’aider.

En réponse, GOOP a utilisé comme porte-parole un autre médecin, Dr Steven Gundry. Voici ses arguments principaux :

 

goop-gundry

… et ainsi de suite dans un texte interminable de 1300 mots où il émetgoop-zero

arguments. Jamais il ne répond aux mises en garde de Dre Gunter à propos de l’oeuf. En fait, il ne parle à aucun moment de l’oeuf !!!

Tout ce qu’il fait, c’est citer son C.V. sur un ton condescendant. Comme si aucun argument n’était nécessaire, car ses qualifications parlent d’elles-mêmes.

Faire ça, ça s’appelle un…

arg-autorite

Qu’est-ce qu’on s’en fout de ses positions académiques, de ses articles et de ses congrès si ce qu’il dit n’a aucun maudit bon sens ?! Malheureusement, même les professionnels de la santé et les scientifiques peuvent tomber dans la bullshit. Et ils sont nombreux à le faire.

C’est pour cette raison qu’il ne faut jamais se fier sur ce qu’un (1) expert dit, mais plutôt se demander :

goop-ensemble

(Ça inclut moi, en passant. Quand j’entends “Le Pharmachien l’a dit faque ça doit être vrai”, ça me donne envie de me tapper la tête sur les murs).

 

Sur ce, je te souhaite de très Joyeuses Fêtes et de survivre aux arguments qui n’ont pas d’allure pendant le réveillon.

On se revoit en 2018 avec plein de nouveau stock !

(dont un projet assez inattendu)

P.S. La chaîne ICI Explora est débrouillée pour tous jusqu’au 12 janvier 2018, ce qui te permet d’écouter Les Aventures du Pharmachien pendant ce temps !

 

arg-autres-v2

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Comment gagner tout débat sur les réseaux sociaux et ailleurs

reseaux-sociaux-header

Si mon expérience des dernières semaines m’a appris quelque chose, c’est que les débats sur les réseaux sociaux et le web ne se gagnent pas à coup d’arguments. Ils se gagnent par des assauts répétés sur une personne dans l’espoir qu’elle craque.

Remarque bien que les débats dans la vraie vie, ce n’est pas toujours mieux.

Je me souviens avoir entendu le sociologue Gérald Bronner expliquer que si les scientifiques et les professionnels de la santé ne s’investissent pas davantage sur le web, c’est qu’ils sont déjà si occupés et si passionnés par leur travail que l’idée de gérer une tonne de réactions souvent négatives et violentes ne les attire pas trop.

Quelques mois après la création du Pharmachien, je disais déjà qu’il fallait être fou pour vouloir combattre les mythes en santé sur le web. Aujourd’hui, j’ajouterais qu’il faut aussi être un peu masochiste.

Conséquence : certains qui parlaient sur les réseaux sociaux ne parlent plus (sauf les coriaces comme Alain Vadeboncoeur).

Bref, tout ça m’a inspiré une BD de fin d’année pas mal différente de celle de 2014 ou de 2015.

Voici comment gagner tout débat à propos de santé et de science sur les réseaux sociaux (et ailleurs).

 

reseaux-sociaux-00

reseaux-sociaux-01 reseaux-sociaux-02

 

 

reseaux-sociaux-03-01reseaux-sociaux-04

 

 

reseaux-sociaux-05 reseaux-sociaux-06

 

 

reseaux-sociaux-07

 

 

reseaux-sociaux-08

 

 

reseaux-sociaux-09 reseaux-sociaux-10

 

 

reseaux-sociaux-11

À tous les lecteurs et lectrices du Pharmachien, je tiens à vous dire un énorme et sincère MERCI.

Merci pour vos bons mots. Merci pour vos commentaires constructifs et vos critiques enrichissantes. Merci de répondre aux commentaires lorsqu’il y en a tellement que je n’y arrive pas à moi seul. Vous êtes les meilleurs !

reseaux-sociaux-14

Pour la période des Fêtes, je vous souhaite d’excellentes discussions avec les gens que vous aimez, ainsi que des échanges et des débats d’idées cordiaux et respectueux. Aussi, une excellente et heureuse année 2017.

