Category Archives: Hors-série

Comment gagner tout débat sur les réseaux sociaux et ailleurs

reseaux-sociaux-header

Si mon expérience des dernières semaines m’a appris quelque chose, c’est que les débats sur les réseaux sociaux et le web ne se gagnent pas à coup d’arguments. Ils se gagnent par des assauts répétés sur une personne dans l’espoir qu’elle craque.

Remarque bien que les débats dans la vraie vie, ce n’est pas toujours mieux.

Je me souviens avoir entendu le sociologue Gérald Bronner expliquer que si les scientifiques et les professionnels de la santé ne s’investissent pas davantage sur le web, c’est qu’ils sont déjà si occupés et si passionnés par leur travail que l’idée de gérer une tonne de réactions souvent négatives et violentes ne les attire pas trop.

Quelques mois après la création du Pharmachien, je disais déjà qu’il fallait être fou pour vouloir combattre les mythes en santé sur le web. Aujourd’hui, j’ajouterais qu’il faut aussi être un peu masochiste.

Conséquence : certains qui parlaient sur les réseaux sociaux ne parlent plus (sauf les coriaces comme Alain Vadeboncoeur).

Bref, tout ça m’a inspiré une BD de fin d’année pas mal différente de celle de 2014 ou de 2015.

Voici comment gagner tout débat à propos de santé et de science sur les réseaux sociaux (et ailleurs).

 

reseaux-sociaux-00

reseaux-sociaux-01 reseaux-sociaux-02

 

 

reseaux-sociaux-03-01reseaux-sociaux-04

 

 

reseaux-sociaux-05 reseaux-sociaux-06

 

 

reseaux-sociaux-07

 

 

reseaux-sociaux-08

 

 

reseaux-sociaux-09 reseaux-sociaux-10

 

 

reseaux-sociaux-11

À tous les lecteurs et lectrices du Pharmachien, je tiens à vous dire un énorme et sincère MERCI.

Merci pour vos bons mots. Merci pour vos commentaires constructifs et vos critiques enrichissantes. Merci de répondre aux commentaires lorsqu’il y en a tellement que je n’y arrive pas à moi seul. Vous êtes les meilleurs !

reseaux-sociaux-14

Pour la période des Fêtes, je vous souhaite d’excellentes discussions avec les gens que vous aimez, ainsi que des échanges et des débats d’idées cordiaux et respectueux. Aussi, une excellente et heureuse année 2017.

Pour ma part, je prends un break des réseaux sociaux jusqu’en janvier. J’en ai besoin.

reseaux-sociaux-11

D’ici là, la série télé Les Aventures du Pharmachien continue avec les épisodes suivants :

  • 23 décembre : Peut-on vraiment contrôler l’acidité de son corps pour être en meilleure santé?
  • 30 déc. : Est-ce que faire un régime est une bonne façon de perdre du poids?
  • 6 jan. : Faut-il plus se méfier de la crème solaire que du soleil lui-même?
  • 13 jan. : Les jus ont-ils réellement les propriétés bénéfiques qu’ils prétendent?

reseaux-sociaux-12

Mon éditeur a aussi fait un “combo” de mes deux livres à prix spécial.

reseaux-sociaux-13

Et dans un autre ordre d’idées, je te suggère vivement d’écouter l’épisode “Hated in the nation” de la série anglaise Black Mirror.

On se revoit en 2017 !

… avec une BD sur le TDAH, parce que oui, ça me tente encore de faire ça :)

 

reseaux-sociaux-15

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

 

L’ironie d’être sceptique

sceptique_header

Une petite vite cette fois-ci, juste à temps pour les Fêtes et les soupers en famille, à propos du lourd fardeau d’être de nature sceptique …

sceptique01sceptique02

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

12 façons de savoir si ton pharmacien est un vampire

vampire_header

Quand j’étais jeune, je rêvais d’être un vampire.

Être immortel, ultra-puissant et pouvoir espionner les jeunes vierges dans leurs chambres… sérieusement, comment peut-on faire mieux?

Mes rêves ont éventuellement changé pour des trucs beaucoup plus terre-à-terre. Meh.

Pour mon Spécial Halloween 2013, j’ai créé ce guide pratique afin que vous puissiez tous identifier si votre pharmacien(ne) est un ou une vampire. Si ça s’avère être le cas, cela pourrait être l’un des rares motifs justifiables pour changer de pharmacie.

Mise en garde : le fait de fuir la lumière du jour n’est pas vraiment un bon indicateur du vampirisme, car les pharmacien(ne)s passent tellement de temps loin des fenêtres qu’ils ont la même réaction d’horreur face au soleil. C’est à considérer dans votre enquête.

Bonne lecture et bon Halloween!