Pour ma part, je prends un break des réseaux sociaux jusqu’en janvier. J’en ai besoin.

reseaux-sociaux-11

D’ici là, la série télé Les Aventures du Pharmachien continue avec les épisodes suivants :

  • 23 décembre : Peut-on vraiment contrôler l’acidité de son corps pour être en meilleure santé?
  • 30 déc. : Est-ce que faire un régime est une bonne façon de perdre du poids?
  • 6 jan. : Faut-il plus se méfier de la crème solaire que du soleil lui-même?
  • 13 jan. : Les jus ont-ils réellement les propriétés bénéfiques qu’ils prétendent?

reseaux-sociaux-12

Mon éditeur a aussi fait un “combo” de mes deux livres à prix spécial.

reseaux-sociaux-13

Et dans un autre ordre d’idées, je te suggère vivement d’écouter l’épisode “Hated in the nation” de la série anglaise Black Mirror.

On se revoit en 2017 !

… avec une BD sur le TDAH, parce que oui, ça me tente encore de faire ça :)

 

reseaux-sociaux-15

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

 

L’ironie d’être sceptique

sceptique_header

Une petite vite cette fois-ci, juste à temps pour les Fêtes et les soupers en famille, à propos du lourd fardeau d’être de nature sceptique …

sceptique01sceptique02

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

12 façons de savoir si ton pharmacien est un vampire

vampire_header

Quand j’étais jeune, je rêvais d’être un vampire.

Être immortel, ultra-puissant et pouvoir espionner les jeunes vierges dans leurs chambres… sérieusement, comment peut-on faire mieux?

Mes rêves ont éventuellement changé pour des trucs beaucoup plus terre-à-terre. Meh.

Pour mon Spécial Halloween 2013, j’ai créé ce guide pratique afin que vous puissiez tous identifier si votre pharmacien(ne) est un ou une vampire. Si ça s’avère être le cas, cela pourrait être l’un des rares motifs justifiables pour changer de pharmacie.

Mise en garde : le fait de fuir la lumière du jour n’est pas vraiment un bon indicateur du vampirisme, car les pharmacien(ne)s passent tellement de temps loin des fenêtres qu’ils ont la même réaction d’horreur face au soleil. C’est à considérer dans votre enquête.

Bonne lecture et bon Halloween!

 

Heures d'ouverture de la pharmacie , qualifications / diplôme et son cercueilIl est biaisé dams son choix de produits / Il tient à faire lui-même les livraisons / Ses conseils sont exagérésIl n'aime pas les produits naturelsCharte des valeurs québécoises / Il sait toujours ce que tu veux / Il a des phobies étrangesSa clientèle est particulière / Il craint les inspections professionnellesSuggestions cinéma pour l'Halloween

 

Quelques références culturelles pour les non-nerds :

 P.S. Pour les lecteurs et lectrices à l‘international qui ignorent ce qu’est la Charte des valeurs québécoises… comptez-vous chanceux, vous ne manquez rien de très intéressant!

P.P.S. Dans mon vocabulaire à moi, « Halloween » est masculin.

P.P.P.S. Inutile de me dire que les vampires n’ont pas peur des miroirs.

P.P.P.P.S. Non, les loups-garous ne se battent pas avec les vampires.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Souvenirs d’enfance

Souvenirs d'enfance

Il faut croire que je traverse une période nostalgique, car récemment une tonne de souvenirs d’enfance me sont revenus en mémoire : de vieilles émissions, des jouets disparus, des chansons quétaines enregistrées sur des cassettes, des amis avec qui je jouais au ballon prisonnier à l’école primaire…

Parmi tous ces souvenirs, j’ai voulu tenter l’exercice de faire ressortir tout ce qui a rapport à la santé. Après tout, qui ne se rappelle pas d’avoir eu la gastro le soir de l’Halloween (NOOOOONNN!!!), de s’être démoli le genou après avoir pris une « débarque de son bicycle » et des remèdes bizarres suggérés par ses grands-parents?

Afin de m’aider dans cet exercice, j’ai demandé l’aide de mon frère Benoît qui, je dois dire, s’est avéré avoir une mémoire encore meilleure que la mienne. Merci Ben!

En bonus, j’ai intégré une tonne de trucs cachés (« easter eggs ») qui ont rapport aux années 80 et 90. Si vous faites partie de la génération X ou Y, si vous avez des enfants de cet âge ou si vous gardez de bons souvenirs de cette époque, vous devriez en reconnaître plusieurs!

Souvenirs d'enfance (0)Antibiotique à la banane , casse-grippe , gastro et alcool à frictionVitaminesVitamines et berlingots de lait à l'écoleSouvenirs de la télé : il était une fois la vie , astor le robot , soupe opéraHabitudes étranges des adultesConclusion

 

* Pour ceux et celles qui n’auraient pas reconnu les émissions de télé présentées, voici des liens Youtube pertinents:

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Spirituel et scientifique: est-ce possible?

Le Pharmachien se questionne à savoir s'il est spirituel ou non

Je ne dispute pas les croyances personnelles sur ce site. Je n’ai pas l’intention de le faire non plus. Pourquoi? Parce que je suis capable de les respecter sans les partager. Quoi qu’il en soit, la spiritualité occupe une place importante dans la vie de nombreuses personnes. Je trouve ça très bien.

Je l’avoue : je suis un sceptique fini. Or, plusieurs personnes m’ont déjà dit qu’elles ne seraient pas capables de vivre ainsi, c’est-à-dire dans un monde qui se limite à la science et sans aspect « spirituel » dans leur vie. Je peux comprendre leur point de vue.

Pour ma part, lorsque j’étudie la science derrière tout ce que la nature a créé, je la trouve non seulement fascinante, mais aussi touchante et d’une beauté incomparable… c’est presque spirituel, d’une certaine façon.

J’ai tenté d’illustrer ce point de vue, peu souvent discuté, par l’entremise d’une courte bande dessinée hors-série. Elle est parfois scientifique, un peu spirituelle mais avant tout philosophique. Je dois dire qu’elle a été assez difficile à composer… elle se veut très personnelle.

Plusieurs d’entre vous ne l’aimeront pas, ne seront pas d’accord avec elle ou ne la comprendront pas. C’est normal et ça m’est égal. Je ne pense pas que mes idées sont les meilleures, ni que vous devriez les adopter. Mais ce sont les miennes. Cependant, si vous vous reconnaissez un peu, j’aimerais bien entendre ce que vous avez à dire!

 

Les questions qu'on me pose et comment on perçoit les gens qui se disent spirituelsLe corps humain est constitué à 65% d'eau et la communion avec la natureLa forêt de bois pétrifié en UtahL,espace, le cosmos, l'infini, l'éternité

Mon cerveau me permet de ressentir toutes les émotions et l'amour ... cela me convient

Pour les intéressé(e)s, voici le lien pour la forêt de bois pétrifié en Utah : Escalante Petrified Forest State Park.

Objets stellaires (en ordre d’apparition):

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Une histoire d’octane

 

Vous pensiez peut-être que je ne parlerais que de sciences de la santé sur ce blog? AH AH, SURPRISE!!! Il m’arrivera à l’occasion (quoi que rarement) de faire un petit détour dans les sciences non-médicales.

Vous vous demandez sûrement pourquoi un pharmacien voudrait vous parler de carburant automobile. En fait, la pharmacie repose en grande partie sur les principes de la chimie… et de la chimie, on en retrouve partout : dans notre corps, dans ce qu’on mange et dans la plupart des choses que l’on achète. Or, un sujet qui m’a toujours fasciné est la chimie et la mécanique que l’on retrouve dans les automobiles.

Nous savons tous déjà que l’industrie pétrolière se moque de nous en augmentant subitement le prix de l’essence sans raison… mais ce n’est pas tout. Elle contribue également à l’existence de plusieurs mythes au sujet du carburant automobile qui sont si bien ancrés que la majorité d’entre nous les prenons pour acquis. L’un de ces mythes concerne le rôle des différents types d’essence.

L’histoire qui suit est vraie. J’ai choisi de vous la raconter exactement comme elle s’est produite, mais en ajoutant quelques informations supplémentaires afin de démystifier certaines fausses croyances au niveau du carburant automobile. Bref, mon objectif est de vous encourager à avoir un esprit critique dans tous les aspects de votre quotidien!