 

Heures d'ouverture de la pharmacie , qualifications / diplôme et son cercueilIl est biaisé dams son choix de produits / Il tient à faire lui-même les livraisons / Ses conseils sont exagérésIl n'aime pas les produits naturelsCharte des valeurs québécoises / Il sait toujours ce que tu veux / Il a des phobies étrangesSa clientèle est particulière / Il craint les inspections professionnellesSuggestions cinéma pour l'Halloween

 

Quelques références culturelles pour les non-nerds :

 P.S. Pour les lecteurs et lectrices à l‘international qui ignorent ce qu’est la Charte des valeurs québécoises… comptez-vous chanceux, vous ne manquez rien de très intéressant!

P.P.S. Dans mon vocabulaire à moi, « Halloween » est masculin.

P.P.P.S. Inutile de me dire que les vampires n’ont pas peur des miroirs.

P.P.P.P.S. Non, les loups-garous ne se battent pas avec les vampires.

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Souvenirs d’enfance

Souvenirs d'enfance

Il faut croire que je traverse une période nostalgique, car récemment une tonne de souvenirs d’enfance me sont revenus en mémoire : de vieilles émissions, des jouets disparus, des chansons quétaines enregistrées sur des cassettes, des amis avec qui je jouais au ballon prisonnier à l’école primaire…

Parmi tous ces souvenirs, j’ai voulu tenter l’exercice de faire ressortir tout ce qui a rapport à la santé. Après tout, qui ne se rappelle pas d’avoir eu la gastro le soir de l’Halloween (NOOOOONNN!!!), de s’être démoli le genou après avoir pris une « débarque de son bicycle » et des remèdes bizarres suggérés par ses grands-parents?

Afin de m’aider dans cet exercice, j’ai demandé l’aide de mon frère Benoît qui, je dois dire, s’est avéré avoir une mémoire encore meilleure que la mienne. Merci Ben!

En bonus, j’ai intégré une tonne de trucs cachés (« easter eggs ») qui ont rapport aux années 80 et 90. Si vous faites partie de la génération X ou Y, si vous avez des enfants de cet âge ou si vous gardez de bons souvenirs de cette époque, vous devriez en reconnaître plusieurs!

Souvenirs d'enfance (0)Antibiotique à la banane , casse-grippe , gastro et alcool à frictionVitaminesVitamines et berlingots de lait à l'écoleSouvenirs de la télé : il était une fois la vie , astor le robot , soupe opéraHabitudes étranges des adultesConclusion

 

* Pour ceux et celles qui n’auraient pas reconnu les émissions de télé présentées, voici des liens Youtube pertinents:

 

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Spirituel et scientifique: est-ce possible?

Le Pharmachien se questionne à savoir s'il est spirituel ou non

Je ne dispute pas les croyances personnelles sur ce site. Je n’ai pas l’intention de le faire non plus. Pourquoi? Parce que je suis capable de les respecter sans les partager. Quoi qu’il en soit, la spiritualité occupe une place importante dans la vie de nombreuses personnes. Je trouve ça très bien.

Je l’avoue : je suis un sceptique fini. Or, plusieurs personnes m’ont déjà dit qu’elles ne seraient pas capables de vivre ainsi, c’est-à-dire dans un monde qui se limite à la science et sans aspect « spirituel » dans leur vie. Je peux comprendre leur point de vue.

Pour ma part, lorsque j’étudie la science derrière tout ce que la nature a créé, je la trouve non seulement fascinante, mais aussi touchante et d’une beauté incomparable… c’est presque spirituel, d’une certaine façon.

J’ai tenté d’illustrer ce point de vue, peu souvent discuté, par l’entremise d’une courte bande dessinée hors-série. Elle est parfois scientifique, un peu spirituelle mais avant tout philosophique. Je dois dire qu’elle a été assez difficile à composer… elle se veut très personnelle.

Plusieurs d’entre vous ne l’aimeront pas, ne seront pas d’accord avec elle ou ne la comprendront pas. C’est normal et ça m’est égal. Je ne pense pas que mes idées sont les meilleures, ni que vous devriez les adopter. Mais ce sont les miennes. Cependant, si vous vous reconnaissez un peu, j’aimerais bien entendre ce que vous avez à dire!

 

Les questions qu'on me pose et comment on perçoit les gens qui se disent spirituelsLe corps humain est constitué à 65% d'eau et la communion avec la natureLa forêt de bois pétrifié en UtahL,espace, le cosmos, l'infini, l'éternitéMon cerveau me permet de ressentir toutes les émotions et l'amour ... cela me convient

Pour les intéressé(e)s, voici le lien pour la forêt de bois pétrifié en Utah : Escalante Petrified Forest State Park.

Objets stellaires (en ordre d’apparition):

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Une histoire d’octane

 

Vous pensiez peut-être que je ne parlerais que de sciences de la santé sur ce blog? AH AH, SURPRISE!!! Il m’arrivera à l’occasion (quoi que rarement) de faire un petit détour dans les sciences non-médicales.

Vous vous demandez sûrement pourquoi un pharmacien voudrait vous parler de carburant automobile. En fait, la pharmacie repose en grande partie sur les principes de la chimie… et de la chimie, on en retrouve partout : dans notre corps, dans ce qu’on mange et dans la plupart des choses que l’on achète. Or, un sujet qui m’a toujours fasciné est la chimie et la mécanique que l’on retrouve dans les automobiles.