 

 

Arrivée à la station-service et lecture de la note étrange à propos de l'essence régulière et suprêmeDiscussion avec le commis de la station-service qui affirme que l'essence suprême est de meilleure qualité et nettoie le moteurIsooctane, heptane et le fonctionnement du moteur à quatre tempsLe commis n'est pas content et me remet à ma place

F.A.Q.

1. VRAI OU FAUX : L’essence « suprême » est de meilleure qualité et plus performante que l’essence régulière.

FAUX : Elles sont de même qualité et de même performance. La qualité peut cependant varier en fonction du fournisseur d’essence (i.e. de la station-service).

2. VRAI OU FAUX : C’est une bonne idée de faire le plein d’essence « suprême » à l’occasion, car cela nettoie le moteur de votre voiture.

FAUX : Le carburant lui-même ne nettoie pas le moteur, peu importe l’indice d’octane. Cependant, les entreprises pétrolières ajoutent certains additifs « nettoyants » à l’essence afin de prévenir les dépôts à l’intérieur du moteur.

3. VRAI OU FAUX : Plus l’indice d’octane est élevé, plus l’essence donnera de puissance à la voiture.

FAUX : C’est le moteur qui donne la puissance à la voiture, pas le type de carburant. Les voitures possédant un moteur plus puissant ont besoin d’une essence avec un indice d’octane plus élevé, car cette dernière résiste à des pressions plus élevées sans faire « cogner » le moteur (« engine knock »).

4. VRAI OU FAUX : On peut mettre tous les types d’essence sans plomb dans sa voiture, peu importe l’indice d’octane.

FAUX : Il faut suivre les directives du manufacturier pour savoir quel type d’essence convient à chaque voiture. Une « Smart », par exemple, utilise de l’essence à indice d’octane élevé même si son moteur n’est pas très puissant. Bref, à chaque moteur son carburant!

 

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous afin de la partager avec vos amis, votre famille, vos collègues et avec ceux qui mettent de l’essence « suprême » dans leur voiture pour nettoyer le moteur!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Ce que votre pharmacien peut faire pour vous durant une invasion de zombies (Spécial Halloween 2012)

Que feriez-vous si le monde entier se retrouvait soudainement infecté par un virus mystérieux qui transforme les gens en zombies?

Personnellement, j’irais à la pharmacie.

En effet, c’est le seul endroit où j’ai moins peur des zombies que des clients (joke).

Voici le spécial Halloween 2012 du Pharmachien!

  Ce que votre pharmacien peut faire pour vous durant une invasion de zombies - Le Pharmachien

8:52 AM et les personnes âgées sont déjà prêtes à entrer dans la pharmacie!

48 heures avant l'infection

24 heures avant l'infection

2 minutes avant l'infection

Infection : fuite de produits radioactifs

1 heure post-infection : un homme a été mordu

2 heures post-infection : une dame a envie de manger du cerveau

4 heures post-infection : besoin d'un ménage de dossier pharmacologique

8 heures post-infection : savant fou

12 heures post-infection : le pharmacien refuse d'évacuer

24 heures post-infection : un zombie!

48 heures post-infection : c'est mort aujourd'hui!8:52 AM et les personnes âgées zombies sont prêtes à entrer dans la pharmacie!

La fin... du monde?

Bref, pas grand chose.

 

 

Les gagnants du concours d’Halloween 2012 du Pharmachien sont Alexandre Melkoumov (Montréal) et Catherine Côté (Rivière-du-Loup). Félicitations à vous deux! Vous vous méritez chacun un mini-poster (13×19”) de la B.D. sur du carton commercial de haute qualité (une valeur de 20$ incluant la livraison). Parfait pour afficher dans l’aire de confidentialité d’une pharmacie, la chambre de bébé ou un sous-sol pas encore fini!

Bande dessinée d'Halloween en format poster (concours)

 

 

Si vous avez aimé cette B.D., partagez-la avec vos amis et laissez-moi vos commentaires ci-dessous ou sur Facebook!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article