Nous savons tous déjà que l’industrie pétrolière se moque de nous en augmentant subitement le prix de l’essence sans raison… mais ce n’est pas tout. Elle contribue également à l’existence de plusieurs mythes au sujet du carburant automobile qui sont si bien ancrés que la majorité d’entre nous les prenons pour acquis. L’un de ces mythes concerne le rôle des différents types d’essence.

L’histoire qui suit est vraie. J’ai choisi de vous la raconter exactement comme elle s’est produite, mais en ajoutant quelques informations supplémentaires afin de démystifier certaines fausses croyances au niveau du carburant automobile. Bref, mon objectif est de vous encourager à avoir un esprit critique dans tous les aspects de votre quotidien!

 

 

Arrivée à la station-service et lecture de la note étrange à propos de l'essence régulière et suprêmeDiscussion avec le commis de la station-service qui affirme que l'essence suprême est de meilleure qualité et nettoie le moteurIsooctane, heptane et le fonctionnement du moteur à quatre tempsLe commis n'est pas content et me remet à ma place

F.A.Q.

1. VRAI OU FAUX : L’essence « suprême » est de meilleure qualité et plus performante que l’essence régulière.

FAUX : Elles sont de même qualité et de même performance. La qualité peut cependant varier en fonction du fournisseur d’essence (i.e. de la station-service).

2. VRAI OU FAUX : C’est une bonne idée de faire le plein d’essence « suprême » à l’occasion, car cela nettoie le moteur de votre voiture.

FAUX : Le carburant lui-même ne nettoie pas le moteur, peu importe l’indice d’octane. Cependant, les entreprises pétrolières ajoutent certains additifs « nettoyants » à l’essence afin de prévenir les dépôts à l’intérieur du moteur.

3. VRAI OU FAUX : Plus l’indice d’octane est élevé, plus l’essence donnera de puissance à la voiture.

FAUX : C’est le moteur qui donne la puissance à la voiture, pas le type de carburant. Les voitures possédant un moteur plus puissant ont besoin d’une essence avec un indice d’octane plus élevé, car cette dernière résiste à des pressions plus élevées sans faire « cogner » le moteur (« engine knock »).

4. VRAI OU FAUX : On peut mettre tous les types d’essence sans plomb dans sa voiture, peu importe l’indice d’octane.

FAUX : Il faut suivre les directives du manufacturier pour savoir quel type d’essence convient à chaque voiture. Une « Smart », par exemple, utilise de l’essence à indice d’octane élevé même si son moteur n’est pas très puissant. Bref, à chaque moteur son carburant!

 

Si vous avez aimé cette bande dessinée, utilisez les boutons ci-dessous afin de la partager avec vos amis, votre famille, vos collègues et avec ceux qui mettent de l’essence « suprême » dans leur voiture pour nettoyer le moteur!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article

 

Ce que votre pharmacien peut faire pour vous durant une invasion de zombies (Spécial Halloween 2012)

Que feriez-vous si le monde entier se retrouvait soudainement infecté par un virus mystérieux qui transforme les gens en zombies?

Personnellement, j’irais à la pharmacie.

En effet, c’est le seul endroit où j’ai moins peur des zombies que des clients (joke).

Voici le spécial Halloween 2012 du Pharmachien!

  Ce que votre pharmacien peut faire pour vous durant une invasion de zombies - Le Pharmachien

8:52 AM et les personnes âgées sont déjà prêtes à entrer dans la pharmacie!

48 heures avant l'infection

24 heures avant l'infection

2 minutes avant l'infection

Infection : fuite de produits radioactifs

1 heure post-infection : un homme a été mordu

2 heures post-infection : une dame a envie de manger du cerveau

4 heures post-infection : besoin d'un ménage de dossier pharmacologique

8 heures post-infection : savant fou

12 heures post-infection : le pharmacien refuse d'évacuer

24 heures post-infection : un zombie!

48 heures post-infection : c'est mort aujourd'hui!8:52 AM et les personnes âgées zombies sont prêtes à entrer dans la pharmacie!

La fin... du monde?

Bref, pas grand chose.

 

 

Les gagnants du concours d’Halloween 2012 du Pharmachien sont Alexandre Melkoumov (Montréal) et Catherine Côté (Rivière-du-Loup). Félicitations à vous deux! Vous vous méritez chacun un mini-poster (13×19”) de la B.D. sur du carton commercial de haute qualité (une valeur de 20$ incluant la livraison). Parfait pour afficher dans l’aire de confidentialité d’une pharmacie, la chambre de bébé ou un sous-sol pas encore fini!

Bande dessinée d'Halloween en format poster (concours)

 

 

Si vous avez aimé cette B.D., partagez-la avec vos amis et laissez-moi vos commentaires ci-dessous ou sur Facebook!

Aimer la page Facebook du Pharmachien

 

Partager cet